Galcir / Gal Circle (ギャルサー )

Publié le 26 Avril 2010

GalCircle

 

2006

11 épisodes

 

Avec

Fujiki Naohito >>> Kitajima Shinnosuke

Toda Erika >>> Saki

Sato Ryuta >>> Ichinose

Suzuki Emi >>> Remi

Aragaki Yui >>> Nagisa

Iwasa Mayuko >>> Rika

Yaguchi Mari >>> Yurika

Satsukawa Aimi >>> Shizuka

Natsuko >>> Sumire

Furuta Arata >>> Geronimo

Yamauchi Nana >>> Momo

 

Dontesque?

Japonais mais ayant été élevé aux Etats-Unis depuis ses sept ans, Shinnosuke, un cowboy, débarque dans Shibuya pour retrouver "Imouko" à la demande d'un ami.

Cependant il se retrouve rapidement déconcentré par la "jeunesse perdue" du Japon, les Gals, dont s'en vraiment le vouloir au début il commence à régler les problèmes un à un.

 

oOo


Et en même temps je ne pouvais pas ne pas aimer ce drama. Première scène : Fujiki Naohitohabillé en cowboy descend sur Shibuya en parachute. Dans Shibuya il attrape au lasso une statue de Grenouille en faux-argent, la brise en la jetant sur le sol et déclare : « Cette ville est sauvée de la malédiction ». A partir de là, ce drama ne pouvait que me plaire, d’autant que j’apprécie tout le casting. Et donc j’ai beaucoup aimé. J’ai en gros tout regardé en une soirée sauf deux épisodes que j’ai finis le matin suivant. Je me suis vraiment bien amusée d’autant que cela faisait longtemps que je n’avais pas regardé de drama (longtemps = deux semaines, pour moi c’est une éternité…heureusement Tsuyoshi, Kame et Seung Ri m’ont soutenue durant cette période de creux)  Mais causons donc du drama, que je vous explique pourquoi j’ai aimé.

Déjà j’ai aimé le côté déjanté de la réalisation. C’est rempli de toutes ces incohérences scénaristiques qui pourraient gonfler ou choquer mais sont en fait une part importante de l’ambiance générale. Par exemple, dans une scène, les personnages sont à Shibuya, la seconde ils sont Arizona, la troisième de retour à Shiya, tout cela en quelques secondes … ou bien Shinnosuke attrape la foudre au lasso  (son lasso fait dix kilomètres comme vous vous en rendrez compte si vous regardez le drama) et s’en sert pour causer une panne d’électricité sur tout le quartier…. Et tout cela n’a l’air de ne choquer personne. Tout est complètement fake, mais j’adore. C’était drôle et j’en avais besoin parce que j’étais pas joyeuse au moment où je l’ai commencé (et Tsuyo me soutenait mais voilà quoi, Tsuyo il ne remonte pas exactement toujours le moral….parce que quand je suis déprimée j’écoute des chansons tristes et déjà qu’en temps normal les ballades de Tsuyo me donnent envie de pleurer alors quand je suis déjà déprimée je vous laisse imaginer le tableau) C’est un bordel plein de stéréotypes, le genre de trucs qu’on regarde quand on a le cerveau qui fait mal d’avoir trop réfléchi quoi… Et puis vive l’ambiance musicale aussi !!! Dès les premières scènes le drama a gagné mes faveurs en se servant du morceau jazz « Sing Sing Sing » et puis l’ending quoi ! Fujiki Naohito dansant le para para en costume de Cow Boy, comment ne pas craquer ? Par ailleurs on notera que c’est lui chante (même si la chanson en soi ce n’est pas du grand art).

Le drama est rempli de mini-conventions et suit un schéma assez « fixe » . Dans un épisode on sait qu’une des filles aura un problème, que Shinnosuke va le résoudre, qu’il oubliera de chercher Imoko…Ce genre de choses. On sait aussi que la pharmacie sera mise sans dessus dessous. Il y a des dramas où cela me gonfle mais là absolument pas, je n’ai pas trouvé cela lourd du tout . De même c’est un drama à tendance moralisatrice, Shinnosuke jouant un peu le GTO ou la Yankumi version Cow-Boy  s’adressant à des Gals, mais ce n’est pas lourd pour autant. Je supporte mal les discours moralisateurs vu que ce sont généralement toujours les mêmes, accompagnés de musique tire-larmes, mais là ça passait bien. On les sentait venir à des kilomètres et on en connaissait la conclusion mais ils n’étaient pas spécialement appuyés et puis honnêtement Fujiki Naohito ferait tout passer, il est juste trop adorable…. Enfin pas que « adorable » ….

Je ne sais pas comment fait ce mec mais je le trouve toujours …jeune. Enfin de toute façon il n’est pas vieux mais comment dire… je trouve qu’il fait plus jeune qu’il ne l’est, surtout dans ce rôle où il joue le mec pur par excellence. Il m’a vraiment beaucoup plu ! Déjà c’est un fait, ce mec je le trouve beau. J’aime son visage, j’adore son sourire, et bordel je ne sais pas comment il fait mais même dans ce costume de cow-boy et en plein Shibuya j’arrive à le trouver classe.  Il m’a bien faite rire avec ses trois mots d’Anglais. Ca va, c’étaient des mots glissés donc cela ne le tuait pas trop mais quand même on le sentait que ce n’était pas sa langue maternelle. Cela dit, trop chou les « what ».

 

vlcsnap-2010-04-22-00h32m51s49

 

Et puis comme le dit je ne sais plus qui, il a le Japonais d’un gosse de 7 ans donc il a parfois un peu de mal et c’était trop marrant de le voir complètement paumé. C’est le personnage par excellence qui croit que tout le monde est gentil parce que lui-même est complètement pur. Cela pourrait gonfler mais comme il est complètement paumé, c’est en fait plutôt attachant.  J’aime beaucoup Fujiki Naohito en général et je crois bien que c’est un des rôles que je préfère maintenant…pourtant j’avais hésité sur ce drama ! On m’en avait dit beaucoup de bien mais j’hésitais et il m’a fallu plus d’un an pour me décider. Enfin voilà c’est fait, j’ai vu et aimer et mon opinion sur Fujiki Naohito est plus positive que jamais.

Mais faut pas oublier les autres !

 

3456953986 476651037c

 

Déjà j’ai été vraiment ravie de retrouver Toda Erika qui est une actrice que j’aime beaucoup. C’est même pas qu’elle soit excellente mais elle m’est sympathique et en plus de cela je la trouve super jolie. Son personnage était comme toujours un peu pleurnichard et il y avait deux trois moments où elle agaçait tellement elle était buttée mais j’aime ce qu’elle est devenue et puis elle reste une jeune fille plutôt honnête. C’était mignon de voir Shinnosuke la pourchasser en l’appelant « son amie » alors qu’elle essayait de fuir (dans la vraie vie ce serait du harcèlement cela dit ^^'). Et puis j’ai aimé que le drama évite le gros cliché final. D’ailleurs en général j’ai bien aimé la fin. C’est tout à fait dans la continuité du reste : c’est un gros bordel. Mais justement ! Cela permet de finir sur une touche de bonne humeur …

 

vlcsnap-2010-04-22-00h43m31s26

 

Mais je dois dire que mon gros coup de cœur c’est Sato Ryuta, encore et toujours. J’ai vu jouer ce mec dans un nombre incalculable de dramas et il joue toujours le même rôle mais je n’arrive tout simplement pas à m’en lasser. Dès que je le vois je m’y attache, c’est automatique. Donc là encore une fois il joue le mec sympa par excellence, à moitié sur-excité, avec une coiffure « éclatée » (on va dire ça comme cela)… Je l’ai une fois de plus trouvé super choupesque, en plus avec la gamine qui le colle sans arrêt avec ses « Ichinose, daisukiiii » ! … Bref, vive lui quoi ! C’est vrai qu’il est toujours à exagérer  et qu’il y a des gens que cela peut saouler mais c’est sa façon de jouer et perso j’adhère. De toute façon son sourire me ferait adhérer à n’importe quoi.

Sinon dans les autres acteurs secondaires, beaucoup de têtes connues. On retrouve notamment Aragaki Yui (My Boss My Hero, Koizora, Dragonzakura, etc) et Suzuki Emi (Water Boys, Ykan Club, Long Love Letter, etc) mais également dans les commerçants : Nukumizu Youichi (qui joue le type un peu effacé dans tout ce dans quoi je l’ai vu notamment dans Loss Time Life, Densha Otoko, Yame Onna Kabe Onna,etc) et Namase Katsuhisa (qu’on connait surtout pour son rôle de vice-principal dans Gokusen mais qui a également joué dans Trick, Ashita no Kita Yoshio, Brother Beat et dix milles autres trucs). On retrouve enfin Furata Arata dans le rôle de Geronimo que je connais parce que c’est un habitué des Kudo Kankuro…Il fait des apparitions dans Tiger and Dragon et IWGP et il a le rôle récurrent d’Ozzy (l’ivrogne qui hurle quand c’est le matin) dans Kisarazu Cat’s Eye. Bref un casting bien sympa, des personnages qui fonctionnent bien…ok le scénario est improbable et bourré de clichés mais on s’en fout, c’est divertissant et cela ne demande pas trop de réflexion, le personnage principal est mignon et les filles jolies. J’en demandais vraiment pas plus, c’était parfaitement ce dont j’avais besoin.

Après c’est clair qu’il faut choisir son moment. Si vous voulez un truc profond ou même logique, ce n’est pas la peine. Mais si vous n’avez rien à faire et que vous voulez juste passer un petit moment sympa, ça peut fonctionner. En tous cas moi j’ai bien aimé.

 

3456136161 3e8c33daac o 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :