[Killer Smile Baby!] Zenkai Girl 全開ガール

Publié le 16 Octobre 2011


haut-copie-2Zenkai Girl

全開ガール

bas-copie-2

 

 

350px-Zenkai_girl.jpg

infos

 Diffusé en 2011

 

11 épisodes

 

 

Avec :

 

Aragaki Yui >>> Ayukawa Wakaba

Nishikido Ryo >>> Yamada Sota

Yakushimaru Hiroko >>> Sakuragawa Shoko

Hirayama Hiroyuki >>> Shindo Kyoichi

Renbutsu Misako >>> Shioda Soyoko

Takagi Serai >>> Pitaro

Tani Kanon >>> Hinata

 

 

dontesque

 

Ayant eu une enfance difficile, Wakaba s’est juré que plus tard elle serait une grande avocate pouvant user de la loi pour se protéger et, également, qu’elle serait très riche. Mais par un concours de circonstances elle se retrouve à baby-sitter la petite fille de la patronne d’une firme légale. Et par le biais de son nouveau travail elle fait la rencontre de Sota, un père célibataire dont les principes de vie sont complètement à l’opposé des siens.

 


 

7-copie-3

Toujours avec un siècle de retard, me revoilà pour vous parler de Zenkai Girl qui, malgré le temps que j’ai mis à le finir –et au passage vraiment merci Laureline de m’avoir motivée ! <3- a été un de mes mini-coups de cœur Japonais 2011, principalement parce que je ne m’attendais pas à ce que ce drama tienne la route. Mais au final j’ai trouvé cela plutôt sympa dès le début (pour lire mes premières impressions cela se passe [ici]) et mon impression se faisant de plus en plus positive au fur et à mesure, j’ai bien enchainé les épisodes, un par semaine sans faute à l’exception du dernier parce que 1- il a eu un mauvais timing niveau internet (que j’avais, n’avais pas, avais, n’avais pas) et niveau temps (que j’avais, n’avais pas, avais, n’avais pas) et 2- on m’a spoilée sur l’issu de l’épisode et même si, on est bien d’accord, la conclusion générale était assez évidente, le spoiler a fait que je n’anticipais plus autant et que la découverte de l’épisode finale s’est venue encore plus repoussée . Episode final qui d’ailleurs m’a un peu déçue. Au-delà du fait que ne « retournement » final est tombé un peu à l’eau vu que j’avais été spoilée par photo interposée, j’ai trouvé la conclusion un petit peu accélérée et j’aurais aimé un peu moins de tournage en rond dans ce qui précédent afin que les scénaristes puissent prendre le temps de bien conclure leur histoire.

 

Bref~ je vais pas vous garder en suspens j’ai vraiment beaucoup aimé ce drama. Il y a des défauts c’est clair mais somme tout cela m’a vraiment plu. Cela dit laissez-moi m’insurger deux secondes là : générique, WTF ? C’est quoi ce générique ? Pourquoi ? Sérieusement mais qu’est-ce que c’est que ce générique pourri ? Honnêtement la musique ne m’a pas plus dérangée que cela –d’ailleurs en fait je ne me souviens déjà plus de l’opening alors que j’ai entendu pour la dernière fois il y a deux jours- mais les images ? ces couleurs affreuses, ce côté saccadé, why, wae, nande, POURQUOI ? Je ne sais pas pourquoi mais j’ai vraiment eu une réaction très négative à ce truc, j’ai trouvé que c’était un massacre. Bon alors voilà ça va, cela ne va pas me gâcher le drama pour autant mais quand même j’ai trouvé cela dommage. Par contre sinon la réal je l’ai trouvée plutôt sympa.  Au début j’ai eu un moment de flip parce que certains effets me faisaient vraiment saigner les yeux mais heureusement cela s’arrange assez rapidement et la réalisation devient plutôt banale avec quelques touches de fantaisie –l’insertion dans l’image de cadres dessinés ou de petits « pillbugs » animés-  quand même qui la rende agréable et généralement énergique. Par contre je ne saurai pas vous parler de l’OST parce qu’elle ne m’a honnêtement pas marquée du tout. Je n’ai même pas retenu un seul morceau. 

 

Donc causons plutôt un peu de l’histoire parce que si j’ai aimé le drama en général, forcément il y a quelques petits défauts et notamment dans la seconde partie du drama. En fait j’ai beaucoup aimé le début qui était très frais et s’enchaînait bien et rapidement. Beaucoup de jolies scènes, beaucoup d’occasions de kyatter mais aussi beaucoup d’humour avec des persos sympathiques et « tranchés » (j’y reviendrai)… du coup c’est vrai que le dernier tiers m’a quand même moins plu car les personnages commençaient à tourner franchement tourner en rond et à danser cette fameuse danse du « fais un pas en avant, j’en fais deux en arrière, fais en un à droite, j’en fais un à gauche et si tu te casses la gueule je te marcherai dessus même si j’aimerais te tendre la main ». J’aurais vraiment pu m’en passer. Bon cela n’a pas plombé le drama au point de le rendre désagréable et j’ai aimé jusqu’au bout mais tout de même il y a quelques retournements assez maladroits. J’ai notamment très peu apprécié l’utilisation faite de la mère de Pitaro. Il y a d'autres éléments qui m'ont dérangée mais celui-là m'a paru particulièrement artificiel et mal utilisé. Probablement parce que les scénaristes usaient d'un sujet grave et n'en faisait qu'un simple prétexte à des situations vaguement minables alors que cet aspect de l'histoire aurait mérité d'être réellement développé ... ou, à défaut, d'être juste vraiment écarté. Bref j'avais envie de dire: traitez le sujet ou ne le traitez pas mais ne le résumez pas à un vieux prétexte tout pourri! -parce que oui chez moi je parle comme cela-. Même si j'admets que certaines scènes résultants de toute cette histoire m'ont pas mal brisé le coeur et que voir Ryo pleurer avait quelque chose d'étrangement agréable parce que, comme le savent toutes les amatrices de dramas, le désespoir à tendance à rendre les bishos étrangement attirants. C’est probablement la combinaison de leur bishottitude et de notre instinct protecter de bisho qui fait cela…sans oublier la pluie occasionnelle parce que la pluie a tendance a bien capté les émotions des bishos et à tomber pile quand  ils se disent que leur vie ne peut pas craindre plus –oui la pluie est taquine comme ça-.

  

vlcsnap-2011-07-21-03h33m25s77 vlcsnap-2011-07-15-21h47m35s46.jpg
vlcsnap-2011-07-15-21h48m56s81
vlcsnap-2011-07-15-21h49m52s135
vlcsnap-2011-07-27-23h32m45s17
vlcsnap-2011-08-12-01h18m08s236

 

Anyway voir Ryo tout déprimé avait quelque chose de tout à fait horrible mais à la fois pas désagréable. Il me serrait le cœur mais à la fois je retenais de grands kyaah…. Ah les dilemmes constants de la fangirl. Bref. Faut dire que j’aimais bien son personnage…du moins au début. A la fin après c’est vrai que j’ai trouvé son indécision frustrante mais au début je l’aimais franchement bien. En fait ce que je retrouvais rafraîchissant c’était son coup de foudre. Il tombe amoureux pratiquement en trois secondes et je ne sais pas pourquoi, c’est quelque chose que j’ai vraiment apprécié dès le départ. Bon et puis de toute façon il a un rôle vraiment adorable. Certes il peut parfois se montrer un peu mou et du coup agaçant mais au final c’est quand même juste quelqu’un de bien. Il est honnête, il est droit, il est généreux, c’est un bon père, un bon ami, … il a un côté bonne poire qui peut taper sur les nerfs et qui m’a en effet vaguement agacée sur la fin mais il est difficile à ne pas aimer parce qu’il prend soin des gens, qu’il est adorable et qu’en plus, je ne sais pas si vous aviez remarqué, mais Ryo il est quand même drôlement bishotesque en fait… moi c’est le sourire qui me tue, j’y peux rien, quand il sourit, mes genoux lâchent. Il a un sourire que je trouve magnifique et du coup j’ai été faible. Mais bon j’ai vraiment bien aimé le personnage aussi ! Cela dit je dois bien admettre que ce n’était pas mon favori. Déjà j’ai vraiment préféré l’héroïne pour une fois. Elle a de la volonté cette fille, elle est décidée, elle va au bout de ses idées et elle a ce côté grande gueule qui fait que je l’ai vraiment aimée. C’est vrai que son amour du cosplay Yankumi-esque a failli jouer en sa défaveur et qu’elle aussi a une phase de tournage en rond vers la fin mais bizarrement cela m’a moins agacée de son côté. Et puis j’ai trouvé Aragaki Yui très bien dans ce rôle alors que ce n’est pas franchement une actrice que j’affectionne d’habitude. Déjà elle a joué dans Koizora donc j’ai une dent contre elle mais surtout aucun de ses rôles ne m’avait réellement convaincue alors que là pour le coup elle m’a bien plu. Je suis donc réconciliée avec elle et ça fait toujours plaisir.

 

Mais encore plus voleurs de vedettes : les deux gosses. Pitaro et Hinata. Qu’est-ce que je les ai adorés ces deux-là ! Pitaro j’avais un peu de mal avec lui au début car je trouvais le gosse maladroit dans son jeu –oui je sais que c’est juste un gosse mais bon..- mais finalement cela s’est arrangé et à la fin du drama j’avais juste envie de l’adopter. Quant à Hinata je trouvais cela tout simplement hilarant la façon dont elle donnait des conseils à Wakaba –l’héroïne donc- sur comment gérer sa vie. Du haut de son jeune âge, elle voyait les choses plus clairement que Wakaba et puis j’ai vraiment apprécié que son côté petite princesse ne la rende jamais antipathique. Quand elle est apparue j’ai cru qu’on aurait affaire à une peste mais en fait pas du tout et elle était adorable. Certains passages étaient d’ailleurs assez durs parce que la voir pleurer me faisait vraiment mal.  Mais cela dit j’ai bien aimé sa mère… encore une fois j’avais peur qu’on nous serve un cliché de mère qui ne fait pas gaffe à sa gamine mais pas du tout, la mère d’Hinata est finalement très impliquée dans la vie de sa fille. Elle a peu de temps mais il est clair dès le départ que ce n’est pas une « mauvaise mère » comme certains dramas aiment nous les présenter. Et là on touche à un point que j’ai beaucoup aimé dans Zenkai Girl ; il n’y a aucun personnage antipathique. Certains peuvent parfois être irritants mais ils ne sont jamais antipathiques. L’héroïne est sympa, le héro est sympa, les gosses sont sympas, les persos secondaires sont sympas, même les rivaux sont sympas !

 

Le rival s’est attiré les foudres des spectatrices à un moment donné mais perso je ne l’ai jamais détesté et je trouve qu’il se rattrape plutôt bien par la suite. Il a ses propres règles, ses ambitions et il agit en fonction mais je ne l’ai pas trouvé spécialement détestable. Enfin bon mon gros coup de cœur reste quand même notre rivale, Soyoko. Oh qu’est-ce qu’elle était adorable celle-là ! Elle n’aurait pas faite une bonne héroïne, elle était trop ordinaire pour cela, mais c’était un personnage doux et gentil donc forcément adorable. Et puis ces derniers temps je regarde pas mal de Kdramas donc je vois passer beaucoup de  rivales Coréennes et Soyoko elle a un truc que ces rivales de Kdramas n’ont pas : de l’amour propre. Elle sait reconnaître une cause perdue quand elle en voit une et elle ne va pas chercher à s’accrocher par tous les moyens. J’ai aimé qu’elle ait de la fierté et se respecte. Bref elle m’a vraiment plu.

 

Histoire de résumer un peu Zenkai Girl est une comédie très sympa qui a l’avantage de présenter des personnages tous attachants et qui fait preuve de beaucoup d’humour. Le potentiel de départ n’est pas malheureusement pas complètement exploité mais il n’en reste pas moins que j’ai passé un excellent moment et que je n’hésiterai pas à recommander ce drama aux amatrices de dramas romanticomiques Japonais :)

 

Et pour celles que cela intéresse voici un AMV réalisé par moi sur les quatre premiers épisodes:

 

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :