La Cpop : ~L’art du twist~

Publié le 25 Août 2010

 

La Cpop :

~L’art du twist~

 

 

 

Comme je l’ai déjà dit dans l’intro de cette journée je ne suis pas suffisamment familière avec les bishos Chinois/Taiwannais (je suis vraiment désolée de les classer ensemble, je sais que certaines personnes crieraient à l’insulte mais ils ont quand même un point commun : je n’y connais rien au deux) si bien que je ne peux pas choisir un clip et le décortiquer : je n’ai juste pas les références qu’il faut. Par exemple si je parle d’un clip de KAT-TUN je peux le rattacher à leur carrière et observer l’évolution des membres du groupe mais si je prends par exemple Cotton Candy de Top Combine à part dire « ils ont quand même l’air drôlement cons » je ne vois pas… donc au lieu de faire cela j’ai décidé de discuter brièvement de plusieurs clips dans le même articles. Au début je regardais les clips en prenant des notes sans vraiment chercher de lien entre eux mais j’ai soudainement réalisé qu’ils avaient tous un point commun : des twists.

 

Qu’est-ce qu’un twist ? Un twist c’est quand une situation change subitement du tout au tout. Par exemple à la fin d’un film on découvre que la première victime du tueur n’était pas morte et que c’était elle tueur : twist. Ou bien si dans quelques années on apprend qu’Ueda est un mec : twist. Ou encore si Tackey sort quelque chose de bien : tw …hallucination, il est temps de vérifier si le gas n’est pas ouvert. Eh bien visiblement les clips de Cpop en sont remplis, des twists méga-géniaux qu’on avait pas vus venir et qui font des clips en questions de véritables chef d’œuvre scénaristiques. J’ai donc fait un petit top 5 de mes clips à twists favoris. Je vous préviens par contre je raconte les histoires donc c’est plein de spoilers ! Si vous voulez conserver tout le suspens de ces histoires géniales sur lesquelles des mecs ont visiblement planché au moins un quart de seconde (facile !) ne lisez pas.

 

Et évidemment nous commençons par la cinquième place pour remonter vers la première.                                                

 

 

5

 

Bon et je vais commencer directement par une tricherie en choisissant deux clips ex-aequo pour cette place. Mais ce sera ma seule tricherie, promis ! C’est juste qu’il y en a un des deux qui ne fonctionne pas si vous lisez le Chinois donc bon. Ah et aussi j’ai uploadé les clips moi-même….juste cette fois-ci. Pourquoi ? Parce que je ne connais ni le titre des chansons ni les noms des artistes. Les clips sont respectivement intitulés Unknown et Unknown 2 sur mon PC ce qui ne nous avance pas beaucoup, je suis désolée. Et donc nous allons commencer par Unknown.

 

Alors dans ce clip nous faisons rapidement la rencontre de nos deux personnages principaux. Ils se rentrent dedans dans la rue. La fille revenait de ses courses et portait des lunettes de soleil qui faisaient qu’elle ne pouvait rien voir, le mec s’amusait à « puis-je avancer en marche-arrière sans me prendre un poteau ? » et du coup il ne s’est pas pris de poteau mais la fille à la place. Et là, TWIST il se rend compte qu’ils sont voisins dis-donc, elle vient d’emménager ! Pour lui c’est le coup de foudre immédiat ! On notera tout de même qu’à ce stade du clip il n’a pas vu ses yeux et ne lui a pas adressé la parole donc se base principalement sur le corps en dessous du menton. Mais c’est suffisant et il entame sa cour. Au début la jeune fille n’a pas l’air très réceptive mais comme il a un sourire adorable elle finit par craquer. Ils sont happy, tout va bien, elle le prend dans ses bras et tout ;..et là … TWIST elle déménage ! …. Et personne ne sait pourquoi. Elle se casse du jour au lendemain avec pour seule explication … ben rien. Sauf qu’à un moment donné il y a des caractères chinois en bas de l’écran qui racontent quelque chose mais forcément je lis pas le chinois. Donc si cela se trouve il y a une explication tout à fait logique à cette explication. Enfin ce clip reste tout de même à un niveau assez bas du twist. Message caché : arrête de mâter le bisho et apprends à lire le Chinois !

 

 

 

 

Pour ce qui est d’Unknown 2 on nous présente un bisho désespéré de la vie qui sort avec une hôtesse de l’air. Sauf qu’on comprend très vite qu’elle l’a plaqué….on sait pas très bien si c’est à cause de la coiffure, des ongles ou du ciré mais en tous cas elle se barre. Et donc notre chanteur (en fait pas si bishotesque que cela) déprime à mort. Et derrière on voit l’avion qui décolle. Encore. Et Encore. Dans des directions différentes, à des endroits différents. L’avion décolle tellement que cela devient louche et là dans notre cerveau TWIST en fait c’est pas son hôtesse qu’il pleure, il est amoureux de KimuTaku et du coup il ne voit dans tous les avions (cf Good Luck…et notez au passage que je le comprends ce chanteur, moi chaque fois que je prends l’avion je cherche Kimu du regard…) ! D’ailleurs sinon pourquoi dormirait-il avec une miniature d’avion dans son lit pas vrai ? Cela dit le véritable retournement n’est pas là. Le chanteur est donc désespéré de la vie dans son clip à deux balles et là TWIST un générique ! Il y a plus de trois gens qui ont bossé sur ce clip, retournement total ! Message caché du clip : même en Corée KimuTaku c’est trop un dieu  et il faut des tas de gens pour faire un clip de merde.

 

 

 

 

Mais bon ce ne sont que des mini-twist tout cela, faut passer aux choses sérieuses. Donc, un petit cran au dessus :

 

 

2

Top Combine - Cotton Candy

 

Au début nous trouvons donc nos cinq chanteurs dans un parc d’attractions. Ils ont emprunté aux SS501 le concept des idoles qui se font rejeter….Sauf que dans le clip des SS501 c’était improbable et là…non. Parmi ces bishos il y en a la moitié qui portent des fringues affreuses (dont un nœud papillon énorme qui me fait cauchemarder la nuit), il y en a un qui a tout pompé sur Hanazawa Rui avec son air inspiré et son violon sauf que Rui avait la classe même quand Shun la jouait « mort cérébrale », et les autres ont des sourires hyper crispants. A la place des filles je me barrerais en courrant, j’aurais peur ! Parce que les mecs apparemment ils y travaillent au parc….je crois même qu’ils y vivent. Du coup j’aurais peur qu’ils ne me laissent plus repartir après. Enfin cela dit je dis « les filles » mais on ne les voit jamais. Eh oui en vérité les chanteurs s’adressent à la caméra, entre deux pas de danse pas synchro. Donc en clair ils s’adressent à nous !!! Sauf que non, TWIST à la fin on découvre que tout le long ils s’adressaient à une gamine de dix ans au plus qui a des ailes d’ange dans le dos. Message caché : nos fans ont dix ans d’âge mental mais c’est très bien, on s’adapte en ayant l’air le plus niais possible et une fois qu’on vous aura mis le grappin dessus on ne vous lâchera plus et vous cracherez tout votre fric ! (c’est assez glauque mais c’est soit cela soit « nous sommes tous pédophiles » alors ^^’)

 

 

 

 

 

Cela dit nous sommes tout de même toujours dans le twist d’amateurs. Heureusement le numéro 3 a tout compris et nous sort un scénario de malade digne des plus grands kdramas ! avec cette histoire on aurait probablement pu tirer seize épisodes.

 

 

3

Wang Lee Horn

 

 Bon déjà ce mec c’est un bisho mais à moitié seulement, il est beau seulement lors de certaines occasions mais comme son clip possède un twist de malade on lui pardonne. Il a vraiment le retournement auquel on ne s’attendait trop pas, le truc original jamais vu ailleurs. Bref, je vous raconte. Tout commence quand il est petit et joue du violon dans la rue. Les gens lui donnent de l’argent mais une radine de gamine lui file une feuille morte et lui forcément ça le marque une telle radinerie. Du coup vingt ans plus tard quand il la recroise, il la reconnaît tout de suite ! Mais au lieu de lui réclamer son fric, il tombe amoureux. En trois secondes ils deviennent le grand amour de l’autre et, en s’enfermant je suppose dans une bulle spatio-temporelle, ils font plein de trucs ensemble en l’espace de quelques secondes supplémentaires. Ils sont super heureux de la vie et la chanson reflète bien la joie de vivre qui règne. Bref tout est bien dans le meilleur des mondes sauf que là TWIST la fille traverse la rue et se fait renverser par une voiture. OMG WTF DONTESQUE !!!!! Quelle…Quelle originalité, mon Dieu, j’en perds mes mots. Et une feuille morte se pose dans sa maison parce que comme cela c’est carrément plus beau. Message caché : utilisez les passages piétons et regardez avant de traverser bordel ! (et spécialement pour les fangirls : si vous allez en Chine n’hésitez pas à distribuer des feuilles mortes au jeunes que vous trouvez mignons, on sait jamais, dans quelques années cela pourrait servir)

 

 

 

Vous remarquerez tout de même que jusque là nous sommes limités à un twist par clip….seulement nous entrons dans quelque chose d’encore plus poussé avec des twists multiples ! (si si je vous jure, des trucs encore plus prise de tête que Matrix ou Inception)

 

 

2

Tang Yu Zhe – Ai wo

 

Nous découvrons d’abord notre personnage principal dans sa chambre…. Je ne prends pas en compte les passages où il chante, c’est pas le personnage ça mais le chanteur donc cela ne compte pas ! Donc notre personnage est dans sa chambre et il est habillé …euh….bizarrement. Déjà il a des bretelles mais les bretelles ne retiennent pas le pantalon : elles sont accrochées au bas du TShirt (même pas en fait, elles s’arrêtent avant le bas….je crois que personne ne lui a expliqué le principe en fait). Clairement il ne sait pas s’habiller ! En plus sa chambre est dans des tons bizarres pastels, il a deux réveils et une peinture de réveil sur son mur, un téléphone qui date d’il y a cinquante ans…En clair il a vraiment sale goût et qui plus est, sa chambre, il n’a pas l’air d’en sortir beaucoup. Mais là DOUBLE TWIST on découvre que non seulement il sort mais qu’en plus quand il sort, il est bien fringué. Et sortir avec ses amis (car oui il en a, il joue au basket avec) lui a permis de tomber amoureux avec une fille avec laquelle malheureusement il n’arrive pas à communiquer parce que c’est un grand timide. Du coup c’est pour cela qu’il reste cloitré chez lui en fait. Mais un jour il reçoit un appel et il se rue dehors….il court, court, court, on s’imagine que quelqu’un a eu un accident mais TWIST en vérité ses copains avaient cueilli des fleurs et avaient peur que celles-ci ne meurent, pov petites fleurs. Comme ils n’avaient pas le numéro d’Ueda (car, rappelez-vous, Ueda a le même pouvoir qu’ET et ressuscite les plantes –cf le clip de You) ils ont fait appel au chanteur qui affolé à l’idée que des fleurs innocentes puissent mourir s’est précipité. Une fois sur place il se rend malheureusement compte qu’il ne peut rien pour elles et donc tant qu’à faire il se dit que les fleurs aimeraient servir une dernière fois c’est pourquoi il va les offrir à la fille dont il est amoureux, non sans d’abord recevoir les encouragements de ses copains (qui l’encouragent l’air vraiment de dire « tu pars au combat et peut-être tu reviendras pas vivant mais donne tout ce que tu as mec »). La fille accepte les fleurs et tout le monde il est happy de la vie. Sauf les fleurs qui sont mortes. Message caché : Eh les mecs je suis comme vous ! Je suis plus riche, plus beau, plus connu mais je galère avec les filles pareil. Et aux filles seules : vous inquiétez pas, il y a probablement dans votre entourage une pop star qui vous aime en secret.

 

 

 

 

 Celui-là quand même il est génial ! Un triple twist ! Vous imaginez les heures d’élaboration ? Le moment où le mec offre les fleurs à la fille est puissant d’autant qu’il y a tout le suspens de « elle va les prendre ou pas ? ». Je sais que vous cela vous semble évident qu’il faut les prendre mais avec les asiatiques faut se méfier. Elles ont après tout rejetés les SS501, trompés les Big Bang plus d’une fois….mais cela semble limité aux Coréennes, les Chinoises ont l’air moins aveugles….ou pas. Car c’est là qu’arrive notre grand gagnant, la perle du twist, le grand héros du retournement qui arrive au moment où tu t’y attends trop. Un scénario construit, intelligent, du jamais-vu :

 

 

1

Huang Yi Da – How Long

 

Au début la vie est belle pour tout le monde. On a trois amis : un mec, une fille et le chanteur. Ils sont happy et niais, ils s’éclatent à trois et tout. Mais bon un jour quand même faut faire autre chose de sa vie que de sauter ensemble par-dessus des flaques d’eau donc ils se séparent. On retrouve notre chanteur quelques années plus tard, il va sonner à la porte de son copain et là TWIST le copain vit avec la copine et ils sortent ensemble et RE TWIST le chanteur a en fait toujours été amoureux de la copine. Du coup ça lui brise le cœur mais il prend sur lui parce que ce sont ses amis…en se forçant un peu il arrive donc à recréer l’atmosphère de niaiserie du début. A ce moment-là cependant MEGA TWIST : le chanteur est malade et il va mourir ! Car un scénario sans maladie mortelle c’est pas fun. Du coup nous on est toutes émotionnées parce que Huang Yi Da il est supra choupesque et on veut pas qu’il meurt ! Il va à l’hôpital et ses amis ils lui amènent des fruits….mais un jour il s’échappe de l’hôpital et il attaque en pleine rue ! et là TWIST AGAIN il est en fait devant la maison de ses amis et il peut même les voir en train d’être super heureux et de lui bouffer ses fruits (ah les salauds !). Il crève donc comme un chien sur le trottoir pendant que ses « amis » se la coulent douce de l’autre côté, tout à leur niaiserie. Vous avez vu un peu le combo de twists ? Et puis voilà quoi, c’est vraiment comme je disais : du jamais vu. Et le message caché ? Eh bien le voici : les amis c’est pourri ! Mais ça on le savait déjà vous et moi pas vrai ? Cela fait bien longtemps qu’on a compris que se faire des amis ne sert à rien sinon à s’attirer des emmerdes et qu’il vaut mieux passer tout notre temps libre à mâter des idoles qu’on ne rencontrera jamais. A bas la vie sociale ! Si tu as une vie sociale tu finiras par mourir dans le caniveau ! Vive l’écran 24h/24, c’est carrément plus sain !

 

 

 

 

Bon je tiens tout de même à préciser que je suis d'une mauvaise foi totale et que le dernier clip serait apparemment la suite d'un autre clip et qu'il y en aurait encore un après...donc si cela se trouve c'est encore plus twist-ant que je le dis et je sous-estime Huang Yi Da, faut voir.

 

En attendant... en attendant, vive les scénaristes Chinois, c'est tout! Enfin...Chinois, Taiwannais, Hong Kongais...Tout cela quoi. Désolée une fois de plus pour le regroupement >_<

 

 

 

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Musiques (artistes - albums - concerts -...)

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :