*LANDS* Olympos

Publié le 30 Mars 2010

LANDS

 

Olympos



 

 

 




 


 

Alors alors ^o^

 

Un autre article ennuyeux à écrire, youhou! Enfin pas ennuyeux à écrire, c'est plutôt que cela va être ennuyeux à lire pour vous. Car voyez-vous je suis incapable de me moquer de quoi que ce soit sur cet album donc à moins de faire de gros hors-sujet au milieu, cela va être surtout dix pages de « Jin chante donc je suis fan »...vous vous dites peut-être que j'exagère mais non! J'ai acheté l'album il y a peu et quand je l'ai eu entre les mains pour la première fois, ma première réaction a été « Uwah trop beau » vu que Jin est en cover. J'ai eu d'ailleurs exactement la même réaction à chaque nouvelle image du livret. Puis j'ai mis le CD dans le lecteur CD (j'allais pas le mettre dans le micro-ondes en même temps) et j'ai appuyé sur « play » (ah tous ces détails super intéressants). La voix de Jin s'est faite entendre et en deux secondes j'étais fan de l'album en entier avec comme raison « uwah Jin chante * o * » ... cela ne va vraiment pas chercher plus loin. 

 

Parlons un peu de l'article maintenant. Comment va t-il fonctionner? Bon alors déjà, je ne vais pas commenter toutes les images du livret, juste le livret en général, je vous expliquerai pourquoi dans la partie concernée. Ensuite, j'ai classé les chansons comme d'habitude mais cette fois-ci en fait j'ai juste fait deux parties avec « mes favorites » et « le reste »...ou plus exactement « le reste » et « mes favorites »...(ce qui n'est pas logique vu que dire « le reste » avant … mais bref). En effet si trois chansons (ou plutôt cinq...mais vous verrez bien) m'ont particulièrement plu, je n'ai pas réussi à départager les autres vu que je les aime toutes autant. Donc voilà le plan:

 

I- Le livret: commentaire général

II - Le reste

III - Mes chansons favorites

 


Et la tracklist:

Olympos

Genki ~ska version~
Hatachi no sensou
Yuuki
Kodou
Bandage
Hatachi no sensou ~Y"s edition~
Genki ~perfect issue~
Thank You



Et sur ce: let's go!

 

 

 

I- Le livret: commentaire général

 

Honnêtement c'est un peu inutile de commenter le livret vu qu'on sait que, par définition, toute photo de Jin est une bonne photo, mais allons-y gaiement malgré tout. Par contre, je suis désolée, je ne peux pas vous mettre les photos. C'est d'ailleurs en partie pour cela que je fais un commentaire général. Je n'ai pas de scanner et normalement j'utilise mon appareil photo numérique mais en ce moment ce n'est pas possible vu que je n'ai pas la carte mémoire....  bon cela dit ça va, je crois bien que je suis la seule à ne pas pouvoir aller les chercher sur internet, cela ne doit pas être ce qu'il y a de plus introuvable sur la toile et je vous fais confiance, vous les avez sans doute certainement déjà (mais sur papier c'est encore mieux, on peut toucher les pages, c'est le next step towards toucher Jin lui-même ^o^)

 

Alors le principe des photos est simple: Jin, un appartement et divers accessoires dont une guitare, des amplis, un casque d'enregistrement et des jambes à priori de femme mais dans le monde des bishos c'est difficile d'être sûre de quoi que ce soit. Écoutez, il m'en faut pas beaucoup plus. J'aime bien les teintes sombres du livret, Jin a une coiffure qui lui va très bien, des fringues simples mais bien sympa (je trouve que les capuches lui vont décidément très bien... les chapeaux aussi....les deux en même temps également...je n'ai rien contre le haut de son crâne mais je sais pas, ça lui va bien. D'ailleurs dans son live de Wonder sur le concert Break the records j'adore le moment où il rabat sa capuche au début)… mais je retiendrai surtout, déjà, la guitare qui est quand même l'accessoire suprême ! Enfin je trouve en tous cas. Pour moi rien n'est plus sexy qu'une guitare, même pas une douche, un éclairage bleu ou l'association des deux. Par ailleurs sur la septième photo (cover non comprise, c'est la photo juste avant celle avec les jambes, on voit le buste de Jin, son genou -il est assis bizarrement- et un début de manche de guitare) ses lèvres son un véritable appel au viol. … C'est tout. Je vous avais bien dit que ce ne serait pas très intéressant mais je ne vais pas me forcer à écrire si j'ai rien à dire hein! … regardez les images, elles valent tous les discours du monde.

 

 

II- Le reste

 

Bon alors dans cette partie, je vais tout simplement prendre les chansons dans l'ordre de l'album. Je pourrais inventer un pseudo classement mais à quoi bon franchement? Donc non, on va se la jouer original et prendre la setlist dans l'ordre (cela ne m'était pas arrivé depuis si longtemps que c'est original, si si) .

 

Alors la Olympos...je ne peux pas dire que ce soit ma favorite (sinon elle serait pas dans cette partie déjà) mais je l'aime bien. L'air est agréable et puis Jin chante donc forcément c'est bien (je vous jure sur mes notes y a écrit « Jin chante * o * »... c'est tout … comme quoi c'est super utile de prendre des notes. Non mais sérieusement cela ne va pas plus loin pour moi... c'est juste très agréable de l'entendre. Cela dit, on dirait sur ses pistes que Jin est « loin »...la voix me paraît éloignée et en contrepartie l'instrumental couvre un peu. C'est un peu dommage (en même temps je lui ferais chanter la moitié de ses chansons en A Cappela moi alors ^^') mais c'est loin d'être désagréable. Et puis je trouve que cela fait une bonne intro. Y a du rythme donc on a pas l'impression qu'on va s'endormir pendant tout l'album, et la première note de Jin est assez mortelle dans son genre. D'ailleurs on dirait qu'il est en train de mourir lui aussi... mais c'est bien, c'est bien. Pas que je veuille sa mort mais cela sonne bien donc... bon ok mieux vaut que je me taise, c'est cela?

 

Passons donc à Hatachi no sensou.... (écouter >>> ici) déjà le début est plus lent. Juste avant vient la version ska de Genki qui est plutôt joyeuse et là Jin calme le jeu. Une intro qui traîne vaguement... puis Jin commence à chanter, il parle presque, et c'est... beau. C'est comme trouver une lumière dans l'obscurité. L'instrumental étant l'obscurité. Une faible lumière parce que la voix de Jin n'a pas un côté non plus « éclatant » (on en reparlera avec Genki) mais le genre de lumière qu'on allume le soir quand, par exemple, on a peur du noir. Donc le genre qui rassure et aide à se vider l'esprit, à fermer les yeux en oubliant ses problèmes et enfin à s'endormir. C'est une lumière constante, elle ne vacille pas et ne devient pas lumineuse, elle reste la même...Ce n'est pas non plus une lumière forcément heureuse, elle est même un peu triste, mais elle apaise. C'est ce sentiment que me procure la chanson et c'est pour cela que je l'aime... Et sans vraiment qu'on s'en rende compte en fait, la musique se fait plus forte, un tout petit peu plus rapide, à la fin on entre vraiment complètement dedans. Bref c'est un morceau que j'aime vraiment beaucoup et que j'apprécie d'autant plus les lumières éteintes ou au moins les yeux fermés. Par ailleurs, la piste 7 de l'album est une autre version de cette chanson, plus électronisée. Il y a un côté encore plus flottant et la voix de Jin est trafiquée donc pas franchement reconnaissable. Je suis pas fan mais je ne déteste pas, disons que cela ne m'inspire pas franchement et je préfère de loin la version normale. Donc passons plutôt à la suite.

 

Avec Yuuki c'est le retour à quelque chose de plus rythmé. Bon passée la première image où je visualisais forcément Kame, j'ai commencé à me faire mon propre clip de cette chanson. Pour chaque couplet je vois un personnage différent dont la vie tourne mal (Kame les jouant évidemment tous), pour chaque refrain Jin leur chantant que cela va s'arranger et qu'il faut qu'ils reprennent leur vie en main. C'est pas vraiment ce qu'il raconte dans la chanson mais bon tant pis hein! Je trouve que c'est une chanson pleine d'espoir. Dans le genre « parfois la vie craint mais cela va s'arranger pourvu que tu y fasses quelque chose ». Cela dit , je sais pas trop pourquoi, ce n'est pas une chanson que j'écouterais pour me remonter le moral les jours de déprime. Parce que c'est un message d'espoir mais pas de joie instantanée donc en l'écoutant je me dirais « oui il y a espoir que les choses s'arrangent mais en attendant ma vie craint »... Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire?  Enfin c'est une belle chanson.

 

Concluons donc notre catégorie (oui c'est un album assez court en fait...seulement 10 chansons... dont cinq dans mes favorites)  avec la Thank You qui elle pour le coup est carrément joyeuse.... Celle-là j'aimerais vraiment voir Jin la chanter, j'imagine le sourire énorme et un sourire immense de Jin c'est toujours un événement! Alors peut-être qu'en fait il ne sourit absolument pas quand il la chante mais je ne vois pas comment ce serait possible vu que perso même les premières notes me collent un sourire immense et assez idiot sur le visage. Le rythme est rapide, la voix de Jin fait comme toujours des merveilles, le genre de chansons que j'ai envie d'écouter en marchant un jour ensoleillé histoire de me mettre encore plus de bonne humeur. Le genre de chansons aussi qui me ferait certainement me dandiner en pleine rue et donc mourir de honte mais me dire « mieux vaut mourir de cela que d'autre chose ». En tant que dernière chanson de l'album, elle conclue vraiment bien, nous laissant sur une note de bonne humeur. Jin nous dit « au revoir » mais en nous disant aussi que la vie est belle et qu'on le retrouvera bientôt... enfin il ne nous dit pas cela mais c'est comme cela que je le prends. Sauf qu'évidemment ce n'est pas vraiment la dernière chanson. Mais la véritable dernière chanson est un peu à part donc je vais estimer que ce morceau est le dernier... en tous cas j'aime vraiment beaucoup et c'est le dernier de cette catégorie. Passons donc à la suivante ^-^

 

 

III- Mes chansons favorites

 

Dans cette catégorie nous comptons donc 5 chansons. Ou plutôt 2 chansons plus 3 versions d'un même morceau. J'ai nommé Bandage, Kodou et Genki dans ses versions perfect issue, ska et pas réveillée. Et là vous me dites « mais sur la setlist des versions de Genki y en a que deux, c'est elle qui n'était pas réveillée ou quoi? ». Eh bien non, la troisième version de cette chanson existe bel et bien, elle se trouve sur la fin de la dernière piste et elle est ma chanson favorite de tout l'album!... donc je ne suis pas folle. Enfin. Si mais pas encore au point d'imaginer entendre la voix de Jin... Bon ok, ça aussi cela m'arrive, mais en l'occurrence non alors me gonflez pas >.< Croyez en votre Guru, n'appuyez pas sur « stop » avant d'avoir entendu la fin de l'album!

 

Bon pour ce qui est de BANDAGE je vais pas vous refaire tout un paragraphe, je vous renvoie simplement à l'article sur le single (click here... en anglais cela veut dire « cliquez ici »...je suis trop bilingue >.<). Enfin je dirai tout de même ceci: la chanson est à l'épreuve du temps. De quelques mois en tous cas. Je l'écoute en boucle depuis un moment maintenant et elle ne me lasse toujours pas, je l'aime même de plus en plus. « Are kore masete masete te kure kudasai »... Jin, dans mes bras!...sauf que du coup quand je pars au Japon lui se barre aux USA mais c'est pas grave, c'est pas grave, je me consolerai dans les bras de quelqu'un d'autre. Jin n'est pas le seul con sexy de la planète heureusement ^-^

 

Parlons maintenant de la Kodou (écouter >>> ici). Alors celle-là, cela a été le coup de foudre direct! Cet « Omae dake »....oh my god! Au départ c'était ma chanson favorite de l'album … après j'ai découvert la troisième version de Genki (oui car en fait au début j'écoutais l'album tellement en boucle que je n'avais pas la patience d'attendre la fin de la dernière piste, j'allais toujours directement à la première chanson pour la réécouter ce qui fait que je n'ai pas entendu la version bonus de Genki tout de suite et quand je l'ai entendue je me suis félicitée d'abord félicitée de ne pas avoir de corde sous la main et ensuite j'ai décidé que c'était ma favorite) mais je l'adore toujours! Sur cette chanson la voix de Jin traîne énormément et c'est complètement envoûtant ainsi que particulièrement sexy comme 90% de ce que fait Jin de toute façon... J'adore la façon dont il fait durer toutes les notes... cela me fait penser à la Olympos  où il agonisait déjà à moitié sur scène sauf que là on l'entend mieux.

 

Et … Genki. Trois versions, trois sentiments différents. Commençons par la version ska.... alors déjà pour moi « ska » cela ne veut rien dire. Quand j'ai lu « ska version » je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre. On m'aurait dit blues, stomp, rap, reggea, j'aurais su, mais le « ska » je ne savais pas et ne sait d'ailleurs toujours ce que c'est. Donc en clair c'était la version « truc inconnu » d'une chanson que je ne connaissais pas non plus. Joie! Enfin j'ai très rapidement aimé. La première seconde à peu près. Peut-être le premier dixième de seconde en fait... je sais pas trop. Ce que j'aime dans cette chanson c'est qu'elle met de bonne humeur sans rendre euphorique. Je n'ai rien contre l'euphorie mais elle a un côté plus réaliste que cela. Dans sa chanson j'entends « la vie est belle » sans que ce soit forcé. Il n'en fait pas des tonnes donc c'est une bonne humeur qui semble naturelle et non pas exagérée pour remonter le moral des auditrices déprimées de savoir que leur narcissique préféré se barre vers la cité des Anges...La version perfect issue, elle, me donne plutôt juste envie de sauter dans le premier avion pour le Japon tant que Jin y est encore. Sa voix sur la version normale est juste incroyablement sexy, elle traîne un peu et c'est vraiment sensuel. Puis il y a ce passage plus rapide et « monotone » au milieu qui fait rupture et que j'adore. C'est sans doute celle que j'imagine le mieux en concert, cela donne une ambiance particulière je trouve. La version « bonus » (écouter >>> ici) elle je sais pas trop... parce que dans un sens je visualise en train de la chanter au réveil mais en même temps je le visualise aussi en train de la chanter après avoir bu, fumé et couché avec une fille et même si Jin est dans ma tête un sacré débauché, il ne l'est pas au point de faire tout cela directement au réveil. Donc j'ai un souci de « placement » avec cette dernière version. Mais c'est ma favorite, clairement. La voix de Jin prise « au naturel » me met les larmes aux yeux et à la fin sur le « yume no naka demo anata ni aitai » (« même en rêve, je veux te voir ») sa voix se casse et là ce sont les grandes eaux à chaque fois. Elle fait beaucoup plus torturée et déprimante que les deux autres. Comme je vous le disais, trois versions, trois sentiments différents.

 

D'ailleurs c'est marrant mais quand même sur les trois versions j'ai flashé sur les mêmes phrases. Il y a le passage plus rapide et monotone (pas dans la dernière version cela dit, il n'y est pas chanté du tout pareil), il y a le « sekai wa omae no mono da , omae dake no mono » (« le monde t'appartient, rien qu'à toi ») le « itta kureta nara » et le « yume no naka demo anata ni aitai »... que j'interprète de trois façons différentes à chaque fois. Dans la version ska ce serait « je t'aime tellement et je suis tellement heureux avec toi que je veux te rencontrer même dans mes rêves », dans la version perfect issue juste « même en rêve je veux te voir » et dans la dernière je le ressens comme « même dans la vraie vie notre histoire est impossible, je veux te voir ne serait-ce qu'en rêve ».

 

Bref cette chanson quelle qu'en soit la version, je l'aime, avec une préférence pour la version bonus qui s'est facilement imposée comme ma favorite à la seconde où je l'ai entendue, et une chose qui ne change pas: sur les trois, la voix de Jin est magnifique.

 

 

En fait pour résumer ce commentaire je crois qu'on peut dire que j'aime cet album. De la première chanson à la dernière  (surtout la dernière!) en passant par la cover, j'aime cet album et c'est pourquoi j'attends avec impatience ce pouvoir mettre la main sur le DVD du film. C'est aussi pourquoi je vous recommande cet album! (et je sais que parmi vous certaines ne l'ont pas encore écouté … c'est le moment de s'y mettre! Après tout si le Guru le dit c'est que c'est forcément bien, pas vrai?.. .ou pas, ok >.<)

Rédigé par Milady

Publié dans #Musique, #Album, #Japon, #LANDS, #Olympos, #Akanishi Jin

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :