Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Snowpiercer

 

snowpiercer_poster-transperceneige.jpg

 

Sorti en 2013

 

Réalisé par Bong Joon Ho

 

 

Avec :

 

Chris Evans >>> Curtis

Tilda Swinton >>> Mason

Jamie Bell >>> Edgar

John Hurt >>> Gilliam

Song Kang Ho >>> Nam Goong Min Su

Go Ah Sung >>> Yona

etc

 

 

Dontesque ?

 

Après avoir tenté de ralentir le réchauffement planétaire, l'humanité a jeté sur la planète un froid glacial la rendant inhabitable. Ce qu'il reste d'être humains est confiné dans un train qui parcoure le monde à jamais, les pauvres dans la queu,e les riches à la tête. Et lorsqu'un groupe de révoltés venus de la queue décident de prendre le contrôle du train, l'équilibre est mis en danger.

 

 

8-copie-1Les gens, un film ! Récent ! Que je suis allée voir au cinéma et tout ! J'ai l'impression que cela faisait une éternité -bon ok, pas tellement que cela vu que je suis allée au cinéma il y a deux semaines...mais avant cela cela faisait plusieurs mois!- Et bonne nouvelle : j'ai aimé. A la base en fait je voulais voir le film parce que j'aime beaucoup le réalisateur -responsables des géniaux Memories of Murder et The Host entre autres- et parce que le film est l'adaptation d'une BD française : Le transperceneige. Cette BD ne fait pas exactement partie de mes favorites mais, depuis mon enfance, elle est dans la bibliothèque de mes parents et j'y ai donc jeté un œil plusieurs fois quand j'étais petite. A l'époque je regardais plus les dessins que je ne lisais l'histoire mais mettons que cela compte. Bref j'étais enthousiaste à l'idée de voir cette BD portée à l'écran par un réalisateur que j'aime beaucoup. Après avoir vu le film … mettons qu'il a finalement assez peu de lien avec la BD. Il y a un train, il y a de la neige et le reste d'humanité se caille, on retrouve des personnages et des idées mais, tout de même, l'histoire est différente et le ton est différent.

 

Et j'ai donc vraiment beaucoup aimé. Même si je conçois parfaitement que certaines personnes n'accrochent pas car oui, ce film est étrange. Bong Joon Ho, en général, aime bien mixer les genres. Ainsi dans The Host et Memories of Murder, le drame se mélangeait à la comédie avec plus ou moins de réussite. Dans Memories of Murder l'équilibre était en gros parfait, dans The Host, parfois le film manquait de cohésion... et dans Snowpiercer on est plutôt du côté « manque de cohésion » de l'affaire. Les rouages ne sont parfois pas très huilés on va dire... mais cela ne m'a pas dérangée plus que cela parce qu'au final j'ai beaucoup ri pendant les moments supposés être drôles et été dérangée par le film en général. J'ai aimé l'humour et l'absurdité dans le glauque général et je trouve que cela donnait une identité particulière au film. Par ailleurs la réalisation avait ses moments faibles -quelques abus de ralentis par exemple- mais généralement, quand même, le film avait une réalisation très efficace qui nous mettait mal à l'aise mais pouvait également se montrer jolie voire tout à fait épique -la scène des torches était absolument géniale-. J'ai vécu ce film à fond, sans m'ennuyer une seule seconde. D'autant que l'histoire était vraiment intéressante.


SNOWPIERCER.jpg snowpiercer_tilda-swinton.jpg
m.jpg snowpiercer1.jpg

 

Déjà, il est assez clair que le train dans lequel l'humanité est contenu n'est qu'une version miniature de notre monde actuel. La représentation pourra sembler simpliste mais quelques idées font mouche malgré tout et le pessimisme général est assez dur à prendre car notre futur/présent semble bien sombre. Des pauvres cantonnés à l'arrière aux riches à l'avant on a les opprimés, les opprimants, ceux qui laissent faire et quelques subtilités que je ne vous dévoile pas de peur de vous spoiler. Mais en fait, tout simplement, j'ai aimé suivre les personnages parce qu'ils étaient tous étrangement intéressants. Le film ne passe pas énormément de temps à les présenter et il est toujours très clair que tout le monde est en danger si bien que l'on pourrait les perdre rapidement mais, malgré tout, leur sort m'intéressait réellement et on pouvait toujours identifier qui était qui, ce que je trouve vraiment positif. Faut dire que les acteurs étaient tous très bons, ce qui aidait pas mal. Chris Evans était excellent dans le rôle principal, campant un personnage intriguant, charismatique et en fait assez bouleversant sur la fin et Tilda Swinton était également particulièrement bonne dans un rôle antipathique au possible. Par ailleurs j'ai beaucoup apprécié la façon dont Kang Ho Song était utilisé dans le film. Je ne sais pas si c'est parce que je ne regarde pas les bons films mais beaucoup des personnages asiatiques dans les films que je vois ont des rôles assez stéréotypés alors que là je n'ai pas eu cette impression. Et la nationalité coréenne du personnage n'est pas mise avant en étant caricaturée mais n 'est pas « fondue dans le décor »... bref, j'ai été vraiment contente du rôle de Kang Ho Song ainsi que, bien entendu et sans surprise, de sa performance.

 

Au final, The Snowpiercer était juste vraiment un bon film. Il n'est pas exactement parfait mais les défauts sont éclipsés par les qualités et ce qui est bon est TRES bon. Le casting est excellent, j'ai adoré la réalisation, le ton du film et, en général, j'ai été divertie, dérangée et émue. Donc si vous vous demandez « dois-je aller voir ce film ? », je vous répondrais que oui. Soyez néanmoins prévenus, le film est assez dur. Les personnages souffrent, il y a de la torture, du sang et, généralement, le film est sombre et pesant. Mais tout de même, le jeu en vaut la chandelle.

 


Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0