My Girlfriend is a Gumiho ( 내 여자친구는 구미호 )

Publié le 20 Octobre 2010

 

 

My Girlfriend is a Gumiho

여자친구는 구미

 

my-girlfriend-is-a-gumiho-ost

 

2010

 

16 épisodes

 

 

Avec :

 

Shin Min Ah >>> Gumiho

Lee Seung Ki >>> Cha Dae Woong

No Min Woo >>> Park Dong Joo

Park Soo Jin >>> Eun Hye In

 

Dontesque ?

 

Cha Dae Woong est un jeune homme à qui tout semble sourire. Il veut être acteur dans des films d’action et semble plutôt doué, il veut sortir avec une jolie jeune fille de son université et elle semble l’aimer aussi, il a de bons amis, une famille riche….mais un jour tout bascule quand par accident il libère un gumiho, un renard à neuf queues, qui se matérialise sous la forme d’une très jolie jeune fille bien décidée à ne plus le lâcher. Mais lui, persuadé qu’elle veut le dévorer, veut absolument s’en débarasser.

 

 

4

 

Allez, on recommence. On pourrait croire que cela m’énerve d’écrire cet article pour la troisième fois alors que Laureline ne va même pas le lire mais en fait…absolument pas… Je suis tellement amoureuse de ce drama que cela ne me dérange pas tant que cela. Comme ça je peux encore écrire sur l’amour inconditionnel que je porte à cette histoire et à un des personnages en particulier. Ce drama-là, j’avais plusieurs raisons de le voir. La première c’est qu’il a été écrit par les sœurs Hong qui nous ont  également servi You’re Beautiful, My Girl ou encore Hong Gil Dong, c’est-à-dire que des bons dramas. La seconde c’est Pepper qui n’arrêtait pas de me dire « tu vas voir c’est trop bien et en plus y a un bisho puissamment ultime dedans ». Il ne m’en fallait pas beaucoup plus et j’ai donc commencé le drama alors que la traduction n’était même pas terminé (elle en était à l’épisode 7/16) ce qui ne m’était pas arrivée depuis One Poud Gospel. Eh bien , croyez-moi si vous voulez, j’étais encore plus pressée de voir la suite de ce drama que je ne l’avais été de voir celle de One Pound Gospel. J’adore Kame (évidemment) mais dans ce drama il y a un personnage qui l’a surpassé… eh ouais, c’est possible apparemment. Bon mais commençons par le commencement :

 

Les images. C’est quand même le premier truc qui saute aux yeux non ? A moins évidemment que vous ne soyez aveugles mais regarder un drama en état aveugle, bon…enfin bref. J’ai aimé les images de ce drama. Je leur trouve quelque chose d’étrangement « frais ». Je ne sais pas très bien comment expliquer mais il y a quelque chose qui fait qu’il est facile d’entre dedans, quelque chose de coloré et à la fois un peu « bleuté » dans les scènes plus tristes, se déroulant chez Bisho ou juste nocturnes (vu que le clair de lune est très important dans l’histoire). Bon c’est pas facile à expliquer mais j’ai aimé les images. Mais la vraie question c’est : qui est le sadique qui a choisi cet OST ? J’ai l’intention de le trouver et de lui tirer la balle que j’ai failli me tirer chaque fois que la chanson thème revenait. Elle est magnifique cette chanson ! Je ne connaissais pas la chanteuse et d’ailleurs je ne la connais toujours pas mais sa voix a quelque chose de très doux qui fonctionne à la fois dans les scènes romantiques et les scènes plus tristes. Je crois que la pire c’était la fin de l’épisode 3. La musique plus la scène, j’ai cru que j’allais mourir, je me suis complètement desséchée. En soi c’était pas tragique parce qu’on se doutait bien que cela allait s’arranger mais j’ai juste pas su résister.

 

gf1-00168

 

Faut dire aussi que dans cette scène, Mi Ho pleure. Mi Ho c’est-à-dire notre héroine, c’est-à-dire aussi le personnage dont je suis amoureuse. Ouaip, c’est une fille. Et alors ? Je l’         aime. Et en même temps : comment ne pas l’aimer ? Sérieusement je vous met a défi de regarder ce drama et de ne pas aimer Mi Ho. Je n’avais absolument pas reconnu l’actrice d’ailleurs ! J’avais déjà vu Shin Min Ah dans A love to kill où elle jouait bien mais avait fini par m’exaspérer à forcer de se la jouer désespérée. Là c’est une toute autre affaire. En deux secondes, j’ai aimé Mi Ho. En fait, on nous raconte d’abord son histoire et j’ai failli pleurer tellement c’était triste. Je la connaissais pas mais je l’aimais déjà. L’image d’elle en train d’attendre désespérément son mari qui ne vient pas m’a brisé le cœur. Donc bref, en deux secondes je l’aimais déjà. Puis j’ai commencé à l’aimer de plus en plus et à la fin du drama je l’aimais toujours autant sans avoir jamais eu de baisse d’affection comme cela arrive souvent. Le personnage est adorable, purement et simplement adorable. Son décalage par rapport à la société, son ignorance des coutumes et morales humaines, la rendent drôle, attendrissante et naïve. Ce genre de personnage n’est pas évident à jouer, Shin Min Ah aurait facilement pu tomber dans le « trop » et rendre son personnage agaçant de mignonnerie…mais non. Elle reste parfaitement dans la bonne zone tout le long et…bah rien, j’aime Mi Ho. Si je devais faire un top des héroines de dramas auxquelles je me suis le plus attachée, je pense bien qu’elle serait numéro 1 pour le coup. Du coup je vivais tout avec elle. Quand elle était heureuse, j’étais heureuse aussi, quand elle était triste, je me transformais en chutes du Niagara. Cette fin d’épisode 3 et les trois derniers épisodes finaux (qui deviennent un peu plus sérieux) m’ont complètement asséchée. Les dramas des sœurs Hong ont souvent tendance à « révéler » des gens non ? Dans My Girl on avait Lee Da Hae, Arbi et Gourou dans Hong Gil Dong, Han Ye Seul dans Fantasy Couple, Arbi et Lee Hong Ki (bon et puis Yong Hwa si vous y tenez) dans You’re Beautiful…là c’est Shin Min Ah qui vole la vedette aux deux bishos de service.

 

vlcsnap-2010-10-15-20h25m53s0

 

Bon cela dit le petit Lee Seung Ki, je l’aime bien aussi. J’ai passé la première partie du drama à lui en vouloir d’être aussi méchant avec Mi Ho et à me demander ce qui ne tournait pas rond chez lui (non parce que, sérieusement, pour ne pas tomber sous le charme de Mi Ho direct, faut forcément avoir un sérieux problème) mais heureusement le personnage se rattrape plus que bien par la suite. Moi qui au début le trouvait assez …euh… « pas laid mais presque », dirons-nous, j’ai fini par le trouver beau. Comme quoi ce n’est pas juste une histoire de physique. Enfin j’ai vraiment adoré le couple qu’il formait avec Mi Ho. Ils étaient parfois tellement choupis tous les deux que c’en était insoutenable, sérieusement. Leur couple fonctionne, on a vraiment envie de les voir finir ensemble. De toute façon c’est simple :Mi Ho rêve d’être avec Woong et si Mi Ho rêvait de détruire le monde, on commencerait toutes à déposer des bombes un peu partout. Non mais sérieusement, notre héros se ressaisit drôlement bien dans la seconde moitié du drama et à partir de là j’étais prête à le suivre au bout du monde aussi. Il évite pas mal de pièges dans lequel je pensais qu’il tomberait et cela fait franchement plaisir. C’est vraiment là tout le génie du drama. En soi c’est pas le chef d’œuvre scénaristique du siècle mais les sœurs Hong ont une fois de plus créés des personnages auxquels on s’attache et qu’on a envie de voir heureux à la fin. Je me suis retrouvée complétement accroc au drama et ce dès les premiers épisodes ce qui est tout de même plutôt rare. En général on commence à vraiment s’impliquer dans un couple de drama dans les épisodes 3&4 mais moi dans l’épisode 3 j’avais déjà passé le stade de non-retour.

 

gf3-00250

Allez petit bémol quand même :le bisho ultime. Oui, Bisho est ultime, oui je veux m’envoler pour la Corée histoire de coincer No Min Woo contre un mur, oui je me retrouve subitement avec les clipographies de ses groupes….mais n’empêche que son rôle est super résumé. Sa première apparition fut un évènement, il était tellement beau que ma mâchoire en est tombée par terre, puis il nous réapparait avec une scène de léchage de sucette/couteau/doigt qui a fini de m’achever sauf qu’après cela le personnage a quand même un gros souci de développement. Il est ultime ok, n'empêche que Bisho est drôlement résumé. Finalement on en sait assez peu. Enfin on connait son histoire, on comprend que sa vie n’est pas facle, on a de la peine pour lui, d’autant que voir pleurer de si jolis yeux ce n’est jamais facile pour les nerfs. Mais je sais pas, il manquait quelque chose. Il aurait mérité qu’on lui prête un peu plus d’attention car là pour moi il fait juste un (très très) joli décor avec un peu plus de profondeur que l’arbre dans le coin (notez c’est déjà pas mal…quand Jin a joué dans Anego, il n’avait pas autant de présence que cela).

 

gf13-00101

 

Et donc sinon dans les personnages secondaires…bon déjà y a la salope de l’affaire, j’ai nommé…bah en fait j’en sais rien, j’ai pas pris la peine de retenir son nom. Ma première impression de cette fille a été qu’elle avait une tête bizarre mais qu’à priori elle m’était plutôt sympathique. Puis je l’ai trouvé toujours bizarres mais détestable, la rivale lourde et chieuse par excellence. Sauf qu’elle en plus elle est méchante. Et envers Mi Ho, ce qui est encore moins pardonnable. L’actrice me parait mal barrée en plus car en ce moment je la regarde dans Loving You A Thousand Times où elle est tellement tête à claques, tellement gâtée, tellement insupportable que je me demande à chacune de ses scènes ce qu’Hee Chul (aka. La raison pour laquelle je m’inflige ce drama) peut bien lui trouver. En clair : je ne l’aime pas. Ou presque. Y a juste une scène à la fin, sa dernière scène en fait, où je l’ai trouvée presque mignonne. [petit spoiler] Et puis grâce à elle on a droit à une apparition de Lee Hong Ki en mode Jérémy (mais avec les cheveux rouges) et ça c’est toujours bien. [/fin spoiler]

 

Et après, comme nous sommes dans un drama des sœurs Hong, nous avons évidemment droit à une petite romance entre personnes « plus âgées ». Là ce sont le réalisateur et la tante qui s’y collent. Je dois dire par contre que si au début je me moquais pas mal de ce qui pouvait bien leur arriver, ils ont presque fini par m'exaspérer ^^"….c’est juste que je retrouvais ce qu’on retrouve toujours dans les dramas des sœurs Hong : la romance hypra-niaiseuse à tendance parodique sur fond de musique affreusement romantique. Tiens sinon cette histoire de réalisateur me rappelle quelque chose que j’ai oublié de dire sur l’ambiance visuelle du film : les protagonistes bossent dans le milieu du cinéma, du coup on a droit à pas mal de références et même beaucoup, par exemple, d’affiches de films au second plan. Indiana Jones ou Autant en emporte le vent par exemple. Cela m’a fait plaisir.

 

gumiho02-00211

J’ai par ailleurs adoré le meilleur ami du héros. Je l’avais déjà vu dans You’re Beautiful où il avait un rôle minuscule de backdancer (un truc du genre trois lignes) mais où je l’avais déjà repéré et là je crois bien qu’il avait trois lignes aussi dans Loving you a thousand times (il est pas dans les crédits et c’est même pas sur dramawiki tellement le rôle est inexistant, c’est plus un figurant dans le fond qu’autre chose, mais je suis sûre que c’est lui). J’adore ce type en fait parce qu’il a un sourire immense. Et aussi parce qu’il est sympa avec Mi Ho tout le long…mais surtout grâce à son sourire. Et j’aime aussi bien la fille du trio. Je pensais qu’elle serait agaçante mais en fait non.

 

En fait, c’est simple, à part la rivale, j’aime tout le monde. Le drama est plein de fraicheur, on s’attache aux personnages, on vit l’histoire avec eux. Je me moque pas mal qu’il n’y ait pas dix milles complots, j’aime cette romance et j’aime ces personnages. Bref, j’aime ce drama. Et je vous le conseille du coup ! et vive Mi Ho!!!

 

gumiho02-00100

gumiho12-00253

vlcsnap-2010-10-15-22h13m47s232

gumiho12-00203

gf1-00171.jpg

 

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :