Higashi no Eden 東のエデン (Eden de l’Est)

Publié le 10 Mai 2011

haut

Higashi no Eden

東のエデン,

(Eden de l’Est)  bas           

higashi_no_eden.jpg

Infos

 

Ecrit et réalisé par Kenji Kamiyama

 

Diffusé en 2009

 

11 épisodes

 

 

 

Dntesque

Arrivée au terme de son voyage aux Etats-Unis, Saki se rend devant la Maison Blanche, bien décidée à jeter une pièce dans la fontaine.  Lorsqu’elle se fait appréhender par la sécurité, un jeune homme vient à son aide. Outre le fait d’être complètement nu, ce jeune homme a pour particularité d’être complètement amnésique et n’avoir sur lui qu’un flingue et un portable étrange. Le jeune homme part alors sur les traces de son passé et découvre qu’il fait partie d’un jeu ayant pour but de « sauver l’humanité » et qu’il fait partie d’un groupe de douze joueurs appelés Seleção.

 

 

3

Après vérification, mon dernier article sur un anime remonte à juillet 2009. Ce mois-là j’avais regardé quatre anime pour en parler dans ma semaine du Bisho et depuis je n’en ai pas regardé un seul. Il faut dire que depuis que j’ai commencé les dramas, les animes ont énormément de mal à capter mon attention. Ou plus exactement ils la captent mais ils ont beaucoup de mal à la conserver. J’avais néanmoins envie de retenter le coup et j’ai donc commencé à passer en revue différents animes dont les gens disaient du bien. J’avais pour but d’éviter les trucs trop niais mais à part cela j’étais ouverte à n’importe quel synopsis pourvu que les dessins ne soient pas laids. C’est comme cela que je suis tombée sur Higashi no Eden qui marque donc mon retour à l’animation Japonaise –retour qui durera ou pas, nous verrons bien-. J’avais lu énormément de critiques positives mais je dois dire que mon avis est tout de même assez mitigé. Sur ce développons.

 

 

·         Un premier épisode très engageant.


vlcsnap-2011-05-08-19h52m40s11 vlcsnap-2011-05-08-19h55m41s34


Au début j’ai été en effet tout à fait charmée par cet anime et je continue de penser que le premier épisode est le meilleur de la série –ce qui n’est d’ailleurs pas forcément une bonne chose. Dans ce premier épisode nous découvrons, déjà, l’ambiance visuelle de la série. Les dessins sont très beaux, pas chargés du tout mais colorés et agréables. Le style n’est pas forcément aussi marqué qu’un Ai Yazawa ou Kaori Yuki mais il a son charme et ne m’a pas semblé trop stéréotypé non plus –gardez cependant à l’esprit que je fais un come-back sans avoir jamais été spécialiste donc je n’ai pas non plus une multitude d’exemples avec quoi comparer-. C’est là qu’intervient l’opening et encore une fois l’opening est d’une grande qualité. L’univers visuel est dynamique et pleins de couleurs, la musique –une chanson du groupe Oasis- est très agréable … bref l’opening est vraiment réussi. Plus que l’ending d’ailleurs que j’ai moins aimé. Alors niveau concept et animation  l’ending était original et très bien fait mais c’est la musique que j’ai moins appréciée, elle n’est rien de plus qu’un morceau Jpop très banal. Cela dit en général l’ambiance musicale du drama est réussie et c’est évident dès ce premier épisode.

 

Le premier épisode trouve également un bon rythme entre humour, mystère et références cinématographiques toujours sympa –Taxi Driver et la Bourne Legacy dans cet épisode mais on trouvera après, entre autre, Quadrophenia, Le Grand Bleu, etc- . Les personnages sont immédiatement sympathiques avec une héroïne pas trop cruche et pas kawaiisée à mort et un héros charmant. Bref que du bon ! Par contre le truc qui m’a étonnée c’est que lorsqu’elle voit notre héros, Saki flippe de le voir tout nu mais n’a pas l’air tellement étonnée de le voir se trimballer avec un flingue par contre. Non, l’arme ça ne la préoccupe pas ça. Bref~ En gros le premier épisode capte tout de suite l’attention et donne vraiment envie de regarder la suite.

 

 

·         Une animation très réussie

 

vlcsnap-2011-05-08-19h50m00s209

vlcsnap-2011-05-09-12h54m58s41

 

Sur ce point, je n’ai pas grand-chose à redire. J’ai déjà parlé du style des dessins très agréable et chaque épisode était facile à regarder, dynamique mais reposant pour les yeux. Les personnages avaient de bons designs en général, bref tout allait bien. Je regrette cependant quelques plans « de loin » un peu moins bien fait et l’existence d’une ombre étrange et carrée sur le nez de chaque personnage. C’était assez bizarre ce carré qu’ils avaient tous sur le visage, cela ne cadrait pas du tout avec la direction de la lumière parfois…mais bon admettons. Le design des personnages était bien foutu et j’ai vraiment apprécié de voir des filles qui ne faisaient pas toutes forcément des bonnets G.  

 

 

·         Des personnages malheureusement pas assez développés

 

vlcsnap-2011-05-08-19h55m57s190 vlcsnap-2011-05-08-19h50m47s162


Premier gros défaut de la série : elle nous sort plein de personnages secondaires et ne prend le temps d’en développer aucun. Sans compter que la plupart d’entre eux sont soit illogiques soit inconsistants.

 

Le mieux loti reste Takizawa. Malgré le fait que le pauvre ait le même nom de famille que Tackey, c’est un personnage sympathique et plein de charme dont le passé nous est peu à peu dévoilé. On apprend à le comprendre, on découvre ses circonstances. Bon on ne découvre même pas vraiment tout mais tout de même l’anime construit quelque chose autour de lui si bien qu’il ne donne pas l’impression d’être creux. De même Saki a également une situation expliquée dans l’anime…malheureusement, malgré le premier épisode qui en faisait quelqu’un d’appréciable, elle devient après cela assez agaçante. Ses histoires amoureuses sortent un peu de nulle part et y reviennent, elle ne semble se soucier de personne à part elle-même et Takizawa et elle ne fait finalement pas grand-chose à part espérer que Takizawa aille bien et l’accompagner dans des endroits où elle ne sert à rien. Ses seuls instants d’utilité se situent dans les deux premiers épisodes qui sont d’ailleurs mes favoris. Je n’ai pas détesté le personnage mais disons que j’ai fini par surtout ressentir de l’indifférence à son égard.

 

vlcsnap-2011-05-09-17h32m32s189.png vlcsnap-2011-05-09-17h33m23s175.png

 

Le club des NEETs à présent me parait tout à fait sous-développé. Assez inutiles pour certains et illogiques pour d’autres. Bon déjà un NEET c’est quoi ? Non parce que dans l’anime ils en parlent sans arrêt et moi au début je ne savais pas ce que c’était ! Donc un NEET (Not in Education, Employment or Training), pour résumer, au Japon c’est quelqu’un qui n’est pas à l’école, n’est pas en formation et qui non seulement n’a pas de travail mais n’en cherche pas. Ce qui me parait assez bizarre c’est que dans leur club de NEET il y a une gamine de douze-treize  ans –à partir de là je ne vois pas trop ce qu’elle fait là- et deux personnes qui cherchent du travail dont une qui en a trouvé. Excusez-moi mais du coup ce n’est quand même pas trop représentatif. Enfin admettons. Ces personnages divers n’ont aucun « background » , comme disent nos amis Anglo-saxons, si bien qu’ils paraissent assez creux et finalement on aurait pu n’en garder qu’un pour résumer tous les autres que ça aurait eu à peu près le même effet. Bref ces personnages-là auraient du être plus développés ou supprimés pour laisser le temps de développer le reste, à mon avis.

 

Enfin nous avons les Seleção mais encore une fois nous manquons d’informations. On aimerait bien en savoir plus mais les portraits des personnages sont plus ou moins bâclés faisant de ces Seleção des méchants d’un épisode qui n’interviennent plus après cela. Ils sont donc très anecdotiques et encore une fois j’aurais aimé en savoir plus. Sauf que voilà, l’anime ne fait que 11 épisodes –plus deux films- et du coup en 11 épisodes de 20 minutes, comment tout développer pas vrai ?

 

 

·         Une intrigue elle aussi trop simplifiée

 

vlcsnap-2011-05-08-19h49m27s130 vlcsnap-2011-05-08-19h54m31s99

 

J’ai entendu beaucoup de gens me dire que cet anime avait une intrigue complexe et intéressante qui faisait beaucoup réfléchir et qu’il valait donc mieux se poser correctement devant, de peur de louper un détail. J’ai donc suivi les conseils et me suis tranquillement installée devant l’anime, lui prêtant absolument toute mon attention pour ne rien rater. Au final malheureusement je trouve que le concept était complexe et intéressant mais le développement non. Encore une fois avec une idée pareille, 11 épisodes ce n’est pas assez. Du coup l’histoire parait également un peu anecdotique parce qu’au final, bon, ok les souvenirs du héros sont revenus, mais il a pas non plus trop fait avancé le schmilblick. Y a des questions en suspens mais surtout on a l’impression de n’être réellement allé nulle part comme si la série n’était finalement qu’une sorte d’introduction aux deux films qui viennent après. Et 11 épisodes d’introduction c’est long…Donc le format est à la fois trop court et trop long… pour ce qu’ils ont fait dans cette série, un film aurait suffi si bien que, selon moi, il aurait fallu faire trois films où une série plus consistante.  Après, n’ayant pas vu les films, je ne juge pas ceux-ci…. Mais malheureusement la série  ne me donne pas envie de les regarder, justement à cause de ce côté trop résumé.

 

L’idée était intéressante et le film touche à des tas de thèmes à fort potentiel mais il ne fait que les effleurer et les regrets sont nombreux. Le rythme des révélations n’est pas toujours bien géré et il y a un léger creux au milieu. Bref l’anime m’a semblé décevant par rapport à son propre début.

 

 

Pour conclure, cet anime n’est pas le chef d’œuvre auquel on m’avait préparée et il ne tient pas toutes ses promesses à mon goût mais il n’en reste pas moins franchement agréable à regarder. J’ai passé un excellent moment devant et loin de me dégoûter et de mettre un terme à mon « come-back anime », il m’encourage au contraire à continuer en espérant tomber sur une intrigue mieux développée la prochaine fois.  Je retiens quand même ce premier épisode qui m’avait franchement enthousiasmée.

 

 


 

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :