Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

top105bNuméros 65 à 61

 

 

65

Personnage : Saeki Tetsuya

Acteur : Kubozuka Yosuke

Drama : Strawberry on the Shortcake


Capture-copie-24.PNG

 

Ouiiiii Yosuke ♥ (et vous avez la raison 1 pour laquelle j'aime le personnage comme cela... aussi : hiiiii Yosuke ♥♥♥)

 

Strawberry on the Shortcake est un Jdrama décent mais pas un Jdrama que je recommanderais pour être honnête. Il a ses bons moments et je l'apprécie plus avec le recul que je l'avais apprécié à l'époque, mais ce n'est en rien un grand drama et l'histoire principale du mec sans confiance en lui qui tombe amoureux de sa sœur -pas sa vraie sœur, la sœur de la femme avec son père décide de se remarier...- ne me passionait pas. Par contre tout ce qui touchait au personnage de Yosuke me passionait nettement plus parce que je trouvais cette partie de l'histoire plus adulte -probablement parce que les personnes impliquées étaient plus âgées en fait ^^'-. Mais si Saeki Tetsuya m'a réellement marquée c'est pour deux raisons :

 

1- Yosuke est à tomber. Dans ce drama, je vous assure, c'est mortel. Et ce n'est pas juste physique -même s'il y a une question de physique-, cela passe aussi par l'attitude, il a une confiance en lui et un charisme qui font que...

 

2- Le discours de fin d'année... Je pense que si Strawberry on the Shortcake a un thème central c'est la quête et l'acception de soi-même via l'amour. Les personnages, pour une raison ou pour une autre, sont tous dans une impasse et il est temps pour eux d'avancer mais, pour cela, il faut qu'ils commencent par se voir clairement, s'accepter et évoluer. Et cette évolution passe en grande partie par le fait d'aimer quelqu'un d'autre. Et bref, dans le drama Saeki Tetsuya livre un discours qui fait partie de mes moments favoris de Jdramas. Même que je l'avais choisi comme ma citation favorite par un personnage secondaire dans le Drama Challenge. Et, traduit en français par mes soins, cela donne ça :

 

Nous sommes nés pour aimer! Nous sommes nés pour aimer... nous ne sommes pas nés pour souffrir. Ce 20ème siècle créé par des adultes irresponsables est plein de conflits et de trahisons. Nous ne sommes pas nés pour souffrir. Parfois nous croiserons le chemin de personnes sans coeur et nous aurons envie de les frapper par derrière mais nous ne sommes pas nés pour faire du mal aux autres. Parfois nous croiserons le chemin de personnes sans coeur et nous nous sentirons en danger ou pris au piège. Mais nous ne sommes pas nés pour que les autres nous fassent du mal. Il arrive que nous créions une autre personne à l'intérieur de nous-mêmes. Ce n'est peut-être qu'une façon d'échapper à la douleur et à la souffrance. Ou peut-être une façon de nous évader. Nous nous enfermons chez nous et fuyons vers un autre monde pour parler à cette autre personne, à cet ami à l'interieur de nous-mêmes. C'est pourquoi personne n'est jamais seul, nous avons tous un ami, cette personne au fond de nous. Parfois cet ami est de mauvaise compagnie, on le trouve cruel et lâche. Mais ce n'est pas notre ami qui est cruel et lâche, c'est nous. Pourquoi? Parce qu'en vérité nous avons créé cet ami pour nous-mêmes. C'est pourquoi... il nous faut nous séparer de cet ami merveilleux. Sinon nous resterons à jamais dépendant de cet autre nous. Et alors, quand aura lieu cette séparation? Elle aura lieu lorsque nous rencontrerons une personne à aimer, lorsque nous laisserons derrière nous la solitude, la peine, la douleur et cet autre nous pour la personne que nous aimons. Alors, cherchons cette personne, ce quelqu'un à aimer, ce quelqu'un à qui parler de tout, avec qui rire et pleurer, ce quelqu'un à serrer contre nous, à embrasser, avec qui faire l'amour. Ce quelqu'un qui nous donnera du courage et à qui nous donnerons du courage en retour. La seule raison pour laquelle nous sommes nés est pour aimer.

 

J'adore absolument ce discours. Et cette scène. Et du coup ce personnage. Le drama valait le coup, ne serait-ce que pour cette scène et je l'ai revue un nombre incalculable de fois ><... d'ailleurs je commence vaguement à connaître le discours par cœur du coup... Bah, je pourrais avoir des trucs pires dans la tête ~

 

 

 

64


Capture-copie-25.PNG

Personnages : Moo Yeol / Hee Kyung / Yong Soo / Eun Jae

Acteurs : Lee Min Ki / Ye Ji Won / Ryu Seung Soo / Lee Eun Song

Drama : Evasive Inquiry Agency

 

Allez, quatre personnages d'un coup ! Mais aussi, je ne vois pas comment j'aurais pu en laisser un à l'écart, ils fonctionnent ensemble ! Je ne sais pas, ce serait comme parler de Laurel sans Hardy ou de Dr Jin sans sa couette, ce serait bizarre. Le quatuor principal d'Evasive Inquiry Agency est une bande que j'adore dans un drama que j'adore tout autant. D'ailleurs : regardez-le. Je vais vous dire de quoi cela parle mais, avant que je vous dise de quoi cela parle, sachez le : il faut que vous regardiez ce drama. Maintenant.... enfin vous pouvez d'abord finir de lire mon article parce que je l'ai écrit et tout, mais après, allez regarder EIA.

 

Donc EIA ça commence lorsque Moo Yeol -un instructeur de judo maladroit adorablement interprété par Lee Min Ki-, Hee Kyung -une voyante fantasque interprétée par la géniale Ye Ji Won- et Yong Soo -un homme bourru qui tient un salon de mangan et a la chance d'être porté à l'écran par Ryu Seung Soo-, alors qu'ils étaient parti à la chasse aux fantômes dans la cave de leur immeuble, découvrent dans le mur trois choses : les plus adorables chatons de la création -je vous assure-, de l'or et un cadavre. Fauchés comme ils sont, les trois y voient un miracle sauf que l'affaire est rendue publique et « leur » or est confisqué. Mais un jour débarque chez eux Eun Jae, une jeune fille riche et très peu expressive, et tous les quatre ils décident de trouver le reste du trésor. A partir de là, le drama se lance dans une chasse au trésor géniale qui mêle suspens, humour, romance, etc.

 

Et les personnages sont super attachants ! Hee Kyung, la voyante, est à mourir de rire et, à la fois, elle m'a plus d'une fois touchée. C'est depuis ce rôle que j'ai décidé que Ye Ji Won faisait partie de mes actrices favorites en tous cas... Lee Min Ki est immédiatement attachant parce que bon, c'est Lee Min Ki, et qu'en plus le personnage lui-même est vraiment touchant. Il tombe tout de suite amoureux d'Eun Jae et ses efforts pour attirer le regard de la jeune fille -qui reste tout à fait indifférente....pourquoi ? Et surtout : comment?- sont drôles et attendrissants. Eun Jae et Yong Soo sont également très sympathiques et, pour des raisons que je ne peux pas dévoiler de peur de vous spoiler, m'ont fait de la peine. Mais au final la véritable raison pour laquelle j'aime ces personnages est la solidarité qui se forme entre eux. A eux quatre, ils finissent par former une petite famille très unie. Ils passent pas mal de temps à s'engueuler mais lorsque l'un d'entre eux a besoin d'aide, les autres sont là. Et puis, tout simplement, le décalage des personnages et de l'histoire ainsi que l'interprétation des acteurs rendent ce quatuor inoubliable à mes yeux.

 

 

 

63

Personnage : Choi Dae Hoon

Acteur : Minami Tamao

Drama : Bridal Mask


Capture-copie-26.PNG

 

Lorsque mon père, pour la première fois, m'a proposé de regarder Saturday Night Fever, j'ai accepté sans vraiment y réfléchir parce que je pensais que ce serait fun. John Travolta et du disco ? Bien sûr que je voulais voir cela ! … à ce jour je n'ose toujours pas revoir ce film. Le rapport avec Bridal Mask ? Je vais vous l'expliquer. Mais malheureusement je vais vous l'expliquer entre balises « spoilers » parce que … tout ce qui rend Tamao marquant est spoilant ^^' désolée ! Du coup, celles d'entre vous qui ne veulent pas être spoilées sachez qu'il faut que vous regardiez Bridal Mask -vraiment...et pas seulement pour pouvoir lire mon paragraphe- et que le rapport entre Bridal Mask et Saturday Night Fever n'est pas le disco -encore que Joo Won ait droit à quelques pas de danse carrément sympa dans le drama-.

 

[spoiler] OK, maintenant que nous sommes entre personnes ayant vu le drama -normalement- : pourquoi Saturday Night Fever ? Eh bien disons que dans ce film il y a un personnage de second plan que personne n'écoute, auquel personne ne fait attention pendant tout le film et qui, au final, meurt dans un geste se rapprochant vraiment du suicide parce qu'il n'allait pas bien mais que personne n'a pensé à l'écouter. Tamao m'a fait cet effet. C'est un personnage ignoré par tous les personnages du drama, tenu dans l'ombre et qui, au final, se suicide lorsqu'il n'en peut plus. Il ne comprend pas vraiment la situation et c'est un personnage assez faible mais même s'il n'est pas de la même trempe que les autres protagonistes, Tamao n'est pas quelqu'un de mauvais, tout juste quelqu'un d'assez immature. Lorsque l'occasion se présente et qu'il comprend la situation, il veut faire le bon choix mais personne ne semble croire en lui et il se retrouve menacé et ignoré par les personnes qu'il aime le plus. La plupart du temps, personne ne calcule son existence et en fait, à un moment donné, alors qu'il est déjà en train de se débattre avec sa propre solitude, la femme dont il est amoureux lui dit carrément qu'il n'a aucune importance, que sa vie n'a aucune conséquence parce que lui-même ne sert à rien. Du coup, après un dernier geste pour aider la résistance, il finit par se suicider et ça m'a brisé le cœur. Tamao n'était pas un héros et il avait des progrès à faire ainsi que des erreurs à rattraper, mais si on lui en avait offert l'opportunité, je pense qu'il aurait pu le faire et devenir quelqu'un de meilleur et de plus. Mais même sans cela, je crois que comme dans Saturday Night Feverje trouve affreusement triste qu'un personnage se sente seul et ignoré au point de vouloir en mourir. Si cela peut le consoler, il était très présent à mes yeux :'([/spoiler]

 

Et, aussi, Choi Doo Han était excellent dans ce rôle, donnant au personnage juste ce qu'il fallait de fragilité pour qu'on s'y intéresse tout de suite. Un autre acteur n'aurait probablement pas réussi à m'investir autant dans le sort du personnage mais Choi Doo Han a vraiment fait du bon boulot et du coup cela me tue que ce mec n'ait que deux dramas à son actif ! Que quelqu'un lui donne un rôle !

 

 

 

62

Personnage : Oska

Acteur : Yoon Sang Hyun

Drama : Secret Garden


Capture-copie-27.PNG

 

Finalement, des mois après avoir terminé Secret Garden je crois que le sentiment avec lequel ce drama m'a laissée, en plus grande partie, est « moi aussi je veux des chaussettes Oska T.T ».

 

Secret Garden est un drama romantique sur base d'échange corporel -et c'est assez mal géré mais le drama est très agréable à regarder malgré tout-. Dedans le personnage de Hyun Bin tombe amoureux du personnage d'Ha Ji Won et entreprend d'essayer de la séduire en la déshabillant des yeux -pas parce qu'il la mâte de façon perverse mais parce que dans ce drama les regards de Hyun Bin sont probablement capables de faire fondre les vêtements de n'importe qui...oui, même les vôtres, à travers l'écran, tout à fait-. Seulement la jeune fille est assez réfractaire. Et aussi il y a Lee Philip quelque part dans le drama. Et un costume de Pikachu. Et Kim Sung Oh -qui est génial-. Et Lee Jong Suk -qui est adorable-. Bref. C'est un drama qui a eu énormément de sucès et que j'ai moi-même beaucoup aimé … et, avec le recul, je crois que c'est vraiment Oska que j'ai le plus retenu.

 

Oska, dans ce drama, est le cousin de Joo Won -le personnage de Hyun Bin- et une idole sur le déclin. Immature et irresponsable, il passe son temps à se disputer avec son cousin et à faire des caprices mais au fil du drama, il apprend à prendre ses responsabilités et à montrer un peu plus l'affection -évidente pour le spectateur de toute façon- qu'il a pour Joo Won. En particulier vers la fin du drama, il y a une scène que j'ai adorée où Joo Won remercie Oska d'avoir toujours été là pour lui, de l'avoir toujours protégé sans le montrer. J'aime énormément le lien qui unit ces deux personnages. Par ailleurs, ok, Oska peut paraître très immature mais en fait, c'est quelqu'un de bien et puis, de toute façon, ses caprices sont généralement très drôles. Honnêtement je ne sais pas trop quoi vous dire, je trouve juste le personnage vraiment drôle, vraiment charismatique, vraiment charmant -et en même temps c'est une idole donc c'est son boulot-, vraiment bien interprété -Yoong Sang Hyun est très bon dans ce drama et, accessoiremment, très agréable à regarder- et, au final, vraiment touchant. Pour moi, un coup de cœur ^-^

 

 

 

61


Capture-copie-28.PNG

Personnage : Akiyama Shinichi

Acteur : Matsuda Shota

Drama : Liar Game

 

Liar Game est un drama qui a marqué une étape dans ma vie de dramateuse, déjà. Parce qu'avant cela je regardais mes dramas en streaming et ce drama est le premier que j'ai décidé de télécharger...parce que je savais qu'un jour je voudrais le revoir et aussi parce que je ne m'imaginais pas le regarder en qualité streaming. Par ailleurs c'est aussi le drama qui m'a faite tomber amoureuse de Matsuda Shota -que jusque là je n'avais vu que dans Hana Yori Dango-et quelques temps plus tard, j'ai intégré une team de fansub dédiée à cet acteur -team dont je ne fais plus partie depuis un moment mais dont je garde beaucoup de bons souvenirs-.Bref ce drama est un petit peu plus qu'un drama pour moi, c'est une étape ^-^

 

Mais c'est surtout un très bon drama -dont la saison 2 m'a salement déçue par contre-. Dedans une Choupette très très naïve -interprétée par Erika Toda- se fait avoir et se retrouve obligée de participer à un jeu ou, en gros, l'objectif est de tromper et ruiner ses adversaires. Sauf que la pauvre est une bonne poire assez balèze et n'a donc absolument aucune chance de s'en sortir. Elle cherche donc -et obtient- l'aide d'Akiyama Shinichi, un escroqueur très doué qui vient tout juste de sortir de prison. Et ainsi commence l'histoire de la Bonne Poire et du Génial Akiyama.

 

Et la raison pour laquelle Akiyama est un personnage qui m'est resté, essentiment, est qu'il a une classe folle. C'est tout. C'est un personnage intelligent qui sait mentir, manipuler et tourner les situations à son avantage mais qui a suffisamment bon cœur pour venir en aide aux gens et retrouver une certaine forme d'humanité à travers notre Bonne Poire -Kanzaki Nao en vérité...que j'aime bien en plus-. Et comme il a une classe folle, comme Matsuda Shota est excellent dans ce rôle, j'ai craqué sur le personnage ET l'acteur. Et je suis passée dans la team de fansub dédiée à Matsuda Shota du coup c'est vrai que cela a renforcé mon sentiment. Plus que le personnage lui-même, c'est l'impact qu'il a eu sur ma vie dramatesque que j'ai retenu.

 

 

 

Et voilà c'était mes numéros 65 à 61 \O/

 

Indice pour le numéro 60 : un duo de choc enquêtant sur des crimes pas très normaux~

 


Tag(s) : #Les tops du Guru

Partager cet article

Repost 0