[En mode aléatoire] Tatsuya Fujiwara 藤原竜也

Publié le 13 Novembre 2011

Tatsuya Fujiwara

藤原竜也

091cb0d9770216373cf24d29d4d9df34

 

Aujourd’hui les amies j’ai décidé de vous parler d’un acteur qui me rend complètement schizophrène : Tatsuya Fujiwara –en même temps vu le titre de l’article, je pense que vous vous en doutiez-. Il y a des acteurs comme Eita ou Oguri Shun que je peux suivre les yeux fermés mais Tatsuya Fujiwra c’est vraiment l’acteur avec lequel je ne sais jamais sur quel pied danser parce qu’il est capable de jouer dans des trucs plutôt sympa comme dans les pires merdes et au final je ne sais jamais si je dois lui faire confiance ou pas. J’ai l’impression qu’il ne sait pas toujours comment choisir ses projets or dans son cas c’est particulièrement important. Non parce qu’en fait il y a des acteurs qui peuvent s’en tirer dans des mauvais films mais lui, non. Du moins je ne trouve. Du coup mon appréciation de lui dépend directement du projet dans lequel il se trouve. Je ne sais pas si c’est très clair… mais par exemple prenez KimuTaku : il a suffisamment de charisme pour briller dans ses films les plus moyens –genre Space Battleship Yamato par exemple- Tatsuya Fujiwara, à mon goût non. Du coup mon opinion de lui évolue sans arrêt et joue au yoyo.

 

Je l’ai découvert, comme la plupart des gens j’imagine, dans Battle Royale. Et honnêtement bien que beaucoup de gens fassent tout un foin de ce film, je ne l’ai jamais trouvé réellement transcendant. Il est clairement nettement inférieur au livre et au manga et se résume un peu trop à une série de massacres à mon goût. Or comme le film ne m’a jamais donnée une raison de m’intéresser aux personnages et que les morts n’étaient même pas plus spectaculaires que cela… voilà quoi. Quant à Tatsuy Fujiwara dans le premier rôle, je ne lui ai jamais trouvé suffisamment de charisme pour faire de son personnage autre chose qu’un héros niaiseux. Enfin pour continuer à vous retracer mon expérience de Tatsuya Fujiwara, je suis ensuite naturellement passée à Battle Royale 2 qui, je suis désolée s’il y a des gens qui aime, m’a fait l’impression d’être vraiment un navet en puissance à la morale en plus assez puante. Première impression de Tatsuya Fujiwara donc : négative.

 

tatsuy12 tatsuya-fujiwara-3-2124574583

 

Sont arrivés ensuite les deux films Death Note mais si ces films sont finalement plutôt sympas, quoique pas transcendants, Tatsuya Fujiwara  y fait preuve d’un surjeu assez agaçant –il a tendance à pas mal surjouer dans les films où je l’ai vu de toute façon- et se fait pas mal éclipser par Matsuyama Kenichi si bien qu’il ne m’avait pas marquée plus que cela.  A cette époque en fait Tatsuya Fujiwara faisait même partie des acteurs que j’essayais d’éviter. Et il n’était même pas suffisamment beau pour que je fasse l’impasse sur le reste… Mais quand Kaiji est sorti, le film me tentait et j’ai donc fait fi de sa présence : je me suis lancée dedans. C’est là que j’ai flashé sur Tatsuya Fujiwara. Je sais pas, en une seconde finalement je me suis « eh mais il n’est pas moche en fait ! » et je l’ai même  trouvé plutôt choupi. Il ne m’en fallait pas plus ! Bon il surjoue toujours et le film a ses défauts mais comme l’histoire est malgré tout divertissante, mon opinion de Tatsuya Fujiwara s’était un peu améliorée et j’ai cessé de l’éviter. Oui, comme je vous le disais : tout dépend du film, Tatsuya Fujiwara n’a pas suffisamment de présence à mes  yeux pour me convaincre indépendamment d’un film. Enfin tout de même Kaiji signait la fin de ma période « anti » Tatsuya Fujiwara –oui je mets « anti » entre guillemets parce que bon … j’évitais ses films et ne l’appréciais pas trop mais je ne le détestais pas non plus-.

 

Et donc j’ai regardé Parade… et si je dois ne vous recommander qu’un seul de ses films, c’est bien celui-là. Alors j’imagine qu’il ne plaira pas à tout le monde car il est spécial –la fin en particulier risque de frustrer certaines personnes- mais il vaut malgré tout le coup d’être tenté parce qu’il a vraiment quelque chose à proposer. La réalisation est bien foutue avec un côté assez hypnotisant, la musique est très belle, le scénario est intéressant, les acteurs sont bons. Pour moi ça a été un vrai coup de cœur. Donc oui je vous le conseille vraiment ! Et pour le coup j’en suis ressortie avec une impression très positive de Tatsuya Fujiwara… sauf que du coup, portée par mon enthousiasme, je me suis lancée dans The Incite Mill et ce film est une grosse blague. Décidément avec cet acteur je ne sais juste jamais à quoi m’attendre ! Il va jouer dans un super bon film, me faire attendre le meilleur et tout de suite jouer dans un navet de la pire espèce, je ne sais juste jamais sur quel pied danser ! Bon sauf qu’en fait les super bons films, je n’en ai pas vus énormément dans sa filmographie, j’ai l’impression qu’en général c’est plutôt un acteur moyen dans des films sympas. Cela dit je n’ai vu qu’une petite portion de ses films donc si cela se trouve il va me prouver que j’ai tort ! En tous cas maintenant, au moins, j’ai de la sympathie pour lui et je le trouve mignon ce qui est un gros pas en avant.  J’espère qu’un jour il me prouvera qu’en plus il est excellent acteur !


 

Dramas et téléfilms

Piece Vote (NTV, 2011)
Brutus No Shinzo (Fuji TV, 2011)
Ojiichan wa 25-sai (TBS, 2010)
Wagaya no Rekishi (Fuji TV, 2010)
Tokyo Daikushu (NTV, 2008)
Sengoku Jieitai (NTV, 2006)
Furuhata Ninzaburo Final (Fuji TV, 2006, ep40)
Akai Giwaku (TBS, 2005)
Yatsuhakamura (Fuji TV, 2004)
Shinsengumi (NHK, 2004)
Ai Nante Irane Yo, Natsu (TBS, 2002)
Kamaitachi no Yoru (2002)
Shin Hoshi no Kinka (NTV, 2001)
Ikutsumo no Umi wo Koete (NTV, 2001)
Satoshi no Seishun (TBS, 2001)
Kimi ga Oshiete Kureta Koto (TBS, 2000)
Tengoku no Kiss (TV Asahi, 1999)
LxIxVxE (TBS, 1999)
Sotsugyo Ryoko (NTV, 1999)
Border (NTV, 1999)
Seiki Matsu no Shi (NTV, 1998)
Change! (TV Asahi, 1998)
Koritsuku Natsu (NTV, 1998)
Rakuen e no Hashi (NTV, 1998)
Cyber Bishoujo Teromea (TV Asahi, 1998)
San Shimai Tantei Dan (NTV, 1998)
Aishi Suginakute Yokatta (TV Asahi, 1998)
Sore Ga Kotae Da! (Fuji TV, 1997)


Films

The Incite Mill (2010)
Parade (2010)
Kaiji (2009)
ZEN (2009)
Snakes and Earrings (2008, cameo)
Chameleon (2008)
Death Note II: The Last Name (2006)
Death Note I: Dead or Alive (2006)
Moonlight Jellyfish (2004)
Battle Royale II (2003)
Junk & Funk (2002)
Sabu (2002)
Battle Royale (2000)
Kamen Gakuen (2000)

 

photobook-chameleon-008 photobook-chameleon-009
photobook-chameleon-010 photobook-chameleon-011


Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Asiatique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :