MW Chapter 0: The Devil's Game ( MW-ムウ- 第0章 ~悪魔のゲーム~)

Publié le 11 Août 2011

hautMW Chapter 0

The Devil's Game

MW―ムウ― 第0章 ~悪魔のゲーム~

bas

1172.jpg

 

InfosSorti en 2009

 

Réalisé par Hitoshi Iwamoto

 

 

Avec :

 

Sato Takeru >>> Takashi Morioka

Tamaki Hiroshi >>> Yuuki Michio

Tanimura Mitsuki

Koide Keisuke

 

  

DntesqueAprès avoir perdu son travail, Takashi retourne vivre à l’orphelinat dans lequel il a été élevé mais découvre que le directeur est décédé et que l’orphelinat croule sous les dettes. Pour le rouvrir il a besoin d’argent mais la crise fait que trouver un emploi est devenu très difficile et il finit par accepter un travail de « livreur ». Son travail consiste à faire passer des documents, des valises et la seule condition : ne jamais les ouvrir.

 

 

5Je suis tombée sur ce film –enfin techniquement c’est plus un SP- hier soir sur mon pc et je dois dire que ma première pensée a été « qu’est-ce que ce truc fout-là ? ».  Je ne me souvenais absolument plus que je l’avais et d’ailleurs je ne savais absolument plus ce que c’était. J’ai donc lancé le film vite fait pour me souvenir de quoi il s’agissait Tamaki Hiroshi est apparu à l’écran et tout de suite j’ai compris ce qu’était ce film –un SP servant d’introduction au film MW avec Tamaki Hiroshi et Yamada Takayuki, film sur lequel vous pouvez lire mes impressions [ici]- . « Pas ce soir » me suis-je alors dit « pas envie, ce sera pour plus tard ». Sauf qu’à ce moment-là Sato Takeru est apparu à l’écran et là mes pensées ont en gros été : « eh merde =.= maintenant je suis obligée de le regarder » … et du coup je l’ai regardé. D’ailleurs quand même je trouve que cette « série » a fait fort niveau casting. Sato Takeru, Yamamoto Yusuke, Koide Keisuke, Yamada Takayuki, Tamaki Hiroshi… c’est du beau monde quand même ! Et j’entends « beau » au sens « viens faire un tour dans la ruelle avec moi, je te montrerai mon tralala si tu me montres ton trululu ».

 

Bref j’ai donc regardé le film pour Sato Takeru et… heureusement qu’il était là >< Sinon je crois bien que je me serais ennuyée quand même. Déjà j’ai eu un souci avec la réalisation perso. Je ne sais pas si c’est moi qui suis  fatiguée des yeux mais j’ai trouvé que la caméra bougeait parfois trop et qu’il était du coup difficile de suivre l’action à ces moments-là. Je dois dire que cela m’a un peu agacée. Et c’est tout ce que la réalisation avait de marquant d’ailleurs parce qu’à part cela je n’ai été marquée ni par la beauté des images ni par la qualité de la musique. Bref j’ai trouvé la réal plus gênante qu’autre chose. Alors c’était pas non plus remuant au point de me donner la nausée (REC anyone ? :p) mais ça l’était suffisamment pour que je passe à côté de certaines scènes que j’aurais bien aimé pouvoir suivre. Bon cela dit ces scènes n’étaient pas essentielles à l’histoire qui n’était pas trépidante non plus. Disons que j’ai été un peu surprise. Le film MW m’avait donné l’impression d’avoir des choses à dire mais de résumer son histoire au point de la rendre presque creuse. Notamment on avait très peu d’informations finalement sur les personnages principaux et j’espérais que ce SP prendrait le temps de les développer mais pas du tout et on a droit à une histoire qui n’a pas grand-chose à voir. Enfin il y a bien un fil directeur mais ce SP n’apporte absolument rien au film et on a l’impression de se retrouver devant n’importe quel film pseudo-mystère tiré d’un manga quelconque. Si je devais le rapprocher d’autres films, il m’a faite penser à Kaiji (que j’avais bien aimé) ou encore The Incite Mill (que j’avais beaucoup moins aimé). En fait je m’attendais presque à voir apparaître Tatsuya Fujiwara à tout moment.  Il  y a la même volonté d’en mettre plein les yeux –mais ça ne fonctionne pas- et le même sentiment de vacuité derrière. Quitte à faire une intro au film, ils auraient pu inclure les mêmes personnages et à mon avis utiliser à la place Sato Takeru était une erreur.


vlcsnap-2011-08-06-23h00m03s62.jpg vlcsnap-2011-08-06-23h00m54s66.jpg
vlcsnap-2011-08-06-23h06m27s66.jpg vlcsnap-2011-08-06-23h28m01s207.jpg

 

Une erreur qui s’est avérée être le seul intérêt du film cela dit… enfin presque. Parce que bon j’aime quand même bien Tamaki Hiroshi et que voir Koide Keisuke me fait toujours plaisir. Notez quand même au passage qu’on en revient toujours à la même chose : le casting. Les personnages m’importaient peu, c’était les acteurs que je voulais voir. Oh et aussi la façon dont ils prononcent « mw ». Ils disent « mew » comme le « meuh » Anglais de la vache. Ca m’a faite rire tout le long du film –oui j’ai l’esprit simple et le sens de l’humour pas très élevé- … « Tu connais l’histoire  de Meuh, pas vrai ? », « J’espère que vous trouverez le Meuh »….j’y peux rien je suis bête comme cela, ça m’a faite rire. Mais mettons de côté mon humour pourrave et revenons-en à Sato Takeru aka la raison pour laquelle j’ai regardé le film et la raison pour laquelle je suis allée au bout. Parce que faut bien reconnaître qu’au moins Takeru joue avec conviction. Il est paumé dans un film dont le scénario tient à peine debout et qui n’a en gros rien à dire mais il joue son rôle sérieusement, c’est déjà cela. Du coup j’avoue que sur la dernière scène j’ai quand même ressenti une vague émotion. Ce n’était pas puissant, le film n’est pas assez bien écrit ou réalisé pour cela, mais Takeru a l’air de vivre le truc donc j’ai quand même compatis –par contre sa copine je l’ai trouvée physiquement bizarre… bon elle est pas supra jolie mais elle est mignonne, perso ce sont ses cheveux quim’ont perturbée, j’ai trouvé qu’ils faisaient vachement… gris :s je sais pas j’ai trouvé qu’ils avaient des reflets gris. C’est un détail à la con mais c’est le genre de truc dont je ne peux plus détacher mes yeux une fois que je l’ai remarqué-. Bref ne dévions pas et restons sur le sujet de Takeru. Je vous dis qu’il joue avec conviction, ça veut pas dire non plus qu’il faudrait lui décerner un oscar évidemment. Il est capable d’être très bon mais encore faut-il qu’on lui donne le contexte pour. Là malheureusement le scénario ne lui donne pas vraiment l’occasion de faire quoi que ce soit de renversant et le fait qu’il arrive à rendre son personnage attachant me parait déjà très bien. Par contre j’avoue que je ne sais pas si c’est entièrement du à son implication étant donné qu’à la base tout de même  une sorte de gros faible pour Sato Takeru. Il m’est sympathique même quand il ne fait rien quoi. Ca a commencé avec Bloody Monday , cela s’est confirmé avec Mei-chan no shitsuji et Bloody Monday 2, c’est devenu irréversible avec Q10 et j’imagine du coup que maintenant mes opinions à son sujet ne sont plus vraiment impartiales. Mais que voulez-vous on ne résiste pas au visage étrange mais Ô combien magnifique et adorable de Sato Takeru !

 

Bon bref pour résumer… Le scénario manque de profondeur, la réalisation m’a parfois agacée et les persos n’ont rien de passionnant mais bon j’aime le casting. En clair c’est un film très moyen que je conseille uniquement si vous êtes très fan de Sato Takeru voire de Tamaki Hiroshi ou Koide Keisuke qu’on voit tout de même nettement moins.

 

vlcsnap-2011-08-06-23h19m24s160.jpg vlcsnap-2011-08-06-23h37m44s149.jpg
   

Oui j'assume parfaitement mon fangirlisme à tendances favoritistes ><

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :