[Something worth more than money?] Koori no Sekai 氷の世界

Publié le 31 Juillet 2012

Koori no sekai 001 124

 

Diffusé en 1999

 11 épisodes

 

 Avec :

 Takenouchi Yutaka >>> Hirokawa Eiki

Matsushima Nanako >>> Egi Toko

Nakamura Toru >>> Ujou Takeshi

Uchida Yuki >>> Shono Tsukiko

Kaneko Ken >>> Sakota Shogo

Katase Nana >>> Sakota Nanami

 

 

Dontesque ?

 Quand une jeune femme est retrouvée morte non loin de l’école où elle travaillait, un employé des assurances –Eiki- et un policier –Takeshi- doivent mener l’enquête chacun de leur côté. Leurs investigations les mèneront tous deux à s’interroger sur une collège de la morte : Egi Toko, dont les petits amis semblent mourir les uns après les autres.

 

  oOo

Je ne sais pas ce que vous êtes en train de regarder en ce moment mais félicitations, vous venez de trouver le prochain drama sur votre programme ! Et si vous l’avez déjà vu, ça marche aussi parce que, l’ayant déjà vu, vous savez qu’il est génial et le titre a suffi à vous donner envie de le revoir. Oh Koori no Sekai… un énorme coup de cœur comme vous l’avez probablement compris. Cela faisait un bail qu’il était sur ma liste des « à voir » -rapport à Takenouchi Yutaka que j’aime vraiment beaucoup- mais disons que j’étais plutôt d’humeur « Kdramas ». Que voulez-vous, j’ai commencé par les Jdramas, j’en ai vu des centaines –littéralement-, j’avais envie de changer. Mais subitement j’ai eu envie et puis Takenouchi Yutaka étant un bisho assez ultime, je me suis dit que cela tombait bien et je me suis lancée -d'autant que mes DVDs de Stay Gold avec Kimu ne voulaient pas fonctionner :'(-. Au début j’ai beaucoup aimé, à l’épisode 5 je suis tombée amoureuse, à la fin du drama je relançais l’épisode 1 -malgré, je dois l'admettre, une conclusion un peu en dessous du reste- 

 

Je commence par quoi ? Je pense qu’en fait ce qui m’a plu à la base, c’est juste l’ambiance. Comme je vous le disais, ces derniers temps, j’ai pas mal favorisé les « Kdramas »… d’autant que les quelques Jdramas que j’ai regardés étaient du genre répétitifs et ne m’ont pas passionnée. Mais entrer dans Koori no sekai c’était comme retrouver « mon chez moi ». La série a cette ambiance propre aux « vieux » -bons- dramas Japonais où les gens ne hurlent pas, l’ambiance est mélancolique, les personnages subtils… J’aime tellement cela ! Et cela se retrouve jusque dans l’OST, l’opening en particulier que je n’ai pas sauté une seule fois. Ca fait vraiment du bien de se poser devant ce genre de dramas… et du coup c’est bon, j’ai à nouveau envie de regarder des Jdramas –et Takenouchi Yutaka…-. Non vraiment, la première raison pour laquelle j’ai aimé, c’est vraiment cela : l’ambiance. Les images, le ton mélancolique, la musique… Le drama est vraiment agréable à regarder et certaines scènes en particulier sont tournées de façon superbe. La fin de l’épisode 5 reste ma scène favorite mais là c’est plutôt du au jeu des acteurs… -encore que la réalisation aide-. Non, par exemple une scène que j’ai trouvée superbe c’est celle de l’épisode 6 où Takenouchi Yutaka est sur le quai d’un port et revis des souvenirs sur fond de l’insert-song –par Céline Dion-. Je ne vous cache pas qu’au début la réalisation m’avait fait bizarre mais au bout de deux épisodes on est complètement hypnotisé.

 

vlcsnap-150929 vlcsnap-151218

 

Et puis évidemment il y a l’histoire… on ne peut pas dire que Koori no Sekai soit un drama léger, il est même plutôt sombre, mais il n’est jamais étouffant non plus. On ressent les émotions, la frustration des personnages et eux sont en train d’étouffer mais le drama n’en fait pas non plus des tonnes et je ne l’ai jamais trouvé lourd. En fait , encore une fois, il est hypnotisant. J’ai adoré la façon dont le mystère principal était géré, on arrête pas d’aller d’une hypothèse à l’autre et chaque fois qu’une nouvelle possibilité voit le jour, elle jette un jour nouveau sur tous les personnages. Le drama garde son suspens tout le long, on ne sait pas du tout sur quel pied danser. Et donc, j’en viens à parler de la plus grande réussite du drama : ses personnages.

 

Personnage principal en tête. Toko est un personnage absolument fascinant ! Complètement voilée de mystère, on ne sait pas si on doit la plaindre, en avoir peur, s’en méfier … a-t-elle tuée ses fiancés ? O a envie de lui faire confiance, on a envie de croire qu’elle n’a rien fait mais à la fois on ne peut pas s’empêcher d’avoir des doutes. Mais même en ayant des doutes, on ne peut pas en détacher les yeux, on a envie de s’approcher, c’est le fameux principe du papillon de la nuit et de la flamme sauf que là il y a une infime chance pour que la flamme ne nous brûle pas : on a juste aucun moyen de savoir à l’avance, le seul moyen c’est de voler droit dedans et de voir. Bref, le personnage est fascinant et l’actrice fait de l’excellent boulot, rendant tout le mystère, toute l’apparente assurance mais toute la fragilité aussi de Toko. Sa plus belle scène, encore une fois, reste la fin de l’épisode 5. Toute la scène est superbe et les deux acteurs y sont géniaux. Elle dont l’armure se fissure, lui qui franchit le pas de trop. Rah cette scène >_< …

 

vlcsnap-151743 vlcsnap-153564

 

Mais avant que j’aille la regarder pour là je-ne-sais-pas-combien-tième fois, parlons des autres personnages et, notamment de notre autre personnage principal, Eiki, interprété par Takenouchi Yutaka. Bon… je vais me débarrasser de l’évidence :  Takenouchi Yutaka est beau. On est dans une semaine spéciale « bishos » donc c’était à prévoir, voilà, Takenouchi Yutaka est beau. Du bout de ses cheveux à son ongle de pied, Takenouchi Yutaka est une œuvre d’art et s’il jouait une statue dans le fond, non seulement je regarderais le drama pour lui mais je passerais également 11 épisodes à regarder le fond sans me soucier le moins du monde ce que le drama essaie de me raconter. Sérieusement, il a juste une classe et un charisme incroyable, c’est difficile d’en détacher les yeux –mais bon, c’est pas comme si j’essayais vraiment, je ne vois vraiment pas pourquoi je me priverais de le regarder !-. Voilà, ça c’est dit. Après en tant qu’acteur… il est bon aussi. Takenouchi Yutaka, en général, n’est pas un grand acteur… je ne l’ai jamais vu se donner des challenge et diversifier les rôles on va dire. Mais il sait quels sont les rôles qui lui vont et ce rôle d’Eiki lui va juste comme un gant. Je vous parlais de la fascination qu’exerce Touko sur le spectateur : elle exerce la même sur Eiki. En fait on partage en gros le même point de vue… et cette fascination, il la rend vraiment bien. Il a quelque chose dans le regard, je sais pas, quand il regarde Toko, il y a un mélange de curiosité et de douceur qui me fait juste fondre. Parfois il se demande s’il devrait en avoir peur mais dans ses yeux il n’y a pas vraiment d’animosité. Parfois de la prudence mais jamais de la peur. Quand il la regarde, le spectateur sait qu’il va faire ce pas de trop, on sait qu’il a déjà sombré alors que lui ne le sait pas encore… et … l’épisode 5… voilà voilà~

 

Par ailleurs, j’ai adoré que les autres personnages soient également intéressants. Par exemple, le flic qui suit Toko pour la mener en justice… ce n’est clairement pas « un type bien », il a carrément merdé son mariage notamment, mais il n’est pas « réduit » à une partie de sa vie, le drama nous montre aussi ce qu’il y a de faible et humain chez lui. De même, j’ai beaucoup apprécié la copine d’Eiki…enfin… je ne sais pas si leur relation était très officielle mais clairement ils étaient plus que des simples amis et elle était amoureuse de lui. Je me suis sentie triste pour elle quand j’ai vu qu’il commençait à lui échapper et c’est un personnage que j’ai pu comprendre et auquel je me suis attachée.

 

Je ne vais pas m’attarder beaucoup plus longtemps vu qu’essentiellement je ne fais que vous dire à quel point tout était bien –et puis aussi il faut que j’aille revoir l’épisode 5- mais… oui, vraiment, j’ai adoré. De la réalisation au scénario en passant par les personnages et les acteurs, j’ai tout aimé de ce drama, j’en ai vraiment aimé chaque détail. Il y a juste la conclusion qui m'a un tout petit peu moins plu mais ... rien à faire, j'ai adoré quand même. Du coup, vous vous en doutez, je vous le conseille fortement ^-^  

 

Ice World 01.avi 000370995

Ice World 01.avi 000671253

Ice World 02.avi 001708331

 

Certaines screencaps proviennent du site de @http://hamsapsukebe.blogspot.fr

(j'étais trop absorbée pour penser à en prendre T.T)

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :