[Men in tights] Les aventures de Robin des Bois - The adventures of Robin Hood

Publié le 6 Août 2012

RHErrolFlynn.jpg

1938

Réalisé par Michael Curtis

 

Avec :

Errol Flynn : Sire Robin De Locksley alias Robin des Bois

Olivia de Havilland : Lady Marian

Basil Rathbone : Sire Charles de Gisbourne

Claude Rains : Le Prince Jean

Patric Knowles : Willy l'écarlate

 

Dontesque ?

Lorsque le roi Richard Coeur-de-lion, parti en croisade, est fait prisonnier, son frère le Prince Jean décide de ne pas payer la rançon et s'installe sur le trône. Mais Robin de Locksley, un jeune seigneur saxon, refuse de reconnaître son autorité et décide de venir au secours du peuple opprimé en volant aux riches pour donner aux pauvres.

 

oOo

Robin des Bois, comme Kimu, est une légende universelle que nous connaissons tous. J'imagine qu'elle a un fond de vérité mais elle a probablement été pas mal romancée aussi, peut-être au point de devenir méconnaissable, mais le fait est que Robin des Bois est une version du bandit/héros populaire qui trouve sa "version" dans pas mal d'autres cultures. Le bandit qui vole aux riches pour donner aux pauvres est une figure répandue et populaire qui connait pas mal de déclinaisons et qui a inspiré beaucoup d'oeuvres. Dont ce film. Qui, à mon goût, reste la meilleure adaptation du mythe de Robin des Bois. J'ai également beaucoup aimé la version de Disney, j'ai de l'affection pour celle de Mel Brooks et je n'ai pas détesté, contrairement à beaucoup, le film avec Kevin Costner. Mais à ce jour Errol Flynn reste le véritable Robin des Bois à mes yeux.

 

Bon, le film a un peu vieilli mais je prends toujours autant de plaisir à le regarder. Et puis... quand je dis qu'il a vieilli, c'est surtout que maintenant on est habitué à plus spectaculaire. A mes yeux d'enfants ce film était absolument épique, l'action était extraordinaire et grandiose... en fait... par rapport aux standards d'aujourd'hui: pas trop. Les cascades paraissent simples, l'action moins spectaculaire, les couleurs sont splendides mais les décors paraissent moins grandioses. Mais c'est en comparaison avec les films actuels parce que sinon le film ne reposant pas sur des effets spéciaux, il n'y a rien qui paraisse mal fait, du moins je n'ai pas trouvé. Le film est daté mais pas ridicule, si vous voyez ce que je veux dire. La musique et le jeu des acteurs, en particulier, témoignent de son ancienneté. Les deux obéissent à des codes de l'époque qui ne sont plus d'actualité... mais cela ne fait rien. La musique a un parfum d'aventure, chaque fois qu'elle prend un air aventuresque je l'entends presque chanter "tatadam, notre héros arrive, ça va être génial". Elle est enjouée et je lui trouve du charme. Pareil pour le jeu des acteurs. Ils articulent plus que de nos jours, ils semblent parfois être dans une pièce de théatre mais je trouve cela charmant. Peut-être parce que je suis attachée au film, peut-être parce que j'ai un faible pour ces vieux films d'aventure, peut-être parce que je ne dors pas assez, ce film a un "je ne sais quoi" qui me parle et me fait craquer. Et puis sérieusement... Errol Flynn quoi! L'oeil moqueur, le sourire charmeur et les collants seyants, Errol Flynn est Robin des Bois. De toute façon les rôles de brigands, de hors-la-loi, de pirates au grand coeur lui vont à merveille... je ne dirais pas que sa performance est géniale au point d'avoir rendu impossible toute autre bonne interprétation de Robin des Bois mais elle est excellente malgré tout et c'est la meilleure que j'ai vue jusqu'ici. Et j'aime également Olivia de Havilland dans le rôle de Marianne. Certes elle n'est pas très dégourdie mais elle a quand même un peu de cran et l'âge du film me fait lui pardonner son côté un peu "princesse de conte de fées".

 

adventuresofrobinhood_03.JPG sd-adventures-of-robin-hood328.jpg
robin-marian-1938.jpg robinhood222.jpg

 

De toute façon Robin des Bois pour moi c'est essentiellement cela: un conte de fées. Sans les fées. Un conte quoi. Déjà le scénario est quand même hautement improbable. Où trouve t-on des bandits qui crèvent la dalle et envoient tout leur or pour libérer leur roi sans que PERSONNE ne semble hésiter une seconde? Ou un bandit qui aille -assez mal- déguisé à un tournoi d'archers qui est tellement évidemment un piège? Dans un autre film je pesterais contre la bêtise des personnages ou leur côté caricatural mais pas ici. C'est un conte, c'est une légende, donc je pardonne. Par ailleurs on retrouve ce côté "ils se rencontrent, échangent trois mots, tombent amoureux et c'est bon, hop, ils sont prêts à donner leur vie l'un pour l'autre". Mais ... le voleur et la princesse, ça parle à mon coeur de midinette. Surtout si le voleur a les beaux yeux d'Errol Flynn. Et puis j'aime la candeur et la simplicité du film. Il ne cherche pas à être analysé, ce qu'on voit est ce qu'on a. La bravoure, l'héroïsme, la romance, tout est pris avec un premier degré touchant qui fait du bien parce qu'il semble sincère. Le film ne veut pas qu'on le prenne avec un sérieux mortel, il est avant tout une aventure et il veut qu'on s'amuse, mais il ne se moque pas de lui-même. 

 

Bref... Robin des Bois, à son époque, était probablement quelque chose d'énorme -enfin j'imagine- mais je ne le prends pas comme un chef d'oeuvre personnellement. Je trouve tous les acteurs très bons et le film bien fait mais il n'a clairement pas révolutionné ma vie ou ma vision du cinéma. Par contre, c'est une aventure joyeuse, un film romantique et héroïque que je prenais énormément de plaisir à regarder enfant et que je prends énormément de plaisir à regarder maintenant. Les années passent, l'art du cinéma évolue et le film parait un peu plus vieux mais il ne perd rien de son côté aventuresque et divertissant. Et aussi Errol Flynn réveille mes instincts de fangirl, je n'y peux rien.