[Dramas au fil des ans] 2003

Publié le 31 Mars 2013

   Dramas au fil des ans


2003

 

Je ne met pas les liens vers tous les articles que j'ai écrits sur ces dramas mais vous pouvez trouver votre bonheur |ICI| si vous voulez des détails sur les dramas qui vous intéressent.

 

(J) = Japonais

(K) = Coréen

(TW) = Taiwannais

(C) = Chinois

Note totale < 5/10

Note totale ≥ 9/10

5 ≤ note totale < 9

coup de cœur -indépendamment de la note totale-

 

 

EXCELLENTS DRAMAS

 

 

 

 

 

TRES BONS DRAMAS

 

 

 

 

BONS DRAMAS

 

 

 

 

DRAMAS SYMPAS

 

Boku Dake no Madonna (J)

Qualité 3 + Appréciation 3,5 = 6,5/10

Pour des tas de raisons, je ne devrais pas apprécier ce drama mais entre lui et moi il y a quelque chose qui est toujours passé. Je ne sais pas si vous avez également ce genre de dramas mais perso il y a des séries, je les regarde, je les trouve sympas et me dit « bon bah voilà, c'était sympa, dans un an je m'en souviendrai pas » mais pourtant un an plus tard, j'ai envie de les revoir. Ce ne sont généralement pas des dramas extraordinaires mais des petits dramas sympas et comfortables dont j'ai envie de retrouver l'ambiance reposante. Et en les revoyant, je ne les trouve toujours pas extraordinaires mais j'ai l'impression de retrouver un vieil ami. Boku Dake no Madonna fait partie de ces dramas-là pour moi. En le voyant pour la première fois j'avais trouvé Hasegawa Kyoko adrorable et Tackey terriblement fade -je crois bien que c'était la première fois que je voyais Tackey d'ailleurs- mais avec le temps j'aime même bien Tackey. Le personnage manque toujours de personnalité mais cela ne m'agace plus et ce drama est une jolie petite histoire d'amour tranquille que je prends plaisir à ressortir de temps en temps.

(+) Hasegawa Kyoko est toute mignonne je trouve, Tackey est agréable à regarder, j'aime les circonstances dans lesquels ils se rencontrent -elle s'introduit dans son appartemment en douce pratiquement tous les jours pour stalker le mec d'en face... je sais, ça paraît chelou... ça l'est- et il y a de jolis moments.

(-) Le personnage principal est assez mou et l'histoire en soi n'est pas très excitée -ou vraiment profonde- on va dire.

La fin ? Personnellement je l'aime bien.

 

Hakusen Nagashi (J)

*mes souvenirs de ce drama étant TERRIBLEMENT flous, j'y reviendrai plus tard...j'en garde l'image d'un drama sympa mais pas transcendant*

 

Kimi Wa Petto (J)

Qualité 3 + Appréciation 4 = 7/10

Mon tout premier drama, j'y suis donc forcément attachée. Adapté du manga du même titre, ce drama met en scène Koyuki dans le rôle d'une jeune femme carriériste qui intimide les hommes et n'est pas très apprécié des femmes non plus. D'apparence forte, elle a du mal à gérer sa solitude. Un jour sur le pas de sa porte, dans un grand carton, elle découvre un jeune homme mal en point qu'elle finit par recueillir. Elle décide de le garder en tant qu'animal de compagnie -absolument RIEN de sexuel- et entre eux deux se développe une relation de confiance et d'affection. Ce sont deux êtres perdus qui trouvent refuge au même endroit et c'est un joli drama qui a su capturer mon cœur. Avec le temps je remarque un peu plus ses défauts tel qu'un certain côté niais -nettement moins présent dans le manga- et une tendance à la répétition mais malgré tout je continue de penser que les acteurs sont très bons et que le drama est à la fois adorable et touchant. Oh et il m'a dit dans la tête à vie « Darling darling it's all right~ » -foutus V6-

(+) Les acteurs -même si je comprends les gens qui ont du mal avec Koyuki...en général moi aussi mais dans ce drama, ça va- et en particulier MatsuJun -ainsi qu'Eita dans un petit rôle pour les fans-, le choupisme ambiant. Le drama n'est pas profond mais il est...doux ? -je pense à « sweet » en fait-

(-) Le scénario est assez répétitif, pas aussi creusé que celui du manga, certaines personnes auront du mal avec le concept, avec Koyuki,...

La fin ? A l'image du reste.

 

Sang Doo, let's go to school (K)

Qualité 2,5 + Appréciation 3,5 = 6/10

Je sais que ce drama a tendance à pas mal diviser les spectateurs et, de mon côté, je l'ai plutôt bien appréciée même si certaines choses continuent de me déranger, notamment sa conclusion que je trouve maladroite au possible. Les moments mélos du drama le sont un petit peu trop et l'actrice principale ne me plaisait pas plus que cela mais malgré tout il y a certains aspects de ce drama que j'aime beaucoup. En fait il y a surtout deux relations que j'ai aimées dans ce drama et, non, la romance n'en fait pas partie. De toute façon dans ce drama plus la romance se retrouvait au second plan, plus j'appréciais le tout... déjà, j'ai beaucoup aimé la relation entre le héros et le rival. Au début ils sont ennemis mais petit à petit leur relation évolue et au bout d'un moment ils se forment entre eux une espèce d'amitié touchante. Et la seconde relation à m'avoir réellement touchée c'est celle de Sang Doo et de sa petite fille -adorable petite fille d'ailleurs-. C'est vraiment dans les scènes avec elle que Rain était le meilleur et c'est dans ces moments-là que le drama m'est allé droit au cœur. Le souci c'est que la série reste très inégale, certains personnages sont agaçants et honnêtement le drama ne surprend jamais, on a toujours une longueur d'avance sur les personnages.

(+) Rain, la relation père/fille, la relation héros/rival et quelques moments très justes.

(-) Le drama est parfois prévisible, l'héroïne n'est pas très intéressante et la rivale est terriblement agaçante.

La fin ? Trop maladroite pour moi.

 

Stand Up !!! (J)

Qualité 3 + Appréciation 3 = 6/10

Sorte d'American Pie inversé, ce drama implique une bande de lycéens tous encore vierges qui, au lieu de jurer de perdre leur virginité, décident au contraire de faire la promesse de la protéger. Dans les rôles principaux : Ninomiya Kazunori est le gentil loser, Oguri Shun le sportif coincé, Yamapi le mec parfait qui n'arrive à rien avec sa copine et Hiroki le jeune homme pervers sur les bords -mais gentil au fond-. Pour les fans de ces acteurs, c'est assez adorable de les voir aussi jeunes tous ensemble.. par ailleurs Ueno Rie fait également partie du casting principal pour les fans de l'actrice -dont je ne fais pas partie-. Le drama peut sembler être une comédie grossière à cause du sujet et il n'est clairement pas l'analyse psychologique du siècle mais je le trouve franchement sympa et il m'arrive assez souvent de vouloir le revoir en fait. Le drama est drôle et, sans être terriblement profond, met parfois le doigt sur quelques vérités.

(+) L'amitié entre les cinq personnages principaux est jolie, il y a beaucoup d'humour, j'aime beaucoup le casting et il y a quelques moments tranquilles agréables également.

(-) Le drama n'est pas toujours très fin, j'ai honnêtement du mal avec Nino dans le rôle principal et j'imagine que l'humour ne plaira pas non plus à tout le monde.

La fin ? En tous cas à moi elle m'a plu.

 

Water Boys (J)

Qualité 3 + Apprécation 3,5 = 6,5/10

A la base ce genre de drama mettant en scène un groupe de personnages voulant pratiquer une activité -ici la natation synchronisée- et devant partir de rien pour se surpasser, n'est pas exactement mon style. Mais de temps en temps, quand même, il y a des exceptions. Par exemple -à ma grande surprise pour le coup- j''avais beaucoup aimé Tumbling et, en l'occurence, j'aime également beaucoup Water Boys. Il présente un ensemble de personnages particulièrement attachant, un casting solide, et beaucoup d'énergie. Le côté romance de l'affaire n'est pas passionant mais pas trop présent donc cela passe et les clichés du genre sont là mais ils ne parasitent pas ce drama dont je garde un excellent souvenir. D'ailleurs j'ai envie de le revoir du coup...ne serait-ce que pour revoir Yamada Takayuki se déhancher en slip au bord de la pisicne -un grand moment-.

(+) La bande d'amis qui se forme et à laquelle on s'attache très rapidement, la bonne humeur du drama, son ambiance « été », les petits bishos-crevettes qui se déchanchent en slip -pas parce que c'est sexy mais parce que c'est drôle-, …

(-) Pour moi le drama n'a pas de défaut réellement majeur. La romance n'est pas passionante et certains personnages secondaires ne fonctionnent pas trop mais cela ne m'a pas dérangée plus que cela.

La fin ? Un grand moment ! -en slips-

 

Yankee Bokou ni Kaeru (J)

*encore une fois j'en ai un souvenir très très flou donc j'essaierai d'en reparler plus tard mais j'en garde une impression très sympa*

 

 

 

TUEZ LE RESPONSABLE !

 

Mukodono 2003 (J)

Qualité 0 + appréciation 0 = 0/10

J'aurais aimé donner au moins un tout petit peu plus que 0 à ce drama, ne serait-ce que parce que j'ai de la sympathie pour Nagase Tomoya mais vu que Nagase est la principale raison pour laquelle je n'ai pas supporté ce drama, cela ne va pas être possible. A la base il n'est pas un acteur très fin mais dans ce drama prévisible et superficiel, il surjoue comme si sa vie en dépendait et ça m'a tapé sur les nerfs mais d'une force ! Dès le premier épisode, le drama avait été une torture et pour rien au monde je ne revivrais cela.

(+) Au bout de 11 épisodes, le drama finit par s'arrêter.

(-) 11 épisodes, c'est déjà beaucoup trop.

La fin ? Un grand soulagement.

 

 

 

DRAMAS NON TERMINES

 

 

 

 

LE RESTE

 

1% of Anything (K)

Qualité 2 + Appréciation = 3/10

Classique, prévisibile, plat et loin d'être mémorable ce drama n'est pas exactement « mauvais » dans le sens où il ne fait rien de particulièrement grave mais... bordel, qu'est-ce qu'il est LONG ! Et qu'est-ce que les personnages sont MOUS ! La raison pour laquelle il n'est pas dans la catéogire « Tuez le responsable ! » est qu'il ne m'a pas énervée. La raison pour laquelle il ne m'a pas énervée est que j'étais beaucoup trop endormie pour ressentir quoi que ce soit. Ce drama est ennuyeux et je ne vous le conseille pas.

(+) Euh... je dirais que les acteurs sont agréables à regarder mais je ne suis pas sûre, je n'avais pas toujours les yeux ouverts.

(-) Dois-je vraiment me répéter ?

La fin ? Zzzzzz

 

Kou kou kyoushi 2003 (J)

Qualité 2,5 + Appréciation 2,5 = 5/10

Je pense qu'il faudrait que je revois ce drama parce que dans ma tête le personnage masculin principal est plutôt sympathique mais vu qu'il s'agit du mec qui ment à une gamine de 17 ans pour lui faire croire qu'elle est mourrante, je me demande si je n'ai pas une conception étrange de ce drama. Toujours est-il qu'à l'époque, tout en étant pas transportée, j'avais trouvé ce drama plutôt bien foutu. Le casting m'avait plu, l'histoire m'avait suffisamment intéressée, il y avait de jolis moments et j'avais, en bonus, beaucoup apprécier de voir Hiroki Narimiya en host manipulateur. Il n'en reste pas moins que j'ai un doute sur ma vision de ce drama qui mériterait donc que je le regarde une seconde fois.

(+) Le casting, la réalisation -j'ai un très bon souvenir de l'OST en particulier- et les quelques jolies scènes.

(-) Il y a quelques longueurs, quelques lourdeurs et je crois que j'ai un peu idéaliser certains personnages...

La fin ? J'en ai un souvenir vague mais satisfait.

 

Moto Kare (J)

Qualité 2 + Appréciation 2,5 = 4,5/10

On ne va pas se mentir, si j'ai apprécié ce drama, c'est en grande partie pour son acteur principal -Domoto Tsuyoshi- mais son personnage était également le principal défaut de la série. On a un personnage principal que deux filles se disputent et tout le long je me suis posée la même question : mais POURQUOI ? Le personage est mou, indécis et sans charme alors franchement qu'est-ce qu'elles lui trouvent ? En fait Moto Kare est un de ces rares dramas où j'ai vraiment préféré les personnages féminins car j'ai trouvé qu'elles avaient nettement plus de poigne. Pour certains il faut attendre quelques épisodes afin de pouvoir vraiment les apprécier -et en général il m'a fallu 7 épisodes pour vraiment prendre un peu de plaisir à regarder le drama- mais les personnages féminins -et les personnages secondaires- sont ce que le drama a de mieux à offrir. Malheureusement cela ne le rend pas génial pour autant et ça reste un drama assez plat au personnage principal terriblement fade.

(+) Les personnages féminins, la bande-son et le fait que Tsuyo soit choupi.

(-) Le personnage principal, la lenteur du drama, son côté répétitif

La fin ? Rien de spécial.

 

Yoiko no mikata (J)

Qualité 2 + Appréciation 2 = 4/10

Mignon. Ce drama est mignon. Ni plus, ni moins, juste mignon. Sakurai Sho y joue un enseignant à l'école primaire, il y a plein de gosses, les gosses sont choupis, Bambi est choupi aussi, tout le monde est choupi. Les arashi font des apparitions, ils sont choupis aussi. Il y a des morales choupies. Bref … c'est choupi.

(+) Si vous aimez Arashi et, surtout, Bambi, si vous aimez les enfants et si vous aimez le choupisme sans conséquence, ce drama est fait pour vous.

(-) Si vous aimez les dramas ayant plus à proposer qu'un fade choupisme, ce drama n'est pas fait pour vous.

La fin ? … ben... choupie.

 

 

 

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas au fil des ans

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :