[Jeunesse perdue] Cat Street キャットストリート

Publié le 4 Octobre 2011

 

haut-copie-2Cat Street

キャットストリート

bas-copie-2

400px-Cat_Street-banner.jpg


infosDiffusé en 2008

 

6épisodes

 

 

Avec :

 

Tanimura Mitsuki >>> Aoyama Keito

Katsuji Ryo >>> Mine Koichi

Kurokawa Tomoka >>> Noda Momiji

Kimura Ryo >>> Suzuki Gota

Ishiguro Hideo >>> Harasawa Taiyo

Takabe Ai >>> Sonoda Nako

 

dontesque Enfant star, Keito a toujours été poussée par sa mère à se dépasser mais cette pression et une mauvaise expérience l’ont brisée et depuis elle sort à peine de chez elle et ne parle à personne. Cependant un jour elle croise le chemin d’un directeur d’école qui l’invite à rejoindre son établissement : une école pour les jeunes qui comme elles se sont « perdus ».

 

 

6-copie-3Je m’excuse à l’avance, je ne me souviens pas du nom de toutes celles qui m’ont conseillé ce drama –il y en a eu beaucoup- donc je préfère ne citer personne afin d’être certaine de n’oublier personne. En tous cas on m’en avait sérieusement dit énormément de bien et il m’a donc semblé important de tenter l’expérience d’autant que le rôle principal masculin est tenu par Katsuji Ryo dont je suis complètement tombée sous le charme. Au final malheureusement le drama m’a légèrement déçue, j’en attendais franchement plus. Ce n’est pas que je n’ai pas aimé et j’ai au contraire enchaîné les épisodes mais la série était parfois un peu lente et les personnages étaient trop caricaturaux ce qui donnait au drama un côté un peu superficiel regrettable. 


En fait oui, ce drama m’a fait une impression de creux. Je l’avais commencé en m’attendant à une belle histoire d’amitié, voire à une critique de la société… au final je l’ai terminé pour les beaux yeux de Katsuji Ryo. Et c’était une motivation bien suffisante vu qu’il est super beau mais disons que du coup mes espoirs se sont trouvés un peu trahis quand même. Bon mais prenons les choses dans l’ordre : la réal. Euh … sauf qu’en fait je n’ai rien à raconter, il n’y avait rien de remarquable et l’OST était assez oubliable –la preuve : je l’ai oublié-… donc en fait on va pas parler de la réal mais plutôt du scénario dont l’écriture m’a semblée somme toute assez poussive. Le drama manquait tout simplement de rythme et il y avait pas mal de moments un peu longuets qui ont fait que malgré que le drama soit cours, j’ai quand même réussi à m’ennuyer parfois. Certains retournements étaient faciles et prévisibles voire un peu ridicules et l’intrigue était parfois trop simplifiée et manichéenne alors que justement tout l’intérêt du drama était dans sa potentielle complexité quant aux relations humaines. Pourtant justement il y avait suffisamment de temps morts pour rajouter de la profondeur facilement. Enfin bref j’ai eu la même impression que j’ai souvent quand je regarde des dramas ayant pour prétention d’étudier les relations humaines à savoir que le drama ne faisait que survoler ses sujets et se donnait une impression de profondeur tout en restant en fait assez superficiel. Cela dit, ça ne veut pas dire que je n’ai pas aimé vu que je ne suis pas fermée à la superficialité… d’autant que le drama n’est pas non plus complètement creux, j’ai vu bien plus vide ! Là c’est juste une question de fossé attentes/résultat.

 

Le souci vient en fait en grande partie du fait que les personnages sont trop caricaturaux … et que l’héroïne n’est pas assez engageante. Sérieusement j’ai eu beaucoup de mal avec Keito personnellement. Je l’ai trouvé pleurnicharde et molle. Alors certes je comprends que sa situation ne soit pas facile et je comprends également très bien qu’elle ait pété un câble vu son âge et la pression qu’on lui mettait, mais il y a des moments où j’aurais vraiment voulu qu’elle s’énerve plus au lieu de toujours s’apitoyer sur elle-même. En fait ce qui m’agaçait le plus c’était sa manie de toujours tout ramener à elle. Lorsqu’un épisode nous parlait d’un autre personne et de ses faiblesses, il fallait toujours qu’au final elle ramène cela à ses propres faiblesses et se mette à pleurer, à se lamenter et à expliquer pourquoi ELLE était si malheureuse. Moi sérieusement cela m’a énervée. D’autant que du coup les épisodes se recentraient également sur elle si bien que les autres personnages, en comparaison, faisaient un peu « pantins ». Certains en souffraient plus que d’autres évidemment mais j’ai trouvé cela vraiment dommage. Enfin pour en revenir à Keito j’ai trouvé que l’actrice avait une tête cheloue mais toute mignonne et au final elle était plutôt bonne même si elle tirait la gueule un peu trop souvent. Je ne sais pas, merde, elle a un joli sourire, autant le montrer quoi ! 


vlcsnap-2011-09-02-01h52m04s56 vlcsnap-2011-09-02-02h02m30s174.jpg
   

20080712_03_000.jpg
Heureusement les autres personnages étaient déjà plus sympathiques. Momiji, notre sweet-lolita, était toute adorable... même si je dois dire que je trouvais qu’elle surjouait beaucoup trop. Enfin ce n’est pas tellement qu’elle surjouait mais son personnage en soi était exagéré on va dire. J’aime bien ce genre de personnages à la Miwako (cf Paradise Kiss) mais faut arriver à les jouer à la perfection pour qu’ils passent, sinon ils deviennent agaçants et mettent mal à l’aise. C’est ce qu’il s’est passé là. C’est pas qu’elle jouait mal mais elle ne jouait juste pas suffisamment bien pour faire passer un personnage dont les traits avaient été trop forcés à la base. Il aurait fallu soit une actrice d’un niveau supérieur –c’est un acteur mais pensez Yamamoto Yusuke dans Ouran High School Host Club- soit un personnage moins caricatural et exagéré que cela. Par contre j’ai beaucoup aimé Gota. Je n’ai honnêtement pas trouvé que l’acteur fasse des merveilles mais qu’est-ce que le personnage était choupissime ! Vraiment juste adorable. J’ai eu un gros coup de cœur sur ce personnage ; Il est tout gentil et très fragile, il fait vraiment ressortir mon instinct maternel en quelque sorte, j’ai envie de le protéger et tout. D’ailleurs le grand moment où j’ai vraiment aimé Keito c’est celui où elle prend sa défense contre une bande d’ados qui se moquaient de lui. Là pour le coup j’ai vraiment aimé l’héroïne. Parce que non, je suis désolée, on a pas le droit de faire de la peine à Gota !

 

Sinon du côté des personnages plus secondaires, j’ai beaucoup apprécié le principal de l’école mais mon gros coup de cœur revient à Maasa. Je vais pas vous mentir, c’est en grande partie parce qu’il était vraiment mignon, mais j’ai en plus assez apprécié le personnage. Enfin … oui bon je vais être honnête c’est quand même surtout une histoire de physique. J’aime beaucoup la tête de cet acter. J’avais déjà flashé dessus dans Misaki number one et je confirme que décidément il me plait beaucoup. Par contre la « rivale » de l’histoire –sur le plan professionnel et non sentimental- je l’ai trouvée un peu ridicule. Enfin pas le personnage mais l’actrice était vraiment à côté de la plaque pendant les scènes émotionnellent chargées j’ai trouvé. Dans le dernier épisode notamment je l’ai trouvée vraiment mauvaise –de toute façon tout le « retournement » la concernant était en fait assez ridicule et faisait un peu « ajout de dernière minute »-.

 

Cela dit venons-en à Koichi *O* Non parce que Koichi c’est quand même la raison principale pour laquelle j’ai regardé ce drama d’une traite ! Qu’est-ce qu’il est beau ce Katsuji Ryo décidément !!!! Le personnage en soi était sympa aussi remarquez. Déjà on parle de lui comme d’un asocial et j’avais lu des articles disant que c’était un geek, un nolife…. Dontesque ? Il passe du temps sur ordinateur et clairement ce n’est pas un fêtard mais faut pas exagérer non plus ! Moi j’ai juste vu quelqu’un d’un peu renfermé c’est tout. Bon et à côté de cela je l’ai beaucoup aimé parce qu’il était celui qui formulait mes pensées en général. Par exemple quand Keito commençait à trop se plaindre et à en devenir exaspérante, il lui remontait les bretelles. Ou lorsque vraiment elle déconnait, il était toujours là pour le lui dire. Bref il disait tout haut ce que je disais…ben tout haut aussi mais avec l’écran entre nous, forcément Keito ne pouvait pas entendre. Après par contre j’ai trouvé la romance un peu forcée. Je n’ai pas aimé que les scénaristes se sentent forcés de caser les gens, je trouve qu’une histoire de simple amitié aurait tout aussi bien fonctionné même si j’admets qu’il aurait été étrange que Keito côtoie Koichi tout le temps sans tomber sous le charme tellement ce mec est bishotesque. Mais tout de même à choisir j’aurais viré les mini-romances pour que l’histoire se concentre vraiment plus sur les persos. Enfin c’est pas que la romance soit « en dehors » des persos mais j’ai parfois eu l’impression qu’elle servait un peu de raccourci pour expliquer certaines choses et cela m’a dérangée.

 

Bref j’ai eu une mini-déception sur ce drama et bien que j’aie bien aimé, je reste avec un gout un petit peu amer dans la bouche. Cela dit je ne vous le déconseille pas, il est en effet plutôt sympa, mais juste ne vous attendez pas au drama du siècle quoi ! Par contre Katsuji Ryo est en effet TRES beau ! Du moins je trouve …    

 

 

vlcsnap-2011-09-02-02h03m23s195.jpg vlcsnap-2011-09-02-02h03m25s212.jpg
vlcsnap-2011-09-02-02h02m13s2.jpg vlcsnap-2011-09-02-02h02m50s120.jpg


 Bon OK les screencaps sont pas super diversifiées mais j'ai regardé le drama dans des circonstances cheloues -au moment où j'avais pas d'électricité et donc j'utilisais le netbook de Pepper- et en plus ... ben rien, Koichi était quand même ce qu'il y avait de plus intéressant à screencaper!

 

 

  

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :