[Expiation] SHOKUZAI 贖罪

Publié le 25 Avril 2013

Shokuzai

 

Diffusé en 2012

5 épisodes

 

Avec :

Koizumi Kyoko >>> Adachi Asako

Aoi Yu >>> Kikuchi Sae

Omata Erika >>> Kikuchi Sae jeune

Koike Eiko >>> Shinohara Maki

Kimura Manatsu >>> Shinohara Maki jeune

Ando Sakura >>> Takano Akiko

Kikuchi Asumi >>> Takano Akiko jeune

Ikewaki Chizuru >>> Ogawa Yuka

Shibata Kyoka >>> Ogawa Yuka jeune

 

Dontesque ?

Le drama suit l'histoire de quatre jeunes filles hantées par le souvenir de leur amie violée et assassinée lorsqu'elles étaient à l'école primaire et dont elles ont retrouvé le corps. Chacune de ces jeunes filles reçoit la visite de la mère de leur camarade décédée qui avait juré de ne jamais leur pardonner le fait de ne pas avoir pu empêcher la mort d'Emiri ou au moins faire avancer l'enquête, les quatre jeunes filles ayant pourtant vu le visage du coupable.

 

oOo

A la base je n'étais pas spécialement partie pour regarder ce drama mais Anne-So ayant défoncé la porte de chez moi et braqué un flingue sur ma tempe, j'ai une liste de Jdramas à regarder et je ne vais juste pas y échapper. Pff. Non, plus sérieuement, Anne-So m'a effectivement fait une liste et vu qu'en ce moment je suis d'humeur à regarder des Jdramas de toute façon, j'ai décidé de lui faire confiance et j'ai commencé par Shokuzaiparce que... euh... essentiellement parce que je l'avais, en fait. Et au début, j'ai failli regretter ! Non parce qu'Anne-so m'avait dit « tu vas voir, c'est violent pour le moral ce drama » mais moi j'y allais avec une attitude « je suis un f**ing warrior désensibilisé, tout va bien ». Sauf que j'ai très mal vécu les premières minutes du drama.

 

En effet le drama commence avec le viol et le meurtre d'une petite fille et cela se passe en dehors du champs de la caméra, on entend même rien, mais après cela le corps est découvert par les amies de la petite fille et à partir de là, j'étais à deux doigts de me mettre en position foetale quelque part dans un coin. En soi, j'ai vu des trucs plus glauques -même si cela reste affreux- mais la mise en scène est tellement puissante que cela m'a fait un effet coup de poing. Après je vous avoue que, par contre, le drama n'a plus jamais eu cet effet là sur moi. Car le fait est qu'après cela, même si le drama est très bon, je ne me suis jamais sentie vraiment proche des personnages. Leurs histoires étaient intéressantes mais je ne pouvais pas m'identifier aux personnages si bien que je restais un peu « loin » du drama. D'ailleurs c'est la raison pour laquelle, si j'admire énormément Shokuzai, je ne peux pas dire qu'il soit un coup de cœur. Enfin, ça et le dernier épisode. Parce que je n'ai vraiment pas aimé le dernier épisode. Oh il était parfait techniquement mais … personnellement il m'a déçue. Je ne vais pas rentrer dans les détails ouvertement mais pour ceux qui ont vu le drama et que cela intéresse : [spoiler] en fait, je trouve vraiment dommage le fait que le viol/meurtre d'Emiri soit autant rattaché à une histoire « plus grande ». Je trouvais qu'il avait plus de portée lorsque le coupable était un inconnu … alors, on est bien d'accord que le meurtre restait atroce mais, à mes yeux, le fait qu'il soit un geste « banal » le rendait plus horrible encore et toute l'histoire de vengeance m'a parue inutile, le drama n'avait pas besoin de cela. Je comprends que c'était pour avoir un épisode sur la mère d'Emiri et sur sa propre culpabilité et rédemption mais, encore une fois, il y avait des tas de choses à dire, pas besoin d'aller chercher quelque chose de compliqué...enfin bon, ce n'est peut-être que moi[/spoiler].

 

Pour parler du drama de façon générale, je pense que ce qui m'a surtout plu, c'est la réalisation qui était carrément hypnotique. C'est-à-dire que la réalisation créait au drama une ambiance très particulière, j'avais les yeux rivés sur l'écran et je ne me suis jamais ennuyée, même pas une seconde, parce que la réalisation ne m'aurait pas laissée faire. D'ailleurs, dès l'épisode 1 j'ai reconnu la pâte de Kurosawa Kiyoshi, le réalisateur, dont j'ai déjà vu plusieurs films -notamment Tokyo Sonata, Loft, etc- et qui, surtout, a réalisé un de mes films d'horreurs favoris : Pulse. J'avais adoré ce film pour sa réalisation qui prenait son temps et l'ambiance imposée par ses cadrages et ses silences. Ici, pareillement, Kurosawa Kiyoshi sait comment capter l'attention et transmet beaucoup de choses sans avoir besoin de mots. Bon mais les histoires étaient intéressantes aussi, évidemment.

 

Shokuzai-ep1-0005 Shokuzai-ep1-0007
Shokuzai-ep1-0017

Shokuzai-ep2-0004

 

Chaque épisode est centré sur le destin d'un personnage ce qui signifie que probablement chacun aura un épisode qu'il aimera plus que les autres et un épisode qu'il aimera moins que les autres. Pour ma part, je l'ai déjà dit, c'est le dernier épisode qui m'a déçue mais sinon je trouve quand même que chaque histoire était solidement écrite. Si je choisissais deux épisodes que j'ai préférés, je pense que je choisirais le premier parce qu'il avait quelque chose de surréaliste fascinant et le troisième parce que, pour le coup, j'ai pu m'identifier un petit peu plus aux personnages et donc m'investir plus émotionnellement. Cela dit, le second était bon, offrant une jolie ciritique de l'opinion publique et du système scolaire et le quatrième proposait une héroïne très différente des précédentes, ce qui m'a bien plu également. Je suis désolée de ne pas rentrer dans les détails mais je trouverais dommage de vous dévoiler trop d'éléments de l'histoire. En tous les cas j'ai trouvé intéressant de suivre le destin de tous ces personnages et de voir la façon dont ils ont tous évolués différamment à partir des mêmes évènements.

 

Par ailleurs le casting était impeccable, j'ai été impressionnée... et malgré un casting résolument féminin, je vous avoue que le premier à m'avoir impressionnée a été Mirai Moriyama dans l'épisode 1. Parce que je l'avais toujours vu dans des rôles plutôt sympathiques alors que dans ce drama il m'a sérieusement fait peur. La réalisation créait une ambiance angoissante et avec lui en plus, je n'étais vraiment pas rassurée. Mais bon, malgré tout, ce sont les actrices qui sont au centre du drama et tout le monde est impeccable. Kyoko Koizumi dans le rôle de la mère d'Emiri a une présence incroyable. Sa performance est excellente dans tous les registres mais je retiens surtout son aspect physique finalement. Dans sa robe noire, elle ressemblait à un … ange de la mort ? Je n'arrive pas vraiment à mettre le mot dessus mais elle avait cet aspect inquiétant et lorsqu'elle entrait en scène dans les nouvelles vies des petites filles, rien qu'à la voir on sentait qu'elle était venue réclamer un dû et pas un des plus plaisants. D'ailleurs le drama en a joué une ou deux fois en baignant les petites filles grandies de lumière et les opposant à l'ombre du personnage de Kyoko Koizumi. Je ne pense pas qu'on était censé voir le personnage comme vraiment mauvais dans le sens où c'était une femme brisée par la vie dont la douleur était compréhensible mais elle avait malgré tout mis beaucoup trop de culpabilité sur les dos des amies de sa fille et pour les quatre petites filles, elle était une présence « difficile » et annonciatrice de malheur...on va dire... désolée, je m'exprime comme un manche.

 

Shokuzai-ep3-0007 Shokuzai-ep4-0006

 

Quant aux quatre héroïnes de nos quatre premiers épisodes, elles sont respectivement interprétées par Aoi Yu, Koike Eita, Ando Sakura et Ikewaki Chizuru. Celle qui m'a le plus marquée est Aoi Yu parce que c'était la première fois que je la voyais dans quelque chose d'aussi sombre et parce qu'elle avait juste le physique parfait pour ce rôle -et évidemment, son jeu était également impeccable- mais toutes les actrices étaient bonnes. Je pourrais développer mais je pense que je finirais par dire toujours la même chose donc je vais m'abstenir~ tout le monde était excellent, tout le monde avait été bien choisi, voilà.

 

Je vais m'arrêter là. Pour résumer tout ce que j'ai raconté, Shokuzai est un drama magnifiquement réalisé, impeccablement interprété et à l'histoire très intéressante dont je ne regrette réellement que le dernier épisode. C'est aussi un drama dérangeant et clairement pas le truc à regarder si vous voulez passer un bon moment léger devant votre écran -à moins que vous ayez une idée tordue de la légèreté-. Je me suis sentie un petit peu trop loin de ses personnages -sauf quand elles étaient petites parce qu'alors elles n'étaient que des enfants et que tout le monde peut s'identifier à cela- pour m'impliquer à fond émotionnellement mais c'est un excellent drama que je vous conseille de tenter.

 

Shokuzai-ep5-0016 Shokuzai-ep3-0011

shokuzai 1018

(Oui vu que j'ai eu la bonne idée de ne PAS prendre de screencaps pendant le drama, j'étais trop occupée à être scotchée à l'écran, j'ai été prendre mes images sur @AsianMediaWiki^^)

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :