Sur mes écrans, petit et grand

Publié le 6 Juin 2012

cernes

 

 

Sur mes écrans, petit et grand

 

 

Hey les gens ! Les partiels se sont terminés il y a une semaine et ayé, je me remets doucement à regarder dramas et séries…mais… doucement. Très très doucement ; Parce qu’en fait j’ai eu un semblant de vie sociale ces derniers temps et du coup … ma vie téléphagique s’est résumée à finir mes séries US en cours et à revoir beaucoup d’épisodes de Seinfeld. D’ailleurs si vous n’avez jamais regardé Seinfeld, c’est une sitcom américaine et c’est franchement bien. Mais bon, parlons donc de ce que je regarde/ai regardé ces derniers temps…Et comme vous le savez déjà le maximum de    est de 5 . 

 

 

~Au Cinéma~

 

affiche-indian-palace.jpgIndian Palace   : En découvrant la bande-annonce, j’ai tout de suite su que j’irais voir ce film. L’histoire me plaisait, le décor me plaisait et surtout le casting me plaisait. Le nom de Bill Nighy seul aurait suffi à me convaincre mais si vous ajoutez à cela Maggie Smith, Tom Wilkinson et Judi Dench –je connais moins les autres- je ne me pose vraiment plus du tout de questions, je fonce. Sans compter que j’ai de la sympathie pour Dev Patel. Bref c’est confiante et le sourire aux lèvres que je suis rentrée dans la salle de cinéma. Je suis ressortie moins souriante par contre… pas que je n’aie pas aimé le film, au contraire, j’ai adoré mais justement : trop d’émotions les gens, trop d’émotions.

 

Certains reprocheront probablement à ce film d’être trop sentimental, trop cliché et de vouloir faire preuve de candeur mais d’être au final un peu trop simpliste. J’imagine que cela dépendra de la sensibilité de chacun mais personnellement je me suis vraiment sentie touchée par ce film. Je ne fais pas vraiment partie de la tranche d’âge dont il est question dans le film mais cela ne veut pas dire que je ne peux pas apprécier une jolie histoire et j’ai aimé ce message d’espoir et d’optimisme. J’ai trouvé les acteurs impeccables, évidemment, attachants pour la plupart et intéressants dans leurs différentes personnalités. Le film donnait à chacun l’occasion de briller et même si certaines histoires semblent plus en avant que d’autres, tout le monde est développé et le film m’a fait rire et pleurer… surtout rire. Mais pleurer quand même aussi. Pas de désespoir heureusement ! Par ailleurs j’ai adoré l’exotisme du film, les images de l’Inde étaient superbes et les couleurs, la musique, les décors nous plongeaient vraiment dans l’ambiance. Indian Palace n’est pas un grand film mais c’est un joli film, j’ai passé un excellent moment devant et même s’il n’est pas essentiel de le voir au cinéma, je ne peux que vous conseiller de vous poser devant à l’occasion, ne serait-ce que pour l’excellent casting.

 

 

 

 

 

 

~Les séries que j’ai terminées~

 

Et là je dois dire que le mois dernier a vraiment été le mois des sitcoms… j’ai suivi trois séries qui étaient en cours de diffusion : Supernatural, How I met your mother et The Big Bang Theory … et à part cela j’ai surtout regardé des sitcoms déjà diffusées. Bon et Once Upon a Time mais je ne l’ai pas vraiment suivi semaine après semaine, d’ailleurs je n’ai pas encore terminé, donc cela ne compte pas. Et en plus de ces séries, donc, j’ai regardé pas mal de sitcoms. J’étais en révision du coup je ne pouvais pas trop me permettre de me lancer dans des trucs demandant trop de concentration et les sitcoms semblaient être le choix parfait. Tout de suite, un rapide compte-rendu –j’écrirai plus en détail sur les séries plus tard-

 

The Big Bang Theory, saison 5     : Encore une saison qui s’achève! Et ce que j’en retiens… essentiellement : beaucoup de rires. J’ai beaucoup apprécié cette saison, tout comme les quatre qui l’ont précédée. Sheldon reste la star de la série à mes yeux mais d’autres personnages brillent tout autant tels que Amy ou Howard qui a bien évolué depuis la première saison. Et moi qui ai toujours eu un peu de mal avec Leonard, j’aime bien ce qu’ils ont fait de sa relation avec Penny dans cette saison 5. Maintenant il reste surtout Raj. Tous les autres ont eu droit à leurs grandes histoires mais Raj est un peu laissé pour compte et c’est un personnage que je trouve extrêmement sympathique : j’aimerais vraiment aller le voir aller quelque part. Bon et puis j’ai particulièrement aimé le dernier épisode de cette saison dont je trouve la dernière scène extrêmement touchante. Bref, une réussite et j’ai hâte de retrouver toute la bande dans la saison 6 !

 

Supernatural, saison 7     : Comme vous le savez déjà, la saison 6 de SPN m’avait pas mal déçue… et je dois dire que cette saison 7 m’a pas mal réconciliée avec la série. Bon ok, je n’étais pas vraiment fâchée… mais je le suis encore moins maintenant. La saison n’est toujours pas parfaite, mais j’ai trouvé que cela s’arrangeait… et le fait d’avoir suivi les épisodes au rythme de leur diffusion a dû pas mal aider aussi. J’ai trouvé que les Leviathian faisaient des méchants inquiétants et, ayant pas mal reproché à la saison 6 de ne pas avoir su instaurer une continuité, j’ai apprécié que cette fois-ci la saison ait un véritable fil conducteur. Certains aspects de la saison sont plus réussis que d’autres, je ne suis toujours pas certaine qu’avoir ramené Castiel était une bonne idée –même s’il reste mon principal objet de fangirlisme et m’a fait bien rire sur la fin- mais j’ai quand même généralement bien apprécié toute cette saison et je dois dire que la fin du dernier épisode m’a laissée méchamment en suspens, j’ai vraiment hâte de voir la suite ! et puis plus ça va, plus Sam me devient sympathique… Quant à Dean, rien ne change, je l’aime toujours autant. Bon bref, pour moi c’était une bonne saison.

 

30 rock, saisons 1 à 6    (): Je ne sais plus trop pourquoi j’ai commencé cette série mais dès le début, elle m’a plu et je me suis enfilée les 6 saisons à la vitesse grand V. La série a ses hauts et ses bas mais essentiellement elle est très drôle, j’aime le regard qu’elle porte sur la télévision et la façon dont elle s’amuse avec ses codes. J’aime aussi énormément la relation des deux personnages principaux. Ils sont meilleurs amis, et au bout d’un certain temps ils ne peuvent plus concevoir leur vie sans l’autre mais il n’est jamais question de romance. Si parfois on aperçoit la trace d’une attirance, ils ne seront jamais un couple et du coup cela permet de se concentrer sur le reste. Et puis j’ai un faible pour les histoires d’amitié de toute façon…par ailleurs, j’aime vraiment bien les personnages secondaires. A l’exception peut-être de Tracy cela dit… je l’aimais bien au début mais il devient rapidement assez lourd et c’est vrai que si son temps d’écran était limité, je ne m’en plaindrais pas. Mais le reste des personnages est excellent. Jenna est un bijou d’égoïsme et de superficialité  tout en étant étrangement sympathique, l’équipe des auteurs est très amusante et j’ai un gros faible pour Kenneth le « page » -je ne sais pas trop ce que cela donnerait en français… - que je trouve absolument adorable et à la fois vraiment … bizarre… mais c’est probablement un de mes personnages favoris, si ce n’est mon personnage favori. La nouvelle « page » introduite en saison 6 essaie de le remplacer j’ai l’impression mais, déjà, il n’est pas parti si bien qu’il y a répétition et, ensuite, elle me donne envie de me taper la tête contre les murs tellement elle est irritante. Elle n’a pas su m’arracher ne serait-ce qu’un seul sourire et j’espère qu’un scénariste aura la bonne idée de la faire passer sous un train. Mais bon en général la série est drôlement sympa et je pense être au rendez-vous pour la suite. Ce ne sera pas une de mes priorités mais j’ai passé un bon moment devant.

 

How I met your mother, saison 7    : Petite amélioration sur la fin. Cette série a traversé une sorte de long bas pour moi et j’ai failli la laisser définitivement tomber à la fin de la saison 6/début de la saison 7… mais bon… Barney oblige, j’y suis revenue, j’étais curieuse. Et ça s’est un peu arrangé. En fait il est arrivé un moment de la série, vers la saison 6 où, tout simplement, les épisodes ont cessé de me faire rire. Les personnages avaient perdu de leur charme, les blagues étaient attendues et pas vraiment fraiches, bref la série m’ennuyait. Mais bref, ça va un peu mieux. La série n’a toujours pas retrouvé la fraicheur de ses débuts et en toute honnêteté, certains épisodes m’ont vraiment paru très plats, mais j’ai retrouvé mon affection pour certains personnages et mon côté fangirl fait que Barney me ferait regarder un peu n’importe quoi. Lui, Robin, et Ted un peu sont la raison principale pour laquelle je continue de regarder…mais si la série était annulée, je ne pleurerais probablement pas.

 

Don’t trust that bitch in apartment 23, saison 16    () : Série très courte, je suis tombée dessus sur un blog…mais je sais plus lequel… et je sais plus ce que l’auteur en disait… mais en tous cas, apparemment, cela m’a convaincue. Et j’ai bien fait de me lancer parce que j’ai trouvé cela drôlement sympa ! Bon, on reste un peu sur sa faim et j’espère que la saison suivante sera plus longue parce que celle-là j’ai clairement l’intention de la regarder. Déjà la « bitch » du titre est une actrice que j’aime beaucoup. C’est superficiel mais je la trouve tellement jolie que je ne peux pas m’empêcher de l’aimer… je l’ai vu dans tout un tas de films et à chaque fois, je sais pas, il y a un truc qui fait qu’elle me plait. Par ailleurs je trouve l’héroïne également adorable. Elle est sympa, jolie, naïve mais pas au point d’en devenir irréaliste ou agaçante. Et bizarrement, même si je ne suis clairement pas à son « niveau », je suis facilement arrivée à m’identifier à elle. Et puis pour compléter le trio principal on a James Van der Beek –oui oui Dawson !- que j’adore dans cette série. Son personnage n’est pas bien profond mais je ne sais pas, je le trouve vraiment attachant et en clair, il me plait. Tout comme la série d’ailleurs, j’ai passé un excellent moment devant et si vous voulez vous amuser un coup, cette série est très sympa et pas très longue.

 

New Girl, saison 1    () : Conseillée par Pepper, je me suis lancée dedans confiante et j’avais raison. Cela dit j’ai un léger problème : je n’aime pas le personnage principal. Je sais pas, quelque chose ne passe pas avec cette héroïne, je la trouve agaçante. Elle en fait des tonnes, elle parle comme si elle était bourrée tout le temps et parfois c’est limite si je m’attends à ce qu’elle se mette à agiter les bras en criant « regardez-moi, je suis spéciale, je suis originale, je ne suis pas les conventions, aimez-moi, aimez-moi ». L’actrice est toute jolie mais son interprétation me semble forcée et le personnage à la base manque de subtilité. Mais heureusement les trois autres me plaisent beaucoup. Ils ont également des personnalités un peu hors-normes mais nous l’envoient moins dans la face et ils sont tous attachants et ce dès le premier épisode. J’avoue avoir en particulier un petit faible pour Schmidt... Je ne sais pas, il y a quelque chose qui me plait chez lui. Enfin les scénarios sont sympas, les blagues généralement drôles et même si l’héroïne m’agace, elle n’en a pas moins une bonne alchimie avec ses trois colocataires et leur relation passe bien à l’écran.

 

Bon bref, comme vous le voyez, j’ai vraiment beaucoup regardé de sitcoms ce mois dernier et je suis vraiment restée dans les séries anglophones. Comme la moitié du temps je bossais en même temps, il me fallait des séries sans sous-titres et du coup les séries anglophones s’imposaient. Mais du coup j’ai découvert plein de sitcoms sympas donc je suis plutôt contente.

 

 

~Les dramas que j’ai continués~

                    

Et malheureusement, rapport à ce que je disais dans le paragraphe précédent, je n’ai pas beaucoup continué mes dramas. Enfin il y en a un que j’ai terminé –je vous en parlerai plus tard de celui-là- mais sinon… le seul drama en cours de diffusion que j’ai continué pendant les partiels est Queen In Hyun’s Man et encore, je n’ai pas encore vu les épisodes 13&14…mais cela vient, cela vient, car ce drama est vraiment mon gros coup de cœur du moment. Bref, donc les dramas.

 

photo219817 (1)

queen_in_hyun_s_man_1077.jpg

 

Feast of the Gods, episodes 9 à 11    (?): Bon… par rapport à la dernière fois, je n’ai pas grand-chose à rajouter en fait. Je trouve toujours Jae Ha adorable, je trouve toujours que l’héroïne est écrite avec un manque de subtilité effarant –le repas de l’épisode 10 était un summum de ridicule et de scénario forcé- et je tombe de plus en plus amoureuse du second rôle masculin. Non seulement il a réussi à me serrer le cœur plus d’une fois mais en plus il est juste vraiment attachant, charismatique, bien interprété et, faut bien le dire, très mignon. Pour le moment son histoire est la plus intrigante et autant le passé des autres personnages m’intéresse assez peu, autant j’ai très envie de découvrir le sien. En fait c’est marrant mais les deux premiers rôles sont écrits de façon assez plate et finalement ce sont les seconds rôles qui ont le plus de relief. Encore que la rivale, comme je le disais, soit partie pour devenir une garce classique malheureusement… à tel point que c’en est peu réaliste. Bref le drama manque vraiment de subtilité mais il est divertissant, Joo Sang Wook est très beau et Do Yoon est vraiment génial, du coup je regarde chaque épisode avec plaisir… à un rythme d’escargot, ok, mais avec plaisir.

 

Queen In Hyun’s Man, episodes 9-12      : … j’aime ce drama. J’en suis amoureuse en fait. Cela ne s’explique pas mais j’ai ce sentiment tout doux, tout sucré qui n’arrive pas souvent mais qui réchauffe le coeur quand on tombe sur une série qui l’inspire. Queen In Hyun’s Man n’est pas forcément le drama du siècle mais il est bien écrit, la réalisation est impeccable, les acteurs ont vraiment une bonne alchimie et les personnages sont terriblement attachants. J’aime également les deux personnages principaux, je pourrais les regarder être simplement heureux pendant trois saisons. Bref… je développerai quand la série sera terminée mais en gros, j’aime quoi.

 

 

Lucky 7, episodes 4-5    () : Il était temps que je le continue celui-là! Et ce double-épisode –oui parce que les épisodes 4 et 5 fonctionnent ensemble- était drôlement bon ! et étrange d’ailleurs… étrange parce qu’il était exactement ce qu’on attendrait à la fin d’un Jdrama de ce genre. Avec Eita, un des deux personnages principaux, soupçonnés d’un crime, l’agence qui menace de fermer, la réalisation des  agents qu’ils aiment leurs boulots, etc. C’est vraiment typiquement le genre de scénario qu’on trouverait à la fin d’un drama de ce genre mais là Lucky 7 nous le sert au milieu … et le fait plutôt bien ! J’ai surtout adoré la prestation d’Eita dans ces deux épisodes. Bon, Eita est toujours bon dans n’importe quel rôle mais j’ai vraiment aimé ce qu’il apportait d’ambigu au personnage dans ces deux épisodes. Le drama ne casse pas trois pattes à un canard mais il est très agréable à regarder et c’est un véritable plaisir de retrouver Eita et MatsuJun à chaque fois. Surtout Eita.

 

Et c’était en gros le résumé de tout ce que j’ai regardé ces derniers temps. J’ai d’autres trucs en cours évidemment mais je n’ai pas encore avancé... enfin tout de même il va falloir que je m’y mette parce qu’il y a dix milles dramas qui arrivent et que j’ai envie de regarder >_<… et vous, vous regardez quoi en ce moment ? :-)

 

Luckyseven.jpg

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :