[Dramas au fil des ans] 2005

Publié le 26 Août 2013

   Dramas au fil des ans

 

2005

 

Je ne met pas les liens vers tous les articles que j'ai écrits sur ces dramas mais vous pouvez trouver votre bonheur |ICI| si vous voulez des détails sur les dramas qui vous intéressent.

 

(J) = Japonais

(K) = Coréen

(TW) = Taiwannais

(C) = Chinois

Note totale < 5/10

Note totale ≥ 9/10

5 ≤ note totale < 9

coup de cœur -indépendamment de la note totale-

 

 

 

EXCELLENTS DRAMAS

 

 

 

 

TRES BONS DRAMAS

 

 

Fashion 70s (K)

Qualité 4 + Appréciation 4 = 8

Si vous vous sentez mal, triste, que vous avez envie de vous pendre et que vous cherchez un drama pour vous remonter le moral.... continuez à cherchrer. Fashion 70s est tout sauf un drama léger qui va vous rendre votre joie de vivre. Au contraire, il est assez tragique ce drama. Il commence en pleine guerre, déjà, tandis que deux enfants manquent de mourir. Et finalement les deux petites filles se retrouvent avec des « vies échangées ». La petite fille issue d'une famille pauvre se retrouve propulsée dans une vie riche à la place de la petite fille issue de la famille riche qui, amnésique, est élevée par la mère pauvre de l'autre petite fille... non vous n'avez pas mal à la tête, c'est une illusion. Les rôles principaux de l'héroïne et du militaire ne m'ont pas vraiment embarquée pour être honnête. En revanche les rôles secondaires, si. L'ex-petite fille pauvre devenue jeune fille riche m'a brisé le cœur. Apparemment on était censé la détester mais j'ai eu tellement mal pour elle. Elle a essayé toute sa vie de remplacer l'héroïne -qu'elle pensait morte au fait- aux yeux de ses parents mais n'a jamais réussi et subitement son monde entier s'effondre, c'est affreux. C'est de loin le personnage le plus tragique du drama avec Peen qui s'en prend également plein la tête. Peen est le second rôle masculin, interprété par Chun Myung Jung -si j'ai réussi à écrire son nom correctement- et lui aussi souffre d'un manque d'amour assez incroyable. Il est le second personnage à m'avoir vraiment serré le cœur.

(+) Les personnages principaux secondaires, la réalisation, l'OST, un scénario pas trop manichéen, une jolie bromance au milieu et de bons acteurs.

(-) Des personnages principaux ennuyeux, principalement l'héroïne... -pas arrangée par l'interprétation très fade de Lee Yeo Won qui est aussi réveillée que d'habitude-

La fin ? Intense...

 

 

Green Rose (K)

Qualité 4 + Appréciation 4 = 8

Si vous aimez les dramas qui parlent de vengeance, celui-ci est fait pour vous -je pense-. L'histoire est celle d'un homme qui avait tout pour être heureux mais qui est accusé à tort d'avoir assassiné le père de sa petite amie -qui est un puissant chaebol-. Pourchassé, il n'a pas d'autres choix que de feindre sa propre mort en laissant sa fiancée derrière lui. Des années plus tard, il revient avec la ferme intention de prouver son innocence et de se venger. Le drama n'est pas exactement parfait mais il sait comment garder l'attention du spectateur. C'est par ailleurs le drama qui m'a convaincue que Go Soo était mon ami. C'était la première fois que je le voyais et, si au début du drama je n'étais pas convaincue, avec l'évolution du personnage je me suis rendue compte que l'acteur avait une classe d'enfer en fait. Mais surtout j'ai aimé l'équilibre du drama qui tient en suspens et nous parle de vengeance mais nous fait également sourire de temps en temps. Les premiers épisodes sont un peu difficiles car tirant trop sur le mélo à mon goût, mais la suite rattrape nettement ces débuts.

(+) L'acteur principal, l'équipe du héros qui est assez irrésistible, le scénario qui tient en haleine.

(-) Le méchant pas assez charismatique à mon goût et la fiancée du héros qui était beaucoup trop pleurnicharde pour moi.

La fin ? Je l'ai bien vécue...

 

 

One litre of tears (J)

Qualité 4,5 + Appréciation 4 = 8,5

On ne présente plus One litre of Tears pas vrai ? Et écoutez, tout est dans le titre. Enfin. Pas vraiment car si vous êtes comme moi vous pleurerez plus d'un litre de larmes au total -car il faut compter toutes les rechutes chaque fois que vous entendre une chanson tirée de l'OST par la suite-. Et par ailleurs, non, vraiment, tout n'est pas dans le titre... car ce drama n'essaie pas de vous tirer des larmes à tout prix pour le plaisir de vous faire pleurer. Si c'était le cas, croyez-moi, il ne ferait pas partie des dramas que je considère comme très bons. Je déteste les dramas qui essaient absolument de faire pleurer leur spectateur. Ils sont également ceux auxquels je suis généralement le moins sensible. Mais à travers la lutte d'Aya contre la maladie qui la condamne, le drama dresse le portrait de personnages auxquels on s'attache véritablement. Il ne semble jamais trop fabriqué et il touche son spectateur.

(+) Des personnages humains et attachants, un très bon casting, une très belle histoire de famille et une jolie romance également, un excellent OST.

(-) Le drama n'a pas de réel défaut à mes yeux.

La fin ? Triste, bien entendu, mais belle.

 

 

Tiger and Dragon (J)

Qualité 4 + Appréciation 4,5 = 8,5

Ne vous inquiétez pas les gens, si Fashion 70s ne vous remontera pas le moral, vous avez Tiger and Dragon. Comme anti-déprime, celui-ci marchera très bien et il marchera pour deux raisons principales : (1) il est hilarant (2) vous aurez tellement besoin de vous concentrer pour ne pas louper les répliques que vous ne penserez plus à ce qui vous rend triste. Le drama va vite. L'histoire est celle d'un yakuza -Nagase Tomoya- qui veut apprendre l'art du rakugo -une sorte de one man show Japonais, histoire de simplifier- et du fils d'un maître du rakugo -Okada Junichi- qui ne veut pas prendre la suite de son père mais vendre les vêtements qu'il design. Le drama est écrit par Kudo Kankuro, également auteur des deux excellents IWGP et Kisarazu Cat's Eye et il complète la trilogie de ses trois meilleurs dramas.

(+) Un excellent casting, des personnages déjantés et attachants, un rythme très rapide, une histoire originale, Nagase Tomoya est sexy à mourir là-dedans.

(-) Comme le drama est assez particulier, forcément, certaines personnes n'accrocheront pas^^

La fin ? Parfaite.

 

 

 

BONS DRAMAS

 

 

Engine (J)

Qualité 3,5 + Appréciation 4 = 7,5

Dans ce drama, Kimura Takuya joue Jiro, un pilote de course qui, lorsqu'il perd son travail, retourne vivre chez son père. Sauf qu'en son absence, son père a transformé la maison en sorte de petit orphelinat... or Jiro déteste les enfants. Mais détester les enfants de cet orphelinat est impossible ! Engine n'est pas un drama parfait : ses deux derniers épisodes sont un peu étirés, ce qui touche à la coruse n'est pas toujours passionant et la sorte de romance avec Koyuki est assez fade. Néanmoins c'est un drama que je recommanderais à tout le monde parce que le plus gros du drama concerne Jiro et les gosses et que cet aspect-là est excellent. On voit les enfants grandir, on apprend à les connaître, on s'y attache. Ils sont adorables et le drama est très bien écrit autour d'eux. Le casting enfant est excellent et bien entendu Kimura Takuya est parfait. C'est un drama qui a beaucoup à offrir !

(+) Les enfants, les acteurs, KimuTaku, l'OST, l'humanité du drama, …

(-) Koyuki et les petites longueurs sur la fin.

La fin ? Je la trouve géniale.

 

 

Hana Yori Dango, saison 1 (J)

Qualité 3 + Appréciation 4 = 7

Encore un classique... Après toutes les réadaptations, qui n'a pas entendu parler de ce drama ? En fait pour beaucoup de gens, ce drama a fait partie des premiers. Et je m'en suis moi-même servie pour converir une amie~ C'est un drama que j'apprécie beaucoup, encore qu'avec le temps je sois moins aveugle à ses défauts. Ils ne me dérangent pas cela dit. Hana Yori Dango, l'histoire d'une jeune fille pauvre mais à la volonté de fer qui se retrouve embarquée dans les histoires d'un quatuor de jeunes hommes riches et arrogants, est maladroit dans sa narration et exagère beaucoup de choses mais il est attachant. Certes les clichés s'accumulent mais il y a quelque chose de touchant dans ce drama... ou peut-être que je suis juste nostalgique ? En tous les cas c'est un drama que je conseillerais à tous les amateurs de romance. Et aucune des autres adaptations de cette histoire ne vaut celle-ci à mon goût.

(+) Le casting... il n'est pas parfait mais je le trouve terriblement attachant. L'OST est également un point fort de ce drama à mes yeux, avec en particulier la chanson Planetarium d'Ai Otsuka. L'histoire est clichée mais touchante.

(-) Plus le temps passe, plus j'ai du mal avec Inoue Mao dans le rôle principal que je trouve trop bourrine.

La fin ? N'en est pas vraiment une puisqu'il y a une saison 2~ Mais c'est une jolie fin quand même.

 

 

My Name is Kim Sam Soon (K)

Qualité 3,5 + Appréciation 3,5 = 7

Ce drama a été couverts d'éloges dès sa sortie et continue d'être un drama très apprécié. Pour ma part, la première fois je ne lui avais rien trouvé d'extraordinaire. Néanmoins, à la revoyure je crois que j'en ai plus apprécié l'intelligence... Ce n'est toujours pas un de mes dramas favoris mais je l'apprécie beaucoup. L'histoire est celle d'une jeune pâtissière un peu enveloppée qui est engagée par un patron riche pour jouer le rôle de sa petite amie. Vous imaginez assez bien où tout cela va aller j'imagine~ la différence avec les autres dramas réside, je pense, dans le réalisme de l'écriture. Bien sûr on retrouve certains clichés dramatesques mais les personnages, principalement l'héroïne, semblent très naturels. Et bien sûr le gros point fort de la série est sa romance principale, Hyun Bin et Kim Sun Ah -qui se donne à fond, comme toujours- ont une excellente alchimie...

(+) Un très bon casting, Lee Kyu Han dans un petit rôle -j'aime vraiment le voir à l'écran même dans des rôles antipathiques-, une romance très engageante, un ton « vrai »...

(-) Daniel Henny n'est pas un excellent acteur … mais sinon il n'y a pas de gros défaut à ce drama je trouve.

La fin ? Pas ce à quoi je m'attendais mais je trouve qu'elle fonctionne vraiment bien.

 

 

Nobuta wo Produce (J)

Qualité 3,5 + Appréciation 4 = 7,5

Décidément, 2005 est l'année des classiques ! Mais peut-être que je pense comme cela parce qu'ils étaient très populaires quand j'ai commencé les dramas... toujours est-il que Nobuta wo produce est un drama très recommandé et que ce n'est certainement pas moi qui vous le déconseillerais. L'histoire est celle de deux jeunes hommes Shuuji -le mec populaire par excellence- et Akira -le mec plutôt bizarre et à part- qui s'unissent pour transformer et rendre populaire Nobuta, une jeune fille renfermée et timide dont la posture n'est pas sans rappeler celle de Sadako -cf. Ring-. C'est une histoire d'amitié entre trois personnages que rien ne semblaient rapprocher mais qui trouvent les uns dans les autres de la force et une nouvelle perspective dans la vie. Le drama est à la fois doucement déjanté, un peu doux-amer et vaguement nostalgique, c'est une jolie histoire sur la jeunesse et l'amitié comme les font parfois si bien les Japonais.

(+) Le casting -et en particulier Yamapi... si, je vous assure-, l'OST très réussi , la très jolie réalisation, des citations à ressortir à n'en plus finir, beaucoup de moments drôles et beaucoup de moments touchants.

(-) Nobuta se fait un peu voler la vedette par ses deux comparses... et la fin du drama n'est pas excellente.

La fin ? Précipitée et … étrange ?

 

 

 

 

 

 

DRAMAS SYMPAS

 

 

18 vs 29 (K)

Qualité 3 + Appréciation 3 = 6

Ah mon premier drama avec Siwon ! Sauf qu'avec l'époque je ne savais absolument pas qui il était...Et de toute façon il a un petit rôle mais je tenais juste à citer Siwon. L'histoire est celle d'une femme de 29 ans qui, après un accident, perd le souvenir des 11 années passées. Elle est donc de nouveau son soi de 18 ans. Sauf que ses dernières années, elle est tombée amoureuse et a épousé l'ennemi juré de ses 18 ans... complications, complications~ Ce drama n'est clairement pas un chef d'oeuvre mais j'en garde un bon souvenir. J'avais aimé le rival, j'avais trouvé le héros sympathique ainsi que l'héroïne. Le drama usait de pas mal de clichés mais jamais au point d'en devenir écoeurant, du moins je n'avais pas trouvé. Il ne révolutionne rien et n'est jamais plus qu'un moyen sympa de passer le temps quand vous ne savez pas quoi faire mais j'avais passé un bon moment devant et je pense que je le reverrai volontiers un jours.

(+) Les personnages, le casting, plusieurs scènes qui m'avaient beaucoup touchée.

(-) Quelques clichés, une idée de départ un peu invraisemblable à mes yeux et peut-être quelques longueurs ça et là.

La fin ? Ne m'avait pas tout à fait convaincue.

 

 

A love to kill (K)

Qualité 3 + Appréciation 3,5 = 6,5

Ce drama fait partie de mes tous premiers mélos Coréens et, bizarrement, je l'avais beaucoup apprécié... je dis « bizarrement » parce qu'avec le recul je me rends compte que ce mélo contient tout ce que je n'aime pas habituellement dans les mélos : une situation qui découle d'un gros malentendu, un manque de communication et de logique énorme de la part des personnages, une héroïne qui passe son temps à chialer... Mais j'avais accroché. Histoire de vous dire de quoi parle de drama, il s'agit de l'histoire de Rain qui retrouve son grand frère après des années de silence sauf que le soir-même son grand frère se suicide à cause, apparemment, du personnage de Shin Min Ah. Du coup Rain décide de se venger de Shin Min Ah en la séduisant pour mieux l'abandonner cruellement. Sauf que bien entendu il commence à tomber amoureux d'elle.

(+) Tous les acteurs sont très bons, Rain est particulièrement superbe dans ce rôle principal, la romance est très passionnée, la réalisation est belle et l'OST est superbe, je l'écoute sans arrêt.

(-) Les clichés, l'héroïne qui pleure tout le temps, le premier épisode vaguement incompréhensible, …

La fin ? A l'époque je l'avais trouvée jolie mais, en y réfléchissant, elle est assez débile.

 

 

Ame to Yume no ato ni (J)

Qualité 3 + Appréciation 3 = 6

L'histoire est celle d'un père et de sa fille qui sont très proches. Lorsque le père perd la vie lors d'un voyage à Taiwan, il revient néanmoins sous la forme d'un fantôme et continue de vivre avec sa fille qui n'est au courant de rien. Vous vous en doutez, ce drama n'est pas exactement un drama joyeux... mais il n'est pas non plus déprimant à souhait, tout juste un peu triste. Et très joli. Le drama a une ambiance très mélancolique et on sait bien que les adieux sont inévitables entre le père et sa fille mais, en même temps, leur relation réchauffe le cœur. Et à côté de ces personnages, on a tous les personnages secondaires qui sont également une sorte de famille et confèrent aussi beaucoup de châleur au drama en général.

(+) Les personnages sont très humains et très attachants, ils forment un ensemble qu'on ne peut s'empêcher d'aimer. Le drama écrit vraiment bien les relations humaines. Et j'ai aimé l'ambiance de la réalisation.

(-) La musique...l'opening est très joli mais le reste de l'OST est moyen et pourtant c'est un drama qui parle un peu de musique donc bon...Et le drama est construit sur un schéma un épisode/une histoire et parfois les histoires ponctuelles ne sont pas excellentes.

La fin ? Jolie~

 

 

Brother Beat (J)

Qualité 2,5 + Appréciation 3 = 5,5

Pas grand chose à redire, pas grand chose à dire … ce drama est l'histoire d'une mère qui élève seule ses trois bishotesques fils depuis la mort de son mari. Le plus vieux est un salaryman sérieux et blessé par l'amour, le second un playboy et le troisième un étudiant qui veut prendre soin de tout le monde. C'est un point de départ qui me plaisait et le drama n'est pas mauvais mais simplement il n'est pas bon non plus, il est très plat. J'en avais vu venir tous les tournants et le drama était mignon et gentil mais il n'a pas provoqué de grandes émotions chez moi. Rien de spécial à noter donc.

(+) Le casting agréable à regarder, Hayami Mokomichi en maillot de bain, des bons sentiments.

(-) La platitude un peu générale.

La fin ? Je ne m'en souviens pas, elle ne m'a pas marquée.

 

 

Dragon Zakura (J)

Qualité 3 + Appréciation 3 = 6

School drama sur le modèle « un professeur pour les sauver tous », voici l'histoire de Sakuragi -interprété par Abe Tsuyoshi-, un avocat sans le sou, qui devient professeur et use de méthodes peu conventionnelles pour remonter les notes de mauvais élèves. Elèves parmi lesquels on trouve notamment Yamapi -pas extraordinaire mais agréable à regarder- et Koike Teppei -adorable à souhait, comme toujours-. Les élèves faisant partie d'une classe spéciale, il y en a un nombre réduit et on suit leur évolution pendant tout le drama, ce qui nous permet de nous y attacher. Je me souviens aussi qu'en regardant le drama je m'étais dit « ah, j'aimerais bien avoir un prof comme cela ». Sakuragi a un message un peu sombre à passer -qui te dit que le monde est géré par les gens avec de bonnes notes pour les gens avec de bonnes notes et que les autres sont foutus- mais le drama est plus optimiste. C'est un drama que j'avais apprécié malgré des personnages féminins agaçants …

(+) Les élèves sont mimi, Abe Tsuyoshi est bien entendu excellent, il y a de quoi rire...

(-) Les personnages féminins... sérieusement, elles sont agaçantes. Entre le triangle amoureux inutile et la prof « modèle » qui s'offusque de tout et rien....voilà.

La fin ? J'en ai un bon souvenir.

 

 

Gokusen, saison 2 (J)

Qualité 3 + Appréciation 2,5 = 5,5

Au niveau de la qualité même du drama, honnêtement, la saison 2 est à peu près égale à la saison 1. Certes les acteurs sont un peu moins bons dans cette saison 2 mais honnêtement Gokusen n'a jamais été un drama basé sur ses acteurs. Enfin il se base sur la prestation de Nakama Yukie mais elle est aussi bonne dans la saison 2 que dans la première mais pour ce qui est de la classe d'élèves, le mot d'ordre est « Sois beau et tais-toi ». Alors certes Jin n'a clairement pas le charisme de MatsuJun mais question physique, il se défend et c'est l'essentiel. Et j'aime bien l'ensemble de cette saison 2. Le souci finalement est que la saison 2 fait exactement la même chose que la saison 1 si bien que quand on enchaine les deux, la répétition a raison du spectateur. D'autant que chaque saison est répétitive en soi... donc quand la saison 2 répète ce que faisait la saison 1 qui se répétait déjà toute seule... voilà voilà.

(+) Les bishos, l'humour, Nakama Yukie m'agace mais est plutôt bonne dans son rôle...

(-) Le sentiment de répétition si vous avez vu la saison 1, le ton moralisateur... oh et bonne chance pour vous sortir l'ending de la tête aussi !

La fin ? Prévisible, répétitive, comme d'hab quoi.

 

 

It Started with a Kiss (Tw)

Qualité 3 + Appréciation 2,5 = 5,5

Drama particulièrement populaire, ISWAK est un drama que j'avais raisonnablement apprécié la première fois mais dont je n'ai pas l'intention de voir la saison 2 et que je n'arrive pas à revoir. C'était sympa la première fois mais le drama m'a également pas mal agacée et il était assez long. L'histoire est celle d'une fille bête comme ses pieds qui tombent amoureuse du génie arrogant et méchant de son école. Par un concours de circonstances, elle se retrouve également à vivre avec et vous pouvez imaginer la suite. L'histoire a été mainte fois reprises et à la base ce n'est pas une histoire que j'apprécie. Sans être une féministe engagée, il y a quelque chose de rageant à voir une héroïne aussi conne. La prestation de l'actrice n'arrange rien et honnêtement j'avais juste envie de la baffer un peu plus à chaque seconde qui passait. Le héros était assez imbuvable mais honnêtement j'excusais plus facilement sa méchanceté que la sombre bêtise de l'héroïne. Et puis j'aimais assez Joe Cheng dans ce rôle. Enfin pour compléter notre triangle amoureux, nous avions Jiro Wang qui n'est pas très subtil dans son jeu mais toujours agréable à regarder, d'autant que son rôle est sympathique. Le drama est parfois drôle, parfois mignon et c'est vrai que Joe Cheng et Ariel Lin ont une excellente énergie ensemble.

(+) L'humour, Jiro Wang, l'alchimie entre les deux personnages principaux.

(-) L'héroïne, Ariel Lin dans le rôle de l'héroïne, la longueur du drama et encore une fLois : l'héroïne.

La fin ? Je l'ai trouvée risible et agaçante. J'adorais la scène « sous la pluie » mais tout ce qu'il y a après était débile.

 

 

My Girl (K)

Qualité 3 + Appréciation 3 = 6

My Girl fait partie de ces dramas que j'avais adorés la première fois, aimé la seconde et que maintenant je ne peux plus revoir. Je pense qu'en fait ce drama a pas mal vieilli. Les situations qui étaient déjà un peu clichés à l'époque le sont plus encore maintenant et l'excitation de voir la résolution des situations, forcément, a disparu. Pour vous dire de quoi parle le drama, il y a au centre une héroïne débrouillarde et énergique qui a tendance à mentir pour avancer dans la vie et qui se retrouve embarquée dans son plus gros mensonge lorsqu'un fil de chaebol lui demande de prétendre être sa cousine pour apaiser les derniers moments de son grand-père. Sauf que le grand-père ne meurt pas et que le héros commence à tomber amoureux de sa fausse cousine. Cela pourrait être le début d'un mélo mais le drama est écrit par les sœurs Hong donc, bien entendu, c'est une pure rom-com. Dans les rôles principaux on retrouve Lee Da Hae -très à l'aise dans son rôle-, Lee Dong Wook -figé et maladroit-, Lee Jun Ki -vraiment pas dans son meilleur rôle- et Park Si Yeon -exécrable- qui forment le carré amoureux principal. Ils sont entourés de plusieurs personnages secondaires plutôt sympathiques dont le couple « plus âgé » et parodique habituel des dramas des sœurs Hongs. C'est une comédie romantique agréable pour les amateurs du genre, elle a tendance à vraiment accrocher.

(+) Le casting agréable à regarder, l'humour du drama, la romance plutôt addictive et la musique.

(-) Il y a beaucoup de clichés et, encore une fois, le drama a vieilli... je le reverrai peut-être un jour mais pas tout de suite. Mais Park Si Yeon est vraiment insupportable dans ce drama et pourtant Dieu sait que je l'aime. Et il y a une sorte de longueur générale vers le dernier quart du drama.

La fin ? Sympathique -avec un caméo clin d'oeil agréable-

 

 

Prince turns into Frog (Tw)

Qualité 3 + 3 = 6

Dans ce drama qui -apparemment- serait une sorte de rendition plus « rom-com » du drama Coréen Save the Last Dance for me, un riche et froid businessman perd la mémoire dans un accident de voiture et, dôté alors d'une toute autre personnalité, est recueilli par la famille d'une jeune fille pauvre. Les deux commencent à tomber amoureux mais bien sûr pèse au dessus d'eux la question du « retrouvera t-il la mémoire ? Et si oui, qu'adviendra t-il de ce nouveau couple ? ». J'avais trouvé ce drama très sympa la première fois. Maintenant je n'arrive plus à le revoir mais c'est parce qu'en général j'ai du mal à revoir les dramas Taiwannais à cause de leur production assez « cheap ». Néanmoins ce drama est très sympathique. La romance est jolie, Ming Dao a beaucoup de charme dans le rôle principal, j'apprécie beaucoup l'actrice principale et Sam Wang dans le rôle du rival est agréable~ En revanche le drama a tendance à s'étendre un petit peu sur la fin.

(+) Le casting, le couple principal est réellement attachant, … en général le drama m'a juste parlé.

(-) Les longueurs sur la fin, la production, les clichés...

La fin ? Je n'en ai pas un souvenir très défini...

 

 

Slow Dance (J)

Qualité 2,5 + Appréciation 2,5 = 5

Pour être honnête je n'ai aucun souvenir de ce drama. Je me souviens que les premières rencontres des deux personnages principaux étaient plutôt funs, je sas que j'ai forcément aimé Tsumabuki Satoshi parce que je l'ai toujours aimé dans tout ce dans quoi je l'ai vu mais... autrement, zéro souvenir. Donc je passe sur ce drama. En voici tout de même le résumé : Riichi est un jeune homme posé et a tendance à trop freiner son existence. Makino au contraire est du genre à foncer et à dire tout ce qui lui passe par la tête. Forcément, leur première rencontre est explosive! et pour arranger les choses, Riichi est professeur dans l'auto-école où Makino prend ses cours. Comme si le destin s'en mêlait, ils ne cessent de se croiser.

 

 

 

 

TUEZ LE RESPONSABLE !

 

 

Densha Otoko (J)

Qualité 1 + Appréciation 0,5 = 1,5

Ce drama raconte la quête amoureuse d'un otaku qui, soutenu par ses amis virtuels trouvé sur un forum, cherche à conquérir la femme de sa vie, une jeune femme magnifique qu'il a rencontrée dans le train. C'est un drama très populaire mais personnellement je le trouve insupportable. J'avais apprécié la première fois pourtant ! Mais en le revoyant, URGH. Ito Misaki est très fade dans le rôle de l'héroïne, déjà, mais surtout le personnage principal est insupportable. Je ne sais pas comment j'avais fait pour l'apprécier la première fois, quand je le vois maintenant j'ai envie de le baffer chaque fois qu'il apparaît à l'écran. Il y a des aspects du drama qui sont sympathiques tels que l'amitié entre le Densha Otoko et les membres du forum ou les apparitions de quelques secondes d'Oguri Shun … mais sérieusement le personnage principal m'insupporte et je suis incapable d'aller au bout de l'épisode 1 maintenant.

(+) L'histoire d'amitié entre Densha Otoko et ses amis virtuels et l'opening.

(-) Le personnage principal, l'acteur principal, le héros,...

La fin ? Aucun souvenir... je n'ai pas pu le finir la seconde fois ^^'

 

 

 

DRAMAS NON TERMINES

 

 

 

LE RESTE

 

 

Anego (J)

Qualité 2 + Appréciation 2 = 4

Je n'ai que très peu de souvenirs de ce drama qui était assez fade. Et ce n'est pas que son souvenir s'est effacé avec le temps -même si bien entendu cela compte-, j'en avais déjà très peu de souvenirs après avoir terminé le drama...et ce n'est clairement pas mon article d'une demie page sur la question qui va m'aider à me souvenir. Ce drama est l'histoire d'une femme de la trentaine qui s'occupe de tout le monde sauf d'elle-mêmee t qui se rend compte que sa vie est en status quo. Sa vie amoureuse est inexistante, sa carrière ne progresse pas...bref tout est immobile. Shinohara Ryoko fait du bon boulot dans le rôle principal mais tous les autres personnages sont oubliables -et oubliés- et Akanishi Jin dans le rôle du petit jeune qui tombe amoureux d'elle est tellement fade qu'il est à deux doigts de se fondre avec le décor.

(+) Shinohara Ryoko... oh et Jin est joli à regarder.

(-) La fadeur du drama.

La fin ? Zéro souvenir.

 

 

Boku to kanojo no xxx (J)

Qualité 1,5 + Appréciation 2 = 3,5

OK, encore un drama dont j'ai peu de souvenir. Ce qu'il faut que vous sachiez est que la plupart de ces dramas datant de 2005 sont des dramas que j'ai vus à mes débuts. Donc c'était il y a un certain temps. Du coup je n'ai retenu que les meilleurs et les autres se sont effacés de mon esprit. Boku to kanojo no xxxx n'est pas un drama terrible mais il était vraiment oubliable. Il est court -sept épisodes de quinze minutes- et raconte l'histoire d'un garçon timide amoureux d'une jeune fille à la forte personnalité. Suite à une expérience qui foire, ces deux personnages échangent leurs corps et à partir de là : romance, rires, etc. Le drama ne provoque aucun sentiment très fort et il n'est qu'un moyen de tuer le temps mais bon, au moins le héros était choupi.

(+) Le héros choupi, quelques occasions de sourire

(-) Un casting moyen, une histoire moyenne, une réal moyenne,... beaucoup de choses moyennes qui rendent le tout peu marquant.

La fin ? Euh... je ne m'en souviens pas.

 

 

Chakushin Ari (J)

Qualité 2 + Appréciation 2 = 4

Pour celles qui connaissent, ce drama est effectivement lié au film du même titre, il en est une adaptation -mais vous connaissez peut-être le film sous le titre One missed call-. Au centre du drama : une malédiction. Des personnes commencent à recevoir des messages du futur, envoyés par leurs propres téléphones. Dans ces messages ils s'entendent mourir et ces messages sont des prédictions qui se réalisent toujours. Le drama n'est pas mauvais du tout pendant sa première partie, arrivant à maintenir un certain suspens. Mais il finit par devenir drôlement faible et son final est très décevant. Par ailleurs il est un petit peu trop expliqué pour être effrayant, il manque la part d'inconnu qui rendrait le drama réellement terrifiant. Et j'ai aussi trouvé qu'il était malheureusement souvent prévisible.

(+) Un scénario de base intéressant, des débuts prenants

(-) Un relâchement sur la fin, quelques retournements prévisibles et le drama ne fait jamais peur.

La fin ? Décevante.

 

 

Delightful Girl Choon Hyang (K)

Qualité 1,5 + Appréciation 2 = 3,5

Autre drama des sœurs Hongs, cette rom-com fait partie des dramas de ce duo de scénaristes que je n'apprécie pas. Adaptation libre et moderne du mythe de Choon Hyang, ce drama met en scène deux adolescents qui ne s'apprécient pas du tout et qui, suite à un malentenu, n'ont d'autre choix que de se marier. Et au début, c'est choupi. Absurde mais mignon et drôle. L'héroïne est énergique et interprétée avec brio, Jae Hee est excellent dans le rôle principal. La rivale est détestable au point de vous donner envie de taper les murs et le rival est fade à mourir mais le drama se rattrape sur les autres aspects. Le souci c''est que cela ne dure que jusqu'à l'épisode 9. Après cela le drama commence à se répéter encore et encore. Les personnages multiplient les décisions à la con, se sacrifient pour rien et chialent sur les erreurs qu'ils auraient pu si facilement ne pas faire. Les épisodes 1 à 9 auraient pu me tirer un 6/10 mais ils sont vraiment coulés par le reste.

(+) Les acteurs, particulièrement Jae Hee. Les neufs premiers épisodes sont divertissants.

(-) La seconde partie est atrocement longu et répétitive. Les rivaux sont inintéressants au possible.

La fin ? Une délivrance.

 

 

Devil Beside You (Tw)

Qualité 2 + Appréciation 2 = 4

Je crois bien que ce drama a été mon tout premier drama Taiwannais... faut dire qu'on arrêtait pas de me le conseiller, il est vraiment populaire. Et j'étais plutôt enthousiaste à l'idée de le regarder car Akuma de sourou -le shojo dont il est tiré- est un manga que j'aim bien. Seulement... je n'aime pas ce drama. Il n'est pas complètement dépourvu de qualités : j'aime beaucoup l'OST et à la revoyure -oui je l'ai retenté- je trouve que Rainie Yang se débrouille bien. Il y a quelques bons moments mais essentiellement ce drama est juste terriblement kitsh et je trouve Mike He ridicule dedans.

(+) Rainie Yang, l'OST, quelques bonnes scènes

(-) Les clichés, le kitsh, la réalisation atroces, Mike He qui est très beau mais très mauvais.

La fin ? A l'image du reste.

 

 

Ganbatte Ikimasshoi (J)

Qualité 2,5 + Appréciation 1,5 = 4

Il n'y a rien de réellement mauvais dans ce drama -bon si, à un moment donné un personnage change d'acteur et ça craint un peu...-mais simplement c'est du déjà vu, du réchauffé, et ce drama n'a jamais su retenir mon attention. C'est un de ces sport drama où l'idée est qu'à travers le sport, un groupe de personnages va découvrir les vertus de la patience, des efforts et de l'amitié. Ici le sort est l'aviron et le groupe de personnages est un groupe de lycéens. Le casting est plutôt engageant et pas mauvais mais les leçons apprises ont déjà été rabâchées par beaucoup de dramas et malheureusement elles ne sont pas répétées avec beaucoup d'originalité ici. Le drama n'est pas foncièrement mauvais, juste terriblement ennuyeux.

(+) Un casting plutôt sympathique, des bishos -Ryo, Junno et Uci Hiroki au début- …

(-) Un schéma d'épisode répétitif, peu de suspens, un manque d'intérêt général

La fin ? Ne m'intéressait pas plus que cela et ne m'a pas marquée.

 

 

Hello my Teacher (K)

Qualité 2 + Appréciation 2,5 = 4.5

Je sais que je l'ai noté assez bas et c'est parce que ce drama est trop plat à mon goût mais, lorsque je l'avais regardé, j'avais malgré tout passé quelques bons moments. D'un côté nous avons Gong Hye Jin qui joue une enseignante bad-ass et de l'autre Gong Yoo dans le rôle d'un lycéen bad-boy. Gong Hye Jin est engagée pour s'occuper de Gong Yoo et le deal est que si Gong Yoo créé des problèmes, Gong Hye Jin sera renvoyée. Au début cela créé une dynamique très sympa entre les deux mais rapidement, de bad-ass Gong Hye Jin devient une loque indécise et de bad-boy Gong Yoo devient petit garçon triste. Et à partir de là, étant donné que ce n'est certainment pas le rival qui va remonter le niveau, le drama devient drôlement plat. Malgré tout je l'avais trouvé parfois sympa parce que j'avais bien aimé Gong Yoo que je voyais pour la première fois et parce que les débuts étaient agréables.

(+) Une idée de départ qui m'a plu, une bonne dynamique de début, de l'humour, Gong Yoo

(-) Une seconde partie terriblement ralentie, une héroïne qui perd rapidement son punch, un rival ennuyeux à mourir

La fin ? Pas mauvaise.

 

 

 

Holyland (J)

Qualité 2 + Appréciation 2,5 = 4,5

Dans ce drama, un jeune homme timide qui n'arrive pas à trouver sa place à l'école apprend la boxe tout seul et, semblant doué, trouve sa place dans la rue la nuit. Vous avez peut-être entendu parler de ce drama car récemment il a été adapté en Corée du Sud avec un U-Kiss dans le rôle principal...et à la base c'était un manga. Mais je n'ai vu que le drama Japonais et... il n'était pas renversant. J'avais adoré le générique, m'étais attachée à certains personnages et ne m'étais pas ennuyée mais le drama souffrait d'un sérieux souci de superficialité. Les motivations des personnages étaient obscures et pareil pour leurs circonstances.

(+) Un joli générique, plein de petits bishos sympathiques, quelques personnages attachants encore que peu développés.

(-) Un manque de profondeur général, une réalisation un peu maladroite, le drama est juste assez inconséquent.

La fin ? A l'image du reste.

 

 

Kindaichi Shounen no Jikenbo SP 2005 (J)

Qualité 1 + Appréciation 3 = 4

Pour regarder celui-là je pense qu'il vaut mieux être fan de Kamenashi Kazuya. Ou d'un autre membre du casting... pour moi c'était Kame mais vous pouvez en choisir un autre. Parce que sinon ce SP n'est clairement pas la meilleure édition de la série Kindaichi Shounen no Jikenbo. L'intrigue est prévisible -comme toujours dans cette série en même temps- et les personnages manquent de relief, sans compter que la réalisation est, au mieux, médiocre. Kame est raisonnablement attachant dans le rôle principal et il fait peuvre d'énergie mais il ne sauve clairement pas le SP. Enfin à mes yeux si parce que j'ai les yeux plein d'étincelles lorsqu'il apparaît à l'écran mais aux yeux de quelqu'un de normal et rationnel, ce SP est un navet.

(+) Kame est beau.

(-) Le reste.

La fin ? Prévisible.

 

 

KO One (Tw)

Qualité 0 + Appréciation 1 = 1

Avec une telle note, vous vous demandez probablement ce que KO One ne fait pas dans la catégorie « Tuez le responsable ! ». La raison est que ce drama est très mauvais mais qu'il ne m'a pas énervée au point que j'aie envie de tuer quelqu'un. Chaque seconde que j'ai passée devant ce drama est une seconde de ma vie que j'ai perdue mais je n'en veux pas réellement au drama. Parce que bon, à la fin du premier épisode il était évident que ce drama serait un pur navet donc si j'avais voulu arrêter, j'aurais facilement pu le faire. Le drama met en scène des lycéens qui se tapent dessus pour être le plus fort en gros. Et il n'y a en gros rien qui tienne la route... si, deux choses :

(+) L'opening est sympathique et les acteurs sont beaux.

(-) Tout le monde joue très mal, la réalisation est absolument risible, le scénario est un désastre...

La fin ? Franchement, vous vous attendez à quoi ?

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas au fil des ans

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :