Unubore Deka うぬぼれ刑事

Publié le 14 Décembre 2010

Unubore Deka

うぬぼれ刑事

 

vlcsnap-2010-12-10-16h22m18s159

 

2010

 

11 épisodes

 

 

Avec :

 

Nagase Tomoya >>> Unubore

Ikuta Toma >>> Honjo Sadame

Kaname Jun >>> Matsuoka Seishiro

Yahagi Ken >>> Anai Kiichi

Bando Mitsugoro >>> Kurihashi Makoto

Shoji Yusuke >>> Goro (le barman)

Morishita Aiko >>> Reiko Mama

Arakawa Yoshiyoshi >>> Saeki Masaru

Nakashima Mika >>> Higurashi Rie

Nishida Toshiyuki >>> Tsukikage Yozo

 

 

Dontesque?

 

Abandonnée par une fiancée jalouse qui ne cessait de lui répéter que toutes les femmes lui courraient après, le héros de ce drama est un policier ayant une estime de soi impressionnante, persuadé qu’en effet toutes les femmes sont folles de lui. Son but ultime est de se marier mais il a la fâcheuse habitude de tomber amoureux des criminelles qu’il est supposé arrêter.

 

 

3

En même temps ce n’est pas comme si ce drama m’avait laissé le choix. Rassembler Nagase Tomoya et Kudo Kankuro c’est comme me forcer à regarder. Si en plus on ajoute dans l’équation Ikuta Toma pour qui j’ai un trop-plein de sympathie et Kaname Jun qui donne toujours bien en tant que décoration (sans oublier tous les habitués de Kudo Kankuro qui reviennent faire des apparitions plus ou moins longues)…bref je n’avais vraiment pas le choix, ce drama était fait pour moi. Bon je ne vais pas vous mentir ce n’est pas le meilleur Kudo Kankuro que j’ai vu. C’est triste à dire mais je crois bien qu’IWGP, Kisarazu Cat’s Eye et Tiger and Dragon resteront ses « chefs d’œuvre ».  Cela dit c’était quand même très sympa et bieeeen meilleur que son dernier, clairement. Donc cela reste une bonne surprise et je dois dire que je me suis bien amusée. Et maintenant le but est de procéder dans l’ordre.

 

Je pense que je vais commencer par les points négatifs de l’histoire et pour moi il y en a deux en particulier : Nagase Tomoya et le manque de surprise. Bon calmez-vous tout de suite je ne suis pas en train de vous dire que je n’ai pas aimé Nagase Tomoya, non, non. Mais j’ai trouvé dommage qu’il soit un peu seul au centre de l’attention générale. C’est assez difficile à expliquer….mais j’ai l’impression que l’attention donnée à chacun est trop inégale. Et là va falloir que je compare, désolée. Dans Tiger and Dragon Nagase Tomoya et Okada Junichi avaient une importance égale. Dans Kisarazu Cat’s Eye c’était encore une fois bien réparti avec notamment un Ucchie qui volait parfois la vedette à Okada Junichi. Dans IWGP Nagase Tomoya était clairement au centre mais n’en faisait pas trop des tonnes et il y avait Yosuke pour l’éclipser de temps en temps (oui bon pour moi c’est tout le temps mais…). Ici certes Nagase est entouré mais les personnages restent des personnages secondaires et à aucun moment ils n’arrivent à réellement se hisser à la hauteur de Nagase qui pour le coup en fait des tonnes… du coup j’ai trouvé cela un peu dommage, le drama sonnait trop comme « Nagase Tomoya et des gens à côté ».

 

vlcsnap-2010-12-10-16h22m23s205 vlcsnap-2010-12-10-16h22m34s60


Quant au manque de surprise je suppose que le terme parle de lui-même, j’ai simplement trouvé les shémas trop répétitifs. On sait exactement comment cela va terminer…ce qui a ses avantages également dans un sens car on sait où va le personnage quand lui-même ne le sait pas ce qui créé un effet comique mais en règle général j’ai trouvé cela assez dommage, j’attendais un gros retournement mais même la grande révélation de la fin n’en est pas une puisque je l’anticipais depuis onze épisodes. C’est assez dommage donc mais le drama du coup n’est pas aussi bon qu’il aurait pu l’être. Cela dit je salue l’effort de Kudo Kankuro qui malgré tout a réussi à rendre le tout divertissant. J’avais beau savoir exactement où cela allait dans les grandes lignes, il y avait toujours de petits détails qui me faisaient rire. En plus il a eu la bonne idée tout de même de varier ce qu’on va appeler « les personnages secondaires principaux »…. Et ça permet de rester pareil tout en variant quand même. J’ai en particulier beaucoup apprécié l’inversion des rôles père-fils dans un des épisodes.

 

Pour rester sur le scrip j’ai également aimé toutes les petites références. Autant les véritables que celles que j’ai inventées ! Par exemple Ikuta Toma s’exclamant « je ne suis pas gay ! » je ne sais pas si c’était voulu mais cela m’a immédiatement ramenée à Hana Kimi de même que les scènes lycéennes de Nagase ne pouvaient que me rappeler My Boss my Hero. Maintenant pour les références à des Kudo-dramas je me souviens surtout de la scène où Nagase commence à faire du rakugo ce qui m’a inévitablement rappelé Tiger and Dragon. Et puis quand il se plaint que Rie ne lui ait jamais cuisiné de yakisoba, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à IWGP mais celle-là je ne suis pas certaine que ce soit une véritable référence à quoi que ce soit. Enfin parmi les référence on notera des auto-références où le drama se cite tout seul. Déjà dans le drama le personnage d’Ikuta Toma est un acteur qui joue le rôle d’Unubore. C’est Unubore Deka dans Unubore Deka. Mais même sans cela le drama s’auto-parodie sans cesse ! J’ai adoré tous les passages où Nagase se mettait à danser ou à chanter la musique du drama lorsqu’il trouvait une réponse. C’est typiquement le genre de choses qui me font rire. Cela et aussi : Nagase qui danse *O* c’est ridicule mais c’est Nagase alors *O* Bon cela dit mon clin d’œil favori reste dans l’épisode consacré à Ikuta Toma et Koyuki (je hais cette fille >< pourquoi faut-il qu’elle apparaisse partout ?...enfin pour une fois ça va) : les Unubore font référence à Long Vacation et hop on a droit à la musique du générique ! Ce qui je pense fait de ce drama un bon drama car tout drama citant quelque chose ayant rapport à Kimutaku ne peut être que bon comme démontré par la loi de « Kimutaku transforme tout ce qu’il touche en or ».

 

Au niveau de la réalisation je n’ai pas noté spécialement de défauts, c’était bien foutu. Dynamique et la musique était très sympa, bref rien de spécial à redire. Donc on va plutôt se concentrer sur les acteurs.

 

vlcsnap-2010-12-10-13h39m43s140

Comme je l’ai dit au début de l’article ce drama met en scène Nagase Tomoya « et des gens à côté » donc la performance qui décide plus ou moins du sort de la série entière est celle de Nagase. Et de ce côté-là il n’y a pas de souci. Nagase en fait des tonnes et si vous avez du mal avec le surjeu c’est certain que vous ne supporterez pas mais bon chez lui c’est habituel donc si vous l’aimez à la base vous ne serez pas surprise. Cela dit les scènes où il devait pleurer ne sont pas très bien passées pour moi. J’adore quand il faisait sa diva, c’était à mourir de rire de le voir s’aimer autant mais quand il se mettait à pleurer j’avais un peu  plus de mal, il semblait régresser entre le singe et le môme de deux ans attardé….Nagase en fait…. Mais tout en ayant toujours beaucoup aimé Nagase j’ai également toujours parfois un peu tiqué de temps en temps. Même dans My Boss My Hero où tout le monde s’accorde à dire qu’il est parfait, il y a des moments où je bloque légèrement. Enfin ici sa prestation est exactement ce à quoi on peut s’attendre de lui et donc j’ai aimé. Mon seul regret est qu’il n’ait pas été aussi sex qu’il peut l’être d’habitude. J’ai toujours en tête son rôle de Tiger and Dragon où j’avais à moitié envie de lui arracher ses vêtements. Ce qui nous ramène au principe que Nagase a lui-même énoncé dans je-ne-sais-plus-quelle émission avec les KinKi Kids : « Je (Nagase donc) suis beau quand je me tais, sinon j’ai l’air con ». C’est bien, au moins il en est conscient. J’adore ce type …. Et les KinKi Kids aussi mais ne dévions pas !

 

vlcsnap-2010-12-10-15h13m33s131


A ses côtés nous avons déjà les Unubore 5… qui sont du coup 4 vu qu’il compte pour 1. Je ne vais pas les énumérer tous mais on va parler du plus important à savoir Ikuta Toma. Je l’attendais lui, vraiment. J’aime Ikuta Toma, c’est plus fort que moi. Je ne crois pas l’avoir déjà vu absolument brillant mais il y a quelque chose chez cet acteur qui fait que je l’aime instinctivement et là encore une fois il n’atteint pas des sommets mais je l’ai adoré, c’est un réflexe. Pauvre petit Sadame ! Il joue un parfait idiot, acteur manqué abonné aux rôles de cadavres et il est tout à fait sympathique dans ce rôle comme il l’est toujours. Tout de même j’aimerais prendre sa défense car dans le drama il joue un acteur qui surjoue et tout le monde lui reproche mais il ne surjoue pas plus que Nagase Tomoya donc finalement on peut dire qu’il colle simplement à la réalité. Je sais tout ceci est un peu compliqué mais en bref Ikuta Toma = bien. Il a un peu le rôle du Sato Ryuta en fait, c’est-à-dire le mec que tout le monde aime parce que finalement on ne peut pas vraiment ne pas l’aimer.

 

 

Après dans les Unubore 5 j’ai eu du mal avec le Sensei de la bande mais c’est parce qu’à la base j’ai du mal avec cet acteur. Il ne m’a pas donné envie de le gifler, c’est déjà cela. J’ai par contre bien apprécié le photographe ! Malheureusement cela n’a rien à voir avec le personnage en lui-même mais ses grosses lunettes et son look assez plouc m’ont fait penser à Domoto Tsuyoshi…ce qui est toujours positif. Quant à Kaname Jun c’est toujours la même chose : j’adore le voir parce qu’il est beau, il ne joue pas mal et le perso est sympa mais ce ne sont pas ses talents qui m’éblouissent.

 

vlcsnap-2010-12-10-16h17m32s122


Pour ce qui est du reste je ne vais pas entrer dans les détails mais j’ai apprécié retrouver tous les habitués de la Kankuro-mania. J’ai juste énormément de mal avec Arakaya Yoshiyoshi. Il y a quelque chose qui ne passe pas avec cet acteur. Il surjoue à mort mais en plus je le trouve hideux et du coup la combinaison fait que je le trouve si puissamment repoussant que…ben…. Rien c’est tout. C’est physique, je ne l’aime pas. C’est con mais c’est comme ça. Après j’ai beaucoup aimé voir à nouveau Mika Nakashima à l’écran (sa chanson pour le drama était drôlement jolie d’ailleurs mais apparemment elle abandonne la musique pour le moment, c’est triste) et j’avoue m’être trouvée une affection toute particulière pour le barman du bar que fréquentent les Unubore 5. C’est pas que ce soit un grand acteur mais sa tête m’est sympathique et je compatissais pas mal avec le personnage, obligé d’écouter les élucubrations des cinq autres.  Ah et petit coup de cœur également pour le « méchant » de l’épisode 11. Encore une fois, sa tête me revenait…. Et puis il joue un acteur travesti de kabuki et je ressens une drôle de fascination en conséquence. Je me souviens que j’avais également craqué sur Yoshi dans ce genre de rôle dans JIN. Bon en fait y a que du beau monde en clair, même dans les guest-stars…je regrette Koyuki mais c’est pas qu’elle joue mal, c’est juste que j’ai un problème avec elle. Par contre j’étais particulièrement heureuse que Toda Erika fasse partie des guest-stars ! En clair il y en a pour tout le monde.

 

Sans être un drama évènement, Unubore Deka est divertissant pour quiconque aime l’humour à la Kudo Kankuro et l’exagération à la Nagase Tomoya. On devine un peu tout à l’avance et le drama reste trop souvent dans l’épisodique, n’insistant pas assez sur une trame plus linéaire si bien qu’on est pas accroché à son siège et qu’il est facile d’espacer les épisodes mais chaque épisode apporte son lot d’humour donc finalement ce drama est une bonne façon de tuer une heure par-ci par-là et je me suis vraiment bien amusée.

 

 

 


 

 

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :