[Far away man, very sad Guru :(] Rich Man, Poor Woman リッチマン、プアウーマン

Publié le 2 Octobre 2012

680px-Richman-poorwoman.jpg

 

2012

 

Avec :

Oguri Shun >>> Hyuga Toru

Ishihara Satomi >>> Sawaki Chihiro

Aibu Saki >>> Asahina Yoko

Asari Yosuke >>> Yasuoka Michiya

 

 

Dontesque ?

Jeune président d'une société peu conventionnelle Hyuga Toru, 29 ans, est un génie multi-millionaire sûr de lui et excentrique dont la condition médicale l'empêche de se souvenir des noms et visages des gens. Le seul nom dont il se souvienne est celui de « Sawaka Chihiro », une femme qu'il semble rechercher.

Et voici qu'une jeune fille timide portant par coïncidence le même nom postule pour un poste dans son entreprise.

 

oOo

Snif, le drama est fini :'( Et j'ai des sentiments mitigés à ce sujet parce que d'un côté je suis triste que ce soit terminé mais d'un autre côté, vu le bordel que devenait la fin, il était temps. Je sais bien que le drama n'était pas d'une originalité absolument folle mais de là à se saboter pour finir sur un cliché à la con -ok, semi cliché [spoiler]il court la voir à l'aéroport mais elle part quand même[/spoiler]- … non, non et re non ! La fin de ce drama est cependant ma seule déception et je vous rassure : elle ne gâche pas le drama, on en est pas à ce stade de fin naze, on est pas non plus dans Warrior Baek Dong Sooou Fashion King... -je citerais King 2 Heartsmais elle n'est pas mauvaise cette fin, elle m'a juste complètement traumatisée-. La fin de ce drama est ma seule véritable déception et, je vous rassure, elle est loin de m'avoir gâché le drama.

 

Déjà histoire de parler de mes raisons de regarder ce drama, essentiellement il y en avait deux : Shun et le titre. Le titre apparemment en a fait fuir plusieurs mais je sais pas, au contraire, je le trouve sympa. C'est afficher le cliché directement dans le titre, un peu comme si un Kdrama décidait de s'appeler « Triangle amoureux et sal*pe à abbatre ». Bon et puis finalement le drama ne s'apesantit pas tellement sur ce cliché. Le héros est riche, l'héroïne est pauvre, ok, mais ce n'est pas autant au cœur du drama que je l'aurais pensé. Par exemple l'argent était vraiment ce qui séparait les personnages dans Tatta Hitotsu no Koimais là c'est plus une question d'attitude et si l'attitude de notre Choupette découle probablement de son manque de moyens, celle de Hyuga a été encouragée par son argent mais il n'en est pas la cause. Et les personnages ne voient pas l'argent de Hyuga comme un souci dans leur relation donc finalement … oh ils s'en trouvent d'autres et certains très cons mais l'argent n'est pas le principal. Bon en tous cas j'ai beaucoup aimé Rich Man, Poor Woman. Ce n'était pas un drama follement original, il ne réinvente pas le genre de la rom-com, mais malgré tout il a quelque chose d'un peu différent dans sa manière d'écrire les personnages et d'éviter quelques clichés. En fait j'ai trouvé que dans l'écriture il ressemblait parfois aux plus vieux Jdramas...mais dans un emballage moderne. La principale qualité du drama cela dit pour moi c'est d'avoir écrit des personnages sympathiques jusque dans les antagonistes. C'est quand même toujours drôlement reposant de pouvoir regarder un drama sans avoir à détester qui que ce soit. Enfin c'est marrant aussi de pester contre les personnages de temps en temps mais tout de même, j'aime bien pouvoir apprécier tout le monde dans un drama, cela me calme les nerfs. Et comme pour moi le but d'une rom-com est avant tout de me divertir et de me remonter le moral~

 

Rich-Man--Poor-Woman.ep01.480p.x264--D-Addicts-.mp4_0007878.jpg Rich-Man--Poor-Woman.ep01.480p.x264--D-Addicts-.mp4_0007979.jpg
Rich-Man--Poor-Woman.ep01.480p.x264--D-Addicts-.mp4_0012900.jpg Rich-Man--Poor-Woman.ep01.480p.x264--D-Addicts-.mp4_0025329.jpg

 

Evidemment l'atout principal du drama, à mes yeux, reste Oguri Shun. Je vous l'ai dit, il était une de mes raisons principales de regarder ce drama et je n'ai pas été déçue. Mais bon, on est rarement déçu par Oguri Shun en même temps. En tous cas il m'a convaincue dès le premier épisode. J'avais un peu peur que son personnage brusque et atypique soit vaguement salaud mais il n'a jamais un mauvais fond et surtout son incapacité à se souvenir des gens n'est pas un manque d'intérêt de sa part à la base mais une condition médicale et une peur de l'échec. Vous savez le fameux « la meilleure façon de ne pas échouer est de ne pas essayer ». Du moins c'est comme cela que je l'ai vu. Il a peur de ne pas arriver à se souvenir des gens et peur d'être trahi par ceux auxquels il s'attache -une peur malheureusement justifiée tout le long du drama-. Shun fait passer la vulnérabilité du personnage comme son charisme et son excentricité. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié et Shun était tour à tour touchant et très drôle. En plus j'ai trouvé le couple principal vraiment attachant, j'avais sincèrement envie qu'ils finissent ensemble. Leurs interactions étaient touchantes et drôles. Disons que leurs caractères étant très différents, ils clashaient pas mal ce qui pouvaient être assez drôle. Mais d'un autre côté la loyauté de Choupette est exactement ce dont Hyuga avait besoin du coup leur relation a également quelque chose de doux. Par contre je vous avoue que la Choupette, au bout d'un moment elle a fini par m'agacer un petit peu. Au début je la trouvais plutôt sympathique et en fait à la fin elle est sympathique aussi mais l'actrice a fini par me taper un peu sur les nerfs. Aveec ses grands sourires forcés à la con, j'ai fini par penser qu'elle en faisait parfois des tonnes. Bon cela ne m'a heureusement pas gâché le personnage ou l'histoire mais j'aurais préféré un jeu un peu plus nuancé. Le fait est néanmoins que j'ai aimé ce couple principal et son évolution, fin mise à l'écart. La fin de l'avant-dernier épisode, pour moi, était de la bêtise pur et simple de la part des personnages et de la paresse de la part des scénaristes.

 

J'ai également beaucoup apprécié les personnages secondaires. Déjà, Asahina et sa sœur. Aibu Saki dans le rôle de la rivale aurait du avoir le rôle de la poufiasse à détester mais finalement je l'ai trouvé plutôt sympa. A un moment donné elle dévie très légèrement mais sinon elle reste réglo et j'ai honnêtement eu de la peine pour elle. J'ai vu sur le net que certaines personnes l'ont absolument détestée mais je ne vois décidément pas pourquoi. Quant à Asahina, déjà, j'ai adoré l'acteur. A la base il a une tête qui me revient, allez savoir pourquoi. Et puis je l'ai trouvé bon et surtout j'ai aimé l'évolution du personnage même si j'imagine que certaines personnes ne seront pas d'accord. De mon côté j'ai trouvé que son amitié avec Hyuga était un des axes les plus intéressants du drama et la direction du personnage m'a parlé. [spoiler]Je comprends que certaines personnes l'aient vraiment détesté mais de mon côté je ne l'ai pas haï non plus. En fait, au contraire, je l'ai plaint. J'en ai un peu parlé dans mes articles « Cernes sur petit écran » mais j'ai l'impression qu'en fait il souffrait juste d'un trop grand complexe d'infériorité. Ce n'est pas facile de vivre dans l'ombre d'un génie et il a fini par craquer. C'était mal, on est bien d'accord, mais malgré tout, il m'a fait de la peine. Et je pense qu'il savait qu'il faisait quelque chose de mal, qu'il l'a regretté mais ne voyait juste plus comment s'arrêter. Je pense très sincèrement qu'il aimait Hyuga et qu'il s'en est voulu[/spoiler]. En cela c'est un des personnages les plus tragiques du drama et donc un des plus intéressants à mes yeux aussi.

 

Sinon juste histoire de les citer, j'ai adoré les co-équipiers de Hyuga. Bon il y a deux trois moments où je leur aurais bien filé quelques baffes mais en général ils étaient sympa ~et voir Ayano Gou dans quelques épisodes était également un plaisir. Il n'avait pas forcément le rôle le plus agréable mais depuis que je lui ai juré un amour éternel, je suis toujours contente de le retrouver.

 

En général, Rich Man Poor Womanest un drama drôle et frais au couple principal attachant qu'il fait bon regarder. Le scénario a ses défauts mais évite le truc qui fait qu'en ce moment j'ai du mal avec les Jdramas : la répétition. Pas dee gros gimmicks, les épisodes ne sont pas tous formés sur le même modèle, il y a une vraie progression et, fin mise à part, cette progression est satisfaisante pour tout le monde. Par ailleurs les couleurs sont vives et l'OST très sympa ce qui, somme toute, fait de Rich Man Poor Womanun très bon drama estival et un drama très sympa en général. Je suis ravie de l'avoir regardé et je n'hésiterais pas à vous le conseiller aussi.

 

Rich-Man--Poor-Woman.ep01.480p.x264--D-Addicts-.mp4_0008122.jpg Rich-Man--Poor-Woman.ep01.480p.x264--D-Addicts-.mp4_0024724.jpg
c.jpg Rich-Man--Poor-Woman.ep01.480p.x264--D-Addicts-.mp4_0013458.jpg

 

 


 

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :