[Dans un trou vivait...] Le Hobbit : Un Voyage Inattendu (The Hobbit: An Unexpected Journey)

Publié le 23 Décembre 2012

hobbit-poster.jpg

 

Sorti en 2012

Réalisé par Peter Jackson

 

Avec :

Martin Freeman >>> Bilbo

Ian McKellen >>> Gandalf

Richard Armitage >>> Thorin

Ken Stott >>> Balin

Graham McTavish >>> Dwalin

William Kircher >>> Bifur

James Nesbitt >>> Bofur

Stephen Hunter >>> Bombur

Dean O'Gorman >>> Fili

Aidan Turner >>> Kili

John Callen >>> Oin

Peter Hambleton >>> Gloin

Jed Brophy >>> Nori

Mark Hadlow >>> Dori

Adam Brow >>> Ori

Andy Serkis >>> Gollum

 

Dontesque ?

Dans un trou vivait un hobbit...

Lorsque Gandalf le magicien et une compagnie de treize nains débarquent dans son trou, Bilbo se retrouve embarqué dans une aventure qui le changera à jamais. Engagé comme cambrioleur, il part avec les nains et Gandalf vers la Montagne Solitaire, ancien royaume des nains dans leur époque glorieuse, afin de récupérer leur terre et leur trésor tombés aux griffes du dragon Smaug.

 

oOo

Bilbo !!!! Je l'attendais vraiment ce film, je m'étais jurée de le voir avant de partir pour Tokyo. Et donc, avec ma petite sœur, nous sommes allées le voir, le cœur empli d'espoir. J'imagine que certaines personnes abordaient le film avec pas mal d'appréhensions et c'est compréhensible mais de mon côté, j'étais plutôt sereine. Peter Jackson a gagné ma confiance en réalisant la trilogie du Seigneur des Anneaux et même si l'idée de tirer du Hobbitune trilogie d'une longueur égale au Seigneur des Anneaux-alors que le livre est trois fois moins long et que son histoire a nettement moins d'ampleur- me paraissait franchement boiteuse -même en rajoutant du contenu-, je n'y étais pas réfractaire. Je me doute que les producteurs ont fait cela pour se faire plus d'argent mais si cela signifiait que je pourrais rester en Terre du Milieu plus longtemps, cela m'allait. Les films qui essaient de « traire » leur public me dérangent quand ce sont des navets mais si le film est bon, il n'y a pas de souci pour moi. Et j'ai aimé The Hobbit. Pourtant, à mes yeux, le film est plein de problèmes. Avec ma petite sœur, une fois sorties de la séance, nous avons commencé à parler du film et finalement nous avons surtout parlé de ses défauts mais malgré tout, nous avions aimé toutes les deux.

 

Le souci principal de ce film, selon moi, c'est qu'il manque de continuité. Pourtant on ne fait pas plus linéaire que Bilbocomme histoire de base mais là, le film semble avoir un mal fou à se poser. Déjà, il semble que le film ne sache pas trop quel ton choisir. A la base, le livre était un livre pour enfants et cela se sent énormément dans le film mais Peter Jackson a quand même pas mal noirci le trait et a essayé de rendre l'histoire aussi épique que possible. Très bien mais le souci c'est que du coup certaines touches d'humour sont complètement en décalage avec le ton général du film. Cela se retrouve chez les nains déjà ! Certains sont très classes, d'autres sont clairement là pour jouer les bouffons..Et puis dans la catégorie « rien à faire là », il y a la dernière scène du Roi des Gobelins dont la dernière réplique était digne d'un mauvais film d'action avec Schwarzenneger... et j'aime beaucoup ces films mais là cela ne fonctionne pas et ça m'a un peu consternée. Les piques d'humour faciles et pas fines m'ont dérangée. Et du côté épique, le film ne se porte pas toujours mieux parce qu'il essaie de nous rendre épiques certaines scènes qui, malheureusement, comparées à celles du Seigneur des Anneauxne font pas le poids. Et je vous vois venir : « faut pas comparer ! ». Oui. Certes. Et j'aimerais bien ne pas comparer ! Mais déjà, c'est difficile parce que le Seigneur des Anneaux m'a beaucoup marquée et, surtout, même si je voulais ignorer le Seigneur des Anneaux le film ne me laisserait pas faire ! C'est difficile de ne pas faire la comparaison lorsque le film semble me dire toutes les cinq minutes « Eh, tu te souviens du Seigneur des Anneaux ? » en balançant des caméos à la pelle -certains à peu près utiles, d'autres pas du tout, tous sympas au moins-, en réutilisant les mêmes musiques et les plans emblématiques de la saga précédente. Le Hobbit n'a juste pas l'ampleur du Seigneur des Anneauxet c'est naturel mais c'est dommage que cette différence soit sans cesse soulignée par le film lui-même.

 

THE-HOBBIT-AN-UNEXPECTED-JOURNEY-Poster.jpg The_Hobbit_An_Unexpected_Journey_poster_Hobbits_749x1109.jpg hobbit_an_unexpected_journey_ver13.jpg

 

Pour contnuer sur le manque de continuité, certaines scènes semblent sortir un peu de nulle part. Par exemple, prenez Radagast. Bon. Je ne vous en dis pas trop mais en gros lorsque ce personnage est introduit pour la première fois, ma première pensée a été « WTF ? On a basculé dans un autre film ? ». Après cela les intrigues se recoupent mais sur le moment, j'ai vraiment eu un mouvement de recul. Parce que non seulement la scène de Radagast arrive et disparaît comme un cheveu sur la soupe mais qu'en plus elle n'a absolument pas la même ambiance que le reste du film si bien que c'est vraiment une étrange coupure. Mais au moins elle se rattache au reste ! Parce que prenez la scène des montagnes et de l'orage... je ne vous en dis pas trop pour ne spoiler personne mais au milieu de cette scène, subitement, il commence à se passer un truc et … cela n'a aucun réel intérêt. Ce n'est pas expliqué, ça arrive et ça cesse, on ne sait pas trop pourquoi. C'est une scène assez impressionante mais finalement elle ne fait pas beaucoup avancer l'intrigue et on aurait très bien pu s'en passer. Personne n'en reparle après de toute façon. Pour moi c'est une scène qui aurait eu sa place dans la version longue du film, pour les fans du film qui veulent en voir plus... Un peu comme, au début, l'arrivée des nains chez Bilbo. J'ai aimé le fait qu'on amène la situation mais la scène des nains chez Bilbo est vraiment très longue et a probablement ennuyé beaucoup de gens. Par ailleurs une bonne partie de cette scène -comme la première chanson par exemple...- n'est pas réellement nécessaire à l'intrigue et aurait pu facilement être coupée et être mise plus tard sur les DVDs version longue.

 

Parce que du coup, quand même, le film est un peu long. Bon, personnellement je ne me suis pas vraiment ennuyée mais ma petite sœur si et je comprends facilement pourquoi. Certaines scènes sont en effet assez inutiles et le schéma général de l'intrigue est plutôt répétitif : la compagnie avance, ils rencontrent un obstacle, ils l'affrontent, tout va bien, ils repartent. Et c'est rendu très évident si bien qu'en effet, cela peut devenir assez lassant.

 

The-Hobbit-An-Unexpected-Journey-Character-Poster-Bofur-438.jpg The-Hobbit-An-Unexpected-Journey-Character-Poster-Kili-438x.jpg The-Hobbit-An-Unexpected-Journey-Character-Poster-Thorin-43.jpg

 

Bon... mais j'ai dit que j'avais aimé le film ! Et c'est le cas alors : pourquoi ? Déjà, simplement, parce que j'avais l'impression de retrouver quelque chose de familier qui m'avait manqué. Cela fait un moment maintenant qu'est sorti Le Retour du Roi et la Terre du Milieu m'avait manqué, tout simplement. J'étais contente de revoir la Comté, j'étais contente de revoir des orcs, des gobelins... de retrouver Gandalf, de voir tous les caméos... certains étaient un peu forcés -comme celui de Frodon- mais certains étaient franchement sympa -comme celui de Saroumane ou celui de Galadriel … qui m'a cependant faite beaucoup rire parce que sérieusement, elle passe sa vie sur ce rocher à se retourner en mode « pub pour parfum » ou quoi?-. Et puis le livre de Bilbofait partie de mes premières lectures et j'étais contente de voir cet univers prendre vie devant mes yeux. J'avais oublié certaines parties de l'intrigue, d'autres ont été modifiées, mais les scènes qui m'avaient le plus marquées étaient là et j'étais toute contente d'y assister enfin. Si les livres du Seigneur des Anneaux ont marqué mon adolescence, Bilbo a marqué mon enfance... en particulier j'en avais -et ai toujours- un grand livre magnifique illustré par Alan Lee ainsi qu'une version BD par David Wenzel. Du coup non seulement j'avais lu le livre mais j'avais vraiment des images plein la tête... et le passage qui avait vraiment retenu mon attention était la rencontre entre Gollum et Bilbo. J'étais gosse à l'époque et ce passage me terrifiait, je regardais les illustrations et j'en faisais des cauchemars … mais j'adorais cette scène justement pour la réaction qu'elle évoquait chez moi. Chaque fois que j'allais chez mes grands-parents, je ressortais la BD de David Wenzel et allais directement au passage de Gollum. C'était, je pense, la scène que j'attendais le plus dans ce film. D'autant que Gollum était une des grandes réussites du Seigneur des Anneaux. Et dans Le Hobbit, cette scène est réussie dans l'ensemble. Disons que je l'aurais aimé nettement plus flippante. Encore une fois le film alterne entre quelque chose de très sombre et des passages un peu plus drôles mais dans le livre cette scène m'était vraiment restée comme étant terrifiante et j'aurais aimé qu'elle soit aussi traumatisante dans le film. Cela dit je ne me plains pas trop parce qu'elle restait bien foutu et les passages où Gollum se faisaient menaçants étaient effectivement à en donner des frissons dans le dos.

 

Bref la première raison pour laquelle j'ai aimé ce film était que j'y retrouvais une ambiance familière ainsi qu'une grande part de mon enfance et adolescence. Ensuite, j'ai vraiment bien aimé les acteurs. Martin Freeman dans le rôle de Bilbo était parfait et tous les nains jouaient leurs rôles à merveille. Ian Mc Kellen dans le rôle de Gandalf a un peu vieilli mais c'est toujours Gandalf et c'était un vrai plaisir de le retrouver. Par ailleurs, visuellement le film assure. J'ai entendu pas mal de gens se plaindre que le film faisait « faux » mais je n'ai pas trouvé... à la limite le seul moment où je me suis dit que cela aurait pu être « mieux » c'est celui où on voit vraiment les aigles -qui décidément sont un peu salauds : ils auraient pu les avancer un peu plus XD- dont les plumes ne m'ont paru pas naturelles.... mais franchement, ce n'est pas grand chose et j'ai trouvé que le film était visuellement réussi. Je ne sais pas ce que donne le film en 3D par contre parce que j'ai préféré aller le voir en 2D... donc je n'ai pas d'avis sur la 3D.

 

The-Hobbit-An-Unexpected-Journey-poster-Gandalf.jpg The-Hobbit-An-Unexpected-Journey-Poster-the-hobbit-an-unexp.jpg the-hobbit-unexpected-journey-poster1.jpg

 

Sinon j'ai trouvé que le dragon était bien géré, j'ai trouvé cela sympa qu'on ne le voit pas. J'imagine qu'ils se le réservent pour second film et très bien, je suis impatiente de voir ce que cela va donner ! Par ailleurs, même si le scénario a ses moments bancaux où les personnages se comportent de façon étrange -personnellement je n'ai toujours pas pourquoi « je vais les faire me poursuivre et comme cela vous pourrez vous enfuir » résulte en « je vais en effet les faire me poursuivre mais je vais aller dans ma même direction que vous et croiser votre chemin autant que possible histoire qu'ils ne puissent pas vous louper »... de toute façon je ne capte pas non plus pourquoi « ils » le poursuivre parce qu'essentiellement ils n'ont en rien à foutre de ce mec non ? C'est digne de Blanche-Neige et le Chasseurcette scène niveau logique ! Je vous jure, il y avait la même scène dans Blanche-Neige et le Chasseur-, j'ai aimé les efforts de Peter Jackson pour rattacher Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux. Cela paraît contradictoire avec ce que je disais au début de l'article mais en fait non : j'ai trouvé dommage que les deux films soient constamment mis en situation de « comparaison » mais par contre j'ai aimé la façon dont le scénario du Hobbitprépare celui du Seigneur des Anneaux-beaucoup plus que dans le livre j'ai l'impression d'ailleurs-. On commence à voir des signes faibles du retour de Sauron, on rencontre des personnages qu'on retrouvera plus tard et du coup lorsque la trilogie du Hobbitsera terminée j'espère avoir, avec le Seigneur des Anneaux, six films se rattachant vraiment les uns aux autres que je pourrai regarder d'une traite, quitte à ce que mes yeux en fondent -non parce que ça ferait pratiquement 20h de film quand même-...

 

Clairement Le Hobbit n'a pas l'ampleur du Seigneur des Anneaux, clairement le scénario a ses problèmes et j'ai eu plusieurs moments WTF ? dans le film mais au final je ne me suis pas ennuyée, j'étais contente de retrouver la Terre du Milieu, le film était joli à regarder, les acteurs étaient très bons et certaines scènes avaient un véritable parfum de bravoure qui m'a transportée. Donc j'ai aimé et j'attends la suite ^^

 

 

 

All-13-Dwarves-Peter-Jackson-THE-HOBBIT-AN-UNEXPECTED-JOURN.jpg