Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Gangster High

폭력써클

 

Gangster High bas

 

Sorti en 2006

 

Réalisé par Park Ki Hyeong

 

 

Avec :

 

Jung Kyung Ho >>> Lee Sang Ho

Lee Tae Sung >>> Kim Jae Goo

Yeon Je Wook >>> Han Jong Suk

Cho Jin Woong >>> Jo Hong Gyu

Lee Suk >>> Kim Chang Bae

Kim Hye Song >>> Choi Kyung Chul

Ko Kyu Pil >>> Na Sang Sik

Kim Su Nam >>> TNT Sunam

Moon Jae Won >>> Park Min Soo

Jang Hee Ji >>> Jung So Hee

 

 

Dontesque ?

 

Une bande d'amis créé un club afin de jouer au foot mais, rapidement, se retrouve au cœur d'une guerre de gangs.

 

 

8-copie-1J'avais ce film en ligne de mire depuis un long long moment. Un TROP long moment. Un si long moment en fait que j'avais complètement zappé que je l'avais en ligne de mire. Un soir que je ne savais pas trop quoi regarder, j'ai trouvé ce film et en lisant le titre je me suis dit « oh cool, un Crows Zero ! De la baston, des lycéens qui ne vont jamais en cours, probablement quelques coupes bien cheloues., pas trop de réflexion, j'approuve ». J'ai donc lancé le film. Première image : Jung Kyung Ho (♥) en prison, arrêté pour meurtre. « OK donc peut-être pas un film léger... mais regardons-le quand même ». Grossière erreur. J'ai terminé ce film en larmes et en position foetale, mon oreiller serré contre moi. Bon il se peut que c'ait été une réaction un petit peu exagéréee mais je suis une petite chose très sensible et j'étais émotionnellement fragile ce soir-là et bref, ce que j'essaie de vous dire c'est qu'en gros, ce film, il est pas gai, pas gai du tout. Et en même temps c'est évident dès les cinq premières minutes mais optimiste et débile comme je suis, j'espérais quand même une happy-end pleine de licornes et d'arcs-en-ciel. En fait non. Cela dit, il était très bien ce film.

 

L'histoire, on la connait, elle a déjà été écrite plein de fois et je ne peux pas dire que le scénario soit très original On a une bande potes, ils se font embarquer dans une spirale violente et infernale, la situation empire graduellement et à la fin Mila n'a plus que son oreiller sur l'épaule duquel pleurer -et il est doux en général mais il y a des plumes qui ressortent et griffent donc j'ai des cicatrices sur le visage maintenant...-. Le film ne réserve aucune véritable surprise, on sait exactement où il veut en venir mais cela joue en sa faveur puisque justement, la fatalité est ce qui créé la tension. On sait que cela va empirer mais on ne peut que regarder la descente progressive aux Enfers des personnages. Le caractère prévisible de l'histoire est donc finalement un atout plus qu'un défaut. Le seul défaut que j'ai trouvé à ce film, de toute façon, est que parfois j'avais un petit peu de mal à discerner les personnages lors des scènes de bagarre. Tout le monde se tapait dessus mais je n'étais pas certaine de savoir qui était qui donc, lorsque quelqu'un frappait quelqu'un d'autre, je ne savais pas si je devais être heureuse ou triste vu que je ne savais pas qui venait de donner le coup et qui venait de le recevoir. Cela dit, dans les moments clés, tout de même, on arrivait à distinguer ce qu'il se passait et c'est l'essentiel parce que le reste du temps, de toute façon, plus que la chorégraphie du combat, c'était l'explosion de violence qui importait.


vlcsnap-2013-11-02-20h18m46s193 vlcsnap-2013-11-02-20h19m52s89
vlcsnap-2013-11-02-20h01m32s95 vlcsnap-2013-11-02-20h41m26s220

 

Et pour être violent, oh, il est violent ce film. Il n'est pas gore -enfin il y a du sang mais c'est pas Evil Dead quoi- et la violence n'est pas spectaculaire mais tout est ancré dans un réalisme sombre. La violence est dérangeante parce qu'elle n'est pas « romancée ». Ce film m'a fait me sentir vraiment mal à l'aise en fait. Et en grande partie, si j'ai ressenti la douleur c'est aussi parce que je m'étais beaucoup attachée aux personnages, grâce aux acteurs. Le film ne passe pas beaucoup de temps sur chacun d'entre eux individuellement parce qu'il n'en a pas le temps mais il nous dit juste ce qu'il faut pour donner une identité aux personnages, les rendre attachants, et les acteurs font le reste. Le casting est vraiment très bon. Dans le rôle principal, en particulier, Jung Kyung Ho est excellent. Mais alors par contre, qu'est-ce que cela m'a fait mal de le voir sombrer et souffrir de la sorte ! Déjà parce que l'acteur était bon, ensuite parce que le personnage était sympathique -comme le dit le personnage féminin principal du film, c'est quelqu'un de bien, un bon garçon... il ne se bat pas quand il n'en a pas besoin, ne ment pas, s'excuse quand il faut, il est amical, honnête, etc- et qu'il était donc d'autant plus tragique de le voir courir à sa perte et changer peu à peu. Et enfin parce que, indépendamment du film, en ce moment je regarde le drama Smile You dans lequel Jung Kyung Ho joue l'être le plus adorable au monde si bien que le voir souffrir dans Gangster High me faisait encore plus mal. Mais bon ça, cela n'a pas grand-chose à voir avec le film lui-même.

 

vlcsnap-2013-11-02-20h46m35s243 vlcsnap-2013-11-02-19h59m50s82

 

Par ailleurs j'ai eu le plaisir de retrouve Lee Tae Sung dans un autre rôle principal et même si je lui en veux d'avoir enfoncé le clou du cercueil de mon moral à la fin du film, j'ai aimé le personnage et la prestation. Mais de toute façon tout le monde était bon. En particulier, Lee Suk dans le rôle de Chang Bae et Kim Hye Song dans le rôle de Kyung Chul m'ont fait du mal, probablement aussi parce qu'ils étaient les deux ayant l'air le plus « frêles » si bien qu'ils réveillaient mon instinct protecteur encore plus que les autres. Enfin bref, le film fait du bon boulot et nous fait nous attacher aux personnages afin de bien nous détruire -c'est cool, merci le film-. Et il y met une très jolie forme. J'ai beaucoup aimé la réalisation. Elle n'en faisait pas trop côté style mais installait une ambiance sombre et désespérée très prenante. Les seuls quelques moments plus colorés étaient ceux où notre bande d'amis s'amusait ensemble à l'époque où ils arrivaient encore à rire et ces moments étaient également très jolis avec, notamment, une excellene utilisation de la bande-son. Et, au niveau de la mise en scène et de l'association image/musique, ma scène favorite est très probablement une des grandes scènes finales sur Trouble of the world de Mahalia Jackson.

 

Je ne pense pas que le film était absolument parfait dans le sens où il me semble que certains personnages sont passés un peu plus à la trappe que d'autres, que certaines scènes étaient un peu confuses et que l'histoire a déjà été vue plusieurs fois mais le casting était très bon, la réalisation vraiment belle et le film a très rapidement su me faire m'impliquer dans le sort des personnages. J'étais émotionnellement à fond dans le film et, en conséquence, je l'ai aimé autant qu'il m'a fait du mal -donc « beaucoup »-.

 

vlcsnap-2013-11-02-20h32m01s203 vlcsnap-2013-11-02-19h57m50s174

 

 

T_____T

 

 

Oh et aussi:

 

 

 

re: T___T

Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0