[Quand l'univers est contre nous] Killer Virgin Road キラー・ヴァージンロード

Publié le 31 Juillet 2012

Killer virgin road poster

 

Sorti en 2009

Réalisé par Kishitani Goro

 

Avec :

Ueno Juri : Hiroko

Kimura Yoshino : Fukuko

 

Dontesque ?

Hiroko n'a jamais eu de chance dans la vie mais enfin elle semble avoir trouvé l'homme parfait. Néanmoins, alors qu'elle était sur le point de l'épouser, elle tue par erreur son propriétaire et se retrouve complètement perdue avec un cadavre sur les bras.

 

oOo

Je ne savais vraiment pas grand-chose de ce film lorsque je l'ai lancé. En gros j'avais lu le titre et le nom d'Ueno Juri... il ne m'en fallait pas beaucoup plus, Ueno Juri étant le genre d'actrices dont le seul nom suffit généralement à me motiver. Le souci c'est que même Ueno Juri ne saurait rattraper un mauvais film -nest pas Kimura Takuya qui veut!-. Bon Killer Virgin Road n'est pas tout à fait mauvais mais, néanmoins, il n'est pas bon et il peut même devenir drôlement agaçant. Imaginez qu'un ami vous raconte une blague. Et vous voulez vraiment rire pour lui faire plaisir mais le fait est que la blague n'est pas drôle et que vous n'arrivez pas à vous forcer. L'ami continue encore et encore, vous commencez à trouver le temps long. Voyant que vous ne riez toujours pas l'ami décide de mettre le paquet, commence à gesticuler, faire le pitre, hurler, histoire de vous faire au moins sourire...et vous, là, vous commencez à avoir vaguement envie de le baffer et de vous barrer.

 

Les situations sont absurdes et exagérées, complètement illogiques et farcesques et cela pourrait être drôle...sauf que ça ne l'est pas. Je ne saurais exactement vous dire ce qui ne fonctionne pas mais quelque chose bloque. La comédie déjantée est un style que les Japonais affectionnent mais c'est toujours un risque et là malheureusement la comédie n'est juste pas drôle. De temps en temps il y a une blague qui peut tirer un sourire mais autrement je me suis pas mal ennuyée. Et le souci c'est que non seulement je me suis ennuyée mais le film m'a énervée. Pas qu'il soit immoral ou véhicule des idées qui me révoltent mais il m'a énervée dans le sens où au bout de 45 minutes de film, j'ai commencé à avoir la bougeotte, à avoir envie de faire autre chose en même temps que regarder le film, à passer en avance rapide. Je n'ai ni accéléré ni arrêté le film ni commencé à faire autre chose, je suis restée concentrée dessus parce que je savais que j'allais ensuite vous en parler mais honnêtement cela n'a pas été facile. Car non seulement l'humour, malgré une situation de base idéalement farcesque, n'est pas drôle mais en plus la réalisation m'a semblé très mauvaise. J'ai détesté la façon dont ce film est tourné. Et ce dès la première scène.

 

02800c246212e21e22b452786a0995e81247869660 full 24f27cc43ca740cff8fa7368f9ed666a1247869825 full
ed273fc0fe

f78c4ef4d6350e1c54c29fae6802b3541247869432 full

 

Au début du film le personnage principal quitte son travail parce qu'elle va se marier et on a droit à un montage étrange où la fille démissionne pendant qu'une femme chante dans la rue et que des hostess -enfin je pense- dansent et chantent. Les couleurs sont exagérées, les images rapides et encore une fois cela aurait pu fonctionner...mais ce genre de réalisation demande du savoir faire. Là les images m'agressaient les yeux. Trop de transitions mal foutues, trop d'images qui s'enchainaient et me faisaient saigner les yeux et je n'ai rien contre une chanson pour expliquer la situation, j'aime bien les comédies musicales, mais il faut que la musique soit agréable pour cela ! Là toutes les chansons occasionelles sont innécoutables. Pas tellement parce qu'elles sonnent mal mais parce qu'elles ont été écrits de façon tellement paresseuse qu'elles en deviennent agaçante. On sent que personne n'a fait d'effort, j'aurais pu composer la même chose en prenant mon petit déjeuner. Bref ce film se veut une comédie déjantée et colorée mais n'a pas le savoir-faire et le talent nécessaire si bien qu'elle tombe à plat.

 

Cela dit Ueno Juri est quand même bonne. Elle ne brille pas comme elle peut le faire dans d'autres films mais elle reste agréable à regarder de même que le casting en général. J'ai apprécié de retrouver Koide Keisuke, Kitamura Kazuki et Tanaka Kei dans de petits rôles et les deux actrices principales sont toutes les deux en forme. Mais malheureusement elles ne rattrapent pas le film. Cela dit leur amitié naissante est jolie et leurs scènes un peu intimes, celles ne reposant pas sur le « bizarre » du scénario et la réalisation, sont probablement mes favorites du film, les deux actrices étant suffisamment bonnes pour me faire croire à leur relation et à leurs personnages. Leur complicité est vraiment la qualité légèrement rédemptoire du film.

 

Virgin Killer Road avait du potentiel, il y a plein d'éléments qui auraient du me faire rire et je pense que si vous décidez de le regarder, certains moments vous distrairont. J'ai l'impression que la plupart des gens ont apprécié ce film, apparemment je fais partie d'une minorité. Mais pour moi cette comédie n'est pas drôle -ce qui est handicapant- mais forcée et agaçante. Les deux actrices principales sont bonnes mais cela ne suffit pas et je n'ai clairement pas l'intention de revoir le film un jour.

 

809-E-killer-virgin-road

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :