Mila à Tokyo (pt. 3)

Publié le 12 Janvier 2013

 

Hey les gens !


 

 

Allez, reprenons le rêcit palpitant de mes deux semaines à Tokyo. Encore que bon, ce soit un peu inutile... je vous ai déjà parlé d'Audrey Attendsdonc en fait vous avez déjà lu l'essentiel. Ah ce livre. Tant de génie en quelques -500- pages. 500 pages d'eyeliner, de chaussures mal rangées et de Boule qui Roule. Mon Dieu, il faut que je l'achète pour le relire >_< Mais en attendant, histoire de détourner un peu mon esprit de la douleur déchirante de savoir que ce chef d'oeuvre est resté de l'autre côté du monde, je reprends mon rêcit dans l'ordre chronologique.

 


 

TOKYO, JOUR 6, 27 décembre 2012 – Oui, nous n'en sommes qu'au sixième jour

 

 

La journée, essentiellement, j'ai pas mal fait semblant de réviser mes partiels devant That 70's Show, ... après, en fin d'après-midi, je suis sortie un peu et, notamment, je suis allée à Shibuya faire un tour. J'ai acheté quelques livres -deux éditions de Peter Pan, parce que je n'en avais juste pas encore assez, et un livre en Coréen pour m'entraîner à la lecture- puis j'ai retrouvé Mel et nous avons un peu exploré les boutiques de fringues. Notamment nous sommes tombées sur des soldes à H&M et je suis donc ressortie avec des mitaines et une très jolie robe. Puis nous sommes allée à Forever 21 mais bon, la nouvelle collection ne nous parlait pas franchement -couleurs trop laides- donc nous n'y avons rien acheté. Pauvre Mel, elle se cherchait un manteau mais il n'y avait vraiment rien de chez rien. Enfin moi au moins je suis contente de ma robe ^-^ Et donc, nous sommes ensusite aller manger un okonomiyaki parce qu'en fait, à la base, c'était la raison pour laquelle nous nous retrouvions à Shibuya. Je voulais remanger de okonomiyakis...c'est trop bon ces trucs >_< et maintenant je suis à nouveau en manque. Il y a bien un restaurant qui en fait à Paris mais je n'ai pas du tout d'argent donc :(

 

Enfin, c'était excellent. Comme toujours. Okonomiyaki T.T Et pour celles qui ne savent pas ce que c'est, je dirais que c'est une sorte de pancake -en quelque sorte- dans lequel on met un peu ce qu'on veut -fromage, viande, crevettes, etc-. Après dessus il y a une sauce, de la mayonnaise Japonaise et du poisson séché qui n'a pas vraiment de goût mais qui danse alors c'est rigolo. J'explique assez mal mais l'essentiel c'est que, vraiment, c'est excellent. Si vous avez l'occasion d'en manger, surtout n'hésitez pas !

 


 

 

JOUR 7, 28 décembre 2012, ~we're all all right, we're all all right~

 

Les fausses révisions/That 70's Show, continuent. Mais le soir, j'ai enfilé ma nouvelle robe et je me suis rendue à la nomikai de l'entreprise de Mel à laquelle j'avais été invitée par son très sympathique patron. Donc une nomikai en fait, c'est quand les gens d'un bureau sortent ensemble après le travail et mangent ensemble...et boivent surtout. Enfin moi j'ai surtout bu, merci Genki-san ! J'étais un peu gênée d'aller à la fête de bureau de Mel mais au final cela s'est très bien passé parce que tous ses collègues étaient très sympathiques. On était pas beaucoup en plus, juste une dizaine -dont le patron, sa femme et son bébé qui est tout adorable et sur lequel Mel fait une fixation assez balèze ...et tout à fait compréhensible- et on était séparé en deux tables donc moi j'étais avec Mel et trois de ses collègues. On a mangé à en mourir, et, Genki-san ayant apparemment la phobie des verres vides, il a passé son temps à remplir d'alcool le verre des gens. A un moment donné, en fait, j'avais trois verres plein devant moi ...et il me disait de les boire en même temps mais bon, ça j'ai pas tenté. Encore une fois : beaucoup d'umeshu. Mais la bière et le whisky était de la partie aussi et, une fois sorties de la nomikai, Genki-san nous a emmenées en taxi dans le bar d'un de ses amis dans lequel nous avons pu boire encore un peu plus... bon sauf que cette fois, je n'ai pas fini mon verre, j'ai surtout bu de l'eau en fait ^^' j'ai mes limites aussi. Et vu que je tiens mal, je les atteinds assez vite en fait.

 

Bref ce fut une soirée bien arrosée et très sympa. Même que j'ai pu parler d'IWGP et de Yosuke, donc j'étais happy. Même si du coup Genki-san a pas mal mentionnée l'accident de Yosuke en disant que lui aussi pouvait « voler » ...Peter Pan powaaa ?

 

734912_465928780131526_34633610_n.jpg

-Moi à la nomikai, behold ze Guru quand il a un peu bu et fait une tête pourrie sur les photos... behold aussi le bras de Genki-san-

 

 

 

JOUR 8, 29 décembre 2012, ~you can FLY!~

 

Les jours de congé de Mel ayant repris, cela a sonné la fin de mes « révisions » -pas celle de That 70's show....dont j'ai regardé deux saisons là-bas et trois depuis que je suis rentrée-.

 

Ce jour-là, avec le copain de Mel -qui s'appelle Jun au fait... ce sera plus rapide à écrire-, nous avons commencé à aller au parc Yoyogi, essentiellement parce que le thème de la journée était « nous sommes tous fauchés, ne dépensons pas d'argent » -au final on a dépensé chacun 8000 yen/80 euros dans la journée donc bon...-. Le parc Yoyogi était un peu plus triste que dans mes souvenirs, plus gris et moins « feuillu ». Mais c'était sympa malgré tout, on a bien marché, vu des corbeaux faisant la taille d'autruches, des chiens gigantesques et une fausse idole en pleine séance photo. Puis Mel nous a offert des takoyaki mais malheureusement les deux derniers ont fini par terre alors que, justement, nous discutions d'à qui reviendraient ces deux derniers takoyakis. Enfin, ils étaient bon~ et ceux-là avaient vraiment du poulpe à l'intérieur parce que nous avions mangé des takoyakis à l'izakaya avec les amies de Mel après le concert de myv et dans ces takoyakis là, pour trouver le poulpe, fallait y aller à la loupe.

 

602848_465928810131523_674280211_n.jpg

Yoyogi

 

 

537220_465928886798182_1408238438_n.jpg

Le stand de takoyaki

 

Une fois sortis du parc Yoyogi, nous avons fait un tour dans Harajuku. Je voulais notamment trouver des goodies KinKi Kids pour une amie mais honnêtement, je ne trouvais rien de joli et les boutiques de Johnny's me faisaient un peu peur... c'était assez malsain comme ambiance et les vendeuses étaient antipathiques. Du coup je me suis dit que je trouverais mes goodies KinKi ailleurs. Nous avons donc juste un peu tourné dans Harajuku puis nous sommes allés manger dans un Izakaya de Shibuya avec « nomihodai » à la clé -c'est-à-dire qu'on paye pour deux heures où on peut commencer toutes les boissons qu'on veut... comprendre : umeshu to ze max!-. Encore une fois, on a bien mangé puis nous avons fini au karaoke et on a chanter différentes choses dont ...Epik High \O/ On a tenté « Fly » mais c'était pas facile. « Wannabe » passait déjà mieux -moi je faisais les refrains, j'avoue … mais Jun assurait les couplets de façon assez impressionante-. Et puis « One minute, one second » y est passée aussi mais je n'arrive à suivre que les refrains et le rap de Tablo dans celle-là. C'est déjà pas mal on va dire >< Par ailleurs, y sont repassées des chansons Disney, Gangnam Style, et Mel nous a très jôliment chanté du miyavi aussi~

 

Il devait être 23h quand nous sommes ressortis ? Je ne sais pas trop. Mais en ressortant, Jun a décidé qu'il voulait nous faire à manger de la nourriture Coréenne. Donc au lieu de rentrer, nous sommes passés chez lui pour qu'il chope ce dont il avait besoin et nous avons fait quelques courses dans Shinokubo -le quartier Coréen-. On a notamment récupéré un peu de soju, makgoli, etc...parce que bon.

 

Le souci c'est que les derniers métros étaient pleins, impossible d'y entrer, du coup nous avons pris le taxi et, vers une heure moins de la quart du matin, nous sommes arrivés chez Mel où Jun a commencé à faire la cuisine. Et il était drôlement motivé, il a cuisiné pendant quatre heures d'affilée ! Il a fait plein de trucs >_< -et tout était absolument excellent, avec plein de piment comme j'aime *O*-. Il a fait la cuisine jusqu'à 5h du matin tandis que Mel et moi nous endormions à moitié dans le salon. Puis nous avons pu déguster ce festin -riz épicé, dukkbogi, omelette, « truc trop bon dont j'ai bizarrement zappé le nom » et des sortes de pancakes à la cannelle à s'en « taper le cul par terre » comme dirait Mel- tout en buvant notre soju et makgoli. Nous avons fini par aller nous coucher vers 7h du matin, l'estomac à deux doigts d'exploser. Non parce que quand même, nous avions mangé et bu à l'izakaya avant cela hein ! Mais ça valait le coup, c'était super bon !

 

25059_465928960131508_218130646_n.jpg 603172_465928896798181_935776692_n.jpg537371_465928946798176_1427244499_n.jpg

 

 

Par contre autant vous dire que le jour d'après, nous n'avons pas été vaillantes ^^' Du tout.

 

 

 

 

JOUR 9, 30 décembre 2012 ~Born to be a larve~ (allez lire Boulet, c'est cool)

 

Réveillée à 14h, levée à 17h,.... Après le départ de Jun, nous avons mangé -cela faisait longtemps-, nous avons discuté et nous nous sommes couchées. Une journée hypra glorieuse donc.

 

 

 

 

 

JOUR 10, 31 décembre 2012 ~Tournent tournent les chaussettes dans le tambour~

 

Pour continuer sur notre lancée épique, ce matin-là a commencé par un périlleux et palpitant voyage à la laverie. Notre dernier voyage à la laverie de 2012, j'en ai encore des larmes dans les yeux. Surtout que ça a été un voyage vraiment riche en émotions.

 

Nous sommes entrées, nous avons tranquillement mis nos pièces pour lancer la machine, … nous sommes installées et, subitement, …

 

 

 

Suite au prochain épisode !

 

Je maîtrise ze suspens à donf ! Qu'a t-il bien pu se passer ? Kame est-il entré dans la laverie pour laver ses slips ? KimuTaku est-il descendu du ciel entouré d'une lueur blanche ? Vous saurez tout cela dans la suite de mes aventures extraordinaires !

 

 

 

Bonne journée les gens ^-^

 

 

Capture.PNG

 

Rien à voir, c'est juste "parce que"...

Parce que...niiiiiiiiiii >_<

Rédigé par Milady

Publié dans #Blablas

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :