Les clowns tueurs venus d'ailleurs (Killer Klowns from Outer Space)

Publié le 10 Octobre 2010

 

 Killer Klowns from Outer Space

 

killerklownsdvd

 

1988

 

Réalisé par Stephen Chiodo

 

D’après un scénario de Charles, Edward et Stephen Chiodo

 

 

Avec :

 

Grant Cramer    >>> Mike Tobacco

Suzanne Snyder >>> Debbie Stone

John Allen Nelson>>> Dave Hanson

John Vernon >>> Curtis Mooney

Michael Siegel  >>>  Rich Terenzi

Peter Licassi >>>  Paul Terenzi

 

 

Dontesque ?

 

Deux amoureux tranquillement occupés à se bécoter dans leur voiture voit passer une étoile filante qui semble s’écraser non loin de là où ils se trouvent. Curieux, ils décident d’aller voir l’étoile mais à la place découvre avec horreur que des clowns venus de l’espace viennent d’arriver sur Terre et que leurs intentions ne sont pas pacifiques du tout.

 

 

35

(à prendre évidemment en gardant à l'esprit l'intention du film)

 


Avec un titre pareil, il fallait absolument que je le vois celui-là. Et puis il m’a été recommandé et moi quand on me recommande un truc, à moins qu’on me saoule trop avec, je ne suis généralement pas chiante. En plus, encore une fois, ce titre laissait présager pile le genre de films que j’aime vraiment regarder une fois de temps en temps. A la base de toute façon, tout film dont le titre comprend les mots « from outer space » ne peut être que bien, pas vrai ? Bon eh bien en tous cas je me suis bien marrée ! L’histoire repose sur un truc super invraisemblable cela dit. Et je ne vous parle pas du côté « clowns de l’espace transforment population locale en barbes à papa géantes », non non. Non moi ce qui me parait invraisemblable c’est cela :

 

*Clown apparait*

*Gens heureux*

- Ooooh un clown !!!!

*Gens s’approchent/ouvrent la porte* (selon la situation)

*Clown devient méchant*

*Gens étonnés*

 

Bon, là vous me dites : où est le problème ? Alors déjà pour moi un clown c’est forcément maléfique mais même en faisant abstraction de mes phobies, je suis désolée, quand le clown ressemble à cela :

 

killerclowns 

On ne l’invite pas à prendre le thé bordel ! Pour moi c’est le truc le plus chelou de ce film. J’accepte mieux les chapiteaux-vaisseaux spatiaux que cela, sérieux. Bon si on met de côté cette grosse incohérence, que nous reste t-il ?

 

Des tas de personnages caricaturaux déjà…(mais caricaturés donc on va dire que c’est normal quoi), des situations improbables, mais surtout, surtout, énormément de second degré évidemment ! Ben oui, avec un titre pareil en même temps, soit c’était du second degré soit le créateur (ou plutôt, les créateurs en l’occurrence) était bourré. Enfin là en l’occurrence même s’il y a peut- être eu abus d’alcool, il y a surtout clairement une volonté d’introduire une bonne dose d’humour et de parodie dans le film…enfin je dis « introduire » mais en fait c’est tout le film qui est basé dessus. Cela ne devrait donc pas vous traumatiser mais vous faire rire un bon coup et pas parce que c’est mal fait parce que justement, c’est tout le contraire : le film est bien foutu. Il atteint parfaitement les objectifs qu’il s’était fixés.

 

Le film est inventif, il y a beaucoup de jolies trouvailles dans l’humour noir, un peu malsain. Du coup je vous disais que cela ne devrait pas vous traumatiser mais évitez de poser vos gosses devant si vous en avez (bon à moins que les gosses aient passé un certain âge mais vous avez compris ce que je voulais dire) parce que vous risquez de leur gâcher les joies du cirque pour toujours. D’un autre côté comme cela vous n’aurez pas à les y emmener …donc c’est peut-être un excellent calcul de leur passer ce film finalement..à méditer ! Tant que vous y êtes passez leur aussi Darkness Fall et The present du Kazuo Umezu Horror Theater comme cela vous n’aurez plus à vous emmerder avec des histoires de petite souris et Père Noel. Moi je dis, les gosses faut les traumatiser jeunes, comme cela après ils nous foutent la paix. Bon sauf qu’évidemment après ils risquent de virer psychopathes mais ce n’est pas grave, vous avez le droit de les foutre à la porte après leurs 18 ans. En clair les films d’horreur sont en fait des films éducatifs visant à faciliter la vie des parents.

 

killer

Bon j’ai un peu dévié…j’étais donc en train de dire que ce film était inventif, il est surtout visuellement très soigné. Les clowns, vous en avez eu un aperçu, ont été très bien créés et sont vraiment monstrueux. Le budget n’était pas énorme mais cela n’a pas empêché les créateurs de soigner l’apparence de leur film. Beaucoup de couleurs, une vraie ambiance, la fête foraine qui tourne au cauchemar est vraiment bien réalisée. En clair ce que je suis en train de vous dire c’est que ce n’est pas parce que ce film caricature certains films d’horreur et n’a pas un gros budget qu’il est mal fait. Les créateurs ont bien réalisé ce qu’ils voulaient faire et donc j’ai aimé ce film.

 

Les personnages sont en effet stéréotypés et font preuve d’une bêtise assez incroyable mais déjà, tous les personnages de films d’horreur sont général dotés d’un neurone défectueux pour trois et ensuite, cela leur permet de nous sortir des lignes parfois assez énormes. Bref, j’ai vraiment bien aimé ce film personnellement, je me suis beaucoup amusée et donc si vous êtes être amateurs/trices de ce genre d’œuvres, allez- y ! (ah et puis j’ai oublié de le dire mais la musique est extra !)

 

A venir prochainement: La nuit des poulets morts-vivants. Je vous jure que ce film existe, je l'ai regardé!

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Occidental

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :