Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ando Lloyd

AI knows love ?
安堂ロイド〜A.I. knows LOVE?〜

 

800px-Ando-Lloyd

 

Diffusé en 2013

 

  10 épisodes

 

 

Avec :

 

Kimura Takuya >>> Ando Lloyd/ Matsushima Reiji

Shibasaki Kou >>> Ando Asahi

Oshima Yuko >>> Matsushima Nanase

Kiritani Kenta >>> Hoshi Shinzo

Honda Tsubasa >>> Sapuri

 

 

Dontesque ?

 

Matsushima Reiji, un physicien spécialisé dans l'étude des trous noirs, est assassiné par un androîde venu du futur. Sa fiancée, Ando Asahi, est alors prise pour cible par des androïdes tueurs mais, venu du futur également, un androïde ressemblant trait pour trait à Reiji, devient son protecteur.

 

 

7-copie-1

Avant que les souvenirs ne s'effacent, les gens, parlons d' Ando Llloyd, soit le dernier drama en date de l'ami Kimu. Et peut-être mon favori de ces cinq dernières années -mais en même temps je n'ai toujours pas réussi à dépasser l'épisode 1 de Nankyoku Tairiku tellement ce drama me déprime à l'avance... je sais que cela va être très bon du coup je sais que la fin va me détruire et j'ai peur-. Pourtant il n'était pas absolument parfait et la fin m'a même un petit peu déçue … mais, ah j'ai quand même passé un excellent moment et si c'était à refaire, je me relancerais dedans avec le même enthousiasme. Simplement je m'arrêterais peut-être à eux-trois scènes de la fin, au moment où le drama s'est réellement terminé pour moi. Mais reprenons ~

 

Déjà, pour commencer par cela, au niveau de la réalisation, le drama se tenait plutôt bien. Bon, ce n'était pas absolument parfait et, surtout au début, certains moments m'ont un peu fait rire mais, honnêtement, les effets spéciaux se tenaient nettement mieux que je ne l'avais craint. Vu le scénario j'avais peur qu'on tombe dans le kistch le plus profond et que, du coup, le drama en devienne moins crédible mais, en vérité, les effets ne sont pas si kitsh que cela et je n'ai eu aucun mal à prendre l'histoire au sérieux. Quand elle était écrite sérieusement c'està-dire... parce que bon, forcément, quand l'écriture devenait absurde, je ne risquais pas de prendre le drama au sérieux ! Mais en tous cas du côté des effets il n'y avait pas de gros souci et j'ai aimé la réalisation en général avec ses couleurs, son dynamisme et sa bande-son. D'ailleurs j'ai beaucoup apprécié l'opening. A la base j'apprécie déjà énormément qu'il y ait un opening, j'aimerais que tous les dramas et toutes les séries aient un opening, même s'il faut qu'il soit court, je trouve que cela fait beaucoup pour l'ambiance de la série... cela donne un aperçu de ce que veut être la série et cela donne un air à retenir. Par exemple il m'arrive encore de fredonner les génériques de Buffy the vampire slayer, The simpsons, ou encore Friends et chaque fois que je le fais, j'ai envie de revoir la série. C'est quelque chose qui me manque dans les dramas. Je sais que les Kdramas ont souvent un opening qui intervient avant que l'épisode commence mais les uploaders les coupent souvent, c'est triste. BREF. J'étais contente qu' Ando Lloyd ait un générique de début et qu'en plus il soit sympa.

 

Le scénario, pour y venir, est à la fois un point fort et un point faible. C'est un point fort parce que l'histoire est vaste, divertissante, pleine de rebondissements, on ne sait jamais à quoi s'attendre. D'un autre côté, déjà, il faut que le spectateur veuille bien avaler le monde que créé Ando Lloyd -qui est assez bancal parfois- et ensuite, le scénario n'est pas toujours exactement solide à l'ntérieur de son propre monde. Mettons de côté les failles dans l'univers créé et il reste des thèmes intéressants exploités avec trop peu de profondeur -je pense en grande partie à l'amour entre Lloyd et Asahi-, des facilités clichées, des bouts d'intrigue inutiles... et puis ma grosse déception : la fin. Sans rentrer dans « la fin allait-elle à l'encontre de mes désirs ? » je l'ai surtout trouvée trop facile. Tout ce que cette fin semble me dire est que la scénariste ne savait pas comment atteindre une conclusion et a donc coupé les fils un peu n'importe comment. Emotionnellement j'étais à peu près impliquée -du moins jusqu'à deux-trois scènes de la fin-fin- mais intellectuellement c'était terriblement décevant. Malgré tout, cependant, Ando Llloyd a très bien fonctionné pour moi. Déjà, je pense qu'il y avait quelque chose d'un peu « Mirai Nikki » -le drama je veux dire-. Oui les bases étaient bancales mais le drama était bien rythmé, divertissant et j'avais très envie de voir ce qui allait arriver aux personnages.

 

Ando Lloyd ep01 (848x480 x264).mp4 000036603 Ando Lloyd ep01 (848x480 x264).mp4 000497063
Ando Lloyd ep02 (848x480 x264).mp4 001355987-copie-1 Ando Lloyd ep08 (848x480 x264).mp4 001194193

 

Surtout à Lloyd en fait. En effet, même si j'espérais quand même qu'elle ait droit à un joli hapy-end plein de Kimu-nudité -pour notre bien à nous aussi-, un des soucis que j'ai eu avec ce film a été son personnage féminin. Sur le moment, même si je l'avais noté et que cela me faisait un peu grimacer, cela ne m'avait pas trop dérangée mais l'héroïne est en fait très très passive dans ce drama. Pas par choix cela dit. Asahi n'est pas une femme incapable. Elle a une carrière qu'elle gère très bien, elle est capable de tenir tête aux gens, de défendre ses opinions, elle avait réussi sa vie professionnelle autant que romantique -avantt que son fiancé se fasse tuer c'est-à-dire- et, bref, à la base, c'est un personnage féminin intéressant et attachant, interprété par une actrice que j'aime bien..... sauf que subitement on la balance dans une situation qui la dépasse complètement. Elle est au centre d'un conflit dont elle ne connait pas vraiment les enjeux, pas vraiment les joueurs et elle ne trouve jamais suffisamment sa Sarah Connor intérieure pour tenir tête aux androïdes qui veulent la tuer. Du coup elle devient une demoiselle en détresse. Elle n'est pas stupide -malgré des inconsistences dans l'écriture, surtout au début du drama-, elle veut aider, elle se bouge mais au final, malgré tout, elle n'a juste pas ce qu'elle faut pour réellement être plus que « la demoiselle à protéger ». Et c'est dommage, c'est frustrant. Alors le drama nous offre d'autres personnages féminins intéressants -comme Nanase, la petite sœur de Reiji ou même Supply et The Last Queen- mais c'est frustrant que le personnage principal, celui qu'on suit pendant tout le film, n'est au final pas grand-chose de plus qu'un pion. Bref, cela a été mon regret du drama.

 

A côté de cela, heureusement, on a droit à des personnages un petit peu plus actifs. Déjà, bien entendu, au centre de tout, nous avons Lloyd. Kimura Takuya fait du très bon travail dans le rôle de cet androïde qui découvre les sentiments et, Dieu merci, ne donne jamais dans la mièvrerie totale. Il y a toujours une certaine froideur à Lloyd qui évite de sortir les violons. Mais d'un autre côté on s'attache vraiment à lui et même si je ne suis pas certaine de comprendre exactement comment il lui est possible de commencer à réellement ressentir de l'amour, j'ai laissé couler parce que cela a donné lieu à plusieurs jolies scènes. Et aussi parce que cela m'a beaucoup rappelé Terminator 2., un film auquel je suis très attachée. En fait, de toute façon, Ando Lloyd a énormément en commun avec Terminator 2. Bien sûr c'est fait avec un petit côté « anime » très Japonais et il y a plein de détails qui viennent se greffer à l'idée de base mais les grands axes sont là : on a un robot quasi-invincible créé pour se battre qui est envoyé dans le passé pour protéger une personne dont le futur dépend. Et en chemin, Lloyd s'attache à Asahi de la même façon que le personnage de Schwarzi s'était attaché à John Connor. De la même façon que John Connor apprend au T-800 que tuer n'est pas toujours nécessaire, Asahi apprend la compassion à Lloyd et quant aux fins des deux œuvres, elles ne sont pas entièrement similaires mais [spoiler] elles ne diffèrent pas non plus tant que cela: à la fin le T-800 se sacrifie, détruisant avec lui toute trace du futur à venir -du moins il le pense- et Lloyd fait en gros de même avant que le drama ne vire AIet commence à nous balancer des fins à la con[/spoiler]. Bref on sent bien l'inspiration et c'est une inspiration qui me convient très bien, surtout que le résultat final est carrément fun.

 

Ando Lloyd ep02 (848x480 x264).mp4 001360225 Ando Lloyd ep02 (848x480 x264).mp4 000465231
Ando Lloyd ep02 (848x480 x264).mp4 002961491 Ando Lloyd ep08 (848x480 x264).mp4 000614180


Pour en revenir à ce que je disais, je me suis donc attachée à Lloyd, d'autant que je trouvais que lui et Asahi formaient un duo touchant, mais il ne faut pas oublier que Kimu ne jouait pas un seul mais bien deux personnages : Lloyd et Reiji, le fiancé mort d'Asahi dont Lloyd est le sosie mécanique. C'était une excellent idée, je trouve, de nous montrer les flash-backs de Reiji... le drama s'ouvre pratiquement sur sa mort si bien qu'on a pas vraiment le temps d'apprendre à le connaître et après cela je m'attendais honnêtement à ce que le drama ne nous en parle que via quelques lignes de dialogue entre les autres personnages, afin de ne pas le rendre TROP présent dans nos esprits pour que la romance Lloyd/Asahi ne nous dérange pas trop. En vérité on apprend à connaître Reiji en tant que personnage et du coup, on s'y attache aussi, ce qui créé un conflit assez intéressant parce qu'ok Reiji et Lloyd ont la même tête mais ils sont deux personnes différentes et deux personnes qu'on finit par apprécier toutes les deux. C'est donc d'autant plus dommage que le drama se finit comme il se finit, j'ai vraiment eu l'impression que les scénaristes cherchaient à se faciliter la vie. [spoiler] Personnellement j'aurais préféré que le drama se termine simplement sur la mort de Lloyd. Asahi se serait retrouvée seule, certes, mais au moins cela aurait été une véritable fin. Après il y avait d'autres possibilités bien entendu mais la fin que le drama nous a présenté, pour moi, était une insulte à à peu près tout le monde et certainement pas une happy-end. Asahi s'y comporte de façon très inconsistante, Lloyd qu'on a appris à connaître et apprécier nous y est présenté une fois de plus comme une simple machine dont les sentiments ne comptent absolument pas -ça valait bien le coup de se taper le drama tiens!- et Reiji arrive comme une « solution de rechange » en quelque sorte...bref à mes yeux cela ne finit bien pour personne. [/spoiler].

 

Par ailleurs le drama compte un certain nombre de personnages secondaires et, parmi ceux-là, j'en ai apprécié certains. J'ai déjà mentionné Supply -qui est en gros l'androïde chargé de la maintenance de Lloyd- et c'est un personnage que j'ai apprécié mais c'est vrai qu'elle a été mal utilisée à mon goût. Enfin elle apportait des choses au scénario mais au milieu du drama, elle semble surtout servir de prétexte à un gros retournement que, certes, on attendait mais qui a été très mal géré. Nanase, la petite sœur de Reiji, était un personnage intéressant également mais je me suis surtout attachée à Hoshi -le collègue d'Asahi interprété par Kiritani Kenta- et l'inspecteur de police interprété par Endo Kenichi. A la base ils sont tous deux plutôt antipathiques en fait mais plus le drama avançait et plus je me suis prise à les apprécier. Néanmoins je n'en dis pas trop~

 

Au final, j'ai vraiment bien apprécié ce drama. J'admets sans mal que le scénario avait de grosses faiblesses mais j'ai trouvé le drama très divertissant, le casting était bon, les personnages m'ont intéressée, la réal se tenait bien, Kimu était bien entendu superbe -c'est très important-, et j'avais toujours envie de savoir la suite. Ce n'est clairement pas le Kimu-drama le plus solide mais je n'ai pas tendance à bouder mon plaisir et je me suis beaucoup amusée~

 


Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0