*Epik High* Map the soul (partie I, B)

Publié le 5 Septembre 2012

 

5-copie-1


Plan général de l'article

 

 

 

NOTE: Je n'ai pas -encore- mis les images. J'attends d'avoir un scanner à disposition parce que là, j'ai juste mon appareil photo et je n'arrive pas à prendre une photo qui vaille le coup. Notez que quand je scannerai les photos, je ne les scannerai pas TOUTES parce que scanner ça abîme le livre et je tiens à ne pas abîmer ce livre en particulier.

 

 

B : 1 – Anticipation

 

-Il n'y a que des images dans cette partie-

 

 

 

B: 2 - Inspiration

 

 

Cauchemar

par Tablo

 

Je me suis réveillé dans un rêve, allongé, le regard levé, et comme si je me trouvais devant l'unique fenêtre d'une salle sombre, la lumière ne venait que de là où portaient mes yeux. Un vieil homme leva sa pelle, me jeta de la terre au visage et je compris tout de suite que j'étais au fond d'une tombe.

 

Mêlés à la terre qui me recouvrait, des mots comme fantômatiques prenaient forme dans des flash -amour, éternité, foi, espoir, âme, rêve- pus disparaissaient aussitôt. Ces mots recouvrirent mon corps, devenant des larves se reproduisant et se décomposant en même temps.

 

Subitement, les yeux du vieil homme devinrent les miens et je me regardai d'en haut. Après avoir rempli la tombe de terre, je frappai la terre molle avec la pelle pour la rendre solide. Je m'essuyai la sueur du front et me tournai mais seul un nombre incalculable de tombes me faisait face. Sur les tombes, pas de noms mais des mots mots familiers que je n'avais pas entendus une seule fois ces dernières années.

 

C'était moi-même que j'avais enterré et c'était moi-même qui m'était enterré.

 

 

 

 

Dialogue : Page blanche

par Tablo

 

Je me souviens. Automne 2007, une nuit dans un bar à Hongdae.

 

Tablo : J'ai du mal à écrire ces terniers temps.

Pe2ny : C'est surement la page blanche. Repose-toi un peu.

Tablo : J'arrive à composer mais les mots ne viennent juste pas. Ca me stresse.

Pe2ny : Stresse pas. Cela ne fait pas longtemps que tu as produit un double CD, non ?

T: C'est vrai. Je n'arrive juste pas à m'arrêter.

P: Encore une bouteille ?

T: Pourquoi pas.

P: Une autre bouteille de Soju s'il vous plait !

T: L'album instrumental que tu as sorti il y a un bail, il était bien. J'aime ce genre de trucs.

P: Oui, c'est bien les instrumentaux. Comme Shadow.

T: Krush et Nujabes. Sakamoto.

P: PeteStrumentals était le meilleur.

T: J'ai ce genre de morceaux à la maison. Cela ne va pas trop avec Epik High cela dit.

P: Pas de paroles ?

T: Je te l'ai dit : je n'arrive pas à écrire.

P: J'aimerais refaire un truc comme cela. Un album instrumental.

T: Et si on le faisait ?

P: Et le cinquième album d'Epik High ?

T: Bah, je n'arrive pas à écrire de toute façon.

P: Allons-y alors !

 

Un mois plus tard le premier album d'Eternal Morning voyait le jour. Parfois l'inspiration peut naître d'un passage à vide.

 

Shadow: je pense qu'il est question de DJ Shadow qui est un DJ américain qui fait du hip hop abstrait. Je ne suis pas très familière de cet artiste donc je peux me tromper mais vu le contexte, j'aurais tendance à dire qu'ils parlent de lui.

Krush: DJ Krush est un artiste japonais et pour le coup je connais sa musique et l'apprécie beaucoup. J'en ai moi-même plusieurs albums, n'hésitez pas à aller l'écouter, ça vaut le coup.

Nujabes: Artiste japonais égalemet, malheureusement je le connais assez mal mais comme les deux autres c'est un DJ et producteur de hip hop -enfin là je limite la description-

PeteStrumentals: un album de hip hop instrumental signé Pete Rock. Je suis allée l'écouter pour l'occasion et je vous conseille de tenter le coup aussi!

Eternal Morning: c'est donc le duo Pe2ny/Tablo et ensemble ils ont écrit l'album "Soundtrack to a lost film". J'ai l'album et il est différent de ce que fait Epik High -forcément- mais on y retrouve une touche 'Tablo' et j'ai trouvé la collaboration réussie. Pour un exemple, le clip de WHITE: http://www.youtube.com/watch?v=Xl5lBlK1MHw&feature=player_embedded

 

 

 

Jeju

par Mithra

 

Nous n'avons jamais connu une séance facile d'enregistrement d'album. Nous rentrons toujours dans une sorte de mur, nous tombons et nous nous brisons si bien qu'à la fin de l'engregistrement nous sommes toujours dans un état pitoyable. Il nous est arrivé de vouloir nous retirer, mettre fin à cette destinée, mais nous savons très bien pourquoi nous ne l'avons jamais fait.

 

Nous ne sommes plus que des enfants et Epik High n'est plus un groupe underground inconnu. Fuir voudrait dire « la fin » et plus de chanson d'Epik High pour qui que ce soit. Nous ne pouvons pas trahir l'amour et le respect qui nous ont été offerts par les gens qui nous ont soutenus toutes ces années.

 

Les seuls « échappatoirs » que nous pouvons nous permettre sont les cuites occasionelles et les courts changements de paysage.

 

Tout en enregistrant notre album, nous tâchions d'insuffler de la vie à « Map the Soul, Inc. », le nouveau label que nous avions nous même créé. Nous avions commencé plein d'inspiration et d'enthousiasme, comme lorsqu'on tombe amoureux la première mieux. Mais bientôt, en réalisant le danger du challenge que nous avions relevé, nos cœurs se sont allourdis. Tout en vidant quelques bouteilles d'alcool, nous avons commencé à parler de nos peurs, de nos inquiétudes et bientôt le bar s'est trouvé rempli de désespoir. Tous ces rendez-vous et ces enregistrements nocturnes. La pression psychologique causée par la tentative de créer un album génial. Nous étions épuisé.

 

« Je veux marcher sur du vrai sol et voir l'océan » a dit Tablo, comme à lui-même.

 

Portés presque spirituellement par ces mots, nous sommes allés à l'aéroport dès le lever du soleil. Nous étions toujours un peu saouls lorsque nous sommes entrés dans l'avions, un appareil photo et un carnet pour seuls bagages. Typique de nous.

 

Si tu veux voler, il te faut d'abord décoller.

 

 

 

 

Saoul

par Tukutz

 

Nous étions saouls comme des cochons lorsque nous sommes sortis en courant voir l'océan. Pendant plus d'une heure, nous avons joué tels des enfants à nous battre avec de l'eau puis, l'effet de l'alcool commençant à se dissiper, nous avons eu peur de mourir gelés et nous somme revenus à terre. Allongés par terre, le dos sur le sable, nous avons regardé le ciel.

 

Mithra : Cet endroit est génial.

MYK : Oui, c'est hypnotisant.

 

J'ai vécu dans des villes toute ma vie. Etre entouré par la nature comme cela était un sentiment encore étrange pour moi.

 

Moi : Vous n'avez pas l'impression que nos vies sont trop déconnectées de la nature ?

Tablo : Oui. La nature, y a rien de mieux.

Mithra : Sans tous ces bâtiments autour, même respirer devient different.

Tablo : C'est parce que les bâtiments ne sont que des murs.

Me : C'est comme si on vivait dans une sorte de labyrinthe. Mais je deviens dingue si je n'ai pas la ville. Sans internet, sans téléphone, sans tout cela je suis nerveux. Je déteste être comme cela.

 

Nous sommes restés allongés comme cela un moment puis Tablo s'est précipité à l'intérieur pour écrire et Mithra et MYK se sont endormis en discutant.

 

Nous étions allongés sous les étoiles, nous reposant dans cet endroit intemporel.

 

J'ai fermé mes yeux également mais j'avais l'impression de les ouvrir.

 

 

 

Dialogue : Appel matinal

par Tukutz

 

Tablo : Qu'est-ce que tu fais debout aussi tôt ?

Mithra : Un appel de la maison.

Tablo : T'as qu'à venir, je prends un café.

Mithra : Tu veux regarder un DVD ?

Tablo : Tu as quoi ?

Mithra : « Scarface », « Le Parrain 1,2,3 », « Eternal Sunshine of the spotless mind »....

Tablo : Je les connais tous pratiquement par cœur. J'ai « Cashback », tu veux le revoir ?

Mithra : Tu as fini tes paroles ?

Tablo : Non, j'y ai réfléchi et je crois que le sujet ne va pas, je n'ai rien à dire.

Mithra : Ah ! Je n'ai même pas pu écrire plus d'une ligne.

Tablo : J'en ai écrit seize mais je pense à me torcher avec.

Mithra : Ha ha ha ha ha ! Ramène les moi, je n'ai plus de papier toilettes.

Tablo : Arrête !

Mithra : On a qu'à regarder un film et écrire ce qui nous vient à l'esprit.

Tablo : « Cashback » ?

Mithra : Non, pas forcément.

Tablo : Ca ferait un peu « rapport ». Il nous faut un truc plus neuf.

Mithra : Genre un titre à la 'Je suis Heureux' ou 'Playlist'.

Tablo : Pourquoi pas 'Playlist 2' ?

Mithra : Il n'y a pas plus de titres de chansons à utiliser....

Tablo : Une <playlist> de films....

Mithra : Des titres de films ?

Tablo : 'Scenario' !

Mithra : J'arrive !

 

C'étaient l'alarme du réveil et un appel matinal qui les avaient réveillés et une conversation banale et amicale qui leur avait ouvert les yeux.

 

 

Alors pour cette dernière conversation je vous avoue que j'ai eu un souci de compréhension. Les mots, pas de souci, les phrases sont simples, mais il y a un enchainement logique dans la discussion qui m'a échappé pour le coup. Du coup ben ...Enfin voilà Scenario pt.2 est la cinquième piste de cet album.

 

Bref pour cette partie c'est tout! ^___^ Je vais tâcher de mettre moins de temps quand même pour la partie 3! Désolée les gens! et j'ai aussi repris la trad des nouvelles de Tablo, il était temps.

 

Ja!

 

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Musiques (artistes - albums - concerts -...)

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :