*GD&TOP* Vol.1 (pt.2)

Publié le 2 Février 2011

GD & T.O.P.

 

Vol. 1

 

Article, partie 2

 

 

Et cette fois-ci on va essayer de terminer l’article mais je ne peux rien vous promettre car il reste encore trois parties de mon plan et si les deux premières font 15 pages je serai obligée de faire une troisième partie pour les clips. Enfin en attendant il nous reste à traiter les solos. Et on va commencer par ceux de T.O.P. … sauf Turn it up loud c’est-à-dire. D’ailleurs je vous préviens à l’avance mais celle-ci je n’en parlerai même pas dans la troisième partie. Après tout j’ai déjà fait un article dessus et même si j’adore souligner la sexittude de TOP, y a un moment donné faut savoir s’arrêter.  So….

 

Rappel du plan :


 

I-                   Le livret de l’album

Credit pour les scans: verdad @ DCInside

 

II-                La musique

A-    Introduction de l’album

B-     T.O.P. & GD –sauf High High et Knock Out

C-     T.O.P. – sauf Turn it up loud

D-    GD

 

III-             Turn it up loud, High High et Knock Out

 

Nous sommes donc dans le II, partie C.

 

 

C : T.O.P. - sauf Turn it up loud

 

Avant de parler des deux chansons de cette catégorie j’aimerais juste dire que, quand même, TOP <3 quoi. Non, sérieusement, ses solos font partie de mes pistes favorites de cet album. J’adore GD mais c’est vrai que j’ai un gros gros faible pour la voix grave de TOP. En plus sur cet album il nous sort quand même deux pistes particulièrement énormes ! Entre Turn it up loud et Oh Mom, je ne pouvais pas ne pas tomber amoureuse ! Bon et j’aime évidemment Of all days aussi. De toute façon vous n’êtes pas trop bêtes, vous avez probablement compris que j’aimais tout sur cet album. Allez, let’s go.

 

 

Oh Mom

 

TOP qui chante les gens ! TOP qui chante ! Arrêtez pour moi c’est l’évènement du siècle… la voix de TOP qui chante. Bon ok la voix a été légèrement modifiée mais on s’en fout, c’est beau. Alors je vais vous parler de l’histoire de la chanson et des paroles mais arrêtons-nous deux secondes sur la mélodie d’abord.

 

Mais en même temps je ne sais pas trop quoi dire, j’adore c’est tout. La chanson commence avec des paroles anglaises donc je n’ai pas pu m’empêcher de les comprendre à la première écoute et du coup direct on sait que la chanson n’est pas joyeuse et après cela…ben on déprime quoi. Déjà la première partie chantée me donne envie de pleurer. En particulier les répétitions de mot juste avant le premier « sorry, I’m sorry ». C’est le moment de désespoir calme avant celui où TOP se met à crier. D’ailleurs bizarrement le fait que ce soit TOP qui chante cette chanson la rend encore plus exceptionnelle pour moi. Disons qu’il n'est pas forcément celui que j’attendais sur ce genre de morceau et du coup… En fait j’ai toujours un peu considéré TOP comme le mec qui fait son rap de façon hypra classe mais pas forcément émotive -notez bien je cause général hein...image quoi...parce que Pretend is nothing wrong est magnifique et me donne envie de pleurer- et c’est d’ailleurs ce que j’aimais chez lui, ce côté un peu distant mais sex. Avec cette chanson il se « livre » un peu plus et sort de mes attentes sans les décevoir et ça fait que j’aime encore plus ce solo.

 

Bon et puis après évidemment il y a le sens de la chanson.

 

Alors déjà il y a la grande question de « pour qui l’a-t-il écrite ? » et là il y a plusieurs explications. Sur le net j’en ai rencontrées trois. D’après certaines fans ce serait une chanson adressée à une fan atteinte d’une maladie mortelle, d’après d’autres la chanson serait dédié à un ami de TOP également malade et enfin certains pensent qu’il s’agit d’une chanson influencée par son film « Into the gunfire » -d’ailleurs il faut absolument que je le voies celui-là. Mais bon d'après TOP lui-même il a en effet reçu une lettre "d'une personne très malade" donc .... la question c'est : qui? ... sur ce ; les paroles:

 

Oh mom

 

Pourquoi a-t-il fallu que cela m’arrive ?

Encore pire, pourquoi a-t-il fallu que cela t’arrive à toi ?

Cette douleur, tout a commencé avec une lettre,

Je vais être direct,

Ecoute

 

A bout de souffle, je vois passer chaque jour à toute vitesse

Notre rencontre s’est transformée en une relation précieuse au bout d’un certain temps

Le monde entier me semblait plus beau

J’ai fini par aimer ce que tu aimais

En ces jours calmes

Nous partagions nos sentiments les plus intimes

Je suis tombé malade, plus de réponse

Je suis désolé, au revoir, TOP

 

Oh maman, que faire maman?

Un égoisme plus brûlant que le feu me torture, oh mon Dieu

Oh maman, je te jure maman, que faire ?

Maintenant je sais, oh mon Dieu, mon Dieu

 

Un jour triste je reçois une lettre

Ce que tu me dis de ta vie me fait pleurer

Si ma voix peut éclairer ton monde

Je crierai toujours plus fort, toujours plus loin

Nanananan, nananana, entends-tu mon cœur lourd ?

Sèche tes larmes mon amie, le sourire te va mieux

Je suis désolé, désolé, oh mon Dieu

 

Oh maman, que faire maman?

Un égoisme plus brûlant que le feu me torture, oh mon Dieu

Oh maman, je te jure maman, que faire ?

Maintenant je sais, oh mon Dieu, mon Dieu

 

Baby ne pleure pas, tu te tiens seule et chancelante

Ne t’inquiète pas, la solitude est difficile mais tu n’es pas seule

Regarde à tes côtés, tu n’es pas seule

Baby ne pleure pas, tu te tiens seule et chancelante

Ne t’inquiète pas, la solitude est difficile mais tu n’es pas seule

Regarde à tes côtés, tu n’es pas seule

 

La vie est étrange, on joue avec le feu , toujours à la limite

Les obstacles joueurs sont nos contraintes.

Tout dépend de ta volonté alors garde la tête haute

 

Baby ne pleure pas, tu te tiens seule et chancelante

Ne t’inquiète pas, la solitude est difficile mais tu n’es pas seule

Regarde à tes côtés, tu n’es pas seule

Baby ne pleure pas, tu te tiens seule et chancelante

Ne t’inquiète pas, la solitude est difficile mais tu n’es pas seule

Regarde à tes côtés, tu n’es pas seule

 

Baby ne pleure pas, tu te tiens seule et chancelante

Ne t’inquiète pas, la solitude est difficile mais tu n’es pas seule

Regarde à tes côtés, tu n’es pas seule

Baby ne pleure pas, tu te tiens seule et chancelante

Ne t’inquiète pas, la solitude est difficile mais tu n’es pas seule

Regarde à tes côtés, tu n’es pas seule

 

 

En fait après avoir traduit ces paroles je me rends compte que finalement en soi elles ne sont pas un chef d’œuvre mais la mélodie, la voix de TOP, les interprétations possibles, tout cela constitue un tout qui me touche. Cette chanson fait clairement partie de mes favorites de l’album et encore une fois cela fait plaisir de découvrir une nouvelle facette de T.O.P.

 

J’ai par contre été un peu surprise en le voyant la chanter en live. Le choix de mis en scène était chelou en fait avec son costume rouge et sa danse un peu maladroite sur les refrains. Mais on sentait qu’il était à fond dedans et au final bah j’ai aimé quand même. En plus c’était précédé d’une version accoustique de Haru Haru carrément sympa mais je m’égare un peu là. Retenez simplement que cette chanson est super belle !

 

Après elle ne plaira pas à tout le monde. Il y a pas mal de gens que l’auto-tune a agacés. Je peux comprendre mais d’un autre côté je trouve au contraire qu’il donne bien et que TOP n’est peut-être pas super à l’aise en chant donc je lui pardonne d’avoir voulu s’aider. Puis bon c’est pas non plus trop « criard », c’est pas les 2EN1 quoi (note : je n’ai rien contre les 2EN1). En clair faite moi pas ièch’, TOP c’est le bien alors agenouillez-vous comme il se doit.

 

 

 

Of all days

 

Tiens TOP qui chante au début…y aurait-il pris goût ? Mais bon tout de suite il se remet au rap. Et écoutez moi TOP qui rap je suis fan de toute façon. Il peut me rapper l’annuaire s’il en a envie, je suis sûre que ce serait génial. Bon mais heureusement quand même il a mieux à raconter.

 

En l’occurrence apparemment il « parle » à une fille avec qui il est sorti. Ils ont rompus mais sont toujours « amis » sauf que lui elle lui manque. Et d’après ce que j’ai compris le fait qu’elle lui manque l’empêche d’écrire, il a perdu son inspiration. Bon c’est pas franchement original comme thème mais j’ai un gros gros faible pour le premier couplet. En fait il décrit une situation que j’aime énormément. Ou plus exactement un décor. Je l’imagine bien assis dans ce café vide avec son ex. Le silence qui plane, l’odeur du café, c’est vraiment une image que j’aime beaucoup allez savoir pourquoi.

 

En fait cela me fait étrangement penser au tableau « Nighthawks » d’Hopper…et pourtant c’est bizarre. Regardez le tableau :

 

800px-Nighthawks.jpg

 

Comme vous allez le constater rapidement c’est différent de ce que décrit T.O.P. mais malgré tout cela me donne la même impression. Et pour continuer, voici un extrait d’Heartbreak Hotel, ma fanfic, chapitre 15 :

 

En face d’elle, Jin ne disait plus rien et il y eut un long blanc. Dehors les rues étaient désertes et le café lui-même était peu rempli, abritant simplement quelques âmes solitaires n’ayant pas su trouver le sommeil. Jin avait l’impression de vivre un de ces rares moments où le silence n’était pas pesant. La fille en face de lui avait de la peine mais ne semblait pas sur le point de pleurer pour autant. Elle ne voulait pas non plus se plaindre et ce ne serait pas elle qui briserait le silence. Elle n’avait pas fini son verre mais ne buvait pas, fixant le liquide d’un air absent, probablement perdue dans ses réflexions.

 

Encore une fois il y a des différences mais ça me donne une impression similaire. Et cela me ramène également un peu aux vagues souvenirs que j’ai du livre « Le passage de la nuit » par Haruki Murakami dont un pan de l’histoire se déroulait de nuit dans un café un peu vide également…

 

En fait même mon passage sur les KinKi dans « Rainbow » m’y fait penser.

 

Koichi ne parla pas. Dehors la pluie s’était mise à tomber et il écouta Tsuyoshi accompagner de sa musique le bruit des gouttes de pluie qui venaient mourir contre la baie vitrée. Posant les mots les uns après les autres, la chanson de Tsuyoshi n’avait aucun sens mais la mélodie semblait raconter une histoire malgré tout et Koichi ne fit pas un bruit, pas un geste jusqu’à ce qu’elle prenne fin.

 

Je crois bien que c’est le côté « deux personnes éveillées dans la nuit partagent un moment calme et silencieux ». Bon bref il a vraiment choisi le décor qui me parle et du coup j’adore ce premier couplet. Et évidemment le reste de la chanson.

 

Avec également une affection particulière pour les « do that do do that », allez savoir pourquoi. Mais bon pour être honnête la voix de TOP pour moi elle marche tout le long de la chanson (et au-delà …). Sur ce , les paroles.

 

 

Of all nights

 

Peut-être que je les regrette

Ces cicatrices que je t’ai laissées

Ce temps qui ne s’arrêtera pas

Est trop froid

Ravi de te voir, cela faisait un moment

C’est un peu gênant mais nous sommes amis

Je lance une conversation comme cela

C’est une nuit un peu spéciale dans ce café vite

L’arome calme du café

Semble légèrement faible aujourd’hui

La pluie tombe dehors

Un léger brouillard retient son souffle

Soulignant cette nuit sans sommeil

Cette nuit tandis que je me bats avec le stylo dont rien ne veut sortir

La radio joue toujours la même chanson

Do Re Mi Fa Sol Sol

Yeah me voilà seul ici maintenant

 

Tous les jours, tous les jours, tu flottes

Au dessus de moi

Je te suis, je te suis librement

Je vole librement

Si je pouvais te retrouver d’un battement de ces ailes magnifiques

Je le peux, peux, le peux, peux

Le peux, le peux peux, le peux*

 

Les nuits blanches se répètent

Je me demande s’il faudrait que j’efface ce cœur plein de regrets

Un silence qui n’en finit pas, un vent froid qui souffle  (pourquoi avons-nous, pourquoi, pourquoi, pourquoi…)

Et c’est comme cela encore et encore, toutes les nuits de tous les jours

 

J’ai une épine dans le coin de mon coeur

Chaque jour le temps est indécis

L’historique de mon téléphone est rempli d’appels sortants

Je vais bien, j’ai des bras et des jambes en acier

Je disparais sans une trace

Mon sommeil est trouvé et inconfortable, et je transpire lourdement

Je me fais peur

La fleur et l’abeille sans vie qui a perdu son dard**

 

Tous les jours, tous les jours, tu flottes

Au dessus de moi

Je te suis, je te suis librement

Je vole librement

Si je pouvais te retrouver d’un battement de ces ailes magnifiques

Je le peux, peux, le peux, peux

Le peux, le peux peux, le peux

 

Je peux le sentir, Je, Je peux le sentir, le sentir

Je peux le sentir, le sentir dans l’air

Je peux le sentir

Je peux peux peux peux le sentir, le sentir

Laisse moi te dire

TOP break it down now ***

 

Peut-être que je les regrette

Ces cicatrices que je t’ai laissées

Ce temps qui ne s’arrêtera pas

Je me sens trop seul

 

Tous les jours, tous les jours, tu flottes

Au dessus de moi

Je te suis, je te suis librement

Je vole librement

Si je pouvais te retrouver d’un battement de ces ailes magnifiques

Je le peux, peux, le peux, peux

Le peux, le peux peux, le peux

 

*Bon perso je trouve ce passage un peu chelou. Dans la chanson à la base il dit bien « I can do that » donc « je peux le faire » mais … arf je sais pas vu ce qui précède je trouve que cela devrait être suivi de « je le ferais », ou « mais je ne peux pas »…enfin bon.

 

**C’est marrant dans l’intro aussi TOP se comparait à une abeille…et dans le clip de Turn it Up Loud les filles étaient habillées en abeilles à la fin. TOP ferait-il une fixation sur l’amie Maya ? Oh mon Dieu TOP serait-il vraiment une abeille ???? Ce serait le drame ! d’après Dc Who les abeilles sont des extra-terrestres et elles sont en phase de retourner vers leur planète d’origine. Sans aller jusqu’à citer Dc Who, tout le monde sait que les abeilles sont en voie d’extinction. Est-ce que cela veut dire que TOP va disparaître aussi ? …T.T ce serait le drame !!! Notez que la disparition des abeilles serait tragique car d’après les experts cela signifierait une baisse du transport de pollen –j’ai zappé le terme technique- et donc forcément il y aurait de moins en moins de plantes et ce serait la fin de la vie sur Terre. Doit-on en conclure que TOP maintient la Terre en vie ? A méditer…

 

 

***Bon bah désolée mais traduire « Break it down » je trouvais pas là >.<

 

 

Bon c’est tout pour la partie sur TOP malheureusement…mais du côté de GD y a du fun je dois dire ! Enfin pour conclure sur cette partie-là, c’est que du bon décidément. TOP nous a gâtées quoi ! Par contre mon article fait déjà six pages donc à mon avis cela va vraiment se terminer en article en trois parties. Déjà parce qu’over-blog a du mal à supporter les articles hypra long, ensuite parce que c’est dur à lire et enfin parce qu’écrire la moitié de cet article m’a déjà pris deux heures –les traductions c’est long pour moi parfois. Je vais donc passer encore deux heures à parler de G.D. et après je repose mes povs petits doigts meurtris.

 

EDIT : en plus ils viennent de sortir un pv pour leur  Baby good night… merde, du boulot en plus =.= allez let’s go.

 

 

D : GD

 

Pour ses solos GD a joué la carte du WTF à fond je pense… enfin surtout sur le second, le premier restant à peu près sage. Mais il s’est tellement lâché sur le second que cela compte pour deux. Cela dit on va quand même prendre les choses dans l’ordre et donc parler du premier solo.

 

 

Obsession

 

Mais en fait je crois bien que le vrai titre c’est Nightmare (qui veut dire « cauchemar »)… sauf que souvent on la trouve sous ce titre donc comme cela vous avez les deux hein ! De toute façon c’est pas le titre le plus important mais la chanson. Et je l’ai toujours bien aimée celle-là mais il m’a fallu plusieurs écoutes et surtout les paroles pour vraiment l’adorer. En fait au début je la trouvais entraînante … les « uno dos tres cuatro » m’éclatait complètement et j’aimais chanter « it’s my obsession » avec GD… bref c’était hyper superficiel mais j’aimais l’air. Et puis bon c’est vrai que j’aime bien quand les refrains des chansons sont en anglais, ça me permet de chanter avec eux.

 

Puis j’ai lu les paroles. J’avoue au début j’ai pas tout tout capté.  Je trouvais cela super embrouillé et je voyais pas du tout où il voulait en venir , tout ce que je captais c’est qu’il était obsédé par une fille et que clairement ils n’étaient pas ensemble. J’en ai déduit que c’était un amour à sens unique ou bien qu’ils avaient cassés, bref une chanson classique. Mais plus je relis plus il se créé une histoire dans ma tête…

 

En fait je pense que la fille ne l’a pas quittée mais qu’elle est morte et j’irais jusqu’à dire que c’est lui qui l’a tuée. D’ailleurs si je me souviens bien il a déjà « tué » une fille sur scène lors d’un solo et j’ai plus ou moins pris cette chanson comme la suite. Il l’aime à mourir, elle l’ignore, crime passionnel et après il pète les plombs. Elle l’obsède, il n’arrive pas accepter sa mort…. Je trouve perso que cela colle bien aux paroles. Après c’est chacun son interprétation mais du coup je trouve que cela donne une dimension intéressante à la chanson, plus torturée et profonde que le simple « yo jte kiffe, t’es dedans ma tête alors arrête d’être frigide comme aç » .

 

Obsession/Nightmare

 

Si seulement je pouvais te serre contre moi rien qu’une fois

Je voudrais être ton amant ne serait-ce qu’un moment

S’il te plait, s’il te plait, s’il te plait, je prie

Ensemble, ensemble, ensemble, tous les deux, tous les deux

 

Je l’aime tellement que ma convoitise ne fait que croître

Je te veux pour moi, juste toi rien que pour moi, ne t’enfuis pas, ne t’échappe pas

 

Uno, dos, tres, cuatro

 

Le temps a passé, nous ne nous sommes pas vus depuis des années…Et alors ?

Je ne peux rien faire sinon t’appemler quand tu es en face de moi

Je deviens fou, non, je deviens encore plus fou chaque fois que je te vois

Mon esprit s’embrouille, mon cœur est confus, je ne sais pas non plus ce que je vais faire, yeah

 

Des yeux qui ne peuvent mentir, le rêve de la nuit dernière était comme un cauchemar

J’aime quand tu ne regardes que moi, tu sais chérie

 

Ca m’obsède, ne m’en veux pas

Ca m’obsède, ne te détourne pas

Ca m’obsède

Je t’en prie ne me dis pas, ne me dis pas, ça m’obsède

Ca m’obsède

 

Si seulement je pouvais te serre contre moi rien qu’une fois

Je voudrais être ton amant ne serait-ce qu’un moment

S’il te plait, s’il te plait, s’il te plait, je prie

Ensemble, ensemble, ensemble, tous les deux, tous les deux

 

Je suis désolé

Je ne me suis pas senti seul cette nuit

Je ne sais pas pourquoi, bien qu’il n’y ait rien de différent de d’habitude

L’endroit que j’ai si bien aménagé pour nous ne te plait pas tant que cela

Tu ne dis même pas un mot mais cela ne fait rien mon amour

Je m’en moque, j’aime juste être avec toi

Ne t’inquiète plus

Je serai toujours à tes côtés et te protègerai toute ma vie

 

Des yeux qui ne peuvent mentir, le rêve de la nuit dernière était comme un cauchemar

Je ne saurai pas quoi faire si tu t’endors aussi, doucement, ouvre les yeux mon amour

 

Ca m’obsède, ne m’en veux pas

Ca m’obsède, ne te détourne pas

Ca m’obsède

Je t’en prie ne me dis pas, ne me dis pas, ça m’obsède

Ca m’obsède

 

Si seulement je pouvais te serre contre moi rien qu’une fois

Je voudrais être ton amant ne serait-ce qu’un moment

S’il te plait, s’il te plait, s’il te plait, je prie

Ensemble, ensemble, ensemble, tous les deux, tous les deux

 

Souris, je t’en prie, souris, tu es plus belle quand tu souris. Les larmes…pourquoi suis-je en train de pleurer ?

Chasse ses larmes mais ton visage est sans expression

Tu te raidis, je tombe à genoux sur le sol et te demande ce que tu as fait de mal

 

J’attends toujours, si possible

Que tout ceci soit une blague, que quelqu’un me réveille

Ce n’était que moi, si seulement j’avais su retenir mon envie

Si j’avais su la vie de pêcheur que j’allais vivre

 

Uno, dos, tres, cuatro

 

Ca m’obsède, ne m’en veux pas

Ca m’obsède, ne te détourne pas

Ca m’obsède

Je t’en prie ne me dis pas, ne me dis pas, ça m’obsède

Ca m’obsède

 

Si seulement je pouvais te serre contre moi rien qu’une fois

Je voudrais être ton amant ne serait-ce qu’un moment

S’il te plait, s’il te plait, s’il te plait, je prie

Ensemble, ensemble, ensemble, tous les deux, tous les deux

 

 Non ? Je sais pas, je la trouve bien mon explication perso…. Enfin encore une fois, chaque fois interprète comme il veut et on va donc passer à la chanson suivante.

 

 

What do you want ?

 

Et c’est là que G-Dragon a complètement craqué son slip. Je ne sais pas exactement ce qui lui a pris mais c’était clairement la fête dans sa tête quand il a écrit cette chanso. Du coup le morceau a des adeptes et des détracteurs. Je vais me situer dans les adeptes perso ! Attendez, sérieusement, c’est pas extra cette chanson dans la bouche de GD ? Je dis pas, si c’était quelqu’un d’autre, cela ne fonctionnerait peut-être pas mais là on parle du lapin en panique de Haru Haru ! de l’écureuil sous LSD de High High ! Bref un hyper actif de première qui se retrouve soudainement avec entre les mains une chanson de surexcité, ajoutez à cela l’excentrisme, l’originalité et le second degré de GD, cela ne peut QUE marcher ! Ca sur un live c’est un coup à s’exploser la mâchoire à force de sourire et à ne pas pouvoir s’empêcher de sauter comme une conne dans la salle ou devant son écran selon qu’on ait la chance ou pas d’être devant la scène pour de vrai. Je ne suis pas fan de la chanson en soi mais je suis fan de la chanson par GD et fan à l’avance de ce qu’il en fera en live.

 

Bon et puis les paroles quand même ! C’est le véritable intérêt de l’article après tout…

 

 

 What do you want?

 

Ah ma tête, de l’eau, beeuh je me sens malade… il n’y a personne ?

[remet toi de ta gueule de bois et écoute]

 

La fille que j’aimais est en train de partir

Me laisse t-elle seule ici pour en rejoindre un autre ? (hahahahahaha)

C’est dommage… je fais pitié… je suis seul

Console moi (Oh~)

 

(C’est parti !=

Qu’est-ce que tu veux

Qu’est-ce que tu veux

Qu’est-ce que tu veux

Ah~qu’est-ce que tu veux

 

Dis, dis, dis moi maintenant

Hey hey hey ne t’en va pas…

Quitte à agir de la sorte je préfèrerais que tu me marches dessus en passant

Merde quoi, pourquoi ? pourquoi ?

Je me suis toujours bien comporté avec toi

Quitte à agir de la sorte, tu aurais du me prévenir plus tôt, vilaine

 

As-tu le droit de me faire cela ou pas ?

Non~

 

Ya ya ya ya ya ya

 

Un gosse mal élevé s’est moqué de moi en passant

Il me pointe du doigt, me provoque et m’insulte

Je lui donne un coup sur la tête et quand je me tourne…

Elle a du me voir.

Tu es tellement~~~immature~~~

 

Qu’est-ce que tu veux

Qu’est-ce que tu veux

Qu’est-ce que tu veux

Qu’est-ce que tu veux de moi ?

 

Dis, dis, dis moi maintenant

Hey hey hey ne t’en va pas…

Quitte à agir de la sorte je préfèrerais que tu me marches dessus en passant

Merde quoi, pourquoi ? pourquoi ?

Je me suis toujours bien comporté avec toi

Quitte à agir de la sorte, tu aurais du me prévenir plus tôt, vilaine

 

Ai-je raison ? ou tort ?

Tout le monde~ Yayayayayaya

Nanana nanana nananananananana

Nanana nananananananana

Nanana nanananana

Aujourd’hui je vais boire comme un poney libéré de ses reines

Bois~bois~

(sanglot) Ne pars pas~

 

 

Rah j’adore~ Les paroles sont simples, y a pas vraiment d’histoire mais les bruitages, le côté à moitié funky et le GD-isme de GD font que pour moi cela fonctionne. Bon ce n’est pas forcément ma favorite de l’album mais j’aime quand même et j’ai sérieusement hâte de voir ce que cela va donner quand il nous la chantera en live avec toute l’énergie qui lui est propre.

 

Et sur ce je vais conclure ma partie deux. Je m’excuse de faire traîner cet article mais j’ai un peu de mal en ce moment, je n’ai pas énormément de temps et la dernière partie risque d’être longue vu que j’ai trois clips à commenter.  Je posterai normalement la partie trois jeudi avec dedans les commentaires des trois clips. Et comme je m’en veux, y aura un article demain aussi…. Sur ce… à plus tard <3

 

GD2.jpg

Rédigé par Milady

Publié dans #Musiques (artistes - albums - concerts -...)

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :