[Defining Epicness *O*] Strange Heroes/The vigilantes in mask 怪侠一枝梅

Publié le 23 Décembre 2011

Strange Heroes/The vigilantes in mask 

怪侠一枝梅

 

Capture.JPG

 

 

Diffusé en 2011 

 

 

30 épisodes 


 

 

Avec: 

 

Wallace Huo >>> Li Ge Xiao
Liu Shi Shi >>> Yan San Niang
Ma Tian Yu >>> He Xiao Mei
Shi Yan Neng >>> Chai Hu
Edwin Siu >>> Ying Wu Qiu
 


 


 

Dontesque?

 

Ancien Capitaine de la Garde Royale, Ge Xiao était un officier respecté et doué qui mettait un point d'honneur à agir de façon juste mais il n'est désormais plus qu'un ivrogne gagnant sa vie en participant à des combats sur lesquels d'autres parient. Néanmoins il est recontacté par un ancien compagnon d'armes qui sollicite son aide dans une affaire d'or volé. Au début peu enthousiaste, il finit néanmoins par accepter à condition de pouvoir faire les choses à sa façon. Afin de l'aider il recrute trois compagnons: San Niang, voleuse sans égal, Xiao Mei maître des apparences et Chai Hu à la force légendaire.


 

~oOo~


Avant de commencer à vous expliquer pourquoi il faut absolument que vous regardiez ce drama, j'aimerais simplement dire ceci: il faut absolument que vous regardiez ce drama!!! The Vigilantes in Mask fait partie de mes plus gros coups de coeurs dramatesques 2011 et c'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que je vais essayer de vous le vendre. Mais avant cela: pourquoi ce drama? ... EXCELLENTE QUESTION! Je n'en ai aucune idée en fait. Je crois bien malheureusement que ma réflexion sur le sujet n'est jamais allée plus loin que "uwah jolie affiche *O*". Je n'avais lu ni le synopsis ni le casting, j'avais simplement regardé l'affiche et apparemment cela avait suffi à me convaincre. Je suis parfois terriblement superficielle que voulez-vous! Enfin toujours est-il que j'ai vu l'affiche et que des mois après, youhou, je me suis lancée! Oui..."des mois après". Non parce que ma superficialité va loin, je n'ai pas juste cliqué sur "regarder" après avoir vu une jolie affiche, non non, j'ai vu le poster, j'ai cherché le drama, je n'ai pas trouvé, et après pendant des mois j'ai cherché "le drama avec le joli poster"! J'ai bossé dur pour voir cette série dont je ne savais absolument rien! Et enfin j'ai mis la main sur le drama en entier et je me suis immédiatement lancée. Autant vous le dire: ça a été le coup de foudre. Dès la première scène j'ai accroché et après cela ça n'a fait qu'aller crescendo. Plus le drama avançait, plus j'étais fan et lorsqu'enfin il s'est terminé, j'ai eu une longue période de deuil. 

 

Maintenant arrive le moment difficile où je dois vous expliquer pourquoi j'ai adoré à ce point...mais par où commencer? Allez: l'écriture. Car je pense que l'écriture du drama est la principale raison pour laquelle je n'ai fait qu'adorer la série de plus en plus. La réalisation a énormément joué mais l'écriture est vraiment la raison du crescendo dans l'affection. En fait ce que j'ai adoré c'est que le drama nous plonge directement dans l'action puis construit le passé des personnages. Ca parait basique mais en fait, bien souvent, dans les dramas historiques on a droit à 2-3 épisodes d'installation avant d'entrer dans le vif du sujet. Alors que là on commence en pleine scène de combat, on nous présente les personnages sans nous parler de leur passé et on rentre directement dans l'intrigue. Les épisodes de "passé" viennent en fait à la fin du drama, au moment où on s'est déjà attaché au personnage. On voit le drame se dérouler devant nos yeux et on en a quelque chose à faire parce qu'on aime les personnages et ce qu'on sait qu'ils sont devenus. Tout le long des questions se posent et du coup quand on a enfin les réponses à ces interrogations, forcément, c'est une victoire et un plaisir. J'aime beaucoup également la façon dont le drama multiplie les cas isolés et nous fait croire que ces histoires n'ont rien à voir les unes avec les autres alors qu'en fait elles forment un ensemble et se rejoignent toutes à la fin. Il y a certes des défauts dans le scénario, quelques incohérences et grossièretés, mais somme toute j'ai vraiment beaucoup aimé la gestion du scénario et j'avais toujours envie de savoir la suite, je ne me suis jamais ennuyée.

 

vlcsnap-2011-11-24-01h18m10s0vlcsnap-2011-11-24-01h29m49s81
vlcsnap-2011-11-24-01h51m24s229vlcsnap-2011-11-24-01h18m11s16.jpg

 

Par ailleurs, comme je le disais, j'ai vraiment beaucoup aimé la réalisation. Alors, clairement, elle avait ses côtés complètement kitch. Les décors semblaient tous faits de cartons, certains bruitages étaient bizarres, le sang était fluo -et je pense qu'il avait été rajouté à l'image APRES le tournage d'ailleurs-... j'ai même repéré une scène où les héros montaient de faux chevaux devant un écran qui faisait office de fond. Bref il y avait des aspects de la réalisation qui étaient assez monumentalement foireux mais, étrangement, au lieu de m'agacer ces défauts avaient quelque chose d'attachant. Je riais, oui, mais avec affection. Et à côté de cela, la réalisation avait également ses points forts. Déjà j'ai beaucoup aimé les chorégraphies de combats mais surtout j'ai absolument adoré l'utilisation des dessins. Je ne sais pas d'où ils sortaient mais j'ai vraiment adoré leur intégration dans le drama, je les trouvais franchement classe. Le générique était particulièrement bien foutu avec en plus une musique très sympa. Je n'ai jamais sauté cet opening, je l'ai même parfois joué plusieurs fois pour en re-profiter. La première scène du premier épisode m'avait déjà convaincue mais si cela n'avait pas été le cas, le générique aurait probablement fait le boulot à sa place.

 

Je pense que ce qui m'a accrochée dans le premier épisode en fait, c'est la passion qui s'en dégageait. Les éléments utilisés n'avaient rien de spécialement original mais je trouvais que le drama avait quelque chose de passionné et j'aimais beaucoup cela. Bon et puis la première image de ce bisho mouillé se battant à mains nus a du aider, j'admets. Et c'est là que j'en viens aux personnages car s'il y a quelque chose -de plus- que ce drama a vraiment réussi, ce sont ses personnages. Et par "personnages" j'entends le quatuor principal et le méchant principal. Et je m'en vais vous parler de chacun d'entre eux en commençant par le quatuor principal. Alors comme le mot "quatuor" vous a peut-être mis sur la piste, nos personnages principaux sont au nombre de quatre: Ge Xiao, San Niang, Xiao Mei et Chai Hu. Chai Hu est probablement celui des quatre qui m'a le moins interpellée. Enfin je l'aimais bien, il était sympathique et tout, mais pour moi il n'a jamais été plus que la montagne de muscle sympa dans sa simplicité. Par contre son passé était intéressant. Enfin tout le passage sur son passé amoureux et ses conséquences ne m'ont honnêtement pas passionnée mais par contre tout ce qui concernait son enfance était assez terriblement tragique et je trouve limite dommage que le drama n'ait pas passé plus de temps sur le sujet. Bon mais donc, perso, j'ai vraiment préféré les trois autres personnages et, déjà, Xiao Mei.

 

vlcsnap-2011-11-26-14h51m46s222vlcsnap-2011-11-24-01h08m52s52
vlcsnap-2011-11-24-02h28m22s126vlcsnap-2011-11-26-14h54m18s211

 

De toute façon clairement ce mec dès que je l'ai vu, j'en suis tombée follement amoureuse. Lorsque j'ai regardé Sungkyunkan Scandal pour la première fois j'ai flashé immédiatement sur Yeorim. Je ne connaissais pas Song Joon Ki à l'époque et il n'avait pas encore ouvert la bouche que déjà, en un quart de seconde, j'avais décidé que ce mec là, s'il n'était pas juste un figurant, serait mon personnage favori. Bon eh bah dans The Vigilantes in Mask quand j'ai vu Xiao Mei, j'ai eu un gros flash-back Yeorim et voilà, j'étais foutue pour le reste du drama. Bon on est d'accord, Xiao Mei n'est pas Yeorim -mon Dieu sinon je pense que je me serais tirée une balle à la fin du drama, je n'aurais pas supporté de perdre Yeorim une seconde fois- mais je trouve que les deux personnages ont des attitudes qui parfois se ressemblent. Tous les deux ont ce côté un peu coquet et faussement détaché que j'aime beaucoup et leur force se révèle dans les moments les plus désespérés. Bon pis attendez Xiao Mei il est trop balèze, il change de visage comme il veut -son rôle dans le groupe étant d'être le maître des déguisements-, il a un antidote qui guérit absolument TOUT, il oppose un éventail à des épées et GAGNE. Non sérieusement, Xiao Mei il est trop balèze! Et puis il est tellement viril que parfois quand le quatuor a besoin de quelqu'un pour jouer un rôle de fille, ils font appel à Xiao Mei...Alors que oui, il y a une fille dans leur bande.. mais eh! en tous cas c'est le personnage auquel je me suis clairement le plus attachée. Je suis d'ailleurs un peu triste car les épisodes qui lui étaient consacrés, si je les ai trouvés sympas pour leur côté "film d'horreur", n'étaient pas assez "émotionellement chargés" à mon goût. Non, sérieusement, ils étaient bien hein, mais chaque fois que Xiao Mei était mal, j'avais mal avec lui et lorsqu'à la fin il fond en larmes, je n'étais pas belle à regarder non plus du coup mon côté un peu maso aurait aimé que ses épisodes soient plus ... "durs". Comme cela j'aurais pu souffrir avec lui et ensuite être super heureuse avec lui quand tout se serait arrangé -non parce qu'on est bien d'accord, il n'était juste PAS question qu'on lui fasse du mal sur le long terme-. Non c'est un personnage que j'ai vraiment adoré. Je ne sais pas exactement comment vous l'expliquer malheureusement, j'ai juste un coup de coeur et après cela .. bref je l'aime.

 

vlcsnap-2011-11-23-23h41m32s135vlcsnap-2011-11-23-23h41m36s174
vlcsnap-2011-11-23-23h08m53s2vlcsnap-2011-11-23-21h38m30s41

 

Mais j'ai également adoré San Niang et Ge Xiao. Déjà San Niang n'est pas une demoiselle en détresse et ça fait plaisir. Elle sait prendre soin d'elle-même et, oui, en effet, elle se fait parfois sauver par les autres mais bon, elle court à leur rescousse également donc c'est bon, c'est équilibré. Non ce que j'ai vraiment aimé en fait c'est sa relation avec Ge Xiao. Ge Xiao est notre personnage principal et s'il est doté d'un sens de la justice très prononcé, il a surtout complètement renoncé à vivre. Il n'essaie pas ouvertement de se tuer, il ne se pend pas à des poutres et ne se jette pas des ponts mais chaque fois qu'il y a une mission un peu suicide à accomplir, il fonce tête baissée en solitaire. En fait ce n'est pas tellement qu'il veut mourir, c'est plutôt qu'à ses yeux sa vie n'a plus aucune valeur et qu'il joue avec sans en avoir quoi que ce soit à faire. Cela dit n'allez pas croire qu'il ne réfléchit pas! Non au contraire, Ge Xiao est très doué pour la planification et souvent, s'il y a baston, les situations se résolvent parce que Ge Xiao avait bien réfléchi son plan à la base. Mais bref, suite à des évènements ayant eu lieu dans son passé -et qui sont révélés tard dans le drama-, Ge Xiao vit comme un zombie et n'attache aucune valeur à l'existence. C'est pour cela, je trouve, que San Niang et lui fonctionnent si bien. Elle n’hésite jamais à le remettre à sa place et elle a ce côté très terre-à-terre qui fait qu’elle le force à rester dans la réalité. Si elle n’était pas là, il ne ferait que boire toute la journée, il ne se soignerait jamais, ses vêtements seraient toujours sales…dans un sens elle a presque un côté « femme au foyer » sauf qu’elle combine cela avec une attitude « bad-ass ».  Elle peut le suivre dans ses aspirations héroïques mais elle l’oblige également à se soucier des aspects plus « basiques » de la vie. En clair elle joue le rôle de son « ancre »  et sans elle il serait probablement mort trop tôt pour devenir qui que ce soit. Et elle a besoin de lui également parce que la vie de San Niang est une succession d’abandons et de trahisons. Je ne vais pas entrer dans les détails, ce serait triste que je vous spoile, mais San Niang a vraiment été abandonnée toute sa vie. Mais au contact des trois autres personnages principaux, elle apprend qu’il y a des gens sur lesquels on peut compter et Ge Xiao est clairement celui sur lequel elle se repose le plus. Je vous disais qu’elle n’était pas du genre « demoiselle en détresse » mais que parfois tout de même elle avait besoin d’être sauvée…eh bien dans ces cas-là, c’est toujours Ge Xiao qu’elle attend. Ces deux-là se rattachent vraiment l’un à l’autre et c’est pour cette raison que je trouve que leur relation fonctionne aussi bien.

 

vlcsnap-2011-11-27-02h58m18s146vlcsnap-2011-11-26-02h30m32s153
  

Bon et puisqu’on en est à parler de Ge Xiao, je tiens à dire également que le personnage est particulièrement charismatique. Déjà, Wallace Huo est quand même sexy à mourir, ce qui ne fait pas de mal. Avec ces cheveux désordonnés et ce look négligé comme s’il ne s’était pas rasé depuis des mois, il dégage un sex-appeal assez balèze je dois dire !  Je suis en train de regarder A mobile love story en ce moment mais je n’arrive pas à le trouver aussi orgasmique. Enfin il l’est quand même mais … moins. Je le trouve vraiment carrément plus violable en héros masqué désintéressé de la vie et du peigne. Enfin bref, j’ai eu un gros coup de cœur pour Wallace Huo et son personnage….ainsi que pour sa relation avec Wu Qiu. 

 

Wu Qiu est notre méchant principal et probablement un des personnages les plus intéressants du drama. Si au départ il peut sembler grossier, principalement par la faute de son acteur qui a tendance à en faire des tonnes, il se révèle ensuite être plus complexe qu'il n'y paraissait. Enfin... non en fait il est évident dès le départ que sa relation avec le héros n'est pas simple et j'ai d'ailleurs en tête cette scène où la logique et la prudence voudrait que Ge Xiao tuent Wu Qiu mais où au lieu de cela notre héros le laisse s'échapper parce qu'il a "promis à quelqu'un de prendre soin de lui". Bref clairement, il s'est passé quelque chose entre eux et en fait on se rend compte que leur relation est le véritable fil conducteur du drama. Toute la série pave le chemin qui les amènent à l'affrontement final -au passage l'affrontement final m'a paru un peu écourté d'ailleurs pour un truc qui se devait d'être le point culminant de l'histoire- et j'ai trouvé le chemin assez fascinant en fait. Wu Qiu est un personnage que j'ai particulièrement plaint et si je ne cautionne pas ses réactions, j'ai l'impression quand même que son entourage a multiplié les erreurs et que le monde s'est montré particulièrement injuste à son égard. Sans cesse rabaissé, sans cesse confronté à ce qu'il ne pourrait jamais avoir, les gens le méprisaient sans même savoir qu'ils le méprisaient... c'est difficile à expliquer sans vous spoiler en fait. Je ne rentre pas dans les détails mais si Wu Qiu a fait preuve de faiblesse et a pris les mauvaises décisions, pour moi Ge Xiao a une grosse part de responsabilité dans sa transformation et je pense que c'est en partie pour cela qu'il n'arrive pas à se résoudre à le tuer. 

 

Je ne vais pas discuter pendant 707 ans mais pour résumer, j'ai trouvé ce drama génial dans ses points forts et attachant dans ses faiblesses, j'ai aimé ses personnages, son histoire, je l'ai trouvé agréable à regarder, j'ai aimé la musique, j'ai aimé les acteurs. En clair j'ai vraiment adoré et ce drama a été un de mes gros gros coup de coeur de cette année, c'est pourquoi je vous encourage vivement à le regarder.

 

 

7c5c570faeb24061a931d35c16ae0f41U2599P28T3D3180866F346DT20101218094653
4d22798b282b44d22799f55d11

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :