[Yes we CAN!] Magerarenai Onna 曲げられない女

Publié le 29 Août 2011

haut-copie-2Magerarenai Onna

曲げられない女

bas-copie-2

1945

infos10 épisodes

 

Diffusé en 2010

 

 

Avec :

 

Kanno Miho >>> Ogiwara Saki

Nagasaku Hiromi >>> Hasumi Riko

Tanihara Shosuke >>> Aida Kouki

Tsukamoto Takashi >>> Sakamoto Masato

  

dontesqueA 33 ans, Ogiwara Saki est une jeune femme qui vit selon ses propres règles. Elle travaille dans une firme légale mais n’est pas encore avocate bien qu’elle ait déjà tenté le concours neuf fois. Pas découragée pour autant elle a bien l’intention de tenter le concours pour la dixième fois. Sa vie cependant prend un nouveau tournant lorsqu’elle croise le chemin de Riko, une ancienne camarade de classe désormais femme au foyer dont la vie semble parfaite.

 

 

8b-copie-3Honnêtement quand j’ai commencé ce drama je ne savais absolument pas à quoi m’attendre. Disons que c’est une série qui est passé un peu inaperçu –à tort- du coup je n’en avais pas beaucoup entendu parler….par ailleurs le résumé que j’avais lu ne disait pas grand-chose et bien qu’étant un peu familière des acteurs principaux, on ne peut pas dire non plus que je les connaisse bien. Bref je me suis lancée un peu à l’aveuglette parce que le résumé, aussi succinct soit-il, me plaisait. En effet tout ce que disait le résumé en gros était que l’héroïne était du genre à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je suis donc rentrée dans le drama en m’attendant à voir une femme forte et sûre d’elle…. Eh bien les gens… cela a carrément dépassé mes espérances ! Je ne dis pas que le drama est parfait mais sérieusement au niveau des évolutions des personnages et du message, il n’y a juste RIEN à redire. Je remarque d’ailleurs que c’est une constante chez ce scénariste dont j’ai l’intention de vous parler dans ma trop-trop longtemps, d’autant qu’en ce moment je me fais Gakko ja Oshiarenai qu’il a également écrit.

 

Alors déjà, au niveau de la réal, je n’ai pas grand-chose à dire en fait… étrangement j’ai trouvé que le drama avait un petit côté vaguement rétro, peut-être à cause des chansons de Michael Jackson qu’on entendait sans arrêt… Je ne sais pas trop à quoi cela tient. Mais en tous cas c’était agréable à regarder/entendre. Cela dit ce n’est vraiment pas le principal intérêt du drama, non vraiment, l’intérêt c’est l’histoire et la façon dont le drama nous présente ses personnages, les fait évoluer, les fait grandir et changer sans jamais les trahir. Je suis en fait vraiment impressionnée par la façon que le drama a eu de nous dessiner des personnages vraiment humains, loin des clichés habituels et de les doter de défauts et de faiblesses sans jamais les juger. Et s’il y a un peu de romance, ce drama est avant tout une histoire d’amitié…. Laissez-moi donc vous causer des personnages en commençant par notre trio principal.

 

A son centre déjà nous avons Saki, la jeune femme décidée et intransigeante du titre. Et cela pour être décidée, elle l’est ! –à noter : l’examen pour devenir avocat au Japon est particulièrement difficile donc le fait qu’elle ait échoué neuf fois ne fait pas d’elle une imbécile, AU CONTRAIRE- Elle a ses règles et elle a bien l’intention de les suivre à la lettre, peu importe ce que pense le reste du monde. Sa vie est réglée à la seconde prêt à tel point que c’en est presque robotique. Et cela pourrait rendre le personnage froid voir antipathique mais le scénariste a eu le bon goût de ne pas résumer son personnage à une machine et plusieurs choses le rendent finalement assez instantanément sympathique. Déjà malgré qu’elle soit un peu robotique, Saki ne manque pas de fantaisie. Par exemple : comment ne pas aimer une fille qui pour se donner du courage fait la choré de Thriller dans son salon ?  Et puis si Saki a parfois des réactions et des règles qu’on a du mal à tout à fait comprendre, elle vit selon des principes qu’on ne peut qu’approuver. Elle a un fort sens de la justice qui ne s’accompagne d’aucune niaiserie –ce n’est pas trop dans son caractère- et elle l’applique quoiqu’il advienne. S’il faut qu’elle quitte son copain pour l’appliquer, elle le fera. S’il faut qu’elle démissionne pour aller au bout de ses idées, elle le fera. Saki est une personne très entière qui force en fait pas mal le respect. Elle se sait compétente et elle a confiance en sa propre force. A la fin du drama sérieusement j’avais super peur des décisions qu’elle prendrait par rapport à une certaine chose dont je ne peux pas parler mais elle m’a rendue fière tout le long et elle reste du début à la fin un personnage fort, une femme qui n’a pas besoin de se reposer sur un homme pour vivre, une femme qui a décidé de suivre un chemin bien précis et le suit quoiqu’en disent les autres. Alors oui, ses débordements sont parfois un peu répétitifs mais honnêtement cela ne pèse pas lourd dans la balance, d’autant que Kanno Miho interprète son personnage avec beaucoup de conviction et en rend parfaitement toutes les facettes. Bref c’est vraiment un personnage fort et l’interprétation est sans faute. Cela dit si Saki n’a pas besoin de mec pour vivre, cela ne signifie pas qu’elle peut vivre seule. En effet la leçon qu’elle tire du drama c’est que les êtres humains ne sont pas faits pour vivre seuls et sans se trahir, sans perdre de sa force, elle grandit et apprend à s’ouvrir sur le monde au contact de Riko et Kouki.

 

vlcsnap199314 vlcsnap202786
vlcsnap202414 vlcsnap-419717

 

Riko est une femme au foyer, mariée à un homme riche, qui fait tout pour donner l’impression de vivre la vie parfaite mais qui en vérité souffre du manque de respect qu’elle doit essuyer chez elle et dont elle est en partie responsable. Son mari la trompe et on ne la laisse pas élever ses enfants, elle est devenue une véritable potiche dont plus personne n’a besoin en clair. Mais comme les deux autres, elle possède une véritable force intérieure qui lui permet de sourire à travers les épreuves et peu à peu elle apprendra à se remettre sur pieds, à se défendre et à forcer le respect qu’on lui a jusque là refusé. C’est un personnage que j’ai franchement adoré. Déjà j’ai trouvé l’actrice extra. Elle avait vraiment le sourire irrésistible, j’ai adoré toute son énergie et la façon dont elle tourne beaucoup de situations en jeu. Mais j’ai également aimé son aspect plus désespéré et j’ai trouvé que vraiment l’actrice conciliait très bien les deux. C’est un personnage finalement très faible et qui a beaucoup de défauts mais le drama ne la juge jamais, le spectateur non plus, et j’aime vraiment aimé son évolution au contact de ses deux amis. Si au départ la relation entre Riko, Kouki et Saki semble étrange, on se rend compte finalement au fur et à mesure qu’elle coule de source et que ces trois-là étaient juste faits pour être amis. Un peu à la Nobuta wo produce : trois caractères qui semblent n’être pas faits pour s’accorder mais qui au final s’emboitent comme les pièces d’un puzzle à tel point qu’au final on ne les imagine même plus séparés tant l’image finale semble parfaite.

 

Et donc pour compléter notre trio nous avons Kouki. Déjà, j’ai vraiment été super impressionnée par l’acteur. J’avais déjà vu Tanihara Shosuke dans, entre autres, Love Shuffle, Konkatsu, Gokusen et quelques films, mais il ne m’avait jamais vraiment marquée. Voilà, c’est chose faite et je remercie le responsable du casting parce que vraiment ce rôle lui allait comme un gant et l’acteur brille vraiment dans ce rôle de playboy sans estime personnelle. Volage et enjoué, Kouki est un véritable rayon de soleil qui a le don pour rendre les gens heureux mais qui a peur des conflits et n’a absolument pas confiance en lui. Tout aussi abîmé que ses camarades, il a de sérieux progrès à faire également et le drama est également l’histoire de son chemin vers son acceptation de lui-même et sa prise de confiance. Notez au passage : je vous parle de personnages « abîmés », de problème sociaux, de femme au foyer bafouée… n’allez SURTOUT pas imaginer une tragédie ! Au contraire ce drama est une comédie. Souvent la série prête à rire et elle ne sorte vraiment que rarement les violons. Simplement elle va un peu plus loin que le simple divertissement en se payant le luxe d’avoir de vrais personnages consistants et interprétés par de bons acteurs tout à fait impliqués dans leurs rôles.

 

theressomethingaboutmiho26 theressomethingaboutmiho83

 

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de défauts. Déjà on a le maillon faible du casting : Tsukamoto Takashi. C’est con, c’est le seul acteur que je connaissais vraiment avant de regarder le drama et il se trouve que j’ai énormément de sympathique pour ce mec mais il ne m’a juste pas convaincu. Evidemment mon impression négative à son égard a été accentuée par l’excellence du trio principal qui faisait vraiment des étincelles mais à la base il y avait un souci au niveau, déjà, de son personnage. Je crois bien en fait que ce mec est le personnage de drama le plus inconsistant que j’ai jamais vu. Il change d’avis quarante fois par épisode, prend des décisions en l’air, se lamente sur son sort, prend d’autres décisions égoïstes puis au final ne fait rien et se plaint encore un peu. Le personnage est indécis et exaspérant. Alors les personnages en fait ont tous leurs faiblesses et finalement l’indécision de celui-ci aurait pu finalement passer et devenir un de ces défauts dont le personnage doit se débarrasser lors de son évolution au fil des épisodes au même titre que l’asociabilité de Saki, la superficialité de Riko ou l’insécurité de Kouki mais, à la différence des autres acteurs, Tsukamoto Takashi n’arrive jamais à aller suffisamment loin dans sa prestation pour nous rendre le personnage attachant ou intéressant. Tout le long il reste donc peu intéressant voire carrément agaçant et c’est un peu dommage.

 

Dans la catégorie des défauts on peut parfois noter une certaine répétition dans les grandes lignes des épisodes mais cela ne m’a honnêtement pas dérangée outre-mesure car au final ces ficelles répétées pâlissent face à l’évolution générale des personnages qui elle était très réussie. Je ne sais pas pourquoi ce drama est passé sous silence, peut-être que je ne me renseigne pas au bon endroit ou peut-être que l’absence d’idole au casting a joué en sa défaveur, mais en tous cas c’est dommage qu’on en ait pas parlé plus parce que c’est vraiment une série qui vaut le coup d’œil. Je ne dis pas que la série est forcément parfaite et j’imagine que tout le monde n’accrochera pas mais elle nous présente un portrait de personnages très réussi et véhicule un message que j’ai vraiment apprécié. J’allais parler de féminisme mais en vérité ce n’est pas cela… Certes Saki répète beaucoup aux femmes qu’elle rencontre qu’elles doivent cesser de penser qu’elles ont besoin d’un homme sur qui se reposer et qu’elles peuvent vivre seules et être indépendantes mais le personnage de Kouki est également très présent et je pense en fait que le message du drama n’est pas que les femmes peuvent aussi rêver par elles-mêmes mais bien que nous pouvons TOUS rêver par nous-mêmes, indépendamment de notre sexe.

 

En clair c’est un drama qui sans nous dire d’être butés et de foncer sans faire attention aux autres et sans nous faire croire qu’on peut vivre complètement seuls nous affirme simplement que nous avons le droit de rêver et que si le chemin ne sera pas toujours facile, il nous faut croire en nos objectifs et ne pas se laisser arrêter par les préjugés des autres. … un message que j’ai apprécié car il est optimiste sans être idéaliste et encourage tout en restant réaliste. En tous cas je vous conseille le drama.

 

theressomethingaboutmiho67 vlcsnap210173
vlcsnap213661 vlcsnap222676


Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :