How to marry a millionaire (Comment épouser un millionaire)

Publié le 21 Février 2011

How to marry a millionaire

 

comment-epouser-un-millionnaire.jpg

1953

 

Réalisé par Jean Negulesco

 

 

Avec :

 

Lauren Bacall >>> Schatze Page

Marilyn Monroe >>> Pola Debevoise

Betty Grable >>> Loco Dempsey

 

 

Dontesque?

 

Trois mannequins sans le sou décident de louer un appartement riche pour appâter les « gros poissons » et se caser avec un millionaire.

 

 3


C’est avec effroi que je me suis rendue compte que ma culture cinématographique était un désastre. J’ai par couru les listes des « 100 plus grands films de tous les temps » de diverses chaines télé et livres et je pense qu’en les combinant toutes je dois avoir vu 25% des films proposés. J’ai donc à présent une liste de 254 films à voir et 21 à revoir car je ne m’en souviens pas. Comme en plus en ce moment je suis en pleine mission « regardons les Marilyn Monroe que je n’ai pas déjà vu » j’ai choisi de commencer par celui-là –bon c’est pas tout à fait vrai, j’ai commencé par Bonnie and Clyde en fait mais je vous en parlerai plus tard. Bon c’est pas un chef d’œuvre –pas taper- mais j’ai passé un moment très agréable…

 

Disons que pour une comédie le film n’est pas non plus merveilleusement drôle. Déjà il s’ouvre sur une scène d’orchestre qi m’a semblé interminablement longue –d’autant que pour le coup la musique ne me plaisait pas mais bon…- et parfois il y a d’autres scènes de ce genre dont je n’ai pas bien compris l’utilité et qui rallongent un peu le film comme les séances de rêves ou bien le défilé de mode. Il était marrant ce défile dans un sens et Marilyn était particulièrement magnifique dans sa robe rouge très –très- courte mais bon était-ce bien utile de nous servir toutes ces robes ? Cela dit c’est pas non plus catastrophique et c’est loin d’être un film devant lequel je me suis ennuyée. Au contraire !

 

Bon déjà je veux rectifier un truc : Marilyn n’est pas l’actrice principale. Je l’avais cru tout d’abord à cause de la jaquette du dvd et du résumé au dos mais les trois filles ont une importance tout à fait égale. Donc il ne s’agit pas de Marilyn simplement mais bel et bien d’un trio de star toutes plus belles les unes que les autres. Même si j’avoue ne pas trouver Betty Grable tout à fait à mon goût dans ce film-là –oui parce qu’autrement y a aucun souci-. Et elles sont donc toutes les trois à la recherche d’un homme riche à épouser –comme c’est en fait souvent le cas dans les films où joue Marilyn en fait… c’était ainsi dans Some like it hot et dans Gentlemen prefers blonds par exemple-.

 

A leur tête : Lauren Bacall, la tête froide et bien décidée à ne pas se trouver coincée dans une vie de misère à nouveau. Personnellement c’est le personnage que j’ai préféré mais il a également une grosse part de superficiel là-dedans. Je l’ai trouvée particulièrement belle dans ce film en fait et sa garde-robe était superbe, je n’arrivais pas à me détacher de ses formes –oui je suis toujours hétéro. Apparemment, d’après les différents avis que j’ai pu lire, ce n’est pas le personnage le plus apprécié et je peux le comprendre dans le sens où effectivement c’est la plus froide des trois et que sa « rédemption » n’est pas très développée. Les histoires romantiques des deux autres ne sont pas plus développées d’ailleurs mais les filles sont plus sympathiques à la base. Sauf que moi j’adore justement le côté chercheuse d’or du personnage. J’ai limite regretté qu’elle ne le soit pas encore plus à fond…mais bon.

 

Marilyn Monroe offre une prestation assez « habituelle » j’ai envie de dire, dans son rôle de blonde un peu naïve, mais c’est aussi charmant que d’habitude. Et puis qu’est-ce qu’elle est belle ! J’ai en particulier retenu sa robe rouge du défilé mais également la robe longue qu’elle porte à son premier dîner avec son prétendant. Enfin bon elle est superbe tout le temps mais particulièrement à ces instants-là je trouve. Le personnage n’est pas très « fin » et les gags non plus mais ça fonctionne quand même et elle est attachante et toute mignonne. Par contre son prétendant final ne lui fait pas justice…mais bon l’amour rend aveugle hein ! Et puis il a au moins le mérite de nous offrir quelques situations que j’ai trouvées particulièrement comiques, avec Marilyn justement.

 

Quant à notre dernier personnage interprété par Betty Grable, elle est plus terre-à-terre que les deux autres. Elle vient s’ajouter au plan sur le tard mais n’est pas réellement obsédée par les diamants dès le départ, c’est une fille plus simple. Personnellement c’est le personnage qui m’a le moins plu mais je ne saurais trop dire pourquoi. Elle a pourtant quelques instants très drôles et se trouve le second meilleur mari – j’ai une affection particulière pour celui de Lauren Bacall que je trouve très séduisant. En fait je pense que cela vient de la coupe de cheveux…bon non ok mais sérieusement c’est pas le personnage que j’ai préféré.

 

Mais somme toute elles sont toutes attachantes et le film est divertissant. Je n’ai jamais ri aux éclats et il n’y a pas réellement de dialogues géniaux ou de grands moments de comédie, mais le film a un certain charme qui a su me captiver et j’ai vraiment passé un bon moment.

 

how-to-marry-a-millionaire-original

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Occidental

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :