[Tueur sexy et Choupette dépressive] I am GHOST 아이 앰 고스트

Publié le 14 Septembre 2011

haut

I am GHOST

아이 고스트

bas5b1f17d2

 

Infos

 

Diffusé en 2009

 

24 épisodes de 5 minutes

 

 

Avec :

 

So Ji Sub >>> GHOST

Tanimura Mitsuki >>> Ai

 

 

 

Dntesque

Une jeune lycéenne fatiguée de la vie fait la rencontre d’un « ghost », un tueur à gage, et, sans savoir qui il est, lui vient en aide, se trouvant ainsi impliquée dans une histoire qui la dépasse complètement.

 

 

 

6

Avant toute chose je tiens à préciser que je vais parler de I am GHOST comme d’un film mais qu’en vérité ce n’en est pas un. En effet je l’ai regardé en mode « attaché » ce qui faisait de lui un film d’1h40 mais à la base I am GHOST est un drama pour téléphone portable qui se découpait en 24 épisodes de 5 minutes. D’ailleurs je ne sais pas si je l’aurais suivi dans ce format mais en tant que film cela m’a bien plu. Et évidemment la raison pour laquelle j’ai voulu voir I am GHOST est la présence au casting de So Ji Sub dans le rôle principal. J’ai un gros gros faible pour cet acteur même si finalement je ne l’ai jamais vu dans un drama ou film que j’aie trouvé génial, j’ai même tendance à ne pas trop aimer ses projets. Mais lui je l’aime beaucoup et donc ce film faisait partie des films à voir d’autant que j’aimais également le concept…. Mais tout de suite commentons joyeusement.

 

Je vous parlais du concept, ne nous leurrons pas, il est quand même assez basique. En gros un tueur à gage rencontre une Choupette. Il est blessé, elle est déprimée, il va lui redonner goût à la vie, elle sera sa rédemption et youpi dansons la ronde de la non-originalité. Mais malgré que cette histoire ait déjà été racontée de toutes les façons possibles, je continue d’adorer ce genre de scénarii. Je ne sais pas exactement pourquoi mais vraiment j’aime ce genre d’histoires, je les trouve touchantes à chaque fois. A la base de toute façon les gens qui me connaissent savent que j’ai un faible pour les personnages en quête de rédemption –qu’ils en soient conscient ou pas- …bref cette histoire dans tout ce qu’elle manque d’originalité ne pouvait que me plaire et si elle a ses faiblesses, je l’ai malgré tout trouvée touchante. Disons que mon plus gros regrets c’est quand même le petit twist de la fin qui m’a paru un peu inutile. Après je dois tout de même vous préciser un truc : le film n’a aucun sous-titre. Je l’ai donc juste regardé en Japonais. Et en fait j’ai capté 99% de ce qu’il se passait. Je n’ai généralement pas eu de mal sur les dialogues et j’ai bien suivi l’histoire mais je ne veux simplement pas exclure la possibilité qu’un détail m’ait échappé et que ce soit la raison pour laquelle le twist m’a paru un peu faible. Mais on reviendra aux faiblesses de scénario et on va parler de ce qui m’a réellement accrochée : la réalisation.

 

2

 

Comme je n’y connais réellement rien en cinéma si cela se trouve les experts trouveront qu’au contraire la réalisation est un massacre mais moi c’est vraiment le premier aspect du film qui m’a plu. En effet pendant les premières minutes il n’y aucun dialogue, juste de la musique. On voit d’abord apparaître le personnage du Ghost accompagné d’une musique oppressante puis on passe à Ai sur le toit d’un immeuble qui regarde le vide et la musique passe à une mélodie au piano un peu triste mais vraiment jolie –mon morceau préféré de l’OST-. Enfin on revient au GHOST et à la musique oppressante. En fait pendant les premières minutes du film la musique nous raconte un peu l’histoire et nous définit les personnages ce que j’ai trouvé vraiment joli. C’est ce petit « prélude musical » qui m’a réellement faite m’impliquer dans le film…. Bon ça et le fait que So Ji Sub soit sexy à mourir évidemment, je ne vais pas aller prétendre le contraire, je ne suis pas à ce point de mauvaise foi. « Non non les abdos de l’acteur et son regard de malade n’ont rien fait pour mon appréciation du film, c’est purement une question de musique »… moui ou pas, vous me connaissez.

 

Comme je vous le disais So Ji Sub et moi avons une relation un peu bizarre. Je le vois toujours dans des projets qui ne m’enthousiasment pas et il joue toujours de la même façon mais je continue de vouloir le voir encore et encore. Parce que d’accord dans chacun de ses rôles il a l’expressivité du pot de ma plante de bureau mais bizarrement il a malgré tout le regard profond et il arrive à faire passer des émotions. Sérieusement je ne sais pas comment il se démerde, il arrive à jouer la rage folle en ne bougeant aucun muscle facial….et l’énergie passe ! On sent qu’intérieurement il bouille de rage… intérieurement… et là donc encore une fois j’ai failli sauter de joie en le voyant sourire, c’était la véritable consécration ! Bref malgré le fait qu’il n’ait pas le visage très agité, So Ji Sub arrive malgré tout à nous faire passer l’émotion et à nous faire nous attacher à son personnage. Bon et puis pour revenir à mon pot de plante, il est choupi et rouge avec une jolie plante dedans mais bon si je devais mettre quelqu’un dans mon lit je choisirais So Ji Sub sans hésiter. Parce que bon mon pot n’a pas les abdos très prononcé et n’est pas super flexible alors que So Ji Sub de faire un excellent substitut de couverture. Par contre c’est vrai que son personnage n’a pas trop-trop de sens pratique. Enfin je lui en veux pas, c’est un point commun à tous les personnages.

 

1

 

En effet la pauvre Ai qui est toute mignonne et déprimée se retrouve embarquée dans ses histoires et du coup tout le monde est à leur trousse : les subordonnés du chef qu’il a tué, ses employeurs, la police, etc. D’ailleurs j’en profite pour dire que Ai est toute choupinette et que sa naïveté associée à l’étrange innocence du Ghost font de leurs scènes de très jolis moments. Sérieusement j’ai beaucoup aimé cette fille, je l’ai trouvée spontanée, sa choupittude n’avait pas l’air forcée comme c’est souvent le cas et j’ai trouvé qu’ils fonctionnaient bien ensemble. Mais bref pour en revenir à cette question de sens pratique… ils sont en fuite, ils ont la moitié de la ville à leur trousse et il ne leur vient jamais à l’idée de se déguiser ? Ou ne serait-ce que de changer de vêtement ? Voire de quitter la ville ? Bon quitter la ville à la limite on se dit qu’il y a des raisons mais sérieusement pourquoi ils ne se changent pas ? une perruque et des vêtements différents, une casquette, ça leur éviterait au moins de se faire choper sur les vidéos de surveillance des hôtels !! D’un autre côté ils ont de la chance, leurs poursuivants sont cons aussi. Comment se fait-il qu’ils y aillent absolument toujours au corps à corps ? Chaque fois ils se font complètement éclater mais à chaque fois ils y retournent alors qu’il me semblerait vraiment plus simple de tirer une balle dans le dos de So Ji Sub. J’étais clairement pour la survie du Ghost mais je plaignais les méchants d’être aussi cons sérieusement ! Ils repéraient Ghost de loin et lui fonçaient dessus en hurlant, tout cela pour se faire complètement démonter alors qu’ils avaient des flingues à disposition. Moi je dis que cela relève du masochisme à ce stade. Bref tous les personnages manquent de sens pratique à tel point que c’en est parfois un peu ridicule mais dans l’ensemble cela ne m’a pas gênée plus que cela. Disons que de toute façon le film n’est ni réellement un thriller ni un film d’action, pour moi tout tournait vraiment autour de la relation des deux personnages principaux et c’est ce qui était le plus réussi alors tout allait bien.

 

Enfin avant de conclure tout cela il me reste à citer quelques personnages secondaires. Bon honnêtement en général ils faisaient plutôt parti du décor pour moi. Genre le blond il me plaisait bien. Pas dans le sens où j’étais partie pour lui sauter dessus ou que le personnage était ultra sympathique mais lui et son employeuse avaient un côté décoratif assez sympa. Je ne m’y connais pas trop en David Lynch mais je les aurais bien situés dans un film de lui… Enfin le personnage secondaire qui m’a réellement marquée c’est Hiro. Bon « marquée » n’est pas le mot mais il m’a beaucoup plu. En fait c’est dans la façon dont il parlait, il avait une petite voix toute douce et je suis très sensible aux voix des gens. Par ailleurs le personnage est adorable également ! On le voit au début du film et c’est en gros lui qui introduit le personnage du Ghost mais au début je pensais qu’il n’était qu’un personnage qui ne reviendrait pas, j’ai donc été ravie de le revoir plus tard. Bref ce fut mon petit coup de cœur du film.

 

Pour résumer un peu tout cela I am GHOST n’est clairement pas le film du siècle et ne risque pas de révolutionner quoi que ce soit mais il reste agréable à regarder et à écouter, les scènes entre les personnages principales sont adorables et au risque de me répéter, So Ji Sub est quand même méchamment superbe…

 

3

4

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Asiatique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :