[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가

Publié le 16 Mars 2019

 

Diffusé en 2009

Sur KBS2

16 épisodes

Réalisé par Ki Min soo

Ecrit par Jeong Jin Yeong & Kim Ui Chan

 

Avec :

Hwang Jung Min : Goo Dong Baek

Kim A Joong : Han Ji Soo

Joo Sang Wook : Kim Kang Mo

Lee Chung Ah : Goo Min Ji

Baek Sung Hyun : Han Sang Chul

Etc

 

Fiche Ecrans d’Asie : ici

 

 

Dontesque ?

Goo Dong Baek est un homme banal, très effacé mais au cœur d'or. Il travaille à la Poste et personne ne fait attention à lui jusqu'au jour où il se retrouve, par une série d'évènements, faussement marié à Han Ji Soo, une actrice populaire à qui il vient en aide car elle doit cacher au public sa véritable relation avec un autre homme.

 

oOo

Il y a peu, je ne sais pas exactement pourquoi, je me suis sentie d’humeur à revoir That Fool (ou the Accidental Couple, pour le titre international). Je ne sais pas trop d’où c’est sorti, mais je m’y suis aussitôt mise, avec en tête quelques souvenirs un peu flous (je me souvenais d’une jolie robe bleue -dans l’épisode 2-, que les deux personnages principaux étaient attachants et qu’il y avait une adorable bromance dans le tas… c’est à peu près tout). Petit à petit, j’ai revu tout le drama, et si, en relisant mon ancien article, je constate que mon opinion n’a pas trop bougé, j’ai quand même décidé de saisir ma chance de le réécrire car j’ai quelques petites choses à ajouter (vous pouvez toujours me faire confiance pour rallonger mes articles 💪) et que cela me permet de ramener sur le tapis ce petit drama que j’aime bien, même si je dois bien admettre qu'il est très imparfait, et qu’au début de mon revisionnage, j’ai eu mes doutes. Pour être honnête, si le drama avait été en cours de diffusion, ou si je n’avais pas eu tous ces bons souvenirs (flous, mais bons) pour me motiver, j’aurais très bien pu l’abandonner en cours de route.

 

Si vous avez déjà vu quelques dramas coréens, vous savez sans doute que, quand ils font 16 épisodes, ils ont tendance à connaître un petit moment de creux, mettons vers les épisodes 12-14. Généralement, c’est le moment où tout semble avoir été à peu près dit, et où les scénaristes doivent rallonger un peu la sauce en attendant la conclusion. Dans That Fool, on n’a pas ce moment-là vers la fin, mais… vers le début. Les épisodes 3 et 4 sont particulièrement lents, avec des personnages un peu déprimés, léthargiques, voire désagréables pour certains, et si le drama commence à prendre un petit tournant dans l’épisode 5 (lorsque l’héroïne, Han Ji Soo, finit par décider d’être amie avec le héros, Goo Dong Baek), ce n’est véritablement qu’à l’épisode 8 que le drama change du tout au tout : les personnages emménagent ensemble, l’héroïne devient subitement plus vivante (c’est limite un peu brusque, mais le changement est tellement bienvenu que ça passe), et le petit-frère de l’héroïne commence à jouer les cupidons, tout le drama devenant subitement plus enjoué, et plus léger. Je savais que ce tournant allait venir (même si je l’imaginais plus tôt) donc j’ai tenu bon face aux épisodes, certes pas insoutenables, mais vraiment pas folichons du début… mais huit épisodes, pour qu’un drama commence vraiment, c’est vrai que ça fait long. A la décharge du drama, néanmoins, une fois qu’il a commencé, effectivement, il reste très constant, et je me suis amusée jusqu’au bout, jusqu’à un épisode final qui m’a toute émue à l’intérieur de moi-même.

 

Car je suis faible. Surtout face à certains thèmes, et le drama a un véritable sens de « être ensemble » qui a toujours tendance à m’aller droit au cœur (cf. Shopping King Louie, ou Flowers for my life, par exemple).

[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가

Parfois j’aurais aimé qu’il aille même plus à fond dans l’idée (je trouve notamment que la manager de notre héroïne, bien qu’elle soit physiquement présente, ne trouve jamais vraiment sa place dans la chaleur ambiante), mais malgré tout, j’aime que That Fool ne tourne pas autour de la formation d’un couple uniquement, mais aussi d’une petite famille, et d’une plus grande communauté autour, remplie d’individus imparfaits, se rachetant par l’affection qu’ils se portent ou finissent par se porter les uns aux autres. Bon, certains ne se rachètent pas (genre Kang Mo, le petit-ami de l’héroïne qui la fait poireauter le temps qu’il a besoin d’être fiancé à une autre, ou encore Gyeong Ae, la collègue de Dong Baek qui a quand même le culot de se demander pourquoi les héros ne lui font pas confiance EN MEME TEMPS qu’elle les menace et les fait chanter… au moins, c’était drôle, je suppose), et pour d’autres c’est un peu soudain, mais la plupart des personnages qui ne sont pas exagérément sympathiques au début évoluent petit à petit. Sans tous forcément changer (ou même devenir attachants, pour certains), au sein du groupe, ils deviennent meilleurs. Ou juste plus appréciables, comme c’est le cas pour Min Ji, la petite sœur du héros, que je trouve assez agaçante en général (parce qu’elle est intrusive, et reloue) mais qui, lorsqu’on la met avec tous les autres personnages, apporte une énergie appréciable au groupe, parce qu’il est évident qu’elle aime énormément son grand-frère et sa nouvelle belle-sœur.

 

Le meilleur exemple de personnage se « rachetant » par son affection aux autres, cela dit, reste Sang Chul, c’est-à-dire la meilleure addition au drama après les deux personnages principaux.

 

Sang Chul, le petit-frère de Ji Soo, fait son apparition dans l’épisode 3. Et au début, j’ai été surprise, d’ailleurs, car il n’était pas du tout tel que je m’en souvenais. J’en avais gardé un souvenir très positif, voyez-vous, alors que Sang Chul ne commence pas exactement de façon reluisante. Et, à vrai dire, tout le long du drama, le personnage fait preuve d’un comportement qui pousse parfois à la grimace. Il se montre bien trop protecteur avec sa grande sœur, et il a également un tempérament très colérique, qui le pousse parfois à la violence. Pas avec sa sœur, mais avec Dong Baek une fois, et de façon générale, il est du genre à taper dans les murs ou la table. C’est un personnage qui renferme beaucoup de rancœur. Il était clairement très proche de sa sœur, et l’aime toujours énormément (chaque fois qu’il la voit sourire ou s’amuser, il ne peut juste pas s’empêcher d’être aux anges), si bien qu’il a vécu comme une trahison le fait qu’elle l’envoie à l’étranger, ne cesse de le presser d’y retourner et ne lui ait même pas fait part de ses fiançailles. La plus grosse trahison, cela dit, vient au moment où il apprend qu’elle lui a menti sur où se trouve leur mère (oui, pas le moment le plus reluisant pour Ji Soo), tout ça pour protéger sa relation avec Kang Mo, un type qu’il hait (à raison) au point de laver les chaises sur lesquelles il s’assoit. Bref, Sang Chul est en colère, et ça s’exprime un peu n’importe comment, ce qui fait que pendant un long moment, j’ai pas mal froncé les sourcils, me demandant où était le personnage dont je me souvenais. Et le fait est que même après le tournant de l’épisode 8, Sang Chul a une tendance à vouloir prendre les décisions à la place des autres (et en particulier Ji Soo) qui… moui, bref.

 

Néanmoins, j’apprécie le personnage. Et je pense que la clé est que si je roulais parfois des yeux face à ce qu’il faisait, les émotions qui l’animaient s’alignaient pas mal avec les miennes.

 

En premier lieu, il déteste Kang Mo autant que moi… (et il est le seul T.T j'avais besoin de soutien) Encore que lui le déteste surtout pour être un connard menteur brisant toutes ses promesses et traitant Ji Soo comme si elle ne valait rien. Et c’est tout à fait compréhensible, car Kang Mo est bien toutes ces choses, avec en plus un égo très fragile le rendant ingrat à un point pas croyable. On s’en demande même vraiment ce que Ji Soo fout avec ce type à la base, parce qu’elle n’est certes pas parfaite mais elle semble être quelqu’un de décent, alors wtf Ji soo. A travers un flashback et une anecdote de sa jeunesse, le drama essaie bien de nous dire qu’à une époque de sa vie, il était plutôt cool, mais ça arrive tard, et le drama ne nous en donne pas assez, si bien ce qu’on se demande vraiment ce qu’elle a pu lui trouver. Certes, il a le physique de Joo Sang Wook, on ne peut pas lui retirer ça, mais leur relation n’a pas l’air bien physique. A vrai dire, tout ce qu’ils font quand ils sont ensemble, c’est se regarder d’un air larmoyant en parlant du fait qu’ils ne peuvent pas encore être ensemble (alors qu'avec Dong Baek, Ji Soo parle, joue, rie, etc)… ils ont la liaison adultère la plus ennuyeuse que j’ai jamais vue, sérieusement. Et si Sang Chul déteste Kang Mo parce qu’il craint, moi, je ne le supporte surtout pas parce qu’il est… tellement… ennuyeux… Et j’adore Joo Sang Wook, vraiment, mais il est teeeellement plat dans ce rôle telllleeeeement plat aussi, qui tue toute la vie et toute la joie de tout ce qu’il touche... A la fin du drama je ne supportais plus de voir sa tête (et du coup je suis allée regarder d’autres dramas de Joo Sang Wook pour me rappeler que j’aime bien cet acteur... j'ai revu des bouts de GIANT, de Birth of a beauty, de Cunning Single Lady, et là je suis dans Fates and Furies).

[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가

Pour revenir à Sang Chul, néanmoins : il déteste Kang Mo (comme moi), et veut voir sa sœur heureuse (comme moi), si bien qu’il s’énerve après Ji Soo quand j’aurais bien aimé le faire aussi. Alors, certes, la façon dont sa colère s’exprime est infantile au possible, mais avec nous, et la manager de Ji Soo, il est le seul à savoir vraiment ce qui se passe dans le triangle amoureux central, et à être à peu près au courant de tout. Et autant la manager reste étrangement longtemps #teamKangMo, autant Sang Chul est très fermement #teamtoutsaufKangMo, et réagit toujours en fonction, aux moments où j’aurais aimé réagir aussi et secouer Ji Soo. Dans la vraie vie de la réalité véritable, je n’irais pas réellement secouer quelqu’un, mais dans le cadre du drama, Sang Chul devenait une sorte de proxy, évacuant les sentiments que j’avais envie de hurler à Ji Soo.

 

Par ailleurs, Sang Chul shippe complètement Dong Baek et Ji Soo. A la base, il veut juste se débarrasser de Kang Mo, et Dong Baek fait l’affaire, mais il finit petit à petit par s’attacher méchamment à Dong Baek, et à la fin, il y a une vraie affection entre Dong Baek et Sang Chul qui est non seulement tout ravi d’avoir un beau-frère pareil (parce qu’il rend sa grande sœur heureuse) mais semble aussi avoir trouvé tout ce qu’il cherchait, c’est-à-dire une famille dans laquelle il ait sa place (je vous avoue que dans le dernier épisode, sa dernière scène en tête à tête avec Dong Baek m’a un chouïa serré la gorge). Et dès que Sang Chul décide qu’il est #teamDongBaek, il se montre très actif : il s’arrange pour que Ji Soo et Dong Baek passent plus de temps ensemble, il coache Dong Baek, lui choisit ses habits, empêche Kang Mo de gâcher leurs moments ensemble en lui barrant la route… bref, il joue complètement les cupidons, et ce faisant il contribue grandement à donner son second souffle au drama. Donc quand je disais qu’il est la meilleure addition au drama après les deux personnages principaux, ce n’est pas parce que c’est quelqu’un de parfait ou le personnage le mieux écrit au monde, mais parce qu’il permet de faire avancer les choses, et sert aussi souvent de « soupape », permettant de voir notre (du moins « ma ») frustration exprimée à l’écran, même si pas toujours de la façon qu’on souhaiterait. Bon et puis, effectivement, son affection évidente pour sa sœur et son beau-frère font qu’à la fin j’avais quand même le cœur en marshmallow fondu, parce que je suis moi et que j’y peux rien.

[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가

Heureusement, tout de même, Dong Baek ne suit pas exactement ses conseils, et est meilleur que lui. Sang Chul a une mentalité très « ne laisse pas Kang Mo la prendre », comme si Ji Soo ne pouvait se sortir des griffes ennuyeuses de Kang Mo qu’en étant « dérobée » par Dong Baek. Dong Baek, néanmoins, ne la joue pas du tout comme ça. Il ne cherche jamais à profiter de la bassesse de Kang Mo pour briller en comparaison, il ne s’énerve jamais en mode « pourquoi ne voit-elle pas que je suis mieux » mais toujours très sincèrement en « il ne devrait pas la traiter comme ça ». Et même après la pire des trahisons de Kang Mo, il est sincèrement triste pour Ji Soo qu’elle ne puisse pas être avec la personne qu’elle aime. Et il lui laisse toujours la place et le temps de réfléchir. Il n'est pas jaloux qu'elle ait plus d'expérience que lui en amour, ou quand elle doit parler à Kang Mo, il ne cherche jamais à poser ses c******s sur la table. En clair, il la respecte et la chérit en tant que personne, et c’est bien ce qui les fait fonctionner ensemble.

 

Les deux personnages principaux de That Fool ont pour grand point commun d’avoir une self-estime très basse, et le drama raconte essentiellement la façon dont, grâce l’un à l’autre (mais pas seulement), ils vont peu à peu apprendre à se voir différemment.

 

Leur manque d’estime de soi s’exprime de façon très différente chez l’un et l’autre. Du côté de Ji Soo, ça la fait s’accrocher à Kang Mo et se montrer parfois très froide, voire carrément blessante (heureusement cela s’estompe à partir de l’épisode 5 et plus clairement à partir du 8). On sait qu’elle est quelqu’un de bien, au fond, parce que c’est ce que le drama nous montre en premier : on la découvre dans un avion, venant en aide à une jeune femme en prise avec un passager difficile. Rien ne l’obligeait à intervenir, mais elle intervient quand même. Plus tard, lorsque Dong Baek l’aide la première fois (avant qu’il soit question de fausse relation ou faux mariage) et qu’il est maltraité au travail parce que personne ne veut croire qu’il a vraiment rencontré Han Ji soo, elle l’apprend et se déplace pour remettre ses collègues à leur place. Encore une fois : rien ne l’y obligeait, mais elle intervient. Là où elle commence à devenir plus froide avec Dong Baek, c’est lorsque l’histoire de la fausse relation commence, parce que c’est un service énorme qu’il lui rend, et qu’il ne semble rien vouloir en échange. Et pour Ji Soo, c’est un drôle de concept. Elle voudrait l’acheter, mais l’aide (plus que considérable) de Dong Baek lui est offerte. Non seulement c’est difficile à croire (honnêtement, même moi j’aurais des doutes, mais je dois sans doute juste être un être cynique et triste) mais en plus Ji Soo n’est pas habituée à être traitée avec une telle bonté, sans arrière-pensée. Pour elle, c’est louche qu’on veuille l’aider sans rien lui demander en retour.

[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가

Par ailleurs, ce manque d’estime de soi la pousse aussi à s’accrocher à Kang Mo, ce qui la rend égoïste, parce qu’elle est vraiment concentrée dessus. La première victime de cet égoïsme étant bien entendu la fiancée de Kang Mo (que j’aurais voulu voir plus souvent, du reste...) qui, pour une raison qui m’échappe complètement, semble véritablement aimer Kang Mo et est complètement le dindon de la farce. Bien entendu, le coupable numéro 1 reste Kang Mo (qui fait poireauter Ji Soo, avec qui il sortait avant, tout en faisant croire à sa fiancée qu’il a l’intention de se marier avec elle), mais Ji Soo pense rarement à cette fiancée, et à ce qu’elle peut ressentir, car elle est trop concentrée sur ses sentiments à elle, et sur ce que Kang Mo représente pour elle. Dong Baek en fait aussi, évidemment, les frais, sans compter Sang Chul, et tout l’entourage de Ji Soo. Seulement, voilà, Ji Soo a peur de lâcher prise, et surtout elle ne réalise pas qu’elle mérite mieux, si bien qu’elle est dans un vrai cercle vicieux : sa relation avec Kang Mo la fait se sentir toute petite, et parce qu’elle se sent toute petite, elle accepte tout et n’a pas la force de partir donc elle reste dans sa relation avec Kang Mo qui la fait se sentir toute petite, etc, vous saisissez l’idée.

 

Du côté de Dong Baek, dès notre première rencontre avec lui, le drama établit deux choses :

 

  1. Il est gentil et aime aider les autres (il accepte aussitôt d’aider à livrer un colis)
  2. Personne ne fait attention à lui (lorsque l’ascenseur est bloqué et que les secours arrivent, on récupère le colis et lui est abandonné)

Dong Baek est un ange avec une tendance à se sacrifier un peu trop pour les autres. Il a quasiment élevé sa petite sœur, il veut toujours aider les autres, il peut mentir (difficilement) pour aider les autres mais a beaucoup plus de mal quand il s’agit de s’aider lui-même, il est loyal (à un moment donné, le père de Kang Mo essaie de l’acheter, et j’ai littéralement éclaté de rire en lui souhaitant bonne chance)… quand Ji Soo le presse d’exiger quelque chose pour le remercier de l’épouser, il lui demande trois souhaits et finit par tous les utiliser pour l'aider, elle. Il n’arrive pas à se mettre en colère quand quelqu’un le traite mal, seulement quand il s’agit de quelqu’un d’autre (on le voit se mettre réellement en colère une ou deux fois, et c’est toujours parce que quelqu’un a fait du tort à Ji Soo).

 

Parfois, on a limite envie de le secouer.

 

Le type met toute sa vie en pause pour aider quelqu’un d’autre ! (et après il va dire « je n’ai jamais rien fait de gentil pour Ji soo »… dude, that’s basically ALL you do o.o ) Bon, on pourrait argumenter que sa gentillesse envers Ji Soo ne dérange pas que sa vie à lui et que c’est un peu limite de se prêter à cette tromperie, mais il a vu quelqu’un qui avait besoin d’aide, et il a juste décidé d’aider. Et au-delà du fait que je me sens un peu minable en comparaison, il parait un peu trop bon pour être vrai. Mais ça, ce n’est pas ce qui est agaçant. Parce qu’on est dans un drama, et que personne ne demande au drama d’être réaliste. De base, rien dans cette histoire ne sonne réaliste. C’est clairement une fantaisie, et je ne vais certainement pas me plaindre que le héros soit trop bon, surtout que Hwang Jung Min et la série arrivent à le rendre bon sans le rendre trop naïf non plus. Dong Baek est clairement quelqu’un de positif, mais il n’est pas stupide. Rester positif lui demande des efforts. Son secret du bonheur est de voir le bon côté de tout, même les mauvaises choses, et de garder le sourire, ce qui pourrait facilement être agaçant (parce que des fois y a pas de bon côté aux choses, et parce qu’on a le droit/besoin d’être juste triste et de ne pas sourire), mais c’est difficile, même pour lui. Il y arrive mieux que d’autres, mais (il finit même par l’admettre à la fin et ça se sent le long du drama) des fois c’est dur, et il n’est pas un personnage 100% heureux tout le temps, complètement imperméable aux injustices et malheurs autour de lui, il a plus de relief que ça.

 

Si j’avais envie de le secouer, c’était exactement pour la même raison que Ji Soo.

 

(Bon, j’admets, une fois, il était dans un spa avec Kang Mo et il ne voulait pas se taire alors que Kang Mo avait clairement envie de profiter du spa en silence, et c’est la première et dernière fois de ma vie que j’ai compati avec Kang Mo… mais sinon => )

 

Si j’avais envie de le secouer, c’était exactement pour la même raison que Ji Soo : j’avais envie de leur hurler « MAIS VOUS ALLEZ VOUS AIMER UN PEU PLUS BORDAYL ! »

 

Goo Dong Baek a été sous-apprécié toute sa vie : au travail (ses collègues ne commencent à le traiter avec un minimum de respect qu’une fois qu’ils ont vent de sa relation avec Ji Soo), à l’école (son surnom voulait dire « personne qui ne compte pas »), par Ji Soo au début un peu, et puis par lui-même. C’est pour ça qu’il n’arrive pas à se mettre en colère quand on le traite mal : au fond, il n’en vaut pas la peine (alors que quand c’est de Ji Soo qu’il s’agit, il voit rouge, parce que pour lui, sa valeur est inestimable). Bref les deux personnages ont clairement besoin de revoir leur estime de soi, et c’est exactement ce qu’ils commencent à faire, pas juste grâce l’un à l’autre (même si c’est surtout ça) mais également grâce à la famille qui se forme autour d’eux.

[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가

Les effets de leur évolution se ressentent plus, je trouve, chez Ji Soo, mais ils s’expriment quand même également chez Dong Baek, évidemment, le moment le plus important de son évolution étant sans doute celui où il finit par admettre qu’il est amoureux de Ji Soo. Ca ne parait pas être grand-chose, dit comme ça, mais le fait qu’il finisse par l’admettre, aux personnes à qui il l’admet, est une étape importante car, pour lui, Ji Soo était une déesse. Petit à petit, en apprenant à la connaître, elle a perdu ce statut de déesse, bien entendu, mais elle reste une personne extraordinaire à ses yeux, si bien que son admission est importante : il se sent enfin digne de Ji Soo, et c’est certainement le plus grand compliment qu’il pouvait se faire à lui-même.

 

Malgré tout, le changement s’exprime quand même plus clairement chez Ji Soo parce que son évolution passe par la case « se débarrasser de Kang Mo », et que son attitude évolue énormément en fonction de ça. Dès l’épisode 4, elle commence à le remettre un peu en question, mais ce n’est véritablement qu’à l’épisode 9 qu’elle se libère plus, jusqu’à finalement arriver à lui exprimer sa colère, et rejeter ses mauvais traitements. Et à chaque pas qu’elle fait, elle se libère un peu plus. Kang Mo étant de toute façon le tueur de joie qu’il est, chaque fois qu’elle s’en éloigne un peu, elle devient plus vivante, plus extravertie, plus drôle. Le changement est donc évident, d’autant qu’il est souvent verbalisé, par son entourage mais par Ji Soo elle-même qui note, dans l’épisode 13, qu’elle est devenue une personne plus forte, capable de tenir debout toute seule. Paradoxalement parce qu’elle a été entourée des bonnes personnes.

 

Pour citer Sartre (encore) : les autres, c’est le Bien… (j’ai bon ?) mais seulement si ce sont les bons autres.

 

Au début du drama, Ji Soo et Dong Baek sont entourés par les mauvais « autres », mais Dong Baek transforme les siens, et Ji Soo, elle, doit abandonner le sien (Kang Mo). Ca parait évident, mais s’entourer de gens qui nous traitent bien et nous respectent nous aide à nous respecter nous-mêmes, alors que des gens nous faisant métaphoriquement caca dessus tout le temps (pour citer Baudelaire, probablement, car tout ceci est très poétique), à la longue, ne peuvent que nous faire nous sentir caca nous-mêmes (et avec cette phrase j’atteins le summum de ce que la langue française a à offrir). En clair : il faut se débarrasser des gens toxiques. Le souci c’est que oui, ça parait évident, mais en pratique, ça ne l’est pas, surtout quand la relation date.  Au début de leur relation, Kang Mo a aidé Ji Soo. Il lui a « tenu la main », comme elle dit, et à présent, elle et a peur de tomber et s’écraser en bas si elle lâche cette main. Mais en vérité, c’est cette main qui la maintient au bord de la falaise. Et le long du drama, elle va apprendre à la lâcher :

- J’avais le sentiment de me trouver au bord d’une falaise, mais Kang Mo m’a tenu la main pour que je ne tombe pas. Il m’a fait me sentir en sécurité, à l’abris.

- Mais Ji Soo…

- Oui ?

- La falaise n’est qu’une falaise parce que tu as peur de tomber, non ? Tu te souviens de notre plongeon à l'ile de Guam ? Si tu décides de plonger, ce n’est plus qu’une falaise, c’est une planche. Et dessous se trouve peut-être une mer paisible.

Episode 13

Plus tard dans le même épisode :

Je suis plus forte à présent, je crois. J’ai le courage de ne pas avoir besoin qu’on me tienne la main. J’ai le courage de sauter. Je sais que c’est une planche, pas une falaise, et je sais qu’il y a une mer calme sous la planche. Je l’ai réalisé grâce à toi.

Episode 13

C’est important de noter, je pense, que Ji Soo a le courage de n’avoir besoin de la main de personne. Oui, elle a reconstruit son estime d’elle-même via sa relation avec les bonnes personnes, qui la chérissent, mais ces personnes ne créent pas sa valeur, elles la lui révèlent, et c’est une distinction importante. Alors, oui, ils lui en créent aussi : en étant mieux traitée, elle traite mieux les autres, ce qui fait d’elle une meilleure personne. C’est la beauté d’une bonne communauté et ce que j’aime dans les dramas « vivre ensemble » où l’amour et la bonté et la bienveillance sont des balles qu’on se renvoie les uns aux autres et qui se font plus grosses chaque fois qu’on les renvoient, tout en nous laissant quelque chose dans le cœur (cette métaphore m’a complètement échappé, oui). Mais si Ji Soo et Dong Baek sont meilleurs grâce au jeu de ballon (m’en fous, je reste avec ma métaphore quand même), ils avaient une force et une bonté de base, qui méritaient d’être appréciées et chéries. Alors Ji Soo peut tenir la main de Dong Baek parce qu’elle en a envie, ou peut-être qu’il est dans la mer calme/la meilleure vie qui l’attend en bas, mais elle est capable de sauter toute seule. Et c’est très bien.

 

Pour être honnête, That Fool n’est pas un drama qui m’a enflammée. Le début est un peu lent, et par la suite, chaque fois que Kang Mo était à l’écran, une partie de moi mourrait un peu plus. Il y a plusieurs personnages avec lesquels j’ai un peu de mal (parce qu'ils sont fatigants), et l’OTP, pour tout ce que je l’aime, n’est pas devenu un crack pour la romantique que je suis. La raison, je pense, vient du manque d’aise physique entre les deux personnages. Je ne parle pas de sexe, ou même de se toucher tout le temps, mais les personnages ne me donnaient pas ce sentiment d’être complètement détendus l’un avec l’autre (et effectivement leurs baisers font partie des baisers les plus figés que j’ai jamais vus o.o), et cette barrière entre eux était également un peu une barrière entre eux et moi. Cela n’aidait pas non plus que Kim Ah Joong, que j’aime beaucoup et qui a beaucoup évolué depuis, ait un jeu parfois trop rigide et pas très naturel. En tous les cas, le drama n’a pas réveillé la shippeuse en folie au fond de moi.

 

Mais je voulais les voir heureux, et je voulais les voir ensemble quand même. Pas juste tous les deux : je voulais voir tous les personnages ensemble. C’était un drama très imparfait, mais un drama amusant, et surtout un drama avec du cœur, qui a touché le mien une seconde fois. Il ne m'a pas enflammée, certes (faut dire que je l'avais déjà vu, quand même), mais je m'y sentais bien. Donc je suis contente de l’avoir revu :)

[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가[Tombée sous le charme de] That Fool 그저 바라보다가
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :