Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Itazura na kiss ~Love in Tokyo~

イタズラなKiss ~ Love in TOKYO

 

 

 

 

 

Diffusé en 2013

 

 

 

16 épisodes

 

 

 

D'après le manga de Tada Kaoru

 

-cf aussi Itazura na Kiss, It started with a kiss et Playful Kiss-

 

 

 

 

 

Avec :

 

Miki Honoka >>> Aihara Kotoko

Furukawa Yuki >>> Irie Naoki

Yamada Yuki >>> Ikezawa Kinnosuke

 

 

 

 

A regarder sur

 

 

 

 

Dontesque ?

 

Depuis longtemps amoureuse d'Irie Naoki, Kotoko decide enfin de se déclarer mais cleui-ci la repousse froidement. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, la maison dans laquelle Kotoko venait d'aménager avec son père est détruite par un tremblement de terre. Or il se trouve que le père de Kotoko et les parents de Naoki étaient autrefois meilleurs amis! Ceux-ci s'empressent donc d'offrir leur toît aux deux infortunés. Ainsi, Kotoki se trouve t'elle contrainte de vivre avec Naoki....

 

 

8-copie-2

Lorsque ce drama s'est terminé, j'ai pensé quelque chose que je n'aurais jamais cru penser un jour: j'aurais voulu qu'ItaNaKiss dure encore au moins une bonne dizaine d'épisodes... ou toute ma vie ;A; Naoki, que ferais-je sans toi ? Et Kin-chan ? Je n'avais plus qu'à me laisser doucement mourir -après du coup il y a eu une saison 2 finalement-. Hum... bon bon, d'accord je n'étaiss pas dévastée au point de me laisser mourir mais n'empêche que j'étais triste et que je n'aurais pas dit non à cinq épisodes de plus. Pas parce que le drama manquait de développement mais simplement j'étais triste de dire au revoir aux personnages parce que pendant 16 semaines -donc plus de 3 mois quand même...- ce drama avait éclairé mes week-ends. A l'exception d'une seule semaine où je ne pouvais vraiment pas le regarder, je m'étais jetée sur chaque épisode à la seconde où il sortait. Oui, j'étais tombée sous le charme de ce drama. Et pourtant RIEN ne m'y prédisposait.

 

Pour la petite histoire, à la base cette histoire est un manga. Il a eu une adaptation dramatesque Japonaise intitulée Itazura Na Kiss puis une adaptation Taiwannaisse intitulée -allez savoir pourquoi- It started with a kiss puis une adaptation Coréenne intitulée Playful Kiss. De ces trois versions, je n'ai jamais terminé la Coréenne, j'ai DETESTE la Japonaise et j'ai raisonnablement apprécié la Taiwannaisse mais ne l'ai pas trouvée extraordinaire et n'en ai même jamais regardé la saison 2. Essentiellement mon problème avec cette histoire était le fait que j'en trouvais tous les personnages particulèrement exaspérants, de la cruche qui nous sert d'héroïne au salaud dont elle tombe amoureux. Mais dans cette nouvelle version, j'ai absolument craqué parce que si l'histoire reste la même dans les grandes lignes, le drama a su faire les bons changements pour m'accrocher et s'assurer mon affection. Essentiellement, il a su me rendre les personnages sympathiques en fait.

 

Déjà, du côté de Kotoko, contrairement aux autres versions, ce drama n'a pas rendu le personnage vraiment stupide. Il est clair que Kotoko n'est pas un génie et que ses résultats scolaires laissent à désirer mais elle n'est jamais présentée comme une idiote totale. Je ne sais pas trop à quoi cela tient mais simplement, en regardant Kotoko j'avais l'impression de voir une jeune fille qui n'avait pas encore trouvé ses points forts mais en aucun cas une imbécile finie. Et même si effectivement elle suivait Naoki un peu partout et manquait parfois de retenue, je ne l'ai pas trouvée insupportable comme dans les versions précédentes. Oh je n'étais pas d'accord avec toutes ses décisions, il m'est arrivé plus d'une fois de me dire « mais Kotoko, qu'est-ce que tu fous, aie un peu de fierté merde ;A; », mais cela n'a jamais été suffisant pour me détourner du personnage. Déjà parce que l'actrice était adorable -non sérieusement, j'ai un crush sur cette actrice … ok parfois elle en fait un chouïa trop dans l'exagération mais malgré tout, elle est absolument adorable- mais aussi parce que quand il s'agissait de prendre des décisions importantes -sur son avenir par exemple-, Kotoko était assez lucide pour se rendre compte qu'elle ne pouvait pas régler son existence entière autour de Naoki. Et pour moi il y a une différence entre « ne pas arriver à se détacher de quelqu'un » et « rêve d'être pour toujours le chewing gum accroché aux semelles de quelqu'un ». Malgré sa froideur, Kotoko n'arrive pas à oublier Naoki, elle n'arrive pas à cesser de l'aimer, à s'en détacher et, bien sûr, elle veut continuer à être à ses côtés mais elle se rend également compte qu'elle est sa propre personne et qu'elle doit faire quelque chose de sa vie au delà de juste « suivre Naoki ». Kotoko, clairement, n'est toujours pas une héroïne féministe mais elle n'est pas rageante et je l'ai trouvée très attachante.

[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO
[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO
[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO

Par ailleurs dans cette version il m'a été plus facile de voir ce que Kotoko trouvait à Naoki. Dans les versions précédentes c'est vrai que je me posais la question quoi... parce qu'essentiellement Naoki était un sal*** sur les bords quand même. Et je sais que ce n'est pas rare pour les Choupettes de drama de tomber amoureuses de héros pas sympathiques mais, la plupart du temps quand même, elles tombent amoureuses après qu'ils aient entamé leur chemin vers la rédemption...ou au moins après avoir été témoins de leur gentillesse cachée -par exemple, ok, ils martyrisent toute l'école mais un jour ils ont aidé un châton abandonné alors en vérité ils sont juste des moutons incompris qui se déguisent en loups pour cacher leurs blessures ;A;-. Dans ItaNaKiss... pas vraiment. Dans cette version néanmoins, j'ai trouvé que Naoki était nettement plus humain car son détachement ne transparaissait pas comme de la méchanceté. Naoki est détaché et flegmatique, il s'ennuie parce que tout lui vient gratuitement mais il est plus indifférent que méchant. Alors clairement il lui faut un changement d'attitude aussi parce que son indifférence peut se montrer sacrément blessante mais du coup le personnage est quand même moins antipathique d'amblée. Et j'ai beaucoup aimé le fait que malgré son visage renfermé, on puisse toujours savoir exactement ce que Naoki ressentait. Pour cela bravo à l'acteur sur lequel j'ai vraiment complètement craqué ! Même qu'au début je culpabilisais trop parce qu'il a l'air d'avoir 18 ans mais en vérité il en a plus de 24 -j'ai oublié combien exactement mais il est plus vieux que moi-.... ce qui lui fait une petite dizaine d'années de plus que l'héroïne mais cela passe carrément parce que sérieusement, il fait jeune. Mais il est génial ♥ Il est beau, il est légal, il a un sourire adorable et en plus il a un anglais parfait donc je vais le mettre dans la liste des hommes de ma vie -à la page 300 du volume 4-.

 

Kotoko et Naoki sont donc tous les deux sympathiques et attachants et j'étais vraiment investie dans leur histoire, j'avais envie de les voir se mettre ensemble...oui sauf que : Kin-chan. Kin-chan est le rival amoureux de Naoki -Kotoko aussi a une rivale mais elle est moins intéressante encore que je l'aie trouvée sympathique sur la fin-, le meilleur ami de Kotoko et il m'a brisé le cœur parce qu'il est absolument adorable mais que malheureusement, voilà, il est le second rôle masculin. Or on sait ce qui arrive aux seconds rôles masculins. Surtout s'ils sont adorables. Au début j'avais un peu de mal avec Kin-chan parce que je trouvais l'acteur maladroit et, d'ailleurs, je trouve toujours l'acteur maladroit dans la comédie mais le drama a très bien su nous parler de la relation de ce personnage et Kotoko. Les scènes de Kotoko et Kin-chan font partie de mes grandes favorites parce qu'il est évident qu'il y a beaucoup de complicité et d'affection entre eux. J'ai aimé tous leurs moments les plus posés, ceux où ils se parlent de leurs avenirs, leurs sentiments respectifs... Kin-chan brillait particulièrement dans ces moments-là par sa douceur et sa lucidité. Je me suis beaucoup attachée à ce personnage et du coup le voir rejeté tout le temps -alors que bon, à bien des niveaux il était le choix le plus sain quand même... mais Naoki ♥ ;A;- m'a fait du mal. Bon à la fin je trouve qu'il a été un peu rapide mais à la fin tout le monde a été un peu rapide et la véritable fin de Kin-chan m'a énormément plu. A sa façon, il avait vraiment la classe ce personnage ♥

[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO
[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO
[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO

Après dans les personnages secondaires, je suis restée assez indifférente. Le petit frère de Naoki m'est sorti par les yeux pendant un long moment avant de devenir supportable, le père de Naoki ne me faisait ni chaud ni froid, la mère de Naoki m'était sympathique avant qu'elle devienne vraiment abjecte dans les trois derniers épisodes -oui je suis désolée, je n'ai juste pas pu encaisser son attitude-. Le père de Kotoko était attachant et j'ai beaucoup aimé sa relation avec sa fille, les deux meilleures amies de Kotoko étaient sympathiques mais parfois agaçantes d'autant qu'elles en faisaient des tonnes. Mais au final tout cela importait peu : j'ai adoré le trio principal et c'est bien l'essentiel parce qu'ils faisaient tourner 99% du drama de toute façon.

 

Autre chose que j'ai beaucoup aimé dans ce drama a été sa réalisation. Je vous parlais des moments posés de Kotoko et Kin-chan et, en fait, des moments posés, il y en a PLEIN. J'ai même entendu certaines personnes se plaindre et dire que le drama était trop lent... mais je ne suis pas d'accord. Au contraire j'ai ADORE le ton du drama. Il n'est pas lent, le temps passe vite et les évènements s'enchainent, et parfois on a droit à des scènes de pures comédies qui partent dans l'exagération manga-esque.... mais à la fois la série laisse le temps à ses spectateurs et à ses personnages de respirer. Certianes scènes sont silencieuses et très calmes mais elles ont une utilité parce que, déjà, -encore une fois- elles nous permettent de souffler mais, surtout, elles construisent les personnages et en font autre chose que de simples lignes sur le scénario. Par exemple les scènes où Kotoko et Naoki prenaient le café ensemble créait une intimité entre eux. Les scènes calmes entre Kotoko et Kin-chan m'ont permis de voir l'affection et l'amitié qu'ils partageaient. C'est important pour une série d'avoir ce genre de moments je trouve parce que, déjà, cela permet de rythmer le récit et parce qu'ensuite elles nous laissent le temps de ressentir l'émotion. Et ces scènes étaient tellement jolies ! Je n'ai pas trouvé ce que ce réalisateur avait fait d'autre mais s'il décide de réaliser un drama à nouveau, je serai au rendez-vous parce que sa réalisation est un véritable plaisir pour les yeux. Certaines scènes étaient absolument magiques, juste grâce aux couleurs et aux plans.

 

Bref, comme vous pouvez le constater, j'ai adoré ce drama. Est-il parfait ? Certainement pas... mais je l'ai adoré du début à la fin. Je me suis jetée sur chaque épisode qui sortait, je n'ai jamais vu le temps passer, j'aurais voulu que cela dure plus longtemps. J'ai aimé la réalisation, les personnages, les acteurs. Pour la première fois j'ai pleinement apprécié cette histoire et pour moi ce drama est tout ce qu'un « shojo-drama » devrait être. Sans compter que pour un drama estival, c'était parfait~

[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO
[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO
[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO
[Le shojo estival parfait] Itazura na kiss ~Love in Tokyo~ イタズラなKiss ~ Love in TOKYO
Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0