[Love is EVIL] Yamapi - Love Chase

Publié le 31 Juillet 2012

Yamapi--Love-Chase-Music-Video.mp4_000005900.jpg

 

 

Comme vous le savez déjà, après être devenu une sorte de version soft de Jin dans One In a Million, Yamapi a décidé de faire comme son copain : virer solo. Espérons juste qu'il ne nous annonce pas une grossesse et un mariage dans l'année. Pas que j'en veuille à Jin de devenir papa -je lui souhaite beaucoup de bonheur au contraire- mais merde, même si je sais bien que tous les Johnny's veulent marcher dans les traces de KimuTaku -comment leur en vouloir?-, laissez nous de quoi rêver un peu quand même! Juste quelques années de plus, le temps de bien former les successeurs. OK Pi? Et la prochaine fois tu peux aussi essayer de sortir quelque chose de plus intéressant que Love Chase. Parce que vraiment là... ce n'est même pas assez intéressant pour être désastreux. Il y a quelques petits détails sympa, pas mal de petits détails bien foireux aussi, mais somme toute ce clip est quand même assez plat. Encore que. Disons que tout dépend de comment vous le prenez. Vous pouvez le prendre au premier degré auquel cas le clip est effectivement incroyablement plat...mais vous pouvez aussi enfiler vos lunettes Milady-esques et tout de suite le clip est riche en sous-entendus, en nuances et en messages profonds. Enfin. Profonds pour la Johnny's Entertainment en tous cas. Tout de suite, entrons dans le monde merveilleux de Love Chase.

 

Déjà Love Chase ça veut dire "poursuite amoureuse" et c'est exactement ce dont il est question dans le clip: Yamapi poursuit une fille de ses avances. Mais n'allons pas trop vite. Qu'en est-il de la chanson? Bon, elle n'a pas grand intérêt en fait. Elle s'écoute une fois voire deux mais elle lasse très vite et on l'oublie tout de suite. D'ailleurs j'ai beau avoir vu le clip plein de fois pour écrire cet article, il me suffit d'une heure pour l'oublier. Je serais infoutue de vous en rechanter ne serait-ce qu'un passage. Yamapi a à son actif quelques chansons mémorables -en bien ou en mal- mais celle-là n'en fait clairement pas partie. Cela dit si j'ai appris quelque chose d'essentiel en lisant les paroles des chansons de son double-album SUPERGOOD SUPERBAD c'est qu'il faut TOUJOURS lire les paroles de Yamapi parce que souvent elles ne veulent rien dire et sont absolument hilarantes. Du coup c'est le sourire aux lèvres et m'attendant à une bonne dose de comédie que j'ai commencé à lire la traduction des paroles de cette chanson ... mais en fait elle n'ont rien de super puissant. Elles sont un peu bizarres dans le sens où il parle de se faire pourchasser alors que dans le clip c'est clairement lui qui court après la fille mais bon c'est quand même nettement moins décalé que lorsqu'il chante "serre-moi dans tes bras, embrasse-moi de tes lèvres brûlantes" tout en se filmant en train de prendre son petit-déjeuner hein! 

 

Bref la chanson n'est pas très intéressante alors parlons plutôt du clip. 

 

Il se déroule en gros dans un cube -oui bah écoutez c'est la mode hein!- et met en scène deux protagonistes: Yamapi et Chiaki. Bon elle ne s'appelle pas réellement "Chiaki", on ne connait pas son nom, mais quelque chose chez elle me rappelle Chiaki Kuriyama alors je vais l'appeler comme cela. Encore que la première fois qu'elle apparait, j'ai cru qu'elle était Yamapi...pas qu'elle lui ressemble, c'est pas cela, mais il y a plusieurs Yamapi dans ce clip et elle apparait comme l'un d'entre eux si bien qu'au début je pensais que la fille était jouée par Yamapi. J'ai capté que non en une fraction de seconde mais pendant cette fraction de seconde quand même je me disais "cool Yamapi en fille, voilà qui devrait rehausser l'intérêt de ce clip!" Bref...

 

Au début du clip on voit apparaître notre Yamapi national -enfin pas tellement national en fait mais... c'est une expression merde è.é-, habillé d'un manteau d'exhibitionniste ouvert, d'un chapeau, d'une chemise blanche et, évidemment, d'un pantalon. Il est plutôt classe mais là il enlève son chapeau et révèle une coupe de cheveux qui, honnêtement, la première fois m'a tiré une grimace. Maintenant je suis habituée mais la première fois j'ai vraiment eu du mal. Par contre je suis toujours déçue quand il fait mine de se désaper mais reste parfaitement habillé. Cela dit si vous n'aimez pas cette version de Yamapi, rassurez-vous, y en a plein d'autres. Principalement: trois. Oui, on a droit à trois facettes de Yamapi pour le prix d'une! On arrête pas de se plaindre que ce mec n'a qu'une seule expression et ce n'est pas faux du coup, vu qu'il n'arrive pas à rendre les nuances d'un personnage, il a décidé de les dé-nuancer et de nous les foutre directement sous les yeux, ça lui évite de devoir exprimer des trucs. Donc d'abord on a la facette au manteau qui a l'air d'être du genre sophistiqué puis on découvre les deux autres. Il y a celle au sweater sale -oui on pourrait penser que c'est la trace du coeur qui a explosé mais vu que c'est le seul à l'avoir, j'en déduis qu'il s'est juste sali- qui, vu l'attitude, doit être le côté naïf de Yamapi et il y a celle au jean troué qui est son côté plus rebel et décidé. C'est le rebel qui drague la fille le plus directement d'ailleurs. Ce qui ne le rend pas plus doué que les autres d'ailleurs. Il y a un moment de la choré en particulier que j'adore où il se prend sa propre capuche en pleine tête... oui car s'il y a un truc que toutes les facettes de Pi ont en commun c'est qu'elles dansent toutes comme des pieds. Ce qui est bizarre vu que Pi en général n'est pas mauvais...ce n'est pas un danseur de génie mais il n'est certainement pas mauvais. Bon là il n'est pas non plus à en mourir de rire mais disons que je ne le sortirais pas en boite trop souvent le pauvre. Encore que justement il me rappelle un peu ces gens bourrés en boîte qui bougent n'importe comment sur la piste de danse... -gens dont, au passage, je fais partie bien que je n'aie nul besoin de boire, voire même de danser, pour bouger n'importe comment-. 

 

Yamapi--Love-Chase-Music-Video.mp4_000055133.jpg Yamapi--Love-Chase-Music-Video.mp4_000092833.jpg
Yamapi--Love-Chase-Music-Video.mp4_000106000.jpg Yamapi--Love-Chase-Music-Video.mp4_000117166.jpg

 

Voilà pour trois de nos quatre personnages principaux et donc après on a Chiaki qui n'est pas spécialement développée, elle est surtout là pour briser le coeur de ce pauvre Yamapi. Oh et Dieu sait qu'il souffre ce coeur! D'ailleurs le clip a une drôle de façon de le représenter... Enfin... non... mais disons qu'au début du clip Yamapi se sort le coeur de la poitrine et c'est... un coeur. Genre l'organe quoi. Pas un coeur en forme de "coeur choupi". Donc en clair je crois que Yamapi essaie de nous dire que le coeur n'est qu'un organe comme un autre et qu'il ne faut pas faire attention aux sentiments. La preuve: au moment où son coeur se transforme en "coeur choupi façon love", il se fait transpercer d'une flêche. Donc en clair Yamapi nous dit que lui aussi a plein de facettes à l'intérieur de lui-même mais qu'il s'empêche de ressentir quoi que ce soit parce que les sentiments nous rendent vulnérables. Quand je vous disais que ce clip était sur-profond! 

 

Et cela ne s'arrête pas là car en effet on voit alors le coeur de Yamapi s'élargir puis devenir blanc tandis que des roses se mettent à pousser autour. On pourrait se dire que c'est juste un effet cheap qui colle au style niaiseux de la Johnny's mais en fait pas du tout, c'est une métaphore subtile -Pi n'est-il pas célèbre pour sa subtilité après tout?- pour dire qu'ayant été blessé et ayant réalisé que les sentiments ne faisaient que blesser les gens, il a laissé son coeur se geler et a placé des épines autour pour se protéger. Un coeur qui en plus menace d'exploser à tout instant car si vous faites gaffe, on voit des fils rouges et des fils bleus qui partent du coeur. Or comme chacun sait fil bleu + fil rouge = forcément une bombe -mais où est Bruce Willis quand on a besoin de lui?-. Donc voilà, blessé par l'amour Yamapi a gelé et protégé son coeur qui menace d'exploser au moindre choc. Et le thème est repris lorsque subitement les habits de Yamapi deviennent blanc tandis qu'une rose apparait dans sa poche, rose que Chiaki n'hésite pas à voler avant de laisser Yamapi tout seul car retenez bien cela les enfants: l'Amour c'est mal. L'être aimé vous fera baisser vos défenses, piétinera votre coeur et vous laissera seul à crever dans votre misère comme un chien dans le caniveau. Donc en clair oui, l'amour c'est tout pourri, mieux vaut devenir un robot comme Yamapi. Yama-bot si vous voulez.

 

Par contre j'avoue que même moi il y a des trucs dans ce clip qui m'échappent un peu. A la fin du clip en fait, l'image semble soudainement péter un cable et on voit le coeur de Yamapi voler dans tous les sens dans une pièce blanche, l'image saute. J'imagine que cela représente le fait que Yamapi pète les plombs tellement il a mal? Je ne vois pas trop d'autre explication, c'est un moment bizarre du clip. Enfin plus bizarre que le reste on va dire. Et un autre truc bien chelou c'est ce moment où le coeur énorme de Yamapi commence à créer des petits coeurs qui disparaissent une fois que des tas de clones de Yamapi ont vu le jour... donc en clair Yamapi a créé une armée de robots à son effigie? C'est une sorte d'attaque des clones? C'est vraiment pas clair cette histoire. Est-ce que cela veut dire qu'il est devenu complètement schyzo parce que l'amour lui a fait trop mal? Je sens qu'il essaie de nous dire quelque chose mais pour le coup je bloque.

 

Non parce que les mauvaises langues voudront vous faire croire que Yamapi a juste sorti un clip super plat et a rajouté des effets cheaps et niaiseux pour nous jeter de la poudre aux yeux sans vraiment qu'il y ait de signification derrière...mais vous et moi nous savons bien que c'est faux et que le mec ayant écrit des paroles de chansons aussi géniales que "A.M.O.U.R. / Nouvelle école de la mode / Sensation super-cool / Voitures, bouchons, / Néons, un grand claquement / Ex-ci-tation, opportunité" ne saurait avoir sortir un clip sans signification, pas vrai? -et non je n'exagère absolument pas sur ces paroles, ce sont les paroles de Tokyo Sinfonietta-. Bref là j'avoue qu'il y a une subtilité qui m'échappe mais sinon le message est très clair: Yamapi est complexe à l'intérieur de lui-même mais il a été blessé par l'amour et a décidé de devenir un robot ce qui explique son unique expression de visage permanente. Ce clip est une véritable plongée dans la psychée de Yamapi et maintenant lorsque vous le verrez lutter à l'écran pour faire passer une émotion, rappelez-vous: c'est pas sa faute, c'est cette saleté d'amour qui lui a botoxé le coeur et les muscles faciaux. Pauvre Yama-bot :'( 

 

 


 

Rédigé par Milady

Publié dans #Musique, #Japon, #Yamashita Tomohisa

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :