Mega Piranha

Publié le 18 Mars 2011

Mega Piranha

 

Mega-Piranha-Poster-HD-352x500.jpg

 

2010

 

Réalisé par Eric Forsberg

 

 

Avec :

 

Paul Logan >>> Jason Fitch

 Tiffany >>> Sarah Monroe

 Barry Williams >>> Bob Grady

 David Labiosa >>> Colonel Antonio Diaz

 Jude Gerard Prest >>> Dr. Higgins

 Jesse Daly >>> Gordon

 

 

Dontesque ?

 

Le secrétaire d’État des USA demande à Jason Fitch, qui fait partie de l’unité des Navy SEALS, d’enquêter sur la mort suspecte d’un ambassadeur américain. Il se rend au Venezuela pour coopérer avec le lieutenant Audante et le colonel Diaz de la Force armée nationale. Là, il va rencontrer Sarah Monroe, chercheuse spécialisée en génétique. Elle, et le biologiste Eli Gordon, ont découvert des preuves étranges, qui après une analyse dans leur laboratoire révèlent un terrifiante nouvelle

(Merci Allocine)

 

 

0

(mais c'est une bonne chose)

 

Je ne me souviens honnêtement plus de l’occasion à laquelle ou du moment où j’ai entendu parler de ce film pour la première fois. Tout ce que je peux vous dire c’est qu’au moment où j’ai entendu –ou lu ?- le titre, j’ai su que ce film était fait pour moi.  Comment résister ? Des piranhas qui mangent des hélicoptères ? Je ne pouvais qu’adhérer pas vrai ? Et je n’ai pas été déçue je dois dire… le film était savamment mal fait et mal joué, bref exactement ce que je recherchais.

 

Je ne sais pas tellement par où commencer mais disons : la star du film, le piranha. Alors pour être méga, ils sont en effet…méga. Imaginez un gros poisson avec de grosses grosses dents mais lui-même est tellement énorme que finalement elles ne lui servent à rien car d’un bon il écrase un immeuble alors même sans dents à mon avis il aurait été capable de faire des dégats. Du coup on aurait pu faire « Mega thon » ou « mega truite » que cela aurait marché pareil. Mais, me diriez-vous, « cela ne rime pas et puis au début ils ne sont pas méga alors faut bien qu’ils aient des dents » ce à quoi je vous répondrai « mouais enfin ils deviennent méga en moins de 24h donc bon… ». Par contre c’est vrai que du coup cela n’aurait pas rimé. Et puis c’est vrai également que quand on lit le titre « mega piranha » parait plus impressionnant que « méga escargot de mer »  ou que « méga méduse » –qui serait pourtant redoutable-. D’un autre côté il y a bien eu un film sur une moussaka géante alors pourquoi pas un film sur une moule bionique ? Mais bon je m’égare un peu. Quid des piranhas donc ? Eh bien j’ai le plaisir de vous annoncer qu’ils sont particulièrement mal foutus et que c’est tout à fait jouissif. Je ne sais pas qui était responsables des effets mais bravo à lui ! Pas une seule seconde de crédibilité, faut le faire. D’un autre côté « à bas la crédibilité » c’était le motto du film –qui ne se prend pas au sérieux, je le précise…enfin tous cas je ne crois pas….

 

mega-piranha-at-the-alibi.jpg

 

Parfait exemple de ce manque de crédibilité : l’acteur principal. Dans mes bras celui-là ! Je ne sais pas qui c’est mais il m’a tuée. Son inexpressivité intense était puissante je dois dire… enfin mes deux scènes favorites restent le moment où il se transporte à moitié hors du labo des scientifiques et celle où il rencontre la fille pour la première fois et qu’elle lui explique leurs expériences. A ce moment-là on a vraiment l’impression que quelqu’un vient de lui demander de résoudre une équation à trente inconnues…. Ou de lui demander d’additionner 1 et 1 ce qui pour lui doit être à peu près au même niveau de difficulté. De toute façon toute cette première rencontre est magique. En trente secondes la fille arrive à la convaincre que des piranhas géants ont bouffé l’ambassadeur et le bateau sur lequel il discutait politique avec des bimbos aux seins à l’air. Ah ce personnage c’est tout un poème et l’acteur est excellent de médiocrité. A retenir également le « kick the fish ». La mise en scène est particulièrement énorme à ce moment là. Imaginez une rafle de poissons en provenance de l’océan, un mec allongé sur le dos qui mouline des pieds, et les piranhas mal foutus qui se font renvoyer à l’eau… c’est dur à expliquer…allez je vous montre :

 

 


 

Magique non ? Et vous noterez au passage que la moitié du temps il ne les touche même pas. Il les repousse avec la force de son esprit ! Euh…bon ok ou pas. Mais quand même c’est très fort, on sent qu’il y a de la maîtrise dans le combat.

 

Enfin en tous cas au niveau du jeu ce n’est pas cela et il n’a d’égal que ..ben…tout le reste du casting en fait. En particulier j’ai trouvé la scientifique assez énorme. Sa scène de pétage de plombs était assez excellente et j’ai également adoré le moment où elle veut aller sauver un type dont les intestins viennent d’exploser et dont le cerveau a volé à trois mètres…heureusement notre héros l’en empêche grâce à ces mots puissants : « c’est fini, il est mort »… Captain Obvious to ze rescue !

 

vlcsnap2010112516h44m19.png vlcsnap2010112516h46m04.png

 

Et faudrait pas oublier la réalisation dans tout cela ! J’ai déjà parlé de nos amis les poissons qui sautent sur la ville avec une crédibilité dans le négatif mais le réalisateur ne s’arrête pas là, remplissant son film d’effets pompeux et excessifs qui peuvent soit donner mal à la tête soit faire rire…Voire les deux. Les mouvements de caméras sont accompagnés « fffiooou », « swwiiish », on accélère, on ralenti, on floute –surtout quand il y a des poissons à l’écran, c’est pour cacher qu’ils sont mal foutus-…Un véritable festival en somme dont j’ai profité comme du. Cela dit ma plus grosse question reste niveau scénario et la voici : pourquoi Diable les scientifiques sont-ils allés créer des piranhas géants se multipliant plus vite que des lapins et en passe de devenir aussi gros que des baleines ? Ce n’est jamais expliqué et pourtant j’avoue que j’aurais bien aimé savoir. Sur l’affiche ils parlent de « protéger l’humanité », le but était-il de domestiquer ces sympathiques bestioles aquatiques et de s’en constituer une armée ? Un peu comme les scientifiques d’Aliens qui pensaient pouvoir se servir des Aliens comme armes ?  On n’aura jamais le fin mot…Tout ce qu’on sait c’est qu’ils n’apprécient pas qu’on leur largue des missiles sur la tête et que les hélicoptères ne déglinguent pas leurs systèmes de digestion.

 

Clairement Mega Piranha est un film à voir…. Enfin si vous aimez le genre et je pense que le titre est suffisamment clair pour que vous ne vous attendiez pas à autre chose qu’à ce qu’est le film. En tous cas moi j’ai passé un excellent moment et je me suis bien marrée.

 

 

Et le truc qui n'a rien -mais alors vraiment rien pour le coup- à voir :

 

20.pngmorceau de dessin destiné à Mapi.

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Occidental

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :