[La beauté du monstre] Helter Skelter ヘルタースケルター

Publié le 16 Avril 2013

1067681 l

 

Sorti en 2012

Réalisé par Ninagawa Mika

D'après le manga d'Okazaki Kyoko

 

Avec :

Erika Sawajiri >>> Ririko

Terajima Shinobu >>> Michiko Hata

Ayano Gou >>> Okumura Shin

Kubozuka Yosuke >>> Takao Nanbu

Momoi Kaori >>> Mama

Omori Nao >>> Makoto Asada

 

Dontesque ?

Lili, mannequin, est adulée de tous pour sa beauté. Mais ce que ne savent pas les gens c'est que pour en arriver là, elle a du subir beaucoup d'opération. Et comme rien n'est éternel, le corps de Lili commence à protester, la plongeant dans un enfer dans lequel Lili ne cesse de s'enfoncer, tout en en étant parfaitement consciente.

 

oOo

Bon, c'est pas le tout d'avoir vu le film, maintenant il faut que je vous convainque de faire de même ! J'ai beaucoup traîné à regarder Helter Skelter et pourtant j'avais vraiment hâte ! Déjà parce que dedans il y a Ayano Gou et que j'adore Ayano Gou mais surtout parce que le manga de base fait partie de mes mangas favoris. En général Okazaki Kyoko est une mangaka que j'adore de toute façon. Ses dessins ne sont pas vraiment jolis mais son style est adapté à ses histoires et participe à l'ambiance généralement sombre de ses one-shots. D'elle, j'ai lu et acheté tout ce que j'ai pu trouver et si j'aime vraiment tout ce qu'elle a fait, mes histoires préférées, de loin, sont River's Edge et Helter Skelter. Du coup j'étais impatiente de voir ce qu' Helter Skelter pourrait donner à l'écran. Mais à la fois j'étais quand même un peu inquiète, j'avais peur que l'adaptation ne rende pas justice à l'original. Du coup j'ai traîné. Et puis un jour Anne-So m'a dit « Eh, tu sais, y a Yosuke dans le film ». Quelques heures plus tard, je lançais le film. Non parce que je ne savais pas qu'il y avait Yosuke dans le film moi ! Il n'apparaissait pas dans la bande-annonce ou dans le casting principal... mais dès que j'ai appris qu'il était dedans, forcément, plus question de passer à côté du film plus longtemps. Et Yosuke m'a récompensée en étant sexy à mourir... antipathique, certes, mais sexy quand même. Quant au film ? Eh bien, j'ai beaucoup aimé.

 

Apparemment la réalisatrice, une photographe de renom, est la même que pour Sakuran et... oui, cela se sent. J'ai vu Sakuranil y a un certain temps et, pour être honnête, j'en ai un souvenir flou, mais je me souviens du style visuel très riche de ce film et les images d'Helter Skelter ont un style très proche. La couleur dominante est le rouge, un rouge à la fois sexy et menaçant, la couleur du sexe et du sang. La réalisation impose son ambiance et tout de suite, je me suis prise au jeu. L'image très chargée est très différente de ce que nous proposait Okazaki Kyoko dont les dessins sont généralement plutôt épurés. Là où le manga était très blanc et donnait parfois une impressiion de vide, le film au contraire est une débauche visuelle à la fois envoûtante et oppressante, à l'image de son personnage principal. Le film et le manga sont très différents à ce niveau-là mais fonctionnent tous deux également et j'ai trouvé intéressante l'approche de la réalisatrice.

 

Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 000290831 Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 001393641
Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 002262677 Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 004296625

 

Si le film s'éloigne du manga pour ce qui est de la mise en scène, il reste très proche de l'histoire originale. Il laisse un peu de côté la vie Nanbu -Yosuke- qui avait plus d'importance dans le manga mais, même si je n'aurais évidemment pas refusé de voir Yosuke à l'écran plus souvent, cette partie de l'histoire, encore qu'intéressante car présentant un autre personnage sombrant dans la folie, n'était pas la plus essentielle à l'intrigue principale. Donc cela ne m'a pas manqué et j'ai trouvé que le film suivait bien l'histoire originale et en capturait l'idée. On a donc Ririko, notre personnage principal, ce mannequin adulé de tous et toutes et, dès le début du film, on sait qu'elle est destinée à flêtrir et « mourir ». Comme le personnage du flic le dit, elle est un joli emballage qui a déjà commencé à pourrir à l'intérieur....et tout le monde le sait, c'est ce qui la rend fascinante. Tout le long du film on assiste à la descente aux Enfers de Ririko qui n'arrive pas à être heureuse, ne sait ni aimer ni recevoir de l'amour, se sert du sexe comme moyen de se rassurer, d'assoir son pouvoir sur les autres et qui essaie de combler le vide qui la dévore mais sombre peu à peu dans le désespoir et la folie alors que sa beauté, son seul atout, la déserte jusqu'à ce que l'extérieur reflète l'intérieur. Si elle inspire parfois la pitiéi, Ririko n'est jamais sympathique mais on a du mal à en détacher les yeux -l'excellente performance d'Erika Sawajiri n'y est pas pour rien-

 

Le film nous parle de l'éphémère de la beauté, du cynisme du monde auquel appartient Ririko, de la cruauté ignorante du public aussi et de la monstruosité qui repousse et à la fois fascine. C'est un film très sombre, comme vous vous en doutez, et très pessimiste aussi. Je ne dirais pas que c'est un film très réaliste dans le sens où certaines scènes, certains aspects du scénario paraissent un peu improbables et forcés mais le film ayant déjà imposé une ambiance quasi-cauchemardesque, cela passe. Et, certainement, il y a quelques longueurs mais je ne me suis jamais ennuyée.

 

Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 001262302 Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 003694649

 

Quant au casting, pour moi c'était un sans faute. Je ne vous cache pas que certains acteurs ne correspondaient pas du tout à l'image que je m'étais faite des personnages -en fait pour être honnête la plupart des acteurs ne correspondaient pas à ma vision des personnages- mais comme ils étaient tous bons, rapidement, j'ai séparé mon idée des personnages de leur performance et j'ai pu apprécier cette dernière. Erika Sawajiri, dans le rôle principal, est bien sûr le centre d'intérêt et elle ne déçoit vraiment pas, donnant au personnage toute son ambiguité. Terajima Shinobu dans le rôle de l'assistante dépassée était à cent lieux de ce que j'avais imaginé mais je l'ai trouvé sympathique et crédible. Mon personnage favori du manga, Kin-chan -allez savoir pourquoi, j'ai toujours eu un gros faible pour lui, probablement parce qu'il est juste...gentil- est interprété par un Hirofumi Arai attachant et touchant... Yosuke joue un personnage parfaitement méprisable mais a illuminé mon écran par sa simple présence et, s'il n'a pas beaucoup de temps d'écran, Ayano Gou est toujours un plaisir à retrouver. Je ne vais pas citer tout le monde mais je n'ai honnêtement pas trouvé de maillon faible dans le casting. A la limite mon seul reproche est que parfois les acteurs sont pratiquement écrasés par la réalisation qui en dit plus long sur les personnages que les acteurs mais...le résultat fonctionne et pour moi c'est l'essentiel.

 

Au final, j'ai trouvé le film vraiment bien fait. La réalisation est superbe, le film ne se détourne pas des scènes les plus raides du manga -le film n'est pas inutilement voyeuriste mais il y a plusieurs scènes de sexe assez dérangeantes dans ce qu'elles représentent-, le casting est très bon et l'histoire fascine. Mon seul petit regret est la fin que j'ai trouvée rendue un peu maladroitement mais je pardonne facilement au film. Au final, je vous le conseille. Je ne vous cache pas que certaines personnes trouveront le film long mais pour ma part j'ai adoré.

 

Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 005311973 Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 005788365

Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 000230980

 

Et maintenant les choses sérieuses :

 

Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 000502418 Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 000541206
Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 000594051 Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 000616198

Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 000685977

 

Ah bah oui hein !

 

Allez, et parce que je suis gentille, un argument de plus en faveur du film  :

 

Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 000410993

(non clairement je ne parle pas de la coupe de l'actrice, mais bien de Saito Takumi~)

 

Et enfin, le truc qui ne sert à rien que je n'ai pas pu m'empêcher de noter, l'affiche promo de CNBlue -pour "Where you are"- dans le fond -en haut à gauche-:

 

Helter.Skelter.2012.JAP.DVDRip.x264.AC3-zdzdz.mkv 007196981

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :