Glee

Publié le 23 Janvier 2011

Glee

 

GLEE.jpg

 

2009 –

 

3 saisons (série en cours)

 

 

Avec :

 

Matthew Morrison >>> Will

Lea Michele >>> Rachel

Cory Monteih >>> Finn

Dianna Agron >>> Quin

Mark Salling >>> Noak “Puck”

Chris Colfer >>> Kurt

Kevin McHale >>> Artie

Amber Riley >>> Mercedes

Jenna Ushkowitz >>> Tina

Heather Morris >>> Brittany

Naya Rievera >>> Santana

etc

 

 

Dontesque ?

 

Lorsque la chorale du lycée perd son responsable, Will Schuester, professeur d’espagnol, décide d’en reprendre la direction. Pour des raisons financières cela n’enchante pas le principal mais il finit par céder à condition que la chorale remporte les championnats régionaux. Will accepte mais la tâche ne sera pas aisée. Première mission : recruter des chanteurs dans un lycée où la chorale représente le bas de l’échelle sociale.

 


35-copie-1

Je me souviens avoir entendu parler de cette série pour la première fois alors que j’étais en Angleterre. J’en avais vu la pub à la télé mais cela ne m’avait pas tenté plus que cela puis dans la salle des professeurs j’avais entendu deux profs en discuter, se demandant comment leurs élèves pouvaient aimer une connerie pareille. Bref je n’étais pas partie pour regarder. Et puis je ne sais pas pourquoi il n’y a pas longtemps, cette série m’est revenue à l’esprit. Je crois bien que c’est en lisant le statut de TDM sur Facebook mais je ne suis pas certaine. Bref je me suis dit « finalement pourquoi pas ? » et j’ai commencé. Il m’a fallu une semaine pour regarder deux saisons. Considérant mon degré d’activité anormalement élevé c’est un peu comme si je vous disais « je me suis faite deux saisons en deux nuits ». En clair je me suis faite avoir. Et comme vous connaissez déjà probablement toutes la série, cela ne sert à rien que j’en parle mais je vais en parler quand même.  

 

Alors Glee c’est quoi ? Bien entendu il y a des personnages, une histoire, bla bla…mais on va commencer par dire que Glee c’est une comédie musicale, une sorte de Fame en plus moderne. Bref c’est rempli de numéros musicaux, trois par épisodes au moins, parfois plus. Ils reprennent des tas de chansons que l’ont connait toutes, cela va du funk au rap, bref y a de tout. Et en général c’est drôlement bien fait ! Sur deux saisons personnellement il y a deux numéros seulement que je n’ai pas aimé. Déjà j’ai trouvé leur version de One Love –U2- franchement pas extra et ensuite j’ai détesté leur épisode spécial Rocky Horror Picture Show. Je ne peux pas me prétendre une puriste du Rocky Horror dans le sens où je n’ai vu que le film et n’ait jamais assisté à une représentation de la pièce mais il n’en reste pas moins que je suis hypra-fan du film et de Tim Curry dans le rôle de Frank N Furter. Il a un charme extraordinaire dans ce rôle et Mercedes, aussi bonne chanteuse qu’elle soit, a complètement détruit Sweet Transvestite à mes yeux –et oreilles. Leur reprise, dans le même épisode, de Time Warp m’a également pas mal déçue. Mais bon ce sont de toutes petites erreurs et en général ils s’en sortent franchement bien tant sur le plan audio que sur le plan visuel. Parfois ils me font même redécouvrir des chansons que j’avais oubliées ou aimer d’autres que je ne pensais pas pouvoir aimer –je pense notamment à l’épisode Britney. Mon petit regret reste quand même que dans la saison 1 ces prestations s’inscrivent dans l’histoire alors que dans la saison 2, principalement au début, j’ai eu l’impression que l’histoire était en retrait et servait de prétexte aux numéros. Alors j’aime beaucoup ces moments musicaux mais cela m’a dérangée. Mais bref, sur le plan musical et chorégraphique, c’est une série réussie et c’est toujours un plaisir dans chaque épisode de découvrir les nouvelles chansons et mises en scènes…sans oublier les costumes parfois…

 

  

La seconde force de Glee ce sont ensuite bien évidemment ses personnages et leur humour. Malgré quelques passages un peu plus tristes, Glee reste l’équivalent une comédie...cynique, certes, et parfois l'humour est noir mais je ressors généralement de chaque épisode avec le sourire. Ou si je ne ressors pas avec le sourire, au moins, je souris plusieurs fois dans l’épisode et ce grâce à la multitude de personnages plus décalés les uns que les autres.

 

Cela dit je ne les aime pas tous. Déjà « l’héroïne », Rachel est une tête à claque incroyable. Si on additionne toutes les secondes où je me suis surprise à l’apprécier je crois bien qu’on peut arriver à un total de une minute sur deux saisons. Le personnage est égo-centrique, prétentieux et exaspérant au possible…effectivement elle a une bonne voix mais cela ne suffit pas pour moi bizarrement et ses prestations sont celles durant lesquelles j’ai généralement le plus envie de m’endormir. Car bizarrement quand elle chante elle est bonne mais je la trouve lisse. Cela dit ne sous-estimons pas son potentiel comique, c’est vrai qu’elle me fait parfois bien rire ! Or on ne peut pas en dire autant de son équivalent masculin, Finn, qui lui est juste ennuyeux à mourir. Il a une belle voix et tout mais quand il apparait à l’écran il me prend toujours une forte envie de dormir…et il n’est même pas beau donc faut pas compter sur le physique pour rattraper la personnalité. Nan décidément le couple principal, c’est zéro pour moi.

 

 

 

Mais cela ne fait rien ! Parce qu’il y a les autres. Déjà je parlais du « couple principal » mais les personnages ont tous leur importance et en prennent de plus en plus au fil de la série. Je reviendrai sur la chorale plus tard mais déjà dans le staff j’ai une passion absolue pour Sue. Je prends les choses n’importe comment vu que je devrais commencer par Will, le « personnage principal du staff » mais Sue est mon héroïne. Aigrie, frustrée, Sue, coach des cheerleardes, a 30 ans mais en parait 40 et ne sourit que lorsqu’elle s’apprête à frapper là où cela fait mal. Son but dans la vie ? détruire la chorale. Et quand elle n’y arrive pas elle se défoule sur les élèves en les poussant contre les casiers ou en insultant Will, prenant généralement sa coupe de cheveux pour cible. Ses répliques sont généralement mes favorites. Mais bien qu’étant présenté comme foncièrement mauvais, le personnage n’est pas juste cela, il a évidemment d’autres facettes et parfois on se rend compte qu’elle est peut-être bien la personne la plus lucide du tas. Bref en fait Sue est l’anti-Will.

 

Will lui joue le rôle de l’optimiste, le mec qui croit en ses élèves, croit que les rêves se réalisent, etc… bon j’exagère un peu il n’est pas optimiste à ce point mais c’est quand même un type très positif. Le personnage en soi n’est pas hypra passionnant mais j’avoue avoir eu une faiblesse pour sa femme et puis surtout voilà, physiquement il se défend quand même pas mal ! Déjà il se fringue généralement bien et puis même je trouve qu’il a un beau sourire. Mais surtout, surtout, il y a un épisode dont j’ai zappé le numéro où il danse sur Sing Sing Sing de Benny Goodman. Or il se trouve que j’ai une passion pour ce morceau et du coup à ce moment-là j’ai juré d’aimer Will jusqu’au bout quand bien même il deviendrait parfaitement ennuyeux…ce qu’il légèrement devenu mais bon, je suis fidèle à mes résolutions, c’est le pouvoir de Benny Goodman.

 

Après cela dans le staff j’ai également de l’affection pour Emma que je trouve touchante dans ses manies et son excentrisme timide. Mais je n’ai pas trop fait attention aux autres personnages. Le coach Tanaka, le principal de l’école, ils ont parfois des scènes sympas mais je ne relève pas trop. Revenons-en plutôt la chorale.

 

   
J’ai déjà parlé de Rachel et Finn mais ils ne sont évidemment pas seuls ! Je ne vais pas vous parler de tout le monde en détails car cela prendrait beaucoup de temps mais Brittany, la cheerleader blonde parfaitement stupide, est excellente déjà ! Elle a l’art de sortir des répliques qui tuent et sa bêtise est à la fois affligeante, drôle et touchante dans sa candeur. Une de mes répliques favorites, Brit à sa copine : « Tu savais que les dauphins étaient des requins gays ? ». Bien entendu il faut voir cela avec l’expression parfaitement sérieuse ! Par ailleurs je n’ai pas de sentiments particuliers à l’égard de Mercedes dont j’apprécie la voix sans me prendre de passion pour le personnages, l’asiatique dont je n’ai pas retenu le nom ne me passionne pas non plus –par contre ses abdos c’est une autre affaire- et Tina ne m’interpelle pas trop. J’ai par contre une affection que je ne m’explique pas trop à l’égard de Quinn que ses problèmes personnels adoucissent et qui se rachète tout le long de la série. Artie, le guitariste paraplégique ne m’a pas transportée mais m’a touchée à plusieurs occasions malgré tout…Cela dit pour moi dans la chorale il y a principalement deux personnages à savoir : Kurt et Puck. Deux mecs, oui, je sais, je suis faible.

 

 

Pour ce qui est de Puck, c’est purement physique et je ne le nierai pas. Il a une coiffure assez .. questionnable on va dire. Mais j’aime quand même. Je sais pas, c’est un bad boy, il a l’air dangereux et tout, forcément je ne peux qu’aimer ! Bien entendu j’ai voulu le baffer plusieurs fois car on ne peut pas dire que ce soit un ange mais il y a quelque chose chez ce type qui me fait craquer et son rival blond aux lèvres énormes –aussi choupi soit-il- ne lui a jamais fait d’ombre à mes yeux. Quant à Finn j’en reparle pas, vous connaissez mon point de vue sur la question. Bon bref Puck = bien. En fait il joue un peu le rôle des abdos de l’Asiatique mais en légèrement plus développé…. Et donc : Kurt. Mon gros coup de cœur. Et apparemment je ne suis pas la seule, je me la joue « mouton » pour le coup. Ah j’y peux rien, je suis folle amoureuse de ce type. Qui est gay … évidemment. Apparemment le personnage n’était pas sensé exister mais a été créé spécialement pour l’acteur qui avait fait sensation lors du casting. Merci aux responsables ! Il y a quelque chose de très touchant dans ce personnage et c’est sans conteste celui auquel je me suis le plus attachée, qui m’a le plus faite pleurer et que j’avais le plus envie de protéger. Une sorte d’instinct maternel je crois bien… Par ailleurs je ne sais pas comment il fait mais il joue son personnage de façon assez caricaturale tout en n’étant pas vulgaire. Les clichés et les « parodies » d’homosexuels c’est facilement lourd mais lui arrive à rendre les clichés amusants sans les rendre lourds. Je suppose que comme l’acteur lui-même est homosexuel il doit s’y connaitre suffisamment pour garder l’équilibre ? enfin en tous cas cela marche et j’adore ce personnage ! Et sa voix d’ailleurs mais bon en général ils sont quand même tous bons donc…

 

A noter que la série plusieurs fois fait appel à des guest stars dont…dont………..BARRRRRRRRNNNNNNNNNEEEYYYYYY !!!! *O* Enfin Neil Patrick Harris quoi, de How I met your mother. Un de mes episodes favoris! Enfin pas que l’épisode en soi soit un chef d’oeuvre par rapport aux autres mais Barney quoi! Et puis Barney qui chante en plus or j’adore la voix de ce type. C’était mon gros moment « kyah » de la saison 2.

 

En clair si vous devez retenir quelque chose de mon article c’est que Glee = bien. C’est léger mais touchant, c’est coloré, c’est musical, les personnages sont  attachants. C’est comme une barbe à papa qui vous pétille dans la bouche –ou autre image sucrée pour ceux qui n’aiment pas la barbe à papa. Après bien entendu il y a des gens qui ne vont pas aimer. J’ai lu quelques critiques négatives notamment qui parlaient d’exagération, de caricature, de feeling un peu trop « cartoon »… je ne peux pas leur donner tort mais je m’en fous, j’aime :-) Donc voilà, je suis contente d’avoir tenté finalement !

 

 


 

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :