Fashion 70’s 패션 70's

Publié le 7 Janvier 2010

 

2005

 28 épisodes

 

 Avec :

  Lee Yo Weon >>> Han Tummy (née Ko Jun Hee)

 Byun Joo Yun >>> La petite Jun Hee

 Kim Min Jung >>> Ko Jun Hee (née Kang Hee)

 Jung Min Ah >>> La petite Kang Hee

 Joo Jin Mo >>> Kim Dong Young

 Kim Young Chan >>> Le jeune Kim Dong Young

 Chun Jung Myung >>> Chang Peen

 Eun Won Jae >>> Le jeune Chang Peen

 Jun In Taek >>> Le père de Jun Hee

 Lee Mi Young >>> La mere de Jun Hee

 Song Ok Sook >>> La mere de Kang Hee

 Lee Hye Young >>> Jang Bong Sil La mere de Peen)

 Choi Il Hwa >>> Kim Hong Seok (Le père de Dong Young=

 Hyun Young >>> Ha Yeon Kyung

Jo Kye Hyung >>> Chi ho

 

Dontesque?

 Le drama s’ouvre en pleine guerre de Corée et suit l’histoire de quatre enfants qui vivent cette guerre chacun à leur façon. Jun Hee, d’une famille plutôt privilégiée, est assez insouciante, Kang Hee, elle, vit seule avec sa mère pauvre et toutes les deux doivent parfois avoir recours au vol pour survivre. Dong Young est le fils d’un général de l’armée et ne vit que pour rendre son père fier de lui. Quant à Peen, il suit sa mère styliste tandis qu’elle monte des défilés un peu partout mais a du mal à grandir dans cet environnement tant sa relation avec sa mère le fait souffrir.

Tandis que la guerre fait ravage, les destins de ces enfants se croisent et s’entremêlent.

 

Mon avis :

Avant de commencer l’article, j’aimerais adresser un grand merci à Mapi (http://mapenzi01.cowblog.fr/) qui m’a d’abord donné envie de voir le drama puis me l’a procuré, me permettant de voir ce drama que j’ai tout bonnement adoré du début à la fin. Donc merci beaucoup Mapi ! (et m’est avis que je n’ai pas fini de te remercier vu les DVDs qui s’accumulent sur mon étagère) Et maintenant commençons le commentaire.

En introduction déjà j’aimerais vous dire de ne pas faire attention aux nombres d’épisodes. Il y en a 28 ce qui peut faire peur mais personnellement je n’ai jamais trouvé cela long. Prenez Princess Princess D, il y a 10 épisodes et je me suis ennuyée à mourir. Là je n’ai jamais trouvé que c’était long. Bien entendu il y avait quelques moments un peu frustrants où les personnages se loupent mais en même temps sans cela, pas de drama. Et puis un drama où on est jamais frustré c’est…ben… frustrant. Parce qu’honnêtement si tout se résolvait super facilement, on s’ennuierait ferme ! Bref tout cela pour dire : personnellement je n’avais pas peur de la longueur parce que si Mapi disait que c’était bien alors c’était vrai, donc j’espère que vous m’accorderez la même confiance et n’hésiterez pas à regarder ce magnifique drama.

Magnifique et triste…ne vous y trompez pas, ce drama est triste. Mais ça à mon avis il suffit des premiers épisodes pour le comprendre. Cela dit, je n’ai à aucun moment trouvé le drama étouffant non plus. Les trois premiers m’ont mis les larmes aux yeux mais après cela il y avait quand même un bon équilibre, je me suis prise à sourire plusieurs fois. C’est vraiment tragique comme histoire, surtout pour certains personnages, mais le drama ne sombre pas dans un mélo pathétique donc ce n’est pas difficile à suivre. Parce que sinon, en effet, 28 épisodes, ça aurait été long. Mais en fait, ils passent tous seuls. Il y a beaucoup de changements de situations et suffisamment de personnages pour qu’on ne s’ennuie pas. Alors, évidemment, il y a des personnages plus intéressants que d’autres ce qui fait que parfois notre attention est moins concentrée mais je suis restée passionnée du début à la fin en remerciant le scénariste d’avoir su aérer son histoire…. Et en le maudissant aussi à chaque épisode et en particulier à la fin du drama.

Entendons-nous bien, j’ai absolument adoré la fin du drama, mais alors à la fin de l’épisode 27 j’avais plus que jamais envie de me pendre pour le coup. C’est le seul passage qui m’ait réellement faite fondre en larmes… mais c’était aussi très certainement une des plus belles scènes du drama donc je maudis le scénariste et le félicite en même temps. Par ailleurs cette fin d’épisode 27 est suivie par l’épisode 28 (jusque là, ça va, le scénariste s’est pas foulé) qui apporte la conclusion juste parfaite au drama dans une sorte d’ambiance douce-amère qui m’a énormément plu. Ca fait toujours plaisir quand un drama qu’on a adoré se finit parfaitement… parce que bon, même si une mauvaise fin (à moins qu’elle soit vraiment  mauvaise) ne gâche pas tout un drama, elle laisse quand même un sale arrière-goût. Là heureusement, la fin est parfaite donc allez-y sans crainte ! (oui je vous encourage à fond). D’autant qu’en regardant le drama vous aurez le plaisir de découvrir Peen… !)

Mais commençons d’abord par les personnages que j’ai un peu moins aimés. Nous avons affaire à un carré de personnages avec évidemment les intrigues amoureuses habituelles sauf que là c’est carrément plus compliqué et à la fois beaucoup moins saoulant que d’habitude.

Je vous présente en premier le couple niais et destiné sous les étouaaales : Tummy (anciennement Jun Hee) et Trompi (enfin Dong Young mais je n’ai jamais pu me résoudre à retenir son nom donc comme il joue de la trompette, je l’ai rebaptisé Trompi). Ce sont, je dois dire, les deux personnages qui m’ont le moins intéressée.

Pour Tummy cela s’est fait graduellement. Oui, car faut le mentionner quand même, les acteurs des premiers épisodes qui jouent les personnages quand ils étaient gosses sont juste excellents ! En général dans les dramas j’ai toujours envie que la partie « enfance » se termine pour avoir affaire au « vrai » cast mais là cela aurait duré deux épisodes de plus que cela ne m’aurait pas dérangé. Et la gamine qui jouait Ko Jun Hee était juste adorable et vraiment touchante. Chaque fois qu’elle se mettait à pleurer, j’avais envie de pleurer avec elle. Bref au début, j’aimais beaucoup, elle était toute mignonne. Puis quand on la revoit grandit, au début cela allait bien aussi, mais au final j’ai finis par la trouver bécasse. Cela m’énervait qu’elle parle à deux à l’heure, qu’elle se pose en victime alors que d’autres personnes souffraient plus qu’elle… et puis je sais pas, son histoire d’amour destiné ça m’a gonflé aussi. Alors, je ne l’ai pas détestée non plus hein, j’avais envie que cela se termine bien pour elle si possible, mais disons que ce n’était pas ma favorite du tout. Par contre j’ai beaucoup aimé sa relation avec Kang Hee (devenue Jun Hee… on va s’y perdre, c’est moi qui vous le dis).

Maintenant l’autre donc, le Trompi. Alors lui j’ai eu beaucoup de mal…parce que je ne savais jamais s’il me gonflait ou pas. En tant que gosse il était mignon mais pas transcendant, puis quand on l’a revu adulte je me suis dit « tiens bogoss » et pendant les premiers épisodes de son âge d’adulte, je l’ai adoré. Puis j’ai commencé à le trouver mou… et à un moment donné il a commencé à parler anglais ce qui m’a faite exploser de rire vers à peu près 3h du matin et réveiller ma sœur du même coup. Le passage « interrogatoire en Anglais » ça a vraiment cassé toute sa classe le pauvre. A partir de là j’ai commencé à le trouver vraiment trop passif, et plus vraiment classe… tous ses passages avec Tummy (ou ses passages où il pensait à Tummy) m’ont ennuyée et cela me faisait mal pour lui parce qu’à la base pourtant j’avais commencé le drama en l’aimant bien. Et puis en même temps, il y avait des tas de scènes où je l’adorais. Déjà, il y a sa relation avec Kang Hee… au début je lui en ai voulu parce que je le trouvais vraiment injuste avec elle et puis sur les trois derniers épisodes, j’ai commencé à l’adorer… Il y a eu aussi la fameuse fin de l’épisode 27 où pour le coup je l’aurais embrassé et, par ailleurs, sa relation avec Peen.

N’oublions pas que nous sommes dans un drama Coréen, donc cela veut dire qu’il y a forcément un carré amoureux. Donc bref par un concours de circonstances, Trompi et Peen (qui manque sérieusement de bol quand même) se retrouvent rivaux amoureux mais justement j’ai adoré leur fait que leur relation y survive. Chaque fois que Trompi prenait Peen dans ses bras (ou le contraire) je me sentais extraordinairement heureuse. De toute façon, c’est peut-être con, mais chaque fois que quelqu’un prenait Peen dans ses bras, j’étais contente moi. Le pauvre, il en a bien besoin quoi. Quant à la scène Peen/Trompi de l’épisode 28… bref… les derniers épisodes et sa relation avec Peen ont vraiment sauvé Trompi à mes yeux.

Et parlons en donc de Peen… Mapi pourra en attester (car elle a suivi toute l’affaire), Peen s’est très, très vite imposé comme mon personnage favori et après je n’en ai plus décroché. Déjà, première apparition, il est torse nu et plein d’eau. Bon. En plus il a la musique qui tue qui va avec, une chanson composée par Bobby Kim (dont je me suis empressée d’écouter les autres musiques) et c’est un bad boy au grand cœur alors vous pensez bien… je ne pouvais pas résister. Au début, j’admet, je le trouvais plutôt classe mais pas très beau. Et puis au bout d’en gros deux épisodes j’ai complètement changé d’avis et j’étais foutue. Le gamin du début, j’avais trouvé que c’était le moins bon des jeunes acteurs, mais il avait tout de même déjà installé un bon personnage notamment dans sa relation avec sa mère et cet intérêt est conservé par la suite. Enfin Peen c’est le mec qui n’a pas de pot… il a une relation avec sa mère qu’on ne peut pas exactement qualifier d’idéale ou stable, la femme qu’il aime est apparemment destinée à un autre, et plus ça va, plus les mauvaises nouvelles lui tombent dessus. Qu’est-ce que j’ai pu avoir mal pour lui moi. Mais il fait malgré tout toujours face et c’est un personnage très franc et direct, c’est aussi pour cela que je l’ai beaucoup aimé.

Juste au passage, notez que j’ai également absolument adoré sa mère ! J’avais déjà vu l’actrice dans Sorry I love You du coup elle me paraissait familière mais je n’avais absolument pas fait le rapprochement. C’est une femme qui a énormément de prestance et de classe, elle est fière et c’est une artiste qui a de l’ambition. En temps que mère elle s’est un peu loupée mais on sent quand même qu’elle essaie de se rattraper du coup elle a un côté humain également. Bref, c’est vraiment un personnage qui avait la classe et je dois dire que j’attendais toujours ses scènes avec beaucoup d’impatience.

Enfin notre quatrième personnage principal, j’ai nommé Kang Hee. Alors, elle, elle m’a tout simplement brisé le cœur. J’avoue, au début, ce n’était pas ma favorite. Enfin dans les trois premiers épisodes je l’avais absolument adorée, la gamine était juste extraordinaire, mais après en tant qu’adulte j’avais eu un peu de mal… mais plus cela allait, plus je l’aimais et au final c’est le seul personnage à m’avoir vraiment tiré des larmes. La pauvre, tout s’écroule autour d’elle … c’est certainement le personnage du drama au destin le plus tragique et je trouve que l’actrice joue vraiment très bien son rôle. Par contre, un truc bizarre, je trouve que la grande Kang Hee ressemble à la petite Jung Hee et que la grande Jung Hee ressemble à la petite Kang Hee…limite ils auraient du échanger les rôles. Bon on s’en fout, c’est pas important, mais cela m’a faite sourire.

Par ailleurs niveau personnages secondaires, c’est plutôt très réussi je trouve. J’ai surtout retenu la mère de Peen je dois dire, mais j’ai aussi beaucoup aimé toutes les filles d’Ensemble, les policiers…. Et il y a même un acteur que j’ai reconnu, youhou ! il jouait l’ami dans My Girl et décidément, il est vraiment trop mignon….J’étais heureuse de le voir pour le coup. Bon, c’est vrai je suis toujours heureuse de voir n’importe quel bisho mais lui en plus il m’est sympathique.

Sinon, dans la catégorie de ce qui fonctionne super bien, les images sont super belles, et l’OST est très réussi ! Je retiens en particulier quand même la chanson de Bobby Kim…l’éternelle ballade est toujours très jolie mais honnêtement j’ai l’impression d’entendre la même dans chaque Kdrama…. Par contre j’ai adoré l’utilisation des musiques non-originales. J’ai reconnu du Aretha Franklin entre autres. Et puis aussi une chanson des Nolans, « Sexy Music », qui m’amuse toujours beaucoup. Elle passe pendant un des défilés de mode d’Ensemble. D’ailleurs en parlant de cela, j’ai trouvé que les fringues des personnages et les fringues des défilés étaient particulièrement belles. J’ai adoré les garde-robes de Peen et Kang Hee je dois dire… D’ailleurs, je ne sais pas si vous le saviez mais j’aime bien inventer des fringues dans mon temps libre et du coup, forcément, je m’intéresse aussi à la mode qui « existe déjà ». Si bien que pendant le drama, j’avoue qu’il m’est arrivé plusieurs fois de faire pause pour griffonner vite fait les fringues des persos (j’aurais pu aussi prendre des captures d’écran mais je ne suis pas assez intelligente pour cela). Bref, j’ai adoré la réalisation très fluide, colorée, musicale… parfaite quoi.

Bon… en clair, surtout ne le regardez pas, c’est complètement nul ! … Naaaaannnnnnnnnnnnn ne me croyez pas T_T Bon de toute façon vous ne m’avez pas crue, vous n’êtes pas retardées à ce point et à priori vous savez encore approximativement lire. Donc bref, regardez-le ! Je vous le conseille vraiment, j’ai adoré et cela m’a permis de découvrir plusieurs acteurs et de nouvelles musiques. Donc, à voir ! et merci à Mapi encore une fois.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :