[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노

Publié le 12 Juin 2020

Maladroitement écrit, Dating Agency Cyrano a le postérieur entre deux chaises et s'avère parfois frustrant, mais j'ai à nouveau passé un excellent moment devant, et suis tombée, une fois de plus, sous le charme de ses personnages et acteurs.

 

Diffusé en 2013

Sur tvN

16 épisodes de 45 minutes

Réalisé par Kang Kyung Hoon

Ecrit par Shin Jae Won

 

Avec:

Lee Jong Hyuk: Seo Byung Hoon

Soo Young: Gong Min Young

Hong Jong Hyun: Moo Jin

Jo Yoon Woo: Ah Rang

Lee Chun Hee: Master

Bae Sung Woo: Min Sik

Kim Min Gyo: Young Dal

Ha Yeon Joo: Hye Ri

Etc

 

 

Dontesque ?

Frustrée par son travail dans une agence de rencontres qui ne prend en compte que les « qualifications » de ses clients plutôt que de s’intéresser à leurs sentiments, Gong Min Young intègre Cyrano, une agence spécialisée dans la « construction » de romances : les clients s’y rendent avec des problèmes sentimentaux, et les membres de l'agence élaborent scénarios et mises en scène pour régler ces problèmes.

 

 

oOo

 

 

 

introduction

 

un drama léger

frustrations de fin

amour et manipulation

l’équipe de la Cyrano Agency

 

conclusion

 

 

 

Après avoir revu Flower Boys Next Door, pour un article qui n'a finalement jamais vu le jour, j'ai commencé à beaucoup repenser à Dating Cyrano Agency, qui m'avait laissé le souvenir de quelque chose de léger et un peu creux, mais sucré et qui faisait du bien au moral. Puis, je suis partie à Londres, j'ai vu jouer Cyrano de Bergerac, ce qui m'a fait à nouveau repenser au drama. Quand je suis rentrée, le mois d'après, j'ai commencé à regarder Tell me what you saw avec Soo Young... mais le drama m'a rapidement perdue, donc j'ai fini par l'abandonner et, à la place, lancer Dating Agency Cyrano, toujours avec Soo Young. Je pensais à le revoir depuis un moment, donc, et puis, aussi, j'avais envie de revoir Taemin, les autres caméos, le reste du casting, et j'étais d'humeur à regarder quelque chose de frais et qui ne se prenne pas trop au sérieux, surtout après Tell me what you saw (qui se prenait très, très au sérieux, et n'était pas exactement à ranger dans la catégorie « fais du bien au moral »). J'avais quelques appréhensions, ayant peur que le drama ne soit pas à la hauteur de mes souvenirs, mais à ma grande joie, il s'est avéré que j'ai encore plus apprécié la série à la revoyure, parce que c'était aussi léger et amusant que dans mes souvenirs, mais qu'en plus, autant la première fois j'avais mis quelques épisodes à réellement apprécier tous les personnages, autant cette fois j'entrais dans le drama en les appréciant déjà, donc je me suis trouvée happée plus vite. Maintenant, il s'est aussi avéré que j'ai vu plus de défauts à la série, et on va en causer également, mais, dans l'ensemble, ce drama était exactement ce dont j'avais besoin, pile au moment où j'en avais besoin.

 

 

…un drama léger

 

Vous vous souvenez de l'époque où tvN faisait des épisodes de 45 minutes ? Je me rappelle comme les gens trouvaient ça rafraichissant, et félicitaient tvN de leurs épisodes plus soutenus que la moyenne... Oh, comme les choses changent :’D

 

Bon, en vérité, je n'ai plus de réel problème avec les épisodes à rallonge de tvN, la plupart du temps, car, comme d'hab, l'important c'est le contenu, et il se trouve que plusieurs de mes dramas favoris de la chaine donnent dans ces formats à rallonge, ce qui démontre bien que ce n'est pas un frein pourvu que ce soit bien foutu. Mais quand même, c'est vrai que le format 45 minutes de Dating Cyrano Agency, associé au reste, fait que les épisodes passent d'autant plus vite parce que, littéralement, ils passent plus vite. Et je pense que ce format participe à l'impression de légèreté, qu'on retrouve également dans l'esthétique de la série.

[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노

Il y a quelque chose de très printanier, je trouve, à cette série : elle évoque à la fois une journée de soleil, des températures chaudes qui reviennent, mais aussi une brise rafraichissante, et des fleurs qui éclosent. Par ailleurs, les couleurs atténuées donnent un sentiment de douceur, renforcé par la musique à tendance indie, que j'ai beaucoup aimé retrouver. La plupart des chansons utilisées dans ce drama ont intégré mes playlists depuis, donc elles ne relevaient plus de la découverte, mais les réentendre dans le contexte du drama me faisait sourire. Parmi mes favorites on comptera avant tout The Same Storm de Big Baby Driver et Something Flutters de Ra.D. Le drama peut parfois trop utiliser la seconde, mais elle ne m'a, pour autant, jamais agacée. J'étais toujours contente de l'entendre, au contraire. Par ailleurs, si le drama a ses éléments tristes dans les passés (et parfois présents) des personnages, il ne s'adonne jamais réellement au drame, et créé une ambiance particulière, juste ce qu'il faut de décalée pour ne jamais sembler trop sombre. Par exemple, notre héros est méchamment endetté et se fait régulièrement menacer par des gangsters, mais c'est traité sur le ton de la comédie, et ce même quand les gangsters en question le tiennent en haut d'un toit en menaçant de lâcher s'il ne paye pas. Ces mêmes gangsters, anciens acteurs, sont par ailleurs régulièrement utilisés par l'agence, et par le héros. Et il y a des dramas où ça serait juste de la comédie ratée parce que la série aurait pris le mauvais sujet pour plaisanter (voir par exemple la façon dont un personnage de Legal High se fait régulièrement humilier et battre par son patron, et où on est censés trouver cela drôle mais c'est juste affreusement triste, je trouve), mais dans Cyrano Agency, c’est présenté sur un ton de tel décalage (avec en bas les persos qui discutent tranquillement et ont visiblement l’habitude de la scène) qu’on n’a jamais l’impression que le personnage est véritablement en danger. Ça ne veut pas dire, évidemment, que c’est ok de menacer les gens de mort (don’t do it), de même que les tragédies des personnages ne sont pas moins tragiques pour eux parce qu’elles sont traitées sans trop de violons, mais en revanche, ça fait de Cyrano Agency un drama qui ne pèse pas sur son spectateur.

 

A prendre aussi en compte : les caméos et la construction du drama.

 

De base, les caméos, c'est sympa, on se demande qui va apparaitre dans la prochaine histoire, on est content de retrouver un acteur ou une actrice qu'on aime bien... Moi, par exemple, j'étais toute contente de voir Jung Yu Mi, Lee Kwang Soo et la poupinette Taemin, et pour vous ce sera peut-être quelqu'un d'autre. Mais en plus du plaisir que c'est de retrouver des têtes connues et appréciées, le drama trouve un bon équilibre dans le temps qui est consacré à ces caméos, et, ce faisant, un bon équilibre dans son rythme. Parce qu'en fait, je vous ai menti (je sais, choc et déception) :  ce ne sont pas des caméos du tout mais de véritables petits rôles (pour la plupart) que le drama réserve à ses invités populaires.

 

La Cyrano Agency traite plusieurs cas le long du drama, et la série aurait pu choisir de consacrer chaque épisode à un nouveau cas, mais à la place, chaque histoire s'étend sur au moins deux épisodes et, la plupart du temps, trois. Donc, par exemple, la première affaire commence à l'épisode 1, se termine à l'épisode 3, et, toujours dans l'épisode 3, la seconde affaire commence puis se terminera dans l'épisode 5 où commencera la troisième, etc. Ça signifie que les personnages de passage ont la place d'exister un peu, d'être de véritables personnages et pas juste des apparitions furtives, tout en ne restant pas suffisamment longtemps pour qu'on commence à s'en lasser. Bien sûr, on aura (a priori) tous une affaire qui nous intéresse moins que les autres, mais du coup, on passe rapidement à une autre. Le renouvellement des histoires, et, à la fois, le fait que le drama ne tombe pas dans une mécanique répétitive, font beaucoup pour le rythme de la série. Bien sûr, il faut aussi que les histoires elles-mêmes intéressent, et, en l’occurrence, pour moi, ça a été le cas.

 

Pendant ce temps, dans le fond,, un fil rouge se déroule : les personnages évoluent, leurs idées clashent, des tragédies du passé refont surface et demandent à être affrontées puis surmontées… ce genre de choses. Mais honnêtement… l’intrigue sous les intrigues n’est vraiment pas le point fort du drama. Enfin, l’évolution des personnages est agréable, et l’évolution de leurs relations aussi, mais pour ce qui est des tragédies qui refont surface et des retournements en rapport, c’est pas la joie. Ce n’est pas tout ce qui pêche dans le drama : j’ai relevé pas mal de petits trucs un peu cons (par exemple le fait que les personnages utilisent une fois les gangsters plusieurs fois dans un même scénario, pour jouer des rôles différents, ce qui n’a aucun sens parce que la personne qu’ils sont censés tromper les a déjà vus… et c’est aussi évident que certaines vidéos filmées par les personnages sont en fait des extraits du drama qu’ils ne devraient pas avoir) … mais j’ai trouvé facile de passer par-dessus ces petites choses, alors que, en revanche, j’ai été déçue du traitement de l’intrigue principale.

 

 

…frustrations de fin

 

Les deux derniers épisodes ont leurs rebondissements à la con (okay, un rebondissement à la con surtout, mais il décide de la trajectoire des deux derniers épisodes, alors…), mais plus que ça, ce qui m'a frustrée dans la conclusion est qu’il ne conclue pas ce qui était un des plus gros conflits de tout le drama, bâclant l'histoire de « Master », le chef cuisinier voisin de la Cyrano Agency qui a visiblement un problème avec Seo Byung Hoon, le patron de l'Agency.

[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노

J'aime beaucoup Master, à vrai dire. J'ai un faible pour Lee Chun Hee, et il me faisait rire avec ses gangsters, à former le gang le moins discret au monde (sérieusement, ils passaient leur temps à faire leurs réunions secrètes dans un restaurant aux murs transparents et où tout le monde pouvait entrer à tout moment... plus con, tu meurs, mais ça fait partie du fun de la série, quelque part). Noirs desseins mis de côté, le personnage offre beaucoup de soutien à l'héroïne et si, au début, il se rapproche d'elle pour garder un œil sur/provoquer Seo Byung Hoon, son affection ne tarde pas à se faire réell, et je dois dire que ça m'a touchée une ou deux fois. Par exemple, lorsqu'il semble si sincèrement blessée qu'elle puisse avoir peur de lui, ou n'en revient pas de la chance qu'il a qu'elle veuille encore lui parler après ça (et par « ça », j’entends [spoiler] qu’elle a découvert son passé de gangster [/spoiler]… il ne s’en est pas pris à elle, hein !). Mais les sombres desseins sont là quand même, et il nourrit une haine toute particulière pour Seo Byung Hoon, la raison étant présentée comme très sérieuse pour les personnages. On se dirait donc qu'à la fin, tout ça sera exploré, résolu, mais... nope. Le drama passe l'affaire sous le tapis en espérant qu'on ne se pose pas trop de questions à la place, sauf que moi, j'en avais, des questions ! Et le truc c'est que cette affaire avec Master, et le premier amour de Seo Byung Hoon, c'est quand même le nœud du passé du personnage principal, ce même passé qui définit en grande partie son présent, donc ça aurait mérité qu'on se penche plus dessus, mais... encore une fois... nope.

 

Bref, je ne vais pas vous spoiler, mais les évènements un peu tirés par les cheveux de la fin, en soi, ne m’auraient pas dérangée (tout en me paraissant absurdes) parce que ce n’était pas un drama que je prenais excessivement au sérieux, mais parce qu’ils prennent la place qui aurait dû être consacrée à résoudre les conflits que le drama avait préalablement introduits, ils deviennent plus gênants, même si, honnêtement, j'aime la dernière scène de Master, et la situation finale de la plupart des personnages.

 

Cela dit, cette dernière ligne droite est un grand moment de remise en question pour les membres de l’Agency, et plus que la non-résolution d’un des conflits principaux du drama, j’ai trouvé plus dérangeant, et à la fois intéressant, qu’il semble avoir du mal à se faire une opinion sur son propre concept central.

 

 

…amour et manipulation

 

Chaque fois qu'un nouveau client nous est présenté, on est censés vouloir, comme l'héroïne, que les choses se terminent bien pour lui et qu'il ou elle atteigne sa happy-end amoureuse, et... écoutez, ça a marché sur moi. Je suis du genre à shipper à tout va, et ces histoires étaient comme des mini-dramas dans le drama, avec des acteurs que j'aimais bien dans les rôles principaux, des moments drôles (la mise en scène de la poupinette Taemin à la fenêtre, par exemple, avec sa « cible» qui se demande pourquoi le vent ne souffle que sur cette fenêtre-là, histoire qu'il puisse bien poser, haha), d'autres mignons, et puis, en plus, des personnages qui shippaient avec moi, ce qui me fait toujours plaisir.

[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노

Mais c'est difficile d'ignorer le fait, quand même, que beaucoup de ces happy-end se font au prix de la manipulation des « cibles » des clients. Du reste, dès que les membres de l’Agency ont commencé à parler d’« opération «  et de «  cibles » , j’ai eu une petite grimace, parce que ce n’est pas sans rappeler le vocabulaire utilisé par les fameux «  pick-up artists », qu’on connait surtout pour leur misogynie et leurs tactiques de manipulation. J'aimerais vous dire qu'ici la similitude s'arrête au vocabulaire, mais la manipulation est bien là, et si l'héroïne apprend à ne pas regarder juste les dossiers et qualifications de ses clients mais plutôt les observer eux, en tant que personnes, c'est pour mieux adapter les tromperies aux différentes affaires. Seule l'histoire de Jung Yu Mi (j'utilise les noms des acteurs et actrices pour les personnages de passage, pardon, mais c'est plus simple) n'en contient pas, et, sinon, chaque histoire implique un degré plus ou moins important de mensonge et manipulation.

 

Et au passage, je ne sais pas si elle est volontaire, mais je n'ai pas pu m'empêcher de noter une différence entre le déroulement des histoires de clients hommes et celles de clientes femmes...

 

Faisons une récap. Entre balises spoilers et en blanc sur blanc, mais je pense que je suis obligée de faire cette liste pour démontrer ce dont je parle. Voici donc la liste des affaires de la Cyrano Agency le long du drama:

 

[spoiler]

 

1. La ballerine et le serveur (= client) : la première affaire qu'on voit (et la plus rapide, car elle sert seulement à introduire l'Agency) où les personnages ont entrainé une femme à associer une odeur à un homme, sur la durée, afin de la faire réagir au moment où ils en auraient besoin.

 

2. Le vétérinaire (= client) et la bibliothécaire : l'affaire entière consiste à mentir sur absolument tout à la bibliothécaire. Pour le coup, c'est l'histoire qui contient le plus de mensonges, et la bibliothécaire tombe amoureuse d'une version parfaitement factice du vétérinaire.

 

3. L'idole (= client = poupinette Taemin) et sa camarade de classe : contient plusieurs mises en scène (certaines bégnines, certaines où l'idole feint la froideur pour faire comprendre à la cible « ce qu'elle a perdu»), mais surtout tout un passage où l'idole fait croire qu'il va quitter l'école, arrêter ses études, afin de faire culpabiliser la camarade de classe, la faire s'inquiéter pour lui, etc.

 

4. Le pâtissier (= client) et la cheffe : contient également plusieurs mises en scènes, où, pour prouver qu'il est digne de confiance à sa cible (qui, traumatisée, ne fait plus confiance aux hommes, justement), le pâtissier place la cheffe, et une autre personne, dans une situation de stress afin de s'en faire le héros.

 

5. L'histoire de la jeune femme timide (= cliente) et du magicien : zéro manipulation, la jeune femme demande à l'Agency de l'aider à travailler sur elle-même uniquement, afin qu'elle puisse parler au magicien et le regarder dans les yeux.

 

6. L'histoire de l'infirmière et du pompier (la cliente est une vieille dame hospitalisée là où travaille l'infirmière): les deux personnages se voient mis dans des situations artificielles, afin qu'ils finissent par s'avouer leurs sentiments (on notera dans cette histoire que l'Agency a beau se vanter de faire des recherches poussées, ils n'avaient connaissance ni du cancer de l'infirmière, ni du traumatisme du pompier, donc bravo la recherche)

 

7. L'histoire de Master (= client) et Min Young : forcément, pas mal de manipulation dans cette affaire-là (mise en scène pour raviver un passé douloureux et faire se comporter Master en héros, par exemple, tout en lui soufflant ses lignes dans un micro), d'autant que Seo Byung Hoon doit aussi repousser Min Young qui, à ce stade, lui a fait sa déclaration. Lorsque l'héroïne découvre le pot aux roses, elle se sent trahie de voir que l'homme à qui elle a déclaré ses sentiments a essayé de la manipuler de façon à ce qu'elle tombe amoureuse d'un autre... et Moo Jin et Ah Rang trouvent ça cruel aussi, mais, pardon, c'est exactement ce que l'Agency a fait à la camarade de classe qui était amoureuse d'Ah Rang, et se voit « casée» avec Taemin. Mais apparemment, ça choquait bien moins quand ce n'était pas l'héroïne.

 

[/spoiler]

 

Plusieurs observations: 70% des clients sont masculins, déjà (plus si on en compte une autre affaire qui nous est racontée, mais vu qu'on n'a pas les détails de comment elle s'est déroulée exactement, je l'ai laissée de côté), et toutes les histoires des clients hommes contiennent une bonne part de mises en scène et tromperies et visent à créer des sentiments chez leurs cibles (ou les faire changer, car dans un cas il s’agit de transformer de l’antipathie en amour), tandis que toutes les histoires des clientes femmes visent à faire le pas de révéler des sentiments déjà existants, et une seule contient de la mise en scène, puisque dans l'autre (la seule des deux où la cliente demande de l'aide pour elle-même) la cliente demande simplement à l'Agency de l'aider à regarder les hommes dans les yeux et pouvoir leur parler pour qu'elle puisse adresser la parole à l'homme qu'elle aime. Il s'agit 100% de travail sur elle-même, elle ne révèle même pas l'identité de son crush. A noter que l’Agency elle-même est composée uniquement d’hommes avant l’arrivée de Min Young qui, une fois sur place, est la seule à avoir des doutes sur leur système de manipulation, et voudrait plutôt miser sur la sincérité des sentiments de ses clients1, avant que les autres ne la rallient plus à leur cause (et elle les influence un peu en retour aussi, mais pas autant).

 

Bien sûr, on parle de statistiques au sein d’une fiction, mais tandis que je faisais la liste (à la base simplement pour parler de la place de la manipulation dans les affaires de la Cyrano Agency), je n’ai pas pu m’empêcher de noter la répartition. Je ne peux pas du tout présumer des intentions ou de la vision du monde de la personne ayant écrit le drama, parce que je manque bien trop de contexte (elle a apparemment trempé dans l’écriture des dramas Naeil Cantabile et Tamra the Island, mais était à chaque fois très entourée et Cyrano Agency est le seul drama qu’elle ait entièrement écrit, a priori), mais, en revanche, je peux dire que ça n’aide pas à moins évoquer les pick-up artists2.

 

Cela dit, encore une fois, et vous m’en jugerez comme vous voulez, ça ne m’a pas empêchée de me prendre au jeu des petites histoires. Non, c’est plus à la fin que cela m’a posé problème, parce qu’autant pendant les histoires elles-mêmes je mettais mes réserves en sourdine, autant à la fin c’est devenu plus compliqué quand la validité de l’agence est remise en question de façon plus violente qu’avant. Jusque-là, Min Young avait bien émis des objections, mais à la fin, la discussion prend plus le devant de la scène, et là, forcément, mes observations sont ressorties, et ça devenait compliqué d’ignorer le sujet puisque le drama avait décidé de le traiter de front. Une entreprise, en soi, louable, mais pas menée très à bien par la série à mon goût.

[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노

Un truc que je me suis pas mal demandé en regardant le drama est : est-ce que les membres de l'Agency réalisent que Cyrano de Bergerac... n'est pas une romcom avec happy-end à la clé ? Clairement ils ont bien dû lire la pièce, vu qu'à la fin ils la mettent carrément en scène, mais... ?

 

Pour rappel (et en résumant), dans Cyrano de Bergerac, Cyrano, un homme qui a un don avec les mots est très amoureux de sa cousine Roxanne mais est également très complexé par son apparence. Il met ses talents en prose au service de Christian, un soldat également amoureux de Roxanne, qui a, elle aussi, craqué sur lui, sans savoir qu'il a certes de la gueule mais n'est pas aussi cultivé et poète qu'elle aimerait. Cyrano va donc scripter les avances de Christian, se servant de lui pour pouvoir exprimer ses sentiments à Roxanne sans avoir à essuyer l'inévitable rejet que lui vaudrait son physique, et Roxanne tombe amoureuse de ce Christian si beau et si éloquent. Mais la fin n'est pas heureuse, et rend très clair que Roxanne n'a jamais été réellement amoureuse de Christian, mais toujours des mots de Cyrano et la version fictive de Christian qu'il a créée.

 

Peut-être que c'est moi qui interprète super mal la pièce, mais tel que je l'ai comprise, en tous cas, on n'est pas censé suivre l'exemple de Cyrano (du moins par sur sa façon de gérer sa vie romantique et celle des autres, car sinon il a des qualités plus remarquables), parce que clairement ça ne mène à de bons résultats pour personne, et j'ai l'impression que les gens de l'Agency n'ont pas lu la pièce comme ça... ou, du moins, pas tous.

 

Les "cibles" de la Cyrano Agency, de même que Roxanne ont, pour beaucoup, été trompées et sont tombées amoureuses de l'image projetée par l'Agency. Certes, plus ou moins selon les cibles, mais néanmoins... [spoiler] et quand elles le découvrent à la fin, aucune des trois qu'on voit ne le vit bien : elles se sentent, à juste titre, trompées, manipulées, et sont furieuses après l'agence et leurs partenaires. [/spoiler] Et c'est un détail mais les "cibles" ne sont pas les seules victimes des mises en scène de l'agence. Au début, le client de Min Young en pâtit également, et lors d'une mise en scène pour une autre histoire, une jeune employée innocente se fait humilier et menacer en public, tout ça pour que le client puisse jouer les héros. Moo Jin (qui est la meilleure poupinette de toute façon ;;) fait bien la remarque que c’est très discutable comme méthode, mais Seo Byung Hoon balaye ça d’un « mais on en a besoin pour que le client puisse être un héros », et on n'est pas censé y penser plus que ça, parce que la jeune femme est un personnage ponctuel qu'on ne revoit plus. Mais puisque le drama veut discuter des méthodes de ses personnages, je pense que cette jeune femme doit être prise en compte dans la discussion : elle n'est jamais au courant que c'est une mise en scène, elle n'est pas dans le coup, et de son point de vue à elle, elle faisait simplement son travail (et le faisait bien) quand deux hommes se sont mis à lui crier dessus, la menacer de lui faire perdre son boulot, et l’ont sommée de se mettre à genoux et s’excuser (le tout pour que le client puisse montrer qu’il est un homme qui défend les femmes, quelle ironie !).

 

A la fin, Seo Byung Hoon se voit sommé d’exprimer ses sentiments lui-même au lieu d’utiliser les autres, ce qui (je trouve) cadre avec les leçons à tirer de Cyrano de Bergerac, mais Min Young, elle, décide que l’agence fait un travail qui doit être continué, ce qui est super étrange, parce que c’est comme si elle n’avait strictement rien appris, alors que, sans entrer dans les détails, à la fin du drama, Min Young se retrouve victime de l'agence, et, quand elle s'en rend compte, elle le vit super mal, de même que, autour d'elle, les gens la prennent en compassion (Moo Jin souligne même la cruauté de la chose)(we love Moo Jin in this house, ok T.T). Or la situation de Min Young à ce moment-là est très similaire à une situation que l'agence a fait vivre à une "cible" précédente, mais le rapprochement n'est pas fait par Min Young du tout. Par ailleurs, Min Young est présentée, depuis le début, comme « l’avatar » du public : on découvre l’agence en même temps qu’elle, et elle est le personnage qui est censé faire avancer les autres. La plupart du temps, c’est son côté à elle qu’on est censé prendre, donc quand elle décide d’approuver les méthodes de l’agence, le drama semble nous demander de les approuver également.

 

Cyrano Agency, en fait, veut le beurre et l’argent du beurre. Il veut qu’on aime l’agence et ses méthodes, mais il veut aussi nous montrer qu’elles sont problématiques, mais aussi qu’au final, elles sont bonnes, mais qu’elles impliquent de la manipulation, mais que quand même c’est la « sincérité » des clients qui leur a valu leur happy-end, mais que leur « sincérité » s’est exprimé par des tas de mensonges et que le happy-end est remis en question par les méthodes utilisées, mais même une victime de ces méthodes les défend, donc sont-elles si mauvaises finalement ?

 

Bref, moi je voulais bien baigner en pleine ambiguïté, mais puisque le drama avait décidé d’aborder la question, je m’attendais à ce qu’il la traite mieux que ça.

 

Pour autant, ça ne m’a pas fait aimer Cyrano Agency beaucoup moins, et je vais donc terminer sur ce qui fait que ce drama a été, à nouveau, un tel plaisir pour moi, à savoir : l’équipe de l’agence (okay, et la poupinette Taemin)(évidemment).

 

 

… l’équipe de la Cyrano Agency

 

Il y a un véritable charme, je trouve, à la petite équipe que Min Young rejoint puis apprivoise le long du drama. Au début, elle se lamente qu'ils ont tous besoin d'interprètes parce qu'ils sont chauds à cerner et comprendre, mais finalement, ils apprennent tous à bosser ensemble, et l'affection dans l'équipe est évidente.

 

Ah Rang est le personnage, il me semble, qu'il est le plus facile d'aimer tout de suite, simplement parce que c'est le plus accueillant, le plus ouvert, et celui avec lequel Min Young lie une amitié le plus vite. Par la suite, c'est aussi malheureusement le membre de l'équipe le plus oublié. On sait qu'il est populaire à l'école, qu'il bosse dans une station-service à temps partiel, mais le drama ne se penche jamais réellement sur ses circonstances, et il est mis un peu plus en valeur par trois épisodes de la série, mais une fois que c'est fait, qu'il a bien servi de « porte d'entrée » à l'héroïne et qu'il a vécu sa mini-intrigue romantique, il se fait plus absent. Il ne l'est jamais tout à fait, il est toujours là, mais juste... moins développé et mis en avant que les autres. Et j'ai trouvé ça un peu dommage, parce que je l’aimais bien, moi, la poupinette Ah Rang !

[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노

Personnellement, cela dit, si Ah Rang est le premier personnage que j'avais aimé à mon premier visionnage, mon favori à l'époque avait été Moo Jin. En conséquence, c'est celui que j'avais le plus hâte de retrouver, et bonne nouvelle : c'est toujours mon personnage favori, et je l'aime de tout mon cœur de poupette attendrie. Faut dire que Moo Jin parle très peu, et que ceux qui suivent un peu ce blog savent que j'ai un faible pour les personnages silencieux. Au début, avec Moo Jin, c'est même un sujet de comédie, parce qu'il répond à peine aux questions qu'on lui pose, et, quand il répond, c’est généralement de façon très succincte (j’ai noté aussi qu’il utilisait les prénoms des gens très simplement par rapport aux autres, sans utiliser aussi leur nom de famille, et toujours dans l’économie de syllabes). Ce mutisme le rend même intimidant pour les autres, parce qu'il ne sourit pas souvent non plus, et dans l'épisode 2, Byung Hoon refuse même de donner un rôle de vétérinaire en remarquant que Moo Jin à une tête à tuer les animaux plutôt que s'en occuper. Ha. Mais si Moo Jin est du genre stoïque, on remarque quand même assez vite qu'il écoute beaucoup son entourage, et s'en occupe, qu'il s'agisse de prêter à Ah Rang une épaule pour pleurer, ou d’arrêter la voiture pour prendre Min Young en "stop" malgré les protestations de son patron. Il peut être lent à la détente, notamment quand il commence à avoir son propre crush sur quelqu’un (et oui, c’est adorable), mais il est patient, loyal, fait preuve de compassion à de nombreuses reprises, et je l’adore. Il est loin d’être le « robot » que Min Young l’accuse d’être, et il s’avère qu’il prend autant soin de sa famille que de ses amis et collègues. Et j’aime beaucoup Hong Jong Hyun dans ce drama. Ses manières guindées et son visage peu expressif sont parfaites pour le rôle, et honnêtement, si je l’ai vu dans plein d’autres choses, mon rôle favori de lui sera toujours Moo Jin, je pense.

[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노

Bien sûr, néanmoins, les deux rôles les plus centraux de l’agence sont ceux de Seo Byung Hoon et Gong Min Young.

 

Seo Byung Hoon est le patron de l'agence, présenté comme cynique, et ne croyant pas tant à la romance qu'aux sous que lui rapportent ses clients.

 

 

- Merci ! Merci d'être un enfoiré. Grâce à toi, je sais que je suis quelqu'un de décent.

- Qu'est-ce qui te fait penser que tu es une meilleure personne que moi ?

- Tu n'as pas de cœur.

- Ne pas croire à toutes ces idioties comme toi me rend meilleur à mon travail. Je ne me laisse pas contrôler par mes émotions, et ne me sens pas coupable. Je fais juste ce que demande le client. Si tu veux faire ce boulot et ne veux pas finir blessée, tu vas devoir apprendre à oublier tes histoires de sincérité.

Min Young et Byung Hoon, épisode 2

 

 

Il a un passé difficile qui l'a laissé traumatisé (il ne peut plus conduire de voiture à cause de ça), becoz of course, et surtout il se traine une sacrée culpabilité qui le bloque pas mal dans la recherche d'un bonheur romantique. Contrairement à ce que pense Min Young, je ne pense pas qu'il craigne le rejet. Non, moi, il me semble que Seo Byung Hoon (aussi appelé Seo Il Rok parfois, car la prononciation se rapproche de celle de « « Sherlock » et qu'il est censé avoir des super pouvoirs d'observation, un truc qui, cela dit, se perd un peu le long de la série) a peur d'être accepté. Contrairement à Cyrano, Byung Hoon a hyper confiance en son physique, son charme, et se sent très capable de séduire, mais il n'a néanmoins pas du tout le sentiment de mériter une relation heureuse, et alors même que, dès l’épisode 6, il crève de jalousie en voyant Min Young et Master se rapprocher, il met énormément de temps à reconnaître ses propres sentiments. Le challenge de Min Young est donc de forcer Byung Hoon à faire face à ses propres sentiments, voire même, soyons fous, les exprimer. Et c'est pas simple, d'autant que les deux personnages sont complètement à l'opposé l'un de l’autre : il n'est que blocages et précautions, alors qu'elle, elle est du genre à se lancer à fond, quitte à échouer. La différence d'âge3 entre les deux doit également jouer, pas parce que vieillir signifie forcément devenir pessimiste, cynique, et perdre son énergie, mais parce que Byung Hoon est bloqué depuis longtemps, et plus il bloque, plus ça devient difficile de se débloquer, alors que Min Young a la fougue et l’optimisme qu’on associe souvent à une jeunesse qui a encore toute la vie devant elle (même si, perso, déjà jeune, j’étais pessimiste et résignée :’D).

[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노

Que Min Young ait encore toute la vie devant elle, néanmoins, ne signifie pas qu’elle n’en a pas déjà au compteur, et une chose que j’aime beaucoup chez Min Young est qu’elle a de l’expérience, et n’est pas présentée comme une ingénue. Elle a gardé son optimisme en amour, et c’est une romantique, mais elle s’est heurtée au rejet et à des relations moins que satisfaisantes, comme on l’apprend dans l’épisode 13 quand on a enfin droit à un peu de contexte au personnage dont, jusque-là, on ne savait pas grand-chose. Et j’étais contente d’en savoir plus sur elle, même si ça n’avait certainement pas empêché Min Young d’être super attachante avant cela. Soo Young est lumineuse et pleine de charme dans ce rôle principal, et Min Young a de la personnalité, de la gentillesse, mais aussi du répondant (un de mes passages favoris est dans l’épisode 3, quand Byung Hoon lui dit qu’elle est virée, et qu’elle répond en gros juste… « meh, non » … haha, le pauvre n’était pas préparé). Quand elle prend une décision, elle s’y tient, et elle ne manque jamais de défendre ses principes quand il le faut. Je dois dire que j’ai pas mal accroché à sa relation avec Byung Hoon. Ce n’était pas le genre à balancer des étincelles à l’écran, et honnêtement j’aurais doute été parfaitement contente de ne pas les voir développer de sentiments romantiques l’un pour l’autre, mais j’aimais juste leur dynamique, et les voir se chamailler.

 

Les quatre personnages sont très différents les uns des autres, et ils forment un tout qui m’a plu, encore plus la seconde fois que la première. C’était évident qu’ils s’entendaient bien et s’appréciaient les uns les autres, et j’étais contente de passer du temps en leur compagnie à chaque épisode. C’est leur charme, le charme de leurs interprètes, le charme de leur dynamique, et puis celui des acteurs et actrices invités, ainsi que la légèreté du tout, qui font que j’ai à nouveau beaucoup accroché à cette série.

 

 

…en conclusion

 

Clairement, Dating Agency Cyrano n’est pas un drama parfait, et ce n’est pas non plus un grand drama. Sa dernière ligne droite ne satisfait pas pleinement, il contient des absurdités, et il semble indécis sur son propre concept… A ce niveau-là, cela dit, on est un peu sur la même longueur d’onde lui et moi, dans le sens où j’ai également des réserves sur son concept, mais ne peux m’empêcher d’apprécier la série quand même. Avec ses personnages et ses interprètes attachants, le drama a du charme, il ne matraque pas le cœur, et il était pile le divertissement léger et sucré dont j’avais besoin au moment où j’ai décidé de le revoir. Il n’est sans doute nécessaire à la vie de personne, et je comprendrais fort bien qu’on n’y accroche pas, mais j’ai beaucoup d’affection pour cette série (et Moo Jin) et ce fut un plaisir à nouveau~

[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노
[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노[Mises en scène romantiques] Dating Agency Cyrano 연애조작단: 시라노

 

1 Bien sûr, le schéma de « équipe majoritairement masculine avec un seul élément féminin » est loin d’être unique à Cyrano Agency. C’est quelque chose d’hyper classique au contraire, de même que le fait que la femme de la bande soit plus axée romance sincère que ses collègues (qui n’ont aucun intérêt véritable pour la romance) s’inscrit dans le cadre du courant « choupette sincère et innocente vs homme froid et fermé qu’elle va finir par ‘débloquer’ ». Donc non, rien de spécifique à Cyrano Agency, mais le fait qu’on retrouve cela ici aussi participe malgré tout à l’impression générale dont je parle. => reprendre la lecture 

 

2On notera quand même quelques tentatives de la part du scénariste, ou la scénariste, de relever différents doubles standards, et stéréotypes de genres. Par exemple, Byung Hoon fera remarquer à Min Young que les femmes n’apprécient pas moins le sexe que les hommes, une cheffe notera amèrement que les femmes sont reléguées à la cuisine dans les foyers mais que les grands chefs cuisiniers sont quasiment tous des hommes, et il y a aussi un passage, dans le même épisode, sur le fait que les femmes qui réussissent mettent les hommes mal à l’aise. Il semble donc qu’il y ait un effort de la part du drama pour aborder la place des femmes dans la société et la façon dont cette société les voit, mais ça reste assez léger. => reprendre la lecture 

 

3Au moment du drama, Soo Young avait 23 ans et Lee Jong Hyuk 39. De façon générale, je ne suis pas fan de la tendance des kdramas (et pas que, mais on parle de kdramas, là) à laisser vieillir leurs acteurs et bien moins leurs partenaires, à cause de ce que ça traduit (l’injonction aux femmes à être jeunes, et le double standard entre les hommes qui « vieillissent comme de bons vins » et les femmes qui « défraichissent »), sans compter les difficultés que ça cause pour les actrices plus âgées, et la discussion qu’il y aurait à avoir sur la façon dont sont castées des actrices mineures dans des rôles pour lesquels on ne me fera pas croire qu’il était impossible de caster des actrices ayant l’âge des personnages. Dans Cyrano Agency, au moins, Soo Young est (jeune) adulte, et l’écart d’âge est écrit dans le scénario, donc 1/ le choix de casting a un peu plus de sens et 2/ on n’est pas dans un cas à la où on essaie de me faire croire que des acteurs avec vingt ans d’écart ont le même âge. => reprendre la lecture

 

 

Sur ce, plus de dramas pour passer un moment tranquille :