Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Shitsuren Chocolatier

失恋ショコラティエ

 

Heartbroken Chocolatier (Shitsuren Chocolatier)-p1

 

Episode 1

 

 

Diffusé en 2014

 

Parti pour faire 11 épisodes

 

 

Avec :

 

Matsumoto Jun >>> Koyurugi Sota

Ishihara Satomi >>> Takahashi Saeko

Mizukawa Asami >>> Inoue Kaoruko

Mizuhara Kiko >>> Kato Elena

Mizobata Junpei >>> Olivier Tréluyer

Arimura Kasumi >>> Koyurugi Matsuri

Kato Shigeaki >>> Sekiuya Hiroaki

Sato Ryuta >>> Rikudo Seinosuke

Takenaka Naoto >>> Koyurugi Makoto

 

 

Dontesque ?

 

Amoureux pendant des années de Saeko, Sota vit un rêve depuis que celle-ci a accepté de sortir avec lui. Comme elle aime le chocolat plus que tout au monde, il décide naturellement de devenir chocolatier lui-même mais, la veille de la St Valentin, elle lui annonce qu'elle n'a jamais pensé qu'ils sortaient ensemble tous les deux et qu'elle était déjà en couple tout ce temps.

 

 

♥(♥)

 

NOTE: J'ai écrit un second article "Premières Impressions" après avoir vu les épisodes 1 à 3. Le second article est nettement plus positif que celui-ci. Si vous voulez le lire, vous pouvez cliquer ICI.

 

Matsujun a été mon tout premier bisho et c'est en grande partie lui qui m'a fait rentrer dans le monde merveilleux -mais chronophage- des dramas donc, lorsque j'ai vu qu'il avait un nouveau drama de prévu et puisqu'en ce moment j'ai envie de jdramas, je me suis dit « wiiii »... ce qui, traduit en non-kyaagirl veut dire « Eh Matsujun ! Cela fait longtemps que je ne t'ai pas vu à l'écran et je serais ravie de voir ce que tu deviens ! ». Je ne savais pas trop de quoi le drama allait parler, ne m'étant pas renseignée plus que cela mais, à l'affiche et au titre, je me doutais qu'il y aurait une histoire de chocolat dans tout cela, ce qui ne pouvait que m'enthousiasmer plus. Ainsi, dès que les subs de l'épisode 1 sont sortis, je me suis jetée sur l'épisode en question... tout cela pour être salement déçue. Heureusement que Matsujun était de la partie car sinon j'aurais probablement laissé tombé le drama avant même la fin de l'épisode 1. Donc je m'en vais répondre à la question qui vous brûle les lèvres : pourquoi tu n'as pas aimé Mila ?

 

Mes amies, il y a essentiellement trois raisons : la réalisation craint, le scénario craint, les personnages craignent. La seule chose qui ne craint pas trop c'est le casting. Pas qu'ils fassent des étincelles mais les acteurs ne sont pas mauvais et ce sont réellement les personnages qui tirent le tout vers le bas. Enfin. Cela dépend. Mais reprenons au début avec mon souci numéro 1 : la réalisation. Le monsieur qui est aux commandes est un multi-récidiviste en plus. Il a réalisé correctement quelques dramas - Innocent Love, Liar Game, ...- mais il s'est également méchamment planté sur Liar Game 2 ou encore Biblia Koshodou no Jiken Techou et, lorsqu'il se plante, c'est généralement pour la même raison : son utilisation de la musique -encore que dans Liar Game 2 la caméra épileptique n'aide pas beaucoup non plus-. Et dans Shitsuren Chocolatier la musique est clairement ce qui déconne le plus au niveau de la réalisation. En soi elle n'est ni extraordinaire ni réellement exceptionnelle mais c'est son utilisation qui est très mal gérée. En effet, pour donner un rythme à son histoire, le réalisateur a décidé d'utiliser toujours le même procédé : musique en crescendo, paf silence – musique, paf silence – etc. Et au bout d'un moment c'est répétitif et lassant. Mais surtout, la musique est pratiquement omniprésente dans les moments importants. Chaque fois qu'un personnage commence à parler de ses sentiments, le réalisateur se croit obligé de nous balancer sa musique à la con pour nous dicter l'émotion comme s'il n'avait pas confiance en ses acteurs ou comme s'il croyait le spectateur trop bête pour se rendre compte que le moment est important. L'OST de ce drama ne souligne pas l'ambiance et n'y participe pas : il la plombe. En même temps je comprends en quelque sorte que le réalisateur doive nous mettre de la musique pour donner un semblant d'importance et d'émotion dans ses scènes parce que c'est vrai que sinon c'est assez plat. Ou plutôt c'est absurde et j'ai eu du mal à réellement m'impliquer dans le sort des personnages.

 

L'absurdité générale n'est pas forcément un souci. Oui la glorification du chocolat va un petit peu trop loin, oui tout le début est assez accéléré -mon Dieu la scène dans la boutique française était à mourir de rire- mais je pourrais vivre avec si les personnages me plaisaient, ce qui n'était pas le cas. Je ne trouve personne réellement sympathique et, si j'ai un vague intérêt pour certains personnages, j'ai peur que le drama n'aiille pas réellement dans mon sens.

 

Shitsuren Chocolatier ep01 (848x480 x264).mp4 000527493 Shitsuren Chocolatier ep01 (848x480 x264).mp4 000556789
Shitsuren Chocolatier ep01 (848x480 x264).mp4 000685084 Shitsuren Chocolatier ep01 (848x480 x264).mp4 000963929

 

Le héros en est le parfait exemple. Sota est tout sauf sympathique ou attachant à mes yeux. C'est un personnage profondément tordu en fait. Déjà, à la base, il a passé sept ans de sa vie à courir après une fille et à régler toute son existence autour d'elle tout en sachant qu'elle ne lui accorderait jamais vraiment un regard... ce qui est de la pure obsession. Mais plus que cela, il est tordu dans la façon dont il considère Saeko. Lorsqu'il en parle, elle est cet être féérique qu'il ne peut pas atteindre, une créature lointaine et presque pure. Mais en même temps il la voit également comme une muse et une tentatrice, ses pensées sur elle étant clairement de nature sexuelle. Elle représente la tentation et la luxure. Par ailleurs, lorsqu'il est en face d'elle, il s'écrase tout le temps, il est prêt à devenir la poussière sous sa chaussure pourvu qu'elle veuille bien le côtoyer. Mais dans ses rêves, il a une attitude toute autre. On voit deux de ses rêves dans le drama. Et on pourra me dire « ce ne sont que des rêves » mais, déjà, ils sont trop clairs et ont trop le même thème pour ne pas être révélateurs et, ensuite, si le scénariste les a mis là, c'est que cela apporte quelque chose à la construction du personnage. Dans le premier rêve, Sota se jette sur Saeko et l'embrasse de force, lui disant que c'est de sa faute s'il se jette sur elle parce qu'elle porte une jupe courte ce qui signifie qu'elle CHERCHAIT à être « capturée » -reluisant Sota...- et après elle se laisse faire. Dans le second, lors d'un discours, il entreprend d'expliquer que Saeko est, dans son esprit, une salope qui se fait passer dessus par tout le monde et donc que son mariage ne change rien parce qu'elle est trop vile pour rester fidèle de toute façon. Ce que traduisent ces deux scènes sont le mépris de Sota pour Saeko. Elle est donc, dans sa tête, à la fois une créature féérique et hors d'atteinte, une muse, une tentatrice et une salope. Et Sota est à la fois naïf, masochiste, lubrique et juste tordu en général. Si le drama décide de réellement parler de tout cela de front, alors je suis intéressée. Mais si, comme je le crains, il décide de passer sur la question en nous disant « c'est le lead alors vous l'aimez », ça va poser problème.

 

A côté de cela, Saeko n'est en vérité ni salope ni fée, elle est juste immature, inconsciente et égocentrique. Je ne dirais pas qu'elle a mauvais fond mais elle se comporte comme une enfant qui n'a pas l'air de prendre en compte les sentiments des autres. Au début du drama on nous la présente déjà comme quelqu'un de très égoïste mais après cela, lorsqu'elle revient voir Sota et lorsqu'elle l'appelle après qu'on lui ait bien expliqué le mal qu'elle causait, elle apparaît comme réellement imperméable à la réalité des autres. Bon et puis sinon dans les personnages que j'ai retenus, il y a notre second rôle féminin qui m'était sympathique jusqu'à ce qu'elle se mette à déverser sa colère sur Saeko. Pas que Saeko n'était pas fautive mais ce n'était pas à Kaoruko d'aller lui remonter les bretelles, d'autant que Sota avait été très clair sur sa position.

 

Bref dans cette histoire les personnages réellement attachants manquent. Nous verrons bien. Au passage j'ajouterais que l'opening me fait un petit peur parce que dedans Saeko dévore quand même Sota ! Et ce n'est pas forcément une mauvaise métaphore mais... Bon bon, résumons. En clair, vous l'avez compris, je ne suis pas convaincue. J'aime bien le casting mais je trouve le scénario assez absurde, la réalisation atroce et les personnages pas très attachants. J'ai l'intention de regarder jusqu'à l'épisode 3 histoire de voir comment le drama décide de traiter son sujet mais si à l'épisode 3 mes impressions n'ont pas changé, Shitsuren Chocolatier se fera sans moi.

 


Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0