[Hiroki-day: Ne faites pas confiance à vos voisins] The Complex クロユリ団地

Publié le 14 Février 2014

The Complex-p2

 

Sorti en 2013

Réalisé par Hideo Nakata

 

Avec :

Atsuko Maeda >>> Ninomiya Asuka

Narimiya Hiroki >>> Sasahara Shinobu

 

Dontesque ?

Lorsqu'Asuka et sa famille emménagent dans un nouveau bâtiment, la jeune fille ne tarde pas à entendre des bruits étranges dans l'appartement d'à côté.

 

oOo

Hideo Nakata est en train de me perdre. Il m'a offert un de mes films d'horreur favoris avec Dark Water et a clairement aidé à la construction du cinéma d'horreur Japonais avec Ring mais depuis quelques années, plus rien de ce qu'il fait ne me convainc et The Complex ne vient pas franchement réchausser la barre. Mais histoire de prendre au début, pourquoi ce film ? Eh bien, en vérité, quand j'ai décidé de le regarder, je ne savais pas qu'Hideo Nakata était aux commandes et ne savais pas non plus que c'était un film d'horreur... non, j'ai juste vu Hroki Narimiya sur l'affiche et me suis dit « Eh, Hiroki Narimiya ! » parce que je suis un être profond aux pensées complexes comme cela. Quelques minutes plus tard, je regardais The Complex sans trop savoir dans quoi je m'embarquais. Très vite il m'a semblé évident que j'étais devant un film d'horreur -ce qui m'enthousiasmait- puis j'ai réalisé que la réalisation était du Hideo Nakata et enfin j'ai compris qu'il allait falloir que je m'arme de patience parce qu'Hiroki n'avait pas l'air décidé à arriver. Heureusement il a quand même fini par arriver et après le film s'est cassé la gueule, lentement mais sûrement puis rapidement et de façon spectaculaire.

 

Histoire de commencer par la question qui se pose forcément par rapport à un film d'horreur : ce film m'a t-il fait peur ? Non. Même pas une fois, même pas un peu. Je reconnais qu'il y avait une bonne idée quelque part dedans et je suis reconnaissante à Hideo Nakata de ne pas s'être reposé sur des jump-scares pour faire son film mais malheureusement, la tension n'a jamais pris chez moi. Une des raisons étant la réalisation : rien ne semble réel. Le jeu des couleurs est très esthétique et peut-être très intéressant si on décide d'analyser le film et sa mise en scène mais le fait que le film soit stylisé à ce point et les effets spéciaux -surtout à la fin qui était ridicule- ont enlevé tout sens de réalité à ce film à mes yeux. Rien de ce que je voyais à l'écran ne me me semblait vrai et, du coup, la tension ne prenait pas, le film me semblant plus « bizarre » que vraiment effrayant. Pour tout vous dire, j'ai regardé ce film le même jour que Real et Real, qui n'est absolument pas un film d'horreur, m'a semblé bien plus inquiétant que celui-ci. C'est dommage en fait parce qu'il y avait des idées sympas dans ce film et même si certains twists étaient partiiculièrement prévisibles, je pense que le film aurait pu utiliser ses idées pour être quelque chose de plus. [spoiler] Je crois que mon twist favori a été celui de la famille morte... je m'en étais doutée mais c'est une idée que j'aimais bien et j'aurais voulu en fait voir plus de scènes de famille étranges... J'aurais voulu des scènes où l'héroïne sait que sa famille est morte mais où ils ne sont pas encore partis et où elle ne doit pas leur montrer qu'elle siat, je pense que cela aurait pu donner lieu à des scènes tendues et inquiétantes. [/spoiler]. Par ailleurs il y a cette idée de « laisser entrer quelqu'un » que j'aime bien. Je me souviens d'un court-métrage Japonais qui s'appelait, je crois, « N'ouvre pas la porte » et dans lequel une petite fille et sa famille sont à la maison lorsque la petite fille entend qu'on toque à la porte. Et c'est la seule qui entend. Et derrière la porte il y a quelqu'un qui prétend être sa tante mais, bien entendu, c'est un mensonge et « n'ouvre pas la porte » en gros. Ce film a des scènes qui jouent également sur cette idée mais il ne les gère pas aussi bien malheureusement. Bref bonnes idées, mauvaise exécution, fin risible.

 

The.Complex.2013.mHD.BluRay.DD5.1.x264-EPiK.mkv 001155529 The.Complex.2013.mHD.BluRay.DD5.1.x264-EPiK.mkv 002081413
The.Complex.2013.mHD.BluRay.DD5.1.x264-EPiK.mkv 002709081 The.Complex.2013.mHD.BluRay.DD5.1.x264-EPiK.mkv 002899396

 

Un autre souci du film et une autre raison pour laquelle la tension n'a pas prise: je me moquais pas mal du sort des personnages. Surtout de l'héroïne. Le personnage d'Hiroki avait l'avantage d'être Hiroki... mais bon il n'était pas non plus passionant. Hiroki se débrouille bien avec ce qu'on lui donne à faire et il se rend sympathique mais le personnage lui-même n'a pas beaucoup d'intérêt. Il est bazardé rapidement dans l'histoire, sa backstory est balancé tout aussi maladroitement et il quitte le film de façon assez ridicule également. Hiroki n'est pas mauvais du tout et il devient de plus en plus sexy avec l'âge, ce qui est toujours sympa à constater, mais le personnage en soi n'est pas intéressant et Hiroki peut faire ce qu'il veut, il n'arrivera pas à rattraper cela. Toujours est-il que j'étais plus intéressée par son sort que par celui de l'héroïne. Essentiellement parce qu'Hiroki semble vivant et semble avoir l'intention de le rester, ce qui n'est pas exactement le cas de la Choupete de service.

 

Notre Choupette sourit bien quelques fois mais pendant en gros toute la première moitié du film, on la voit beaucoup en mode « deux de tension ». Elle a l'air ennuyée par la vie, lasse, molle et, quand les choses commencent à se passer, elle ne met pas beaucoup de volonté à vouloir s'en sortir si bien que la question se pose : si le personnage est déjà à moitié mort et ne veut pas s'en sortir, pourquoi serais-je plus impliquée qu'elle ? Bien sûr, tant qu'à faire je préfère qu'elle survive parce que, de façon générale, c'est pas cool les gens qui meurent mais j'étais quand même très indifférente à son sort. Et forcément si je me moque complètement de savoir ce qui va arriver au personnage principal, la tension a du mal à naïtre. Je n'étais pas inquiète pour elle et le film ne créait rien qui m'inquiète pour moi-même -par exemple un fantôme que je m'attendrais à voir sorir de ma télé-. Notez tout de même que l'actrice -Atsuko Maeda, du groupe AKB48- n'était pas mauvaise du tout. Le problème vient du personnage et Atsuko Maeda, lorsqu'elle a quelque chose à faire -à la fin surtout-, le fait bien.

 

Au final, The Complex est réalisé joliment et de façon intéressante mais pas forcément efficace à mes yeux, le casting est bon mais les personnages très peu intéressants, les idées intéressantes mais l'écriture trop maladroite et la fin ridicule. Donc... ce n'est pas un film que j'ai trouvé très bon on va dire. Il n'est pas entièrement catastrophique mais je ne le reverrais pas et ne le conseillerais pas non plus. Enfin au moins, regardez ces screencaps d'Hiroki Narimiya :

 

The.Complex.2013.mHD.BluRay.DD5.1.x264-EPiK.mkv 002897353 vlcsnap-2014-01-10-15h08m43s173.png
The.Complex.2013.mHD.BluRay.DD5.1.x264-EPiK.mkv 005536614 The.Complex.2013.mHD.BluRay.DD5.1.x264-EPiK.mkv 003558138

vlcsnap-2014-01-10-15h08m10s89.png

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :